Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

J'ai le coeur déchiré...

Témoignage
#
Profil

maripoza

le vendredi 05 octobre 2012 à 19h00

Je n'ai jamais été fidèle à mes hommes, mais ils n'en savait rien.
Quand j'ai rencontré mon mari "Y" il y à 12 ans j'ai rencontré le meilleur des hommes, la vie m'est devenue douce et ma famille s'est agrandi, nous avons eu deux enfants ensembles. Ce qui m'en fait cinq! et pendant ces douze année j'ai découvert la fidélité consentie.
Jusqu'à que "L" rentre dans ma vie. Juste un ami au départ une amitié coup de foudre, j'ai eu une envie de lui irrésistible un soir qu'il m'hébergeait (un an après notre première rencontre). J'ai alors réalisé que je l'aimais tout simplement. J'étais meurtrie au fond de moi de faire ça à mon merveilleux mari que j'aimais tant. Mais je ne pouvais pas renoncer à "L" il faisait désormais partie de ma vie et l'imaginer sans lui m'était insoutenable. J'ai donc pris la décision d'en discuter avec mon mari "Y". Mon mari à été merveilleux oh il n'a pas sauté de joie mais il a essayé de comprendre de toute ses forces. Nous avons lu chacun notre tour le guide des amours plurielles puis nous en avons discuté ensemble. Il m'a dit qu'il trouvait normal que chacun ait envie d'avoir sa propre vie, ses propres passions, que lui même se retenait d'entretenir des relations d'amitié avec une de nos amies commune ( ils partagent la même passion pour les rando et les plantes), par peur de me blesser, mais que lui ne voyait pas la nécessité qu'il y ait du sexe, que la seule personne dont il avait envie c'était moi. Mais il comprenait que pour moi ce soit différent. Il en est arrivée à la conclusion qu'il acceptait que je vive ce que je voulais il ne voulait pas être au courant voilà tout. Nous avons fixés comme incontournable, que nous avions choisi de fonder une famille ensemble et que cette dernière passée avant tout. Donc avant de m'absenter toujours vérifier avec lui si c'est ok pour les enfants.
J'étais donc soulagée...
De son côté "L" à 37 ans il est célibataire et il crève d'envie de fonder une famille. Il aurait bien voulue que ce soit avec moi. Cependant pour moi ce n'est pas envisageable de toute façon je ne peux plus avoir d'enfant! Il a rencontré un femme mais cela n'a pas duré longtemps. Le temps de cette rencontre nous avions mis notre relation sexuelle de côté mais pas notre relation d'amitié. il y a quinze jours je suis retournée chez lui car nous avions un réunion dans une asso ou nous sommes tout les deux bénévoles, et nos retrouvailles sexuelles ont été explosive.
Le problème c'est que là j'ai eu peur car pour la première fois depuis que je vivais ça avec "L" je n'avais pas envie de rentrer chez moi et de le quitter et c'était réciproque. Et le lendemain lorsque j'ai retrouvé mon mari "y" je n'avais pas du tout envie qu'il me touche. je pensais à "L" tout le temps, j'ai tellement envie d'être avec lui! les choses se sont un peu tassée et je suis à nouveau contente d'être chez moi, mais "L" me manque terriblement... j'ai vraiment le coeur déchiré... avez vous des conseils?

#
Profil

bouquetfleuri

le dimanche 07 octobre 2012 à 17h32

C'est un problème de riche, mais pas seulement.
Tu aime deux hommes, et tes deux amours l'acceptent, que demander de plus ?
Ce que je vois dans ton problème, c'est que le corps réagit à la nouveauté, et que la découverte d'un amour qui trouve son épanouissement dans une sexualité explosive introduit ou place une hiérarchie à un niveau où tu ne l'attendais pas.
Tes deux amours ne sont pas identiques, ils ne peuvent pas l'être tout simplement parce que tu n'en aurais pas besoin. Et il faut bien accepter cela pour donner toute leur valeur à ces différences.
Sans avoir la prétention de te conseiller, il me semble que dans ton cas, le temps fera bien mieux les choses que tu ne peux l'imaginer. Mais dans un premier temps, peut-être pourrais-tu organiser avec tes amoureux des sas de réappropriation entre les moments que tu passes avec eux pour mieux accueillir celui que tu vas retrouver. Par la suite, quand tu auras mesuré leurs différences mais aussi comment ces différences s'expriment dans vos vies, tu arriveras sans doute à fluidifier votre retrouvailles, définitivement nettoyées des éléments de comparaison qui les abîment un peu.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

maripoza

le lundi 08 octobre 2012 à 08h31

Merci beaucoup pour ta réponse pleine d'honetete. J'ai eu un peu peur au début que tu trouves mon souci futile! Car il ne l'est pas vue que j'y vois et danger pour le couple que je forme avec mon mari. Mais non tu m'as donné un vrai bon conseil que je vais mettre en œuvre et tester très vite. Après je pense aussi que le temps aplanira les choses mais si je pouvais éviter à mon mari et à moi même des retrouvailles difficiles ce serait beaucoup mieux.

#

(compte clôturé)

le lundi 08 octobre 2012 à 11h40

C'est un très beau témoignage. Courageux.

Comme le dit si bien bouquet fleuri, il apparaît en effet une hiérarchie dans tes relations. Il n'est pas sûr que cela se fige dans le temps, et ces différentes intensités émotionnelles peuvent varier et s'inverser plusieurs fois dans le temps.

Je comprends que cette intensité fasse craindre une mise en danger du couple avec ton mari. Mais tu es une partie de 2 couples. Et tu ne souhaite pas non plus mettre en danger ton couple avec "L". Ma question donc: puisque tu as déjà pu vivre un éloignement sexuel avec L, est-ce que tu ressens moins de pressions concernant ton second couple ? As-tu moins de peur de perdre le côté couple amoureux, à la faveur du couple amitié ?

Pour les conseils, je ne suis pas sûr d'être de bon conseil car trop novice avec le sujet.

#
Profil

maripoza

le mardi 09 octobre 2012 à 00h21

Pour "L" je pourrais accepter que nous n'ayons plus de relation sexuelle (bien que ce serait difficile, car un éloignement est une chose mais le caractère définitif en est une autre) mais je serais vraiment malheureuse si je devais perdre son amitié, toutefois je ne me sens pas menacée. Il est vrai que j'ai plus de pression concernant mon mari "Y" car il y a plus d'enjeu, d'engagement de vie, les enfants, la familles, notre histoire. Tu soulignes que je suis une partie de 2 couples, c'est drôle je ne l'avais jamais vu sous cet angle. c'est vrai qu'il y a deux couples...Quand j'y pense comme ça ça me fait tout bizarre...

#
Profil

maripoza

le dimanche 14 octobre 2012 à 15h40

j'en ai discuté avec mon époux "Y" et nous avons convenus de programmer une sortie familiale chaque fois que je reviens de chez "L" cela me permet de me réapproprier tranquillement ma place dans la famille. Et cela m'a fait du bien et à mon mari aussi. nous l'avons vécu hier samedi, et c'était effectivement juste parfait ! merci à toi bouquetfleurie pour ton conseil et surtout merci à mon époux d'être ce qu'il est.

#
Profil

bouquetfleuri

le lundi 15 octobre 2012 à 08h42

Coeur recousu, donc...
Merci à vous deux de nous offrir cet exemple heureux d'un polyamour qui se met bien en place.
C'est un vrai rayon de soleil

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion