Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Faut-il accepter le polyamour même si on sait qu'il en préfère une autre?

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 16 juin 2011 à 12h08

C'est une décision radicale, mais étant donné ce que tu as dit de toi ici, elle est sans doute bonne.

Personnellement, je n'ai jamais pris de décision de changement de vie de ce genre, par amour ou par amour déçu.
Je ne pense pas avoir à en prendre, je me laisse pas aller comme ça.
Je ne crois pas qu'on doive se laisser diriger par ses sentiments aussi "intégralement" : mettons, si j'avais voulu bosser en Asie, dans tel type de poste, j'aurai sans doute pas décidé de laisser cela derrière moi.
Je ne suis pas du genre à dire "oh, cet appart' me rappelle trop mon histoire, cet endroit, et croiser la personne me fait mal"... Pas au point de ne pas penser au reste.
Je sais renouveler les centres d'intérêts, dans ma vie, ne pas les mettre entre les mains de gens dont je dépendrais affectivement ou matériellement.

Mais, si toi tu es plus "sentimentale", que tu n'as pas trouvé une possibilité,
-ni de continuer à travailler dans une boîte internationale (quand même, vérifie si par hasard d'autres boîtes seraient pas intéressées par la candidature de quelqu'un qui est déjà là, non ?),
-ni de laisser le temps passer sur cette situation affective, en t'occupant à autre chose avec d'autres personnes (pas de nouveaux amis, juste quelques uns qui peuvent être dispo), et en n'abordant plus le sujet avec les personnes concernées le temps que ça bouge dans ta tête au moins

alors oui, partir de ta boîte et d'Asie est une décision pragmatique, permettant de passer à autre chose.

Par ailleurs, même si je pense que tu as la responsabilité de ne pas savoir t'éloigner "seulement" de cet homme (quitte, donc, à changer de boite et rencontrer des gens différemment, sans plus évoquer cette situation pendant quelques temps), cet homme en a une lui aussi : celle de ne pas avoir trouvé lui de son côté un fonctionnement qui vous respecte, et de pas l'avoir imposé un peu.
Quitte à te blesser en te disant "non, on doit plus se parler, c'est mauvais pour tout le monde parce que ça entretient la difficulté et ne résout rien, et l'amitié c'est pas ça que ça fait".

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

kali

le jeudi 16 juin 2011 à 12h39

Tu as raison, je suis qqn de sentimentale et j'ai du mal à laisser cette histoire derrière moi. Cet ex, c'était mon homme et mon ami. Nos amis communs, je les ai choisis car on avait des centres d'intérêt communs, un humour similaire...
Actuellement, je fréquente d'autres personnes mais j'ai toujours ce sentiment que ce n'est pas pareil.
Partir par amour déçu, ce n'est qu'une partie de ma situation. Cela a entraîné une absence physique de mes amis et l'ambiance dans mon travail pâtit de la situation (comme je l'ai expliqué dans mon précédent mail). Ca fait beaucoup.
Je pense qu'effectivement je dépends beaucoup des gens, peut-être trop.

#
Profil

Junon

le jeudi 16 juin 2011 à 13h39

Kali, me retrouvant quasiment dans la même situation (ex étant un ami et surtout un collègue très proche, qui en l'occurrence partage mon bureau, parti pour une autre amie et collègue...), je ne peux que te faire un très gros câlin et le voeu que ce départ ne soit pas qu'une déception mais l'occasion de redémarrer sur des bases plus saines.
Je pense que tu as eu raison de faire le choix du moins "immédiatement douloureux", si tu ne le supportais pas.
J'ai également pensé à partir mais j'aime trop mon poste pour faire cette "faveur" à mon ex, pour qui par ailleurs je garde beaucoup d'affection malgré la colère.
C'est très dur d'affronter l'hostilité au quotidien, le non engagement des amis communs, l'ambiance de travail glaciale...mais y arriver est une étape nécessaire pour en sortir plus confiant, de mon point de vue. Le reste sera en compraison bien plus facile.
Bon courage et prend soin de toi

#
Profil

LuLutine

le mercredi 22 juin 2011 à 16h59

Junon
le non engagement des amis communs

Si j'étais une amie commune, je verrais tantôt l'un, tantôt l'autre. Ca n'oblige pas à choisir (sur ce point-là, je suis les amis de Kali, ce ne sont pas leurs affaires mais celles de Kali et de son ex, ils n'ont pas à faire de choix) et ça permet à tout le monde de garder le contact (sur ce point-là, je ne suis pas les amis de Kali, qui d'après ce que j'ai compris ont choisi de s'éloigner, alors que c'est si facile de trouver des moments différents pour voir l'un ou l'autre !).

Je peux comprendre qu'un(e) ami(e) me dise "Je ne veux pas voir un(e) tel(le), ne nous invite pas en même temps", en revanche je ne comprendrai jamais (et j'en ai dans mon entourage, malheureusement !) ceux qui essayent directement ou indirectement d'évincer leur "ennemi(e)" en faisant en sorte que les amis communs se détournent de lui/elle.

#
Profil

Junon

le mercredi 22 juin 2011 à 20h29

Non, ce que je voulais dire, c'est plutôt la désertion des amis communs. J'ai mal choisi mon terme parce que "non engagement" induit une idée de camp, ce que je trouve crétin et pénible pour tout le monde...

#
Profil

eolemuse

le jeudi 23 juin 2011 à 21h26

ahlala...l'amour sur le lieu de travail..vase clos, pouvoir et enjeux..gloups...pas vraiment le meilleur choix pour s'épanouir même si on choisit pas toujours ses sentiments et l'espace de leur expression

:-(

on va être durs peut être mais ce qu'on entend ici ressemble plus à de la rivalité utérine classique (les autres collègues) et à une polygamie plus ou moins acceptée (par kaly) pour garder l'obscur objet du désir que représente le male alpha (genre cretinus "cockus" sans ring) qui semble être un égoïste de premier ordre et qui n'a cure des sentiments d'autrui comme il l'affiche d'ailleurs?

tu as eu une réaction saine : cet homme n'était et ne pouvait être polyamoureux...il est monoséxué sérial tombeur aimant avoir une basse cour ...et là est tout le problème! à fuir absolument pour un adepte de romantisme (même minimal) et d'échanges constructifs aussi ravageur son humour et sekse à piles (wonder) soient ils...(et c'est un monsieur qui parle là dans l'immédiat...)

(mais autre question peut être dérangeante et il n'y a absolument aucun mal à ne pas l'être : l'es tu?polyamoureuse... aurais tu pu aimer d'autres hommes voire femmes autant sinon plus en même temps que lui? pas eu le courage de tout lire en fait donc quelque chose nous aura peut être échappé)

quand on y pense...

au risque de faire des généralités, le schéma classique du male ou femelle alpha avec amant/e n° 1 et 2/3/4/5 (selon l'humeur du moment en forme de chaises musicales pour la première place ) ===> avec une quête perpétuelle des membres de la meute invisible "de capter l'engagement" de l'être aimé/convoité quitte à fermer les yeux sur les autres relations (narcissisme masochiste) semble être encore pour beaucoup la définition du poly amour

...ce qui tendrait à prouver que le poly amour vu sous cet angle est vieux comme le monde (ou l'univers :D) : la femme le mari et le/la/les maîtresses ou amants...(voire parfois/souvent maîtresse ET amant) et qu'il y a un des protagonistes qui décide (ou le croit) des règles du jeu pour tout le monde...passion...quand tu nous dé' tient

mais fichtre! parlons plutôt de relations pleinement consenties et voulues avec un véritable tri(ou+)logue sans aucun pivot de soutènement nombriliste et dirigiste pour qualifier sans chercher à être puristes ce qu'est la quête du (ou plutôt des) "vrai" polyamour...(sommes nous dans le faux?)

ce que nous te souhaitons vivement de trouver kaly si c'est cela que tu recherches quitte à complètement changer de vie et de relations effectivement (sans pour autant entrer dans une secte
:-P )...ceci dit cela est rare, mais pas impossible : trouver des alter ego

bonne continuation ;-)

#
Profil

kali

le vendredi 24 juin 2011 à 21h30

Bonsoir,

merci pour vos réponses et encouragements.
La situation polyamoureuse, je ne l'ai comprise que "grâce à" ou "à cause de" (je ne sais pas encore le terme adéquat pour moi) cette relation. Auparavant, je réagissais toujours en pure mono. Quand je suis vraiment amoureuse, généralement je le suis à fond (mon tempérament est passionnel) et je ne l'ai été jusqu'à présent que d'une seule personne à la fois.
Concernant mes amis, voir tantôt l'un (mon ex) tantôt l'autre (moi), c'est ce qui s'est passé pendant un moment mais comme on termine le boulot en même temps et que nos amis communs ont envie de nous voir tous les deux, cela nous force à être par exemple ensemble autour d'un repas. De ce fait là, ma collègue ne m'adresse pas la parole et moi non plus, ce qui induit un climat glauque.
En fin de compte, ce qui me fait vraiment mal à vrai dire, ce n'est pas tellement l'attitude de ma collègue mais c'est l'acceptation de mon ex lorsqu'elle a été odieuse avec moi. Malgré cela, il reste avec elle.
Pour la conception décrite par eolemuse, je pense effectivement que cet homme est qqn qui adore plaire, il a fait l'amour à diverses femmes sans vraiment être amoureux. Je fus l'une d'entre elles et je connais plusieurs autres femmes qui en ont fait les frais. A la différence de celles-ci, il est resté avec moi pendant 2 ans et 11 mois sans aucun engagement et quand cette collègue est arrivée dans sa vie, il a fait comme avec moi pendant un an. C'est au moment où il a réalisé qu'il nous faisait toutes les deux souffrir qu'il s'est décidé à n'en garder qu'une (ou plutôt elle l'a forcé à décider en refusant ma proposition de manger et en m'insultant à la sortie du boulot). Et maintenant il veut essayer la monogamie et se met à l'aimer.
L'idée qu'elle lui met un collet était une idée que j'avais eue mais parfois il faut voir que c'est aussi son choix à lui. Les voir arriver au boulot le matin ensemble me rend triste car pendant tout le temps qu'on a passé ensemble il s'est toujours refusé de dormir avec moi. Parfois, je me dis qu'il vaut mieux rester avec la personne qui vous aime plutôt que de rester avec la personne qu'on aime car cette dernière finit par vous quitter pour celle qu'elle/il aime.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion