Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réflexion libre

#
Profil

Len

le mardi 18 juin 2013 à 20h47

*

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le mardi 18 juin 2013 à 20h56

Len

La créativité du couple purifie intensément le berceau vertueux des amants et imprime en eux les traces d'un futur grandiose.

"Purifier", "berceau", "vertueux", "futur grandiose"... je vais être malade :-D
Tant de grandeur d'âme pour finir par une réponse moqueuse et totalement dénuée d'empathie à Katouchka, c'est savoureux en tout cas.

#
Profil

Len

le mardi 18 juin 2013 à 21h07

*

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 18 juin 2013 à 21h07

Len

Appliqué au polyamoureux, et bien c'est la même chose avec chacun des participants, avec les inconvénients en moins, on prend le bon et rien que le bon.

Encore une fois, c'est ignorer plus ou moins volontairement le fait que "donner" la possibilité du polyamour à quelqu'un se fait pas tout seul (pas plus que rester exclusif quand on désire autre chose). Et ignorer aussi que c'est pas parce qu'on met l'étiquette polyamour qu'on se dispense des efforts à fournir comme dans toutes les autres relations.

Len, tu ne critiques pas le polyamour, ni même l'amour majoritaire, tu fais comme si ce qui te déplait dedans était le coeur du truc.
Le goût pour le sexe, l'égoïsme... Des trucs très humains. Tu voudrais que par l'amour, on ne puisse être que meilleur moralement.
Avec une idée si corsetée de la morale et des sentiments, tu vas probablement passer plus de temps à juger les autres qu'à vivre des choses avec eux.

#
Profil

Anarchamory

le mardi 18 juin 2013 à 21h26

Len, avoir des relations polyamoureuses, ce n'est pas davantage ne prendre que le bon et laisser le mauvais, qu'avoir des relations amicales.

#
Profil

alps

le mardi 18 juin 2013 à 21h39

Siestacorta
Encore une fois, c'est ignorer plus ou moins volontairement le fait que "donner" la possibilité du polyamour à quelqu'un se fait pas tout seul (pas plus que rester exclusif quand on désire autre chose). Et ignorer aussi que c'est pas parce qu'on met l'étiquette polyamour qu'on se dispense des efforts à fournir comme dans toutes les autres relations.

Len, tu ne critiques pas le polyamour, ni même l'amour majoritaire, tu fais comme si ce qui te déplait dedans était le coeur du truc.

Le goût pour le sexe, l'égoïsme... Des trucs très humains. Tu voudrais que par l'amour, on ne puisse être que meilleur moralement.

Avec une idée si corsetée de la morale et des sentiments, tu vas probablement passer plus de temps à juger les autres qu'à vivre des choses avec eux.

Je regrette le positionnement qui consiste à hierarchiser les conceptions de l'amour entre elles. Essentiellement parce que derrière chaque conception de l'amour il y a quelqu'un. Mais il y a une beauté inhérente au propos de len quand il parle de l'amour vertueux. Et sa propension à toujours dévaloriser les amours hétérodoxes au sien. Eloigne les gens du fond de son propos. Qui globalement il faut l reconnaitre est hors sujet.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Junon

le mardi 18 juin 2013 à 21h51

milou
Mais gare à ce qui tombe de la blanche colombe !

Non mais juste pour dire que citer Juliette = mille points dans mon coeur <3

#
Profil

Len

le mardi 18 juin 2013 à 22h05

*

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Anarchamory

le mardi 18 juin 2013 à 22h19

Len
Oui pour moi le goût du sexe, l'égoïsme font partie des bas instincts de l'être humain et je n'y vois pas quelque chose de beau, d'utile et à encourager pour faire changer ce monde dans le bon sens. C'est très bas niveau spirituellement.

Je choque sans doute des gens en disant cela, mais oui je le pense du plus profond de mon être.

Ce qui ne veut pas dire que je déteste le sexe. J'adore ça, avec une seule femme en qui j'ai une entière confiance, qui saura me mettre dans une ambiance rassurante pour me lâcher complètement et offrir le meilleur de moi-même.

Ben non, le pire, puisque le sexe c'est satan caca pas beau !
Et d'ailleurs, n'est-ce pas illogique que tu exprimes ces bas instincts avec la femme que tu aimerais le plus au monde, avec qui tu voudrais construire et tout et tout avec plein de spiritualité, de don de soi, de sacralité et j'en passe ?
Si le sexe est une si mauvaise chose, si répugnante, tu devrais plutôt te taper en cachette des femmes de mauvaise vie que tu rémunèreras pour ça, histoire de t'excuser quelque peu de ces vilaines pulsions... Comme ça, une fois vidé de ces fâcheuses inclinations, tu pourrais offrir à ta bien-aimée la pureté d'un amour platonique et désincarné, lavé de toute cette fange putride de la sexualité... que tu devrais avoir honte d'adorer, en toute logique encore ! Beurk ! :/

#
Profil

Len

le mardi 18 juin 2013 à 22h45

*

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

aviatha

le mardi 18 juin 2013 à 23h16

Oui, des calories ^^

#
Profil

Anarchamory

le mardi 18 juin 2013 à 23h23

Len
MetaZet >> Faire du sexe sans amour, ça te fait plus perdre que gagner.

Et faire du sexe avec amour ?

#
Profil

coquelicot

le mercredi 19 juin 2013 à 05h45

Len: quesque tu fait exactement sur ce site?????????

#
Profil

Prunelle

le mercredi 19 juin 2013 à 08h52

Il y a ceux qui voient le sexe naturel et qui le pratiquent de façon légère sans complexe ..ceux qui ne voient pas le sexe sans sentiments ( amour/amitié )...ceux qui comme toi Len sacralisent le sexe pour le réserver à un ou une élue de son coeur dans un but de s 'élever spirituellement ...Il faut de tout pour faire un monde , et chaque façon n 'est pas meilleure qu' une autre à partir du moment ou la personne est en accord avec elle-meme et le vit bien , non ? Nous sommes tous différents :)

#
Profil

Len

le mercredi 19 juin 2013 à 10h07

*

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Anarchamory

le mercredi 19 juin 2013 à 10h52

Len
Prunelle >>

Oui, j'aime beaucoup l'idée de sacrifier (de sacrifice, du latin sacrificare qui signifie renoncer à, et de sacer, qui veut dire sacré) ma sexualité. C'est à dire la transformer, la rendre plus subtil, plus spirituel, plus sacré.

Le sacrifice incite au don de soi (abnégation), c'est de l'amour désintéressé. C'est un don d'amour !

Message modifié par son auteur il y a 10 minutes.

Est-ce qu'il y a d'autres choses (pourquoi pas ?) que tu sacrifies ?
Exemples :
- tes fonctions locomotrices (en renonçant à marcher sauf pour de très nobles causes)
- ton alimentation (en ne mangeant que le strict nécessaire pour vivre)
- tes amitiés (afin d'être plus entièrement dévoué à ta bien-aimée)
- etc.

#
Profil

Len

le mercredi 19 juin 2013 à 11h36

*

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

alps

le mercredi 19 juin 2013 à 11h53

il y a des lieux d'achoppements entre ta vision et celles des polyamoureux. Le lien d'affectivité. Là ou vous divergez c'est sur que vous en faites et sa nature. La tienne est purement artificielle par opposition à naturelle. Elle correspond à une norme d'un autre temps. Il est interessant de lire ton parcours pour voir comment dans le monde actuel elle émerge à nouveau en toi dansun monde qui ne semble pas s'y prêter.

--------

On peut aussi voir dans ta conception de l'amour un simple auto conditionnement. Ok cet amour n'est pas directement lié à l'ego. Ce n'est pas soi qu'on retrouve en l'autre pour multiplier les facettes de soi. Mais c'est une pyschose qu'on porte au rang d'idée transcendante illusoirement, qui sert de moteur et de but à notre désir. Ca reste pourtant une construction de l'egol. Où tu te retrouves avec le radical de ce que ton ego peut assumer en l'état.

Pour moi c'est juste une façon de se couper du monde. Comme toutes folies. C'est une façon de se creer des oeillères pour vivre parmi les hommes.

Mon propos est volontairement réducteur, puisqu'il s'appuie sur le scepticisme. Je pourrais proposer ce genre de propos sur any conception de l'amour. Juste à m'appuyer sur le scepticisme. Ce que tu fais très bien.

Avec plus d'empathie je te dirais que vivre à la lisière du monde humain n'est pas une fatalité. tu peux en te recentrant sur toi meme revenir vers l'axe. J'ai meme connu des gens qui sont passés totalement de l'autre coté et qui sont revenus. C'est pas bien compliqué. Il suffit de rester bien arimé à soi meme pour se défaire des courants.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Len

le mercredi 19 juin 2013 à 12h35

*

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

alps

le mercredi 19 juin 2013 à 13h13

Len
alps >>

Oui, c'est certains qu'il y'à de sacré oppositions dans nos visions.

Ma vision de l'amour est tout sauf artificiel. Elle est profonde, reliée au monde spirituelle qui est en ce moment en plein mouvement, en plein changement. Il n'à jamais été aussi bouleversé et concret pour beaucoup de personnes dans le monde. Ses manifestations sont de plus en plus évidentes aux yeux des humains.

Nous ne sommes pas que des êtres de chaire, de sang, nous sommes des êtres spirituels, de lumière. Notre nature c'est bien plus que notre être physique, après à vous de faire votre chemin pour le découvrir.

Et au contraire, en étant relié à sa source spirituel nous sommes plus que jamais relié au monde. Et je pense en effet être de plus en plus relié à cette source.

alps, tu as le droit d'être septique et en même temps ça ne t'empêche pas de rester ouvert à découvrir des choses qui te sont totalement inconnues, nouvelles.

Un site très intéressant qui parle entre autre de l'âme :

envosamesetconsciences.wordpress.com/

Mwais c'est pas mon truc. Ca fait très secte.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion