Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Spiritualité et polyamour

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 16 juin 2011 à 20h05

Alors, je me goure peut-être, mais il me semble bien qu'une partie du bushido des samouraïs, donc des guerriers, est basé sur le Zen.

et les samouraïs, c'est peut être une armée orientée chevalerie, pour le sens moral, mais c'est quand même une armée.
Le Zen est un appel à la paix de l'âme et à la perfection des gestes... même s'il s'agit de tuer.
Après, c'est évidemment pas une généralité, seulement, c'est pas incompatible.

#
Profil

Nounours

le jeudi 16 juin 2011 à 20h54

Oui et des croyants dans toutes les armées, comme les samouraïs ! Les samouraïs ne se battaient pas pour la religions comme nos bons croisés me semble-t-il ?!

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 16 juin 2011 à 21h05

Non, mais le Zen était une pratique courante, la voie du sabre, toussa... Et le zen n'est pas une religion.

#
Profil

Nounours

le vendredi 17 juin 2011 à 08h30

Vrai et faux, le Zen pour moi aussi n'est pas considéré comme une religion, mais le bouddhisme Zen selon les points de vue est une philosophie, une spiritualité ou une religion. Plusieurs organisations bouddhistes sont reconnues comme congrégations religieuses par le Bureau Central des cultes qui dépends du Ministère de l'Intérieur. Pour limiter les copier/coller, voir fr.wikipedia.org/wiki/Bouddhisme.

Je vais en rester là pour ne pas monopoliser le fil de Prunelle (Désolé), car on est un peu HS

Les fantômes, considéré comme des âmes ???

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 17 juin 2011 à 12h21

Le bouddhisme Zen n'est pas tout le Zen, si ? Je crois que le Zen est nourri de Bouddhisme, mais qu'il s'est appliqué à beaucoup d'autres champs ensuite.
En tout cas, si ce n'est pas déjà le cas au Japon-même (mais je crois vraiment que tous ces "maîtres du Thé" "Mâitres de musiques" utilisent le Zen sans insister tant que ça sur Bouddha), c'est ce qui s'est de toute manière passé quand le zen a touché la culture occidentale contemporaine. Il y a eu les gens qui ont pris le côté un peu religieux, mais aussi plein qui ont pris le Zen dans tout l'aspect "développement personnel".
(d'où son affadissement new-age, aussi)

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Nounours

le vendredi 17 juin 2011 à 13h34

Nous sommes d'accord (+) :-)

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Prunelle

le vendredi 19 octobre 2012 à 09h30

Bonjour à tous,

L' autre jour, j' ai recu un mail de mon ancienne prof de yoga .Elle partageait une vidéo avec Christiane Singer.J' ai decouvert cette auteur , d' une sagesse et d'une spiritualité remarquable. Cela m' a donné l' envie de faire le tour de ses publications et je suis tombé sur le livre :"Eloge du mariage, de l' engagement et autres folies "
Je vous mets le texte de couverture :
"Entre le désir profond de se lier, de s 'engager corps et ame , et le désir tout aussi profond de préserver sa liberté, d 'échapper a tout lien, quel tohu-bohu ! Or, pour vivre ses exigences contradictoires et d 'égale dignité sans etre écartelé, il n' y a aucun secours à attendre ni de la philosophie, ni de la morale, ni d' aucun savoir constitué. Il est probable que les seuls modéles adaptés pour nous permettre d' avancer sont la haute voltige et l 'art du funambule. Un mariage ne se contracte pas. Il se danse. A nos risques et périls ."

Si cela peut interesser certains ! :)

#
Profil

patrice-86

le vendredi 19 octobre 2012 à 15h42

"Un mariage ne se contracte pas" !!!!
Oui, bien sûr... et le "carré est un cercle, le cercle est un carré"... "la vérité c'est le mensonge" et "la guerre c'est la paix"...
Mais quelle nécessité il y a-t-il à utiliser un mot pour décrire son opposé ?

Le mariage est un contrat... et si on veut "danser" sa relation, ou que sais-je encore... on n'appelle pas cela un "mariage"... et ça évite des débats sans fin sur "le sens des mots" !

#
Profil

Prunelle

le dimanche 21 octobre 2012 à 21h12

C 'est juste le point de vue de cette dame qui pense que le mariage ne doit etre une relation rigide et sclérosante mais au contraire une aventure a deux qui laisse les deux personnes cheminer ensemble en evoluant chacun de leur coté ! :)

#
Profil

Cendre

le lundi 22 octobre 2012 à 10h53

patrice-86
Le mariage est un contrat...

Je suis tout à fait d'accord.
Après, c'est une question (encore !) de vocabulaire et de connotation.
Christiane Singer pense peut être que tout ce qui est contracté est figé et difficile à renégocier.
Le polyAmour (tel que je le perçois) nous explique au contraire que tout peut faire l'objet d'une négociation, d'un compromis, bien au delà des conventions tacites hérités de notre culture. Que le dialogue, l'explicitation des conditions est un préambule indispensable à toute solution durable.

Cela ne me dérange pas, sémantiquement parlant, de faire "danser" la relation que j'ai avec mon mari, pour laquelle je me suis pourtant engagée contractuellement devant la république.
« Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours, assistance »
Rien d'incompatible avec la philosophie que j'ai découvert ici ! (au contraire !)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion