Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

La théorie et la pratique

#
Profil

ladymarlene

le lundi 05 septembre 2011 à 19h41

La théorie est effectivement hyper simple, c'est quand même la pratique qui nous emmerde velu !
Sinon j'ai revu mon green eyes...et c'était génial même si pour le coup, c'était vraiment très sage même au niveau de la discussion.....mais je me sens tellement mieux avec lui que sans !

#
Profil

ladys

le lundi 05 septembre 2011 à 21h38

J'interviens un peu à côté, dans cette histoire de théorie et pratique.

Chez moi, la pratique (tomber amoureuse de deux personnes en même temps) à précédé la théorie.
Qui d'ailleurs n'est pas pour moi une "théorie": c'est le constat que je suis capable d'aimer plusieurs personnes, dans un contexte déjà existant de transparence au sein du couple.

Maintenant, pour revenir à l'interrogation de Ladymarlène, " Imaginons un homme qui prècherait le polyamour et la liberté dans le couple et rentrerait chez lui couler une existence cool de monogame....ce ne serait pas très classe, non ?"

Si c'est un homme pour qui la liberté de couple est un choix de l'ordre de la philosophie de vie, et chez qui le polyamour est reconnu comme possible, mais qui n'a, à un moment M, aucun désir en dehors de son couple, et aucun amour en dehors de celui qu'il porte à sa femme, en quoi n'est-ce pas classe?
Quand bien même il "prêcherait" des théories auxquelles il croit, parce qu'il pense sincerement que se laisser ces libertés (de désirer, d'aimer en dehors du couple) est un choix de vie qui rend plus heureux, qui est plus juste mais que concretement, il n'a pas rencontré les personnes qui lui donnent envie de profiter ces libertés, je ne vois pas en quoi son attitude serait incohérente.

De même, je ne vois pas en quoi se reconnaître comme polyamoureuse et ne pas éprouver le désir de rencontrer une personne en particulier est dérangeant.

amant parisien
Je me reconnais bien dans certains témoignages. Depuis que j'ai été "converti" au polyamour, j'ai eu pas mal de contacts avec des poyamoureuses (théoriques ou avérées).
Mais encore aucune n'a fait la preuve de l'être au point d'accepter juste un rendez vous autour d'un déjeuner.
Je suis très dubitatif, de ce fait, sur le nombre de femmes (j'ai affaire seulement aux femmes) qui prétendent être (ou vouloir être) polyamoureuses, et celles qui préfèrent regarder "desperates housewifes"....

Je me reconnais dans le polyamour, dans le sens où j'ai plusieurs relations amoureuses transparentes. J'apprécie de discuter ici, où de façon privée, avec d'autres polyamoureux, je trouve les discussions riches, au delà des sujets PA, d'ailleurs.

Mais, d'une part, je ne cherche pas une autre relation amoureuse, je ne vois même pas en quoi cela peut être une fin en soi d'avoir plusieurs amours.
Sans parler de la recherche d'une relation, je n'éprouve pas le désir de rencontrer des PA sous prétecte qu'ils sont PA. Même pour boire un verre.

Une rencontre est en train de s'organiser dans ma région, je me suis posé la question "envie d'y aller ou pas", et sincèrement, les personnes qui s'y rendront sont peut être formidables, sympathiques et tout, mais pourquoi les rencontrer elles, plutôt que les participants à un groupe de poterie? Je ne suis pas très sociable, et la perspective de rencontrer des inconnus avec qui je partage une certaine façon de vivre ne m'emballe pas plus que de rencontrer une personne avec qui je partagerais mon goût pour la natation.

Je ne dis pas que je suis fermement opposée à l'idée de rencontrer des individus particuliers, rencontrés ici ou ailleurs. Mais cette eventuelle envie de rencontre n'est pas issue de l'apartenance au PA mais d'échanges autres où se tisse une certaine complicité, une découverte de longueur d'onde.

Même si je sais juste que Desesparates Housewives est une série télé, je ne vois pas en quoi la regarder est opposé à être PA...
et je ne vois pas en quoi préférer regarder la télé au lieu de rencontrer un inconnu est incohérent pour un PA.

#
Profil

LuLutine

le mardi 06 septembre 2011 à 00h24

amantparisien
Je suis très dubitatif, de ce fait, sur le nombre de femmes (j'ai affaire seulement aux femmes) qui prétendent être (ou vouloir être) polyamoureuses, et celles qui préfèrent regarder "desperates housewifes"....

Je suis poly et je regarde DH....c'est grave docteur ???

ladys
Même si je sais juste que Desesparates Housewives est une série télé, je ne vois pas en quoi la regarder est opposé à être PA...

Ouf merci ! :)

#
Profil

LuLutine

le mardi 06 septembre 2011 à 00h26

ladys
Chez moi, la pratique (tomber amoureuse de deux personnes en même temps) à précédé la théorie.

Euh, je te rassure, je crois que c'est le cas de beaucoup de polyamoureux... (le mien, notamment)

Quand on n'aime qu'une seule personne, dans la société où l'on vit, je crois qu'une grande partie d'entre nous ne se pose pas la question de la pluralité des amours...

#
Profil

ladymarlene

le mardi 06 septembre 2011 à 06h15

Tout à fait, Lulutine, j'approuve tes dires ! Monogame sans efforts pendant des années, si je ne me posais la question des amours plurielles, c'était juste pour les traiter de dingues !

Sinon, "DH", c'est devenu une sacrée daube moralisatrice et puant les valeurs du tea party.....je suis même pas allée au bout de la 7ème saison !

Je pense aussi qu'il y a du vrai dans la démonstration de Lady.

#
Profil

amantparisien

le mardi 06 septembre 2011 à 06h48

Je me rend compte que je me suis mal fait comprendre...
Je ne critique pas les PA qui sont bien comme çà et ne veulent pas faire de rencontres.
Ni celles qui veulent vivre "par procuration télévisuelle" ce qu'elles ne vivent pas en vrai...

Je critique celles qui mettent des annonces claires de recherche (sur okcupid, par exemple), et qui au moment de faire la rencontre se retractent sous de faux pretextes...
J'ai l'habitude de mettre mes actes en accord avec mes paroles.. je sais, çà devient rare.. ;-)

#
Profil

ladys

le mardi 06 septembre 2011 à 08h19

amantparisien
Je me rend compte que je me suis mal fait comprendre...

Je ne critique pas les PA qui sont bien comme çà et ne veulent pas faire de rencontres.

Ni celles qui veulent vivre "par procuration télévisuelle" ce qu'elles ne vivent pas en vrai...

Je critique celles qui mettent des annonces claires de recherche (sur okcupid, par exemple), et qui au moment de faire la rencontre se retractent sous de faux pretextes...

J'ai l'habitude de mettre mes actes en accord avec mes paroles.. je sais, çà devient rare.. ;-)

Désolée, j'ignorais que tu faisais référence à un site de rencontres (l'idée ne m'avait même pas effleurée).

#
Profil

amantparisien

le mardi 06 septembre 2011 à 10h02

Il n'y a pas de mal. L'écrit ne fait pas toujours passer les idées très fidèlement. L'important c'est de dialoguer.

Je ne faisais pas allusion a des PA qui sont sur ce site.
Pour être clair, oui je fréquente des sites "de rencontre", des forum.. tout simplement parce qu'en principe on a affaire a des gens qui sont dans la même recherche, en principe.
J'ai d'ailleurs rencontré mes quelques "amies" passées, via ces sites, et je m'en suis toujours bien trouvé.

#
Profil

LittleJohn

le mardi 06 septembre 2011 à 14h50

amantparisien : s'afficher polyamoureux(se) sur okcupid ne veut pas dire qu'on a envie de rencontrer tous ceux qui se présentent. Le fait est que "désolé, j'aime pas ta tête / la façon dont du causes / ton age / whatever" n'est pas une forme socialement pratiquée. Je sais que ce serait plus facile, mais le fait est qu'il faut savoir lire entre les lignes / mauvaises excuses...

Ladys : je regarde ces séries (et toutes les séries sentimentales) comme je regarde les séries de science fiction ; j'admets, pendant 45 minutes, que ce que nous est proposé est réaliste, pour revenir sur terre à la fin. Encore que parfois, les voyages inter-dimensionnels me semblent plus réalistes que les modèles relationnels proposés dans DH ou autre... ^^

#
Profil

ladymarlene

le mardi 06 septembre 2011 à 15h03

Je crois que la série la plus "meurtrière" pour les couples, la vision, l'idéal, tout ça, c'est "how i met your mother."

Non, ce n'est pas possible de montrer un couple aussi bidon.......

Je préfère nettement "big bang theory." Mais alors nettement !

#
Profil

ladys

le mardi 06 septembre 2011 à 15h19

LittleJohn
(...)

Ladys : je regarde ces séries (et toutes les séries sentimentales) comme je regarde les séries de science fiction ; j'admets, pendant 45 minutes, que ce que nous est proposé est réaliste, pour revenir sur terre à la fin. Encore que parfois, les voyages inter-dimensionnels me semblent plus réalistes que les modèles relationnels proposés dans DH ou autre... ^^

Je n'ai en aucune façon porté un jugement sur celles et ceux qui regardent des séries. Je répondais à Amant Parisien.
Je n'ai jamais vu un épisode de "DH", mais j'ai entendu dire que c'est drôle. En revanche, je suis moi aussi friande de séries bizarres (genre Heaven, Eureka, The gates, et surtout Fringe)

#
Profil

LittleJohn

le mardi 06 septembre 2011 à 15h30

ladys
Je n'ai en aucune façon porté un jugement sur celles et ceux qui regardent des séries. [...]

Je n'ai pas pensé que tu avais porté un jugement quelconque ;)

#

(compte clôturé)

le mardi 06 septembre 2011 à 15h55

.
.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 07 septembre 2011 à 00h46

Eclisse

Clown_Triste Au-delà de la formule qui joue sur l'opposition "diviser vs multiplier", j'aimerais bien qu'on m'explique plus précisément cette formule que l'on entend souvent, ou ses variantes.


Moi aussi, je permettrais de demander "comment faites-vous" ?? ?

en dehors de la période initiale éventuellement passionnelle (ça m'a passé depuis mes 20 ans), l'amour qu'on porte aux gens nous occupe une part infime du temps. Et cette part infime peut diminuer avec le ressentiment quelle qu'en soit la cause. L'exclusivité peut être cette cause, ce sentiment d'être retenu non pas par l'amour mais par l'obligation qu'on te rappelle sans la mériter.
Donc prendre sur l'immense majorité des heures où on n'est pas habité par notre amour pour en aimer un(e) autre et par là éviter le ressentiment, oui ça peut augmenter l'amour qu'on porte à chacune des deux (ou plus) personnes. On peut donc aimer deux personnes plus chacune qu'on n'aimerait une seule personne si c'est par exclusivité obligatoire.

Ce phénomène est bien entendu saturable, et je n'oserais peut-être pas être aussi affirmatif pour trois et certainement pas pour des tonnes.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion