Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Forum polyamour & média

#

(compte clôturé)

le mercredi 07 juillet 2010 à 13h54

LuLutine
Inversement, le quidam dont tu parles peut ne pas avoir de pseudo et ne pas être venu sur le forum.

okayyy...

je vais la faire plus longue:

si je fais une rencontre poly avec des personnes rencontrées ici, ce ne sera QUE avec des gens auxquels j'ai parlé et qui m'ont donné envie d'aller plus loin, parce que je les trouve intéressants, ou autre.

en dehors de cette catégorie stricte de personnes, je préfère m'assoir sur un banc aux tuileries, et parler à mon voisin. donc une personne qui ne sait pas si je suis poly ou pas, si je suis mariée ou pas, si j'aime baiser ou pas, et qui ne sait certainement pas que je suis subimago, ICI.

c'est mieux?

.

Siestacorta
Les journalistes ne sont pas une sale race dont le seul but dans la vie est de dire le contraire de ce que tu leur a dis.

chacun sa façon de voir. :)

#
Profil

tentacara

le mercredi 07 juillet 2010 à 15h45

Je crois que les polyamoureux ont beaucoup à gagner à une certaine visibilité médiatique. Cela permet d'ouvrir le débat et de permettre à des personnes qui vivent des situations très difficiles et culpabilisantes de savoir où et à qui ils peuvent venir en parler.
Il me semble évidemment nécessaire de maîtriser la qualité de traitement du sujet en se renseignant très précisément sur l'angle et la motivation du journaliste.

Je précise pour ceux qui l'ignorent que je suis moi-même journaliste, bien que je n'intervienne ici qu'en tant que polyamoureuse.
Je travaille pour France Culture et l'idée de réaliser un documentaire sur le PA m'a déjà plus qu'effleurée. Je ne l'ai pas concrétisée pour le moment car je me sens trop concernée par le sujet pour le traiter avec toute la curiosité qu'il mérite.

En revanche, mes amours et moi avons participé tous les trois au reportage du Monde magazine ainsi qu'à un documentaire télé qui sera diffusé en septembre.
Dans les deux cas nous répondions à des personnes que la question du polyamour concernait ou interrogeait personnellement.

L'article du Monde avait certes des défauts et n'était pas totalement épargné par quelques clichés mais je l'ai trouvé honnête et utile. Beaucoup de gens qui connaissaient ma situation m'en ont parlé après sa parution sans savoir que c'est de moi qu'il s'agissait et m'ont dit avoir mieux compris ma façon de vivre.
Concernant le documentaire télé, j'ignore encore ce qu'il donnera, mais nous avons établi un très bon contact avec la documentariste et avons toute confiance en elle pour dresser un portrait juste de notre situation.
Je crois sincèrement que cette exposition peut être utile à différents points de vue, mais le risque que nous avons pris de nous exposer ainsi n'implique que nous.

J'ajouterai que ces deux expériences nous ont indubitablement permis d'avancer dans notre relation à trois, nous posant des questions qu'il nous aurait sans doute été plus délicat d'aborder sans qu'elles nous soient posées par un tiers.

Chacun de vous a une opinion sur la médiatisation que je respecte entièrement, mais sachez que tous les journalistes ne sont pas forcément une meute de chacals assoiffés de scandale. Ce sont avant tout les témoins de leur époque. Nous profitons tous d'une époque qui nous permet de vivre notre liberté comme nous l'entendons, il serait bon de se rappeler que la presse a plus que contribué à ce que nous puissions en bénéficier.

Pour finir, une réflexion qui n'engage que moi :

Notre bien aimé gouvernement est actuellement en pleine crise de paranoïa islamophobe et envisage de pénaliser ce qu'il appelle la "polygamie de fait". Le principe d'égalité devant la loi fait que nous sommes directement menacés par ce projet et ne serait-ce que pour cette raison, il me semble essentiel de dissocier aux yeux de public le polyamour des formes oppressives de polygamie.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 07 juillet 2010 à 16h04

tentacara
Je précise pour ceux qui l'ignorent que je suis moi-même journaliste, bien que je n'intervienne ici qu'en tant que polyamoureuse.

Françoise aurait pu dire la même chose, elle est journaliste aussi si je ne me trompe.
J'ai failli le faire remarquer d'ailleurs, qu'il y avait presque toujours une journaliste aux soirées ! (Françoise ou toi...et peut-être d'autres, je ne connais pas les métiers de tous !)

Evidemment vous venez aux soirées en tant qu'amoureuses plurielles, mais comme ça, ça a le mérite d'être dit au moins.

#
Profil

LittleJohn

le mercredi 07 juillet 2010 à 16h06

LuLutine

J'ai failli le faire remarquer d'ailleurs, qu'il y avait presque toujours une journaliste aux soirées ! (Françoise ou toi...et peut-être d'autres, je ne connais pas les métiers de tous !)

On a parfois un journaliste sportif :D

#
Profil

LuLutine

le mercredi 07 juillet 2010 à 16h23

LittleJohn
On a parfois un journaliste sportif :D

Le polyamour, c'est du sport ! :P

#
Profil

CoffeePint

le mercredi 07 juillet 2010 à 17h02

subimago
et cette présence quasi systématique (si j'ai bien compris) de journalistes ne vous interpelle pas ? vous trouvez ça normal ?

vous n'avez pas l'impression d'être des animaux en cage, des bêtes de foire, et de faire les choux gras à un journalisme fait de sensationnalisme ?

vous n'avez pas l'impression qu'en jouant ce jeu là (vous savez pourtant pertinemment que ces interviews tronquées font plus de mal que de bien) vous desservez l'image du poly ?

c'est dingue ça... y'a personne qui a fait un peu de com par ici ?

.

pour le reste j'ai déjà répondu.
pas de rencontre publique en ce qui me concerne. et il serait bon, je pense, à chaque fois qu'une rencontre est prévue, d'avertir les lecteurs que des journalistes sont régulièrement présents. j'ai failli venir, et je n'aurais pas apprécié. vraiment pas.

Message modifié par son auteur hier à 3h.

Dis donc, pour quelqu'un qui dit "s'en foutre", je te trouve bien piquée au vif...
Un coup tu dis que tu t'en fout de l'image donnée aux polyamoureux, l'autre tu nous insulte en nous disant qu'on la dessert.
On est ptet des animaux de foire, mais nous au moins on se contredit pas d'un paragraphe à l'autre, comme tu le fait depuis que t'es arrivée. *
Et donc, oui, il est normal, comme bohwaz l'indique, que dans les réunions publiques, vienne qui veut. Si t'a pas envie de parler à des gens ça te regarde. Si t'a pas envie de venir parce qu'un journaliste est dans la place et que t'es pas assez grande pour dire calmement et poliment "non merci, je ne veux pas témoigner", grand bien t'en fasse (et même pour être honnête, tu ne manquera pas à grand monde). Tu veux un truc restrictif? Organise un truc chez toi. Ailleurs, t'es encore en démocratie. Point. Je vois même pas le troll là.


Deuxièmement, que tu sois bourrée de clichés en tout genre, c'est ton problème. Mais tu sera priée d'arrêter de nous prendre pour des cons. Et de cesser immédiatement de cracher ta bile sur une profession qui, à l'instar de beaucoup de groupes souffre d'une mauvaise image à cause d'une minorité de gueux qui ne la respectent pas.
La majorité des journalistes font leur travail, et le font bien. Et nous la joue pas "ouaiis personne a fait de la com ici?!" en nous prenant pour des fennecs. Moi j'en ai fait de la com. Et pas qu'un peu. Assez en tout cas pour dire tout haut ce que tout le monde pense assez haut aussi, tu raconte vraiment n'importe quoi.
Je vais donner un exemple. Tentacara est une journaliste. Elle vient aux rencontres polyamoureuses. Elle est polyamoureuse elle-même. Elle écrit mieux que tu ne rêvera même jamais de le faire. Elle sert plus la cause du polyamour que tu ne le fera jamais. Elle aura même apporté son témoignage éclairé à d'autres journalistes, qui au final ont écrit des articles, qui nous auront amené une majorité de gens curieux et ouverts. Comme ce très chouette documentaire pour Arté, sur l'amour, sorti à la dernière Saint Valentin.
Un autre exemple, le fameux article sur Rue89 l'année dernière dont parle ericalaplage. Excellent article! Qui a amené plein de gens à nous, plus ou moins paumés, qui ont pu se retrouver ici. Tu n'a peut-être pas vécu la discrimination, le fait de te sentir anormale, mais d'autres oui et ne sont pas cons pour autant. J'ai vécu ça. Et je suis TRÈS loin d'être une conne.
Un autre exemple encore. Ericalaplage et moi-même (pourtant je me méfie aussi de comment mes propos vont être retranscris, alors j'évite en général de répondre aux interviews) avons témoigné pour une journaliste de la dépêche du midi. Et bien elle s'est montré très professionnelle, ouverte, sans jugements aucun (contrairement à ce que tu passe le plus clair de ton temps à faire).

Tu n'as aucune idée du nombre de journalistes qui passent sur ce site avec une démarche sérieuse.
Oui, c'est vrai, il y en a, c'est pour le sensationnel, mais ceux là n'ont pas d'échos à leur demande. Malheureusement, le sensationnel fait de la poudre aux yeux et occulte tous ces autres pro, qui eux, font leur travail consciencieusement.
C'est comme si tu tombais un jour sur un mauvais plombier, et paf, du coup c'est tous des raclures. Ou un arabe qui un jour va voler une mob et paf, tous les arabes derrière lui seront à mettre dans le même panier des traines-patins.
Généraliser, j'ai remarqué que tu faisais beaucoup ça. Et prendre les gens pour des blaireaux dès qu'ils osent émettre un avis contraire argumenté (et qui ne se contredit pas comme les tiens) ou te dire que tu vas trop loin.
Tu dénonce le sensationnalisme mais ma pauvre, t'es en plein dedans. La poudre aux yeux de ces mauvais journalistes, tu vois que ça. T'es incapable de voir la majorité de gens sérieux à côté. C'en est presque touchant.

A part ça, je ne cherche personnellement pas à convaincre les gens.
Comme pendant une dizaine d'années, je n'ai pas cherché à tout prix à convaincre les gens aux logiciels libres. Comme je ne cherche pas actuellement à convaincre les gens au végétarisme. Par contre, oui, je fais la promotion de mes "chapelles". Et il y a une grande nuance, pas du tout subtile.
Je leur montre que d'autres modèles existent. Qu'ils sont viables. Et que maintenant, ils savent. Et qu'ils peuvent donc choisir, en connaissance de cause.
Et je ne les jugent pas s'ils ne choisissent pas mon modèle d'existence polyamoureux.
Parmi les gens actuellement, beaucoup ignorent tout du modèle polyamoureux. Ils ne peuvent donc faire de choix. Et ne sont par conséquent pas libres. Je ne me bats pas pour le polyamour. Je me bats pour la liberté. Comme la majorité des gens ici.

Tu passe ton temps dans les clichés. A nous reprocher certaines choses quand tu ne nous connais pas. A nous mettre dans des cases quand tu ne nous connais pas. Pour cette fois, à juger une profession bien plus honorable que ta fermeture d'esprit te permettra jamais de le savoir quant c'est eux que tu accuse de juger. Encore une contradiction tiens... Et surtout l'hôpital qui se moque bien de la charité.


Pour conclure, on m'a toujours dit qu'il valait mieux fermer sa gueule et risquer de passer pour une conne que l'ouvrir et ne laisser aucun doute sur le sujet.
Mais tu vois, ce serai passer à côté des grands moments de rigolades que tes post provoquent. :)
Avoue que ce serai dommage.

* NB: Nan sérieusement. Tu sais que ça fait belle lurette que t'aurai été bannie sur un bon paquet de fora? T'en a conscience de ça au moins?

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Jena

le mercredi 07 juillet 2010 à 17h17

Siestacorta, Tentacara, CoffePint : +1 chacun

Merci, du coup, malgré mon lourd passé de militant, communicant, et interviewé, je n'ai rien à ajouter, vous avez été parfait-e-s.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 07 juillet 2010 à 17h37

Aurelien
Siestacorta, Tentacara, CoffePint : +1 chacun

Bouh. Et moi je sers à rien ?

*boude*

#

(compte clôturé)

le mercredi 07 juillet 2010 à 17h51

Dis donc, pour quelqu'un qui dit "s'en foutre", je te trouve bien piquée au vif...

début du cours de lecture numéro 2 destiné aux débutants:

piquée au vif par quoi?
quand je vais à une fête, il y a des choses de base auxquelles je peux m'attendre, et d'autres non. si je sors pour rencontrer du monde, je pense pouvoir espérer (logiquement et simplement) que les personnes que je vais rencontrer ne vont pas me prendre en photo, divulguer ma photo sur internet, ou un journal, et répéter mes propos.

si j'invite du monde que ce soit dans un bar ou un resto, je prendrais assez mal qu'un inconnu s'immisce parmis mes invités.

oui, ça, ça me pique.
carrément.

raison pour laquelle j'ai demandé à ce qu'à chaque rencontre il soit précisé que les rencontres publiques peuvent attirer des journalistes qui n'auront peut-être pas la politesse (celle-là non plus) de s'annoncer. qu'il conviendra donc à ceux qui viennent de rester prudents et de s'informer au préalable de l'identité de la personne à laquelle ils parlent.

ce procédé est manipulatoire.
et sachant qu'il se répète régulièrement, vous vous rendez complices de cette manipulation si vous ne la dénoncez pas.

non, ce n'est pas normal de se pointer dans un groupe qui se réunit dans un but précis, en ayant pour objectif de l'espionner (c'est comme ça que ça s'appelle quand on n'est pas autorisé à être là) et de divulguer les informations receuillies ensuite dans un journal.

maintenant il est possible que pour toi, ce procédé soit normal.
on en reparlera le jour où cette divulgation concernera un pan de ton intimité que tu auras choisi de garder pour toi. y'en a qui ont besoin de souffrir d'un excès pour comprendre qu'ils ont eu affaire à un excès.

.

Un coup tu dis que tu t'en fout de l'image donnée au gens du polyamour,

non.

je m'en fous de ce qu'une personne peut penser de moi.
je ne m'en fous pas de l'image faussée qu'une personne peut donner de moi.
je m'en fous encore moins, voire même ça me fout dans des râges folles, qu'on déforme mes paroles, mes actes, mes intentions.

exemple:

lors d'une soirée, je parle de mon mode de vie.
les personnes présentes me disent que je suis une salope.
je m'en fous. parce que je m'en fous de ce qu'on peut bien penser de moi. chacun a le droit de penser ce qu'il veut, et je ne m'accroche pas à l'idée de moi qu'une personne peut avoir en m'écoutant, ou en me voyant.

après cette soirée, je me rends compte que quelques invités espèrent coucher avec moi, parce que pour eux, le fait qu'ils m'aient cataloguée en salope fait de moi cette salope. pire, ils laissent penser à leurs amis que je suis une fille facile. ça je ne m'en fous pas. que j'aie pris le temps de m'expliquer pour en arriver à une image faussée, ça m'agace.

après encore, je me rends compte que certaines personnes ont déformé mes paroles et ont raconté qu'au lieu de la sympathique soirée de discussion qui a eu lieu, je me suis pointée en nuisette au milieu de la soirée, et que j'ai proposé à tout le monde de passer en mode partouze. ceux-là ont intérêt à ne plus croiser ma route.

il n'y a donc aucune contradiction dans ce que je dis, ni dans mes réactions. avoir mauvaise réputation à cause de mes actes ou mes paroles, ça me va. avoir mauvaise réputation parce qu'on a MAL rapporté mes actes ou mes paroles, ou qu'on a sciemment fait en sorte de me tailler un costard, ça, ça le fait pas du tout. du tout, du tout. et je n'aime pas l'image du poly que les journalistes divulguent actuellement. je trouve qu'elle ME dessert.

.

l'autre tu nous insulte en nous disant qu'on la dessert.

donc...
je disais... (dieu que ça me saoule)
que la façon dont les paroles des poly sont rapportées dans les médias est insultante. voyeuse. malsaine. glauque. ce que je juge n'est pas la parole à l'origine de l'article, mais la façon dont cette parole est présentée dans l'article, et qui, généralement, fait passer le poly pour un débile mental.

fin du cours de lecture numéro 2 destiné aux débutants.

.

j'avoue que je n'ai pas lu le milieu du message... une certaine réaction épidermique m'en a empêchée...

.

Pour conclure, on m'a toujours dit qu'il valait mieux fermer sa gueule et risquer de passer pour une conne que l'ouvrir et ne laisser aucun doute sur le sujet.

je ne te le fais pas dire. :)

.

* NB : Nan sérieusement. Tu sais que ça fait belle lurette que t'aurai été bannie sur un bon paquet de fora ? T'en a conscience de ça au moins ?

de l'expérience que j'ai des forum, en général, les admins m'adorent.
ils ont pour ça 3 excellentes raisons:
1 - je mets de l'animation.
2 - je suis intelligente, donc mes interventions apportent toujours au moins une vision nouvelle sur des sujets qui souvent tournent en rond depuis pas mal de temps avant que je n'arrive, moi et mes gros sabots.
3 - le premier mouvement de recul (rejet ou autre) passé, les gens intelligents m'adorent.

j'ai aussi un nota pas bene du tout à ton intention:
tu auras du mal à te relever de ça à mes yeux, miss coffeepint. je te dis ça le plus chaleureusement du monde. :)

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 07 juillet 2010 à 18h10

bon, toi tu auras droit à une réponse à part...

^^

tentacara
Je crois que les polyamoureux ont beaucoup à gagner à une certaine visibilité médiatique. Il me semble évidemment nécessaire de maîtriser la qualité de traitement du sujet en se renseignant très précisément sur l'angle et la motivation du journaliste.

voilà.
exactement.

parler de nous peut être utile, mais je vois mal ce qu'on peut maîtriser quand un journaliste se pointe à l'improviste dans une réunion où il n'était ni convié, ni attendu. je ne suis pas d'avis du tout que des propos receuillis au dépotés autour d'un verre soient bien utiles dans un vrai questionnement sur la question poly.

autant interroger des piliers de bar.

.

L'article du Monde avait certes des défauts et n'était pas totalement épargné par quelques clichés mais je l'ai trouvé honnête et utile.

et moi j'aimerais pouvoir lire des articles où précisément je n'aurais aucune critique de cette sorte à formuler. ça me semble indispensable, précisément parce que:

Notre bien aimé gouvernement est actuellement en pleine crise de paranoïa islamophobe et envisage de pénaliser ce qu'il appelle la "polygamie de fait". Le principe d'égalité devant la loi fait que nous sommes directement menacés par ce projet et ne serait-ce que pour cette raison, il me semble essentiel de dissocier aux yeux de public le polyamour des formes oppressives de polygamie.

si nous ne faisons pas attention à l'image qu'on donne de nous maintenant, si nous nous faisons bouffer par le système, utiliser, manipuler (et je ne pense pas que je suis parano à mon tour quand je dis qu'un gouvernement est prêt à tout quand il poursuit un but particulier) c'est MAINTENANT que nous devons défendre qui nous sommes et ne pas laisser dire n'importe quoi sur le poly.

je préfère ne pas participer à une interview, plutôt que de le faire, et constater ensuite que mes paroles ont été détournées.

ma première idée proposée ici est "faisons notre propre tribune".
je le pense vraiment. il n'y a qu'un poly pour bien parler du polyamour. si nous devons faire confiance à un autre groupe pour exprimer nos idées, nous ne devons pas nous plaindre d'être utilisés et manipulés par ce groupe.

#
Profil

CoffeePint

le mercredi 07 juillet 2010 à 18h12

Grosse poilade. Une nouvelle fois.

Je sais pas pourquoi j'y réponds mais, 1, tu ne mets pas plus d'animation que quiconque. Mais j'aime bien que tu fasse ta star, c'est drôle (oui, les journalistes vont te prendre en photo, ils vont venir exprès pour ça. Et ils feront pas que détourner tes propos vu que qu'ils sont très très bad. Ils vont aussi te photoshopper pour que tu ressemble à un canard à 5 pattes et après tout le monde dans la rue voudra te gaver pour faire de la charcuterie de noël avec ton foie! )
2, ahahah. :D
3, ahahah :D

Sinon, il y a 3 admins ici.
Je sais pas pour les deux autres, mais je ne t'adore pas. Je te bannis pas parce-que tu me fait rire. :) Mais juste sur le domaine de l'adoration, j'éviterai de tabler sur les deux autres admins, si j'étais toi. ;)

CQFD

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 07 juillet 2010 à 18h19

bannis moi.

je suis très sérieuse.
va au bout de tes opinions. ne serait-ce que par respect pour toi.

j'attends.

c'est dur de faire peser une interdiction sur un animal sauvage, hein miss coffee...?

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

CoffeePint

le mercredi 07 juillet 2010 à 18h33

Comme quoi, tu lis pas ce que j'écris.
Mon opinion, c'est que t'es trop drôle pour être bannie.
A chaque phrase que tu sors, tu montre toute ton arrogance, tu réponds systématiquement à côté de la plaque et tu te démonte toute seule en ne prêtant aucune attention à ce qui t'es dit.
C'est juste hilarant. :D
Il est donc HORS de question de te bannir à mes yeux. ^^

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 07 juillet 2010 à 18h44

l'art et la manière de se pisser dessus.

je ne te parlerai plus. inutile de me parler toi non plus à l'avenir. et si un jour tu regrettes tes paroles d'aujourd'hui, lis bien ceci, parce que c'est la dernière fois que je te réponds:

garde tes regrêts pour toi. je n'ai aucune estime pour toi. y compris dans ta fonction que tu remplis bien mal. je laisse à tes deux camarades admins le loisir de t'expliquer en quoi.

#
Profil

CoffeePint

le mercredi 07 juillet 2010 à 18h47

C'est une menace? :)

(Qu'elle est mignonne. ^^ )

#

(compte clôturé)

le mercredi 07 juillet 2010 à 18h53

cette page mérite une capture écran...

allez, je ne résiste pas:

*click*

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 07 juillet 2010 à 19h07

subimago

j'ai demandé à ce qu'à chaque rencontre il soit précisé que les rencontres publiques peuvent attirer des journalistes qui n'auront peut-être pas la politesse (celle-là non plus) de s'annoncer. (...)

Bon, je te répond pas sur le fond moral du truc, le contenu des articles (j'ai pas forcément lu les plus lourds, mais tu m'étonnes, sur le côté voyeur...). J'ai donné mon avis et je le partage.

Mais sur le fonctionnement local, je crois que je peux apporter de la précision.
Alors... Oui, sur une réunion publique dans un lieu public, annoncée sans liste d'invités restrictive, il peut y avoir des journalistes, des voyeurs, et même des agents des illuminati (c'est même certain, ça, parce que personne n'a avoué en être. CQFD.).
Il peut effectivement y avoir n'importe qui, comme dans toute réunion publique. On peut rappeler le principe de ce qu'est une réunion publique quelque part sur le site, mais bon.

subimago
ce procédé est manipulatoire.
et sachant qu'il se répète régulièrement, vous vous rendez complices de cette manipulation si vous ne la dénoncez pas (...)
ce n'est pas normal de se pointer dans un groupe qui se réunit dans un but précis, en ayant pour objectif de l'espionner (c'est comme ça que ça s'appelle quand on n'est pas autorisé à être là) et de divulguer les informations recueillies ensuite dans un journal.

Oulah, complices. Je me sens pousser un masque de Rapetout sur le nez ? Non ? ouf.
Bon.

1) Jusqu'ici, il n'y a pas eu de journaliste qui se pointe sans prévenir. Je te dirais bien jamais, car c'est ce qu'il me semble en lisant les retours. Je suis là depuis les premiers mois du site, mais j'étais pas là à chaque fois. La venue masquée d'un journaliste n'est en tous cas pas un truc qui se "répète régulièrement", ça, j'en suis certain.

2) A chaque fois qu'il y a eu des journalistes, il y a eu un échange public avant, ils se sont annoncés. On a toujours pu savoir qui-pourquoi-comment ; c'est dit dans le fil, discuté.
Il est arrivé plusieurs fois que l'accueil sur le forum soit méfiant. C'est d'ailleurs pour ça que LittleJohn a fait le fil.
Je suis bien placé pour savoir que ces annonces et pattes blanches sont nécessaires, et qu'il y a plein de gens soucieux ici de faire respecter leur droit à l'intimité....
Quand un journaliste fonce tête baissée, en estimant super naturel qu'on l'accueille sans qu'il se présente un peu, explique sa démarche, il est mal reçu. C'est arrivé, c'est tout à fait normal.
.
.
Maintenant, causons responsabilités.
Ce n'est pas si facile à poser, puisque le fonctionnement de ces réunions est celui d'un groupe d'affinités... Quelque chose d'informel. Pas de statut légal de la réunion, pas de représentant désignés ou élu.

Mais ça nous empêche pas de bien faire.
Donc, je peux t'assurer (chuis confiant) que si un journaliste se pointe "masqué", et cherche à exposer des paroles sans demander l'autorisation à personne, il va se faire virer. Si il s'annonce dans le fil, je sais qu'on lui demande les bases : dire qui il est, et n'enregistrer que des gens qui ont donné leur accord.
C'est du bon sens, et ça suit la logique du droit au respect de la vie privée.

Ce qu'on na pas encore fait "explicitement" et qu'on peut faire, c'est, en cas de présence de journaliste à une prochaine rencontre, annoncer cela dans "l'énoncé" du rendez-vous, et préciser le cadre (quel média, quel type de présence, engagement au respect de la vie privée.).

Mais je répète : jusqu'ici, on a obtenu ce respect sans dire autant, va pas croire qu'on aie lâché ce morceau-là.
Généralement, les poly sont assez concernés par la question de l'intimité pour bien gérer ça...

#
Profil

ericalaplage

le mercredi 07 juillet 2010 à 19h23

subimago
ma première idée proposée ici est "faisons notre propre tribune".
je le pense vraiment. il n'y a qu'un poly pour bien parler du polyamour. si nous devons faire confiance à un autre groupe pour exprimer nos idées, nous ne devons pas nous plaindre d'être utilisés et manipulés par ce groupe.

C'est déjà une tribune içi, on peut déjà publier des articles.
Merci pour ta première idée très constructive... Si t'en as d'autres comme ça, continue, ça tombe bien, j'ai envie de rire :)

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 07 juillet 2010 à 19h29

Siestacorta
Généralement, les poly sont assez concernés par la question de l'intimité pour bien gérer ça...

moi cette présence de journaliste me choque profondément.
vraiment, ça passe pas. quand j'ai lu le message de base, je crois que mes cheveux ont frisé...

*attend, je regarde*

oui je confirme. ils sont frisés.

je précise que c'est pas le premier forum auquel je participe, et des rencontres j'en ai fait un paquet. c'est bien la première fois que j'entends dire que des journalistes peuvent être présents, et croyez-moi, les autres forum où je vais sont généralistes (donc aucune raison de protéger son intimité) et je vous jure que si un journaliste annonçait qu'il vient à une rencontre pour en faire un article, d'abord il se ferait botter le cul, ensuite personne n'irait.

je viens d'en parler à mon mari et il est totalement d'accord avec moi. pourtant lui a eu à gérer son image dans des articles pour pas mal de sports et loisirs qu'il pratique.

je n'arrive pas à comprendre pourquoi ça ne vous choque pas.
vraiment.

il serait préférable, je pense, de faire des rencontres POUR les journalistes avec ceux qui veulent bien témoigner. que ceux qui ne veulent pas ne soient jamais emmerdés avec ce genre de mauvaises surprises. être poly ne fait pas de moi un sujet de curiosité. témoigner dans un journal n'est pas le déroulement normal de ma vie. supposer le contraire prouve bien que quelque part, vous avez accepté qu'être poly fait de vous un sujet de curiosité (d'où mon "bête de foire", "animal en cage", et autres). moi ça m'angoisse.

sinon pour le reste, tant mieux si c'est maîtrisé. (même si j'ai tendance à penser que si les poly passent encore pour des débiles dans les médias, c'est peut-être parce que c'est pas aussi maîtrisé que ça).

bref...
en ce qui me concerne, si jamais un journaliste se pointe, je pars. c'est aussi simple que ça. je ne viens pas pour être mise sous les projecteurs, si je viens à une rencontre c'est pour bavarder sur un pied d'égalité avec tous.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Pinklady

le mercredi 07 juillet 2010 à 19h49

J'ai du mal à comprendre ton point de vue. On ne demande à personne de temoigner mais laisser un journaliste ecouter, comprendre ce que nous vivons c'est juste lui donner la possibilité de faire son metier : à savoir informer , ouvrir les uns et autres sur les pratiques differentes et donner une chance à notre societe d'être plus tolerante.
Oui il y aura forcement des journaliste qui prendront partie plus qu'il ne faudrait et alors? les lecteurs sont assez grands pour ne pas prendre tout pour argent comptant. SI c'est le cas on ne peut dejà pas grand chose pour eux alors donnons la chance à tous les êtres qui ont un esprit critique de se faire une opinion et de pouvoir peut etre s ouvrir au polyamour.
Pour ma part j'ai participe à un reportage tele ce printemps et les deux journalistes ont ete tres tres respectueux , à l'écoute.. rien à dire .. oui j'ai des peurs que mon msg soit deformé mais il y a de toute facon toujours de la perte entre l'emission et la reception meme sans trucage.
Si tu veux vivre en vase clos, organise tes reunions chez toi . ceci dit tu interviens bcq sur ce site , tes propos sont peut etre deja repris par des journalistes et demain je peux tres bien decider d'ecritre un livre .. et que peux tu faire contre cela ? rien... il te reste juste à ne plus communiquer dutout dans ce cas...
Je pense que tes propos sectaires deservent clairement notre facon de vivre comme tous les communautarismes. On gagne toujours à la clareté à l'ouverture.

subimago
et cette présence quasi systématique (si j'ai bien compris) de journalistes ne vous interpelle pas ? vous trouvez ça normal ? vous n'avez pas l'impression d'être des animaux en cage, des bêtes de foire, et de faire les choux gras à un journalisme fait de sensationnalisme ? vous n'avez pas l'impression qu'en jouant ce jeu là (vous savez pourtant pertinemment que ces interviews tronquées font plus de mal que de bien) vous desservez l'image du poly ? c'est dingue ça... y'a personne qui a fait un peu de com par ici ? . pour le reste j'ai déjà répondu.
pas de rencontre publique en ce qui me concerne. et il serait bon, je pense, à chaque fois qu'une rencontre est prévue, d'avertir les lecteurs que des journalistes sont régulièrement présents. j'ai failli venir, et je n'aurais pas apprécié. vraiment pas. Message modifié par son auteur hier à 3h.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion