Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

La théorie et la pratique

Social
#
Profil

ladymarlene

le lundi 29 août 2011 à 17h23

Je réfléchis beaucoup en ce moment sur la théorie et la pratique.

Il est évident qu'on peut adhérer à une théorie et ne pas forcément avoir la force et la possibilité de la mettre en pratique.

Et comme je le disais, même si je suis favorable aux idées et aux revendications des indignés, je ne suis pas actuellement à Madrid en train de manifester à leurs côtés. (A Madrid ou ailleurs, je te vois venir, Siestacorta !)

Mais pour autant, je trouve assez anormal voir vicieux de précher une théorie à quelqu'un mais de faire dans sa vie tout le contraire.

Car, même si je ne manifeste pas avec les indignés, je ne rentre pas non plus chez moi spéculer sur la ruine de l'Espagne.

Alors évidemment que ça peut s'appliquer au polyamour. Imaginons un homme qui prècherait le polyamour et la liberté dans le couple et rentrerait chez lui couler une existence cool de monogame....ce ne serait pas très classe, non ?
Vos opinions ?

#

(compte clôturé)

le lundi 29 août 2011 à 17h33

Effectivement ce serait pas trop classe mais c'est vachement plus reposant! Et y en a tellement qui font ça pour toutes sortes d'idées hélas...

Euh au fait, pourquoi dans ton exemple se serait pas une femme? :-)

#
Profil

ladymarlene

le lundi 29 août 2011 à 17h38

Oui, ça pourrait être une femme mais en l'occurence, moi c'était un homme.....

#
Profil

Junon

le lundi 29 août 2011 à 17h39

Pas très classe mais tellement courant....même sur ce forum!

#

(compte clôturé)

le lundi 29 août 2011 à 17h47

je me doutais un peu de ta réponse et pour être tout a fait honnète, ton exemple me semble bien choisi.

A mon avis c'est qu'une théorie c'est une abstraction, une belle idée et tu peux être totalement convaincu que cette idée est bonne, juste,...
Mais la pratique fait passer la théorie au crible de notre histoire et notamment, notre petite enfance et la représentation du couple que nous ont donné nos parents. Si la théorie vient trop en contradiction avec ce crible (on pourrait dire que c'est en partie notre inconscient) ça fini par ne pas fonctionner correctement. Il faut avoir conscience de ce crible pour mettre efficacement en pratique a mon avis.

#
Profil

ladymarlene

le lundi 29 août 2011 à 18h31

Je suis d'accord mais j'estime que quand on ne vit pas en accord avec les théories ou les idéaux qu'on prêche (je parle de théorie, pas de conseil,) on évite de les précher aux autres. "Armons nous et partez" en quelque sorte.....Ca me fait penser à BHL qui pousse les gouvernements à partir en guerre sans pour autant bouger de saint germain des prés.....Hemingway et malraux ont fait plus que parler, ils ont pris les armes pour les républicains espagnols...ca change tout à mes yeux.

#

(compte clôturé)

le lundi 29 août 2011 à 18h41

Je suis aussi d'accord avec toi! Je pense que la pratique doit être un préalable à la diffusion de la théorie, ne serait-ce que pour en connaitre les principaux obstacles ou difficultés. Parce qu'on voit bien que des difficultés y en a tout le temps!
Maintenant, hélas on ne peut pas empècher les gens de parler, le truc a mon avis c'est d'être méfiant et de pas croire les gens sur leurs bonne tronche mais comme tu dis sur leurs actes.

#
Profil

ladymarlene

le lundi 29 août 2011 à 18h50

Tout à fait !
Concrètement l'homme dont je suis amoureuse a été un des premiers à me précher le libertinage au nom de la liberté dans le couple parce que sinon, la monotonie gna gna gna...mais s'est quand même vite planqué quand il a eu l'occasion de mettre cette liberté en pratique avec votre serviteuse.

#
Profil

Alygator427

le lundi 29 août 2011 à 19h10

J'aimerais bien essayer la pratique, (que ce soit pour mon compagnon ou moi), mais on n'y arrive pas ^^
J'ai beau connaitre la théorie, lire le forum ou bien les livres, pourtant rien ne change. En revanche comme j'ai pas d’expérience, j'embête personne.
Je crois, enfin j'en suis sur, il y a des PA vraiment pas douer pour rencontrer. Donc c'est bien la théorie mais c'est vrai que parfois ce serais bien aussi la pratique.

#

(compte clôturé)

le mardi 30 août 2011 à 09h27

De mon côté, c'est moi qui ai "étudié" la théorie et qui suis ensuite passé à la pratique. Quand je dis étudier c'est qu'aussi loin que je me souvienne j'ai toujours considérer qu'être PA c'était absolument normal, même si je n'avais aucun exemple.
J'ai vraiment tilté quand j'ai fait une licence d'ethnologie a la fac (j'avais 23 ans) et qu'en cours il y a eu des exemples. Je me suis dis que j'étais pas le seul à avoir mes idées.
Ensuite (je résume vraiment beaucoup sinon j'en ai pour deux heures!) j'en ai parlé avec celle qui allait devenir ma femme (et qui l'est toujours) mais ce n'est pas allé plus loin pendant 16 ans. Grosso modo je lui ai toujours dit que si elle avait envie d'avoir une aventure passagère ou régulière avec quelqu'un d'autre, je n'y voyais aucun inconvénient et que j'en serai très heureux pour elle.
Et puis il y a deux ans, un certain nombre de facteurs aidant (notamment l'arrivée d'un deuxième enfant qui a entrainé une dégradation des relations de couple et, ça c'est plus "rigolo" l'arrivée d'un héritage), j'ai eu des aventures extraconjugales (je précise tout de suite: avec des hommes et deuxième précision, ma femme savait depuis notre rencontre que j'avais une préférence pour les hommes) dont je ne lui ai pas parlé tout de suite. Donc sur ce point là, zéro en pratique!
Mais je n'ai pas voulu ne pas le dire non plus parce que justement, je trouvais que ma pratique n'était pas bonne, donc 4 mois plus tard, je l'ai annoncé à ma chérie qui ne l'a pas super bien pris...
Je passe les longues soirées de discussion et de prise de tête, nous sommes arrivé a un premier fonctionnement: avant de rencontrer quelqu'un, je lui dis comme ça elle ne rumine pas que ça pourrait arriver n'importe quand (elle est très possessive mais aussi comprend mes envie) donc c'est gérable pour elle. Et puis à force d'insister (mais sans forcer non plus) elle a fini elle aussi par avoir des aventures extraconjugales. Deuxième mise en pratique pour moi, première pour elle: ça s'est bien passé, mais ma chérie a toujours un peu de mal par rapport au fait que moi je sorte avec d'autres personnes.
Et puis il y a peu moi je suis tombé amoureux une deuxième fois alors que je me disais que non, ça rriverai pas... Tu parles! Donc troisième mise en pratique: il a bien fallu le dire et là j'ai pas attendu. Et puis la pratique c'est que je suis passé d'un mode "je rencontre des gens quand je suis seul a la maison" à "je passe une nuit avec mon polyA quand ma chérie est a la maison". C'est pas la même chose!
Donc pour ma chérie qui est possessive (parce qu'elle doute d'elle principalement) c'est de nouveau difficile mais finalement pas tant que ça. Disons que maintenant on profite beaucoup plus des temps que nous avons ensemble et personnellement je trouve que c'est très bien!
Est ce que c'est suffisant comme pratique pour en parler?

@alygator427: faut prendre le temps et un jour peut être l'un ou l'autre se sentira prêt. Je me dis aussi qu'il y a la belle théorie qui marcherait bien socialement si tout le monde était PA, mais c'est pas le cas. Donc peut être que vous arriverez à commencer en le jouant un peu perso au début: vous savez que vous en avez envie, mais d'en parler tout de suite vous bloque peut être. Mon idée serait de dire "je sors avec quelqu'un, je vois ce que ça fait et on en parlera après réflexion personnelle". Et puis tu n'as pas d'expérience, donc tu n'embêtes pas les autres... mais peut être que ça t'embête un peu toi... :-)

#
Profil

Dreltak

le mardi 30 août 2011 à 14h48

(et puis bon, alygator, demander au geek que je suis ce qu'il faut faire pour devenir sociable, retrouver du désir et faire des rencontres.... demande a une poule de se laisser pousser les dents, ça iras plus vite ^^)

#
Profil

ladymarlene

le mardi 30 août 2011 à 17h18

Au fait allygator 427 aux ailes de cachemire safran, je m'tape une petite reniflette....je vous attends;..j'adore ton pseudo et je sais que désormais, vivre est un calembour, la mort est devenue un état permanent le monde est aux fantômes, aux hyènes et aux vautours....

HFT FOR EVER !!!!

#
Profil

ladymarlene

le mardi 30 août 2011 à 17h26

Si je peu me permettre, allygator 427, demande conseil à Lorelei et à la môme kaleidoscope....

#
Profil

ladys

le mardi 30 août 2011 à 17h51

ladymarlene
Si je peu me permettre, allygator 427, demande conseil à Lorelei et à la môme kaleidoscope....

Avant faut moucher son nez et remonter ses chaussettes...

#
Profil

ladymarlene

le mardi 30 août 2011 à 17h54

Ah ben tiens ! Bien sur ! Et ne pas oublier non plus de demander son avis à la Groupie 89, turbo 6 ! (pinaise, fallait pas me brancher sur HFT.....)

Que les choses soient claires, je ne sais pas si je suis monogame, bisexuelle ou polyamoureuse, mais une chose est sure : je suis une fille du coupeur de joints !

#
Profil

ladymarlene

le mardi 30 août 2011 à 18h00

N'empêche que trop penser c'est peut être pénible mais ça permet aussi d'intellectualiser les soucis amoureux. Je me disais ça en lisant le récit de salséro qui dit que sa chérie, tout en étant possessive comprenait ses besoins.

La possessivité, ce sont les tripes, la compréhension, c'est la tête.

Donc il faut les deux, être à la fois affectif et cérébral, même si c'est le plus mauvais pactole possible au niveau de la souffrance.

Mais quand j'y pense, j'ai quand même trompé mon homme au tout début de notre relation...et avec un homme avec qui j'avais un peu les mêmes relations qu'avec mon green eyes à base de bagarre, de taquinerie et de tensions....tiens, tiens, y'a un truc à explorer là...

#
Profil

Clown_Triste

le mardi 30 août 2011 à 18h29

@Ladymarlene
J'ai plusieurs fois recommandé sur ce forum la lecture des ouvrages de Lucy Vincent, neurobiologiste, qui présente une vision scientifique des phénomène amoureux. Sans que cela ne remplace ni n'atténue les émotions, je trouve que c'est une aide pour mieux comprendre ce qui nous arrive parfois.
Peut-être leur lecture te serait-elle utile pour nourrir ta réflexion vis-à-vis de cet homme aux yeux verts (Lucy Vincent développe notamment une théorie sur l'intérêt du conflit pour attiser le sentiment amoureux).
Le premier ouvrage s'intitule "Comment on devient amoureux".

C.T.

#
Profil

Mysterhill

le mercredi 31 août 2011 à 01h36

Bonsoir,

Vous m'ouvrez des horizons :

Clown_Triste
Peut-être leur lecture te serait-elle utile pour nourrir ta réflexion vis-à-vis de cet homme aux yeux verts (Lucy Vincent développe notamment une théorie sur l'intérêt du conflit pour attiser le sentiment amoureux).

Le premier ouvrage s'intitule "Comment on devient amoureux"

Ce qui expliquerait la technique des"neg" bien connue des séducteurs...
Merci pour cette réorientation du fil, parce qu'on virait aux "dingues et aux paumés" :-)

Tres bonne soirée

#
Profil

ladymarlene

le mercredi 31 août 2011 à 09h15

Tiens voilà une bonne idée !
Mysterhill, oui, chez moi, c'est un automatisme de virer aux "dingues et aux paumés" dès qu'il est question d'HFT.......

Sinon, je pense sans la moindre hésitation que le conflit est une composante du débat amoureux surtout quand il n'y a pas consommation.
Je n'affirme pas que dans mon cas, c'est ça mais c'est clair que les deux protagonistes qui se bagarrent pour cacher leur attirance (encore un classique des séries !) c'est quand même parfois vrai....même si des fois, ce sont simplement des gens qui se tapent sur les nerfs ! Mais en même temps, ce qui vous tape sur les nerfs n'est-ce pas aussi ce qui vous parle le plus ?

#

Ninon (invité)

le mercredi 31 août 2011 à 12h28

Bonjour !

Ce post me parle car dans mon cas, effectivement c'est 100% théorie et 0% pratique ! J'ai découvert le concept du polyamour il y a peu, par le biais d'amis, et je dois dire que j'adhère totalement à toutes les valeurs qui y sont défendues. Je viens régulièrement lire ce site, puis d'autres, j'en parle à tout le monde, je défends ces idées haut et fort face à tous ces couples bien installés mais qui se trompent les uns les autres... Par contre, je n'ai jamais la tentation/occasion de mettre en pratique ! :)
J'attend mon heure, dirais-je.
Il faut dire que je suis assez jeune, que mon couple est à mes yeux jeune aussi (3 ans) et surtout pas très solide et régulièrement remis en cause malgré tout l'amour qu'on se porte. Mon ami est au courant que je suis favorable au polyamour mais nous n'avons jamais envisagé la chose pour nous, et moi même il m'est en fait très difficile d'imaginer le vivre concrêtement ! Je me considère comme naturellement fidèle et surtout peu douée pour les discussions sincères cartes sur table.

Bref, pas de polyamour pour moi, mais clairement, c'est un objectif à atteindre... un jour ! sans urgence ! :)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion