Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Forum polyamour & média

#
Profil

Pinklady

le mercredi 07 juillet 2010 à 19h56

sisis toi aussi lulutine tu fus parfaite ....(+)

LuLutine
Bouh. Et moi je sers à rien ? *boude*

#
Profil

LuLutine

le mercredi 07 juillet 2010 à 20h08

gg0125
sisis toi aussi lulutine tu fus parfaite ....(+)

Bon alors je ne boude plus, mais je vois qu'Aurélien n'a rien dit...

*boude Aurélien*

#
Profil

Clown_Triste

le mercredi 07 juillet 2010 à 20h09

Siestacorta
[...]
Oulah, complices. Je me sens pousser un masque de Rapetout sur le nez ? Non ? ouf.
[...]

Le reste de ton message était impec, hein. Mais le coup des Rapetous méritait vraiment un (+)

C.T.

#
Profil

ericalaplage

le mercredi 07 juillet 2010 à 20h53

subimago
je précise que c'est pas le premier forum auquel je participe, et des rencontres j'en ai fait un paquet. c'est bien la première fois que j'entends dire que des journalistes peuvent être présents, et croyez-moi, les autres forum où je vais sont généralistes (donc aucune raison de protéger son intimité) et je vous jure que si un journaliste annonçait qu'il vient à une rencontre pour en faire un article, d'abord il se ferait botter le cul, ensuite personne n'irait.

Et bien, il y a un début à tout, c'est bien d'avoir gardé cette capacité d'étonnement, très philosophe.

subimago
je viens d'en parler à mon mari et il est totalement d'accord avec moi. pourtant lui a eu à gérer son image dans des articles pour pas mal de sports et loisirs qu'il pratique.

Chouette, je m'demandai comment j'aurai pu me passer de cette information, cet argument me semble indispensable pour tous nous convaincre.

subimago
je n'arrive pas à comprendre pourquoi ça ne vous choque pas.
vraiment.

Cherche encore...

subimago
il serait préférable, je pense, de faire des rencontres POUR les journalistes avec ceux qui veulent bien témoigner. que ceux qui ne veulent pas ne soient jamais emmerdés avec ce genre de mauvaises surprises. être poly ne fait pas de moi un sujet de curiosité. témoigner dans un journal n'est pas le déroulement normal de ma vie. supposer le contraire prouve bien que quelque part, vous avez accepté qu'être poly fait de vous un sujet de curiosité (d'où mon "bête de foire", "animal en cage", et autres). moi ça m'angoisse.

Qué qu'il a dit bohwaz hein?

bohwaz
on ne peux interdire l'entrée d'un lieu public à un journaliste

Misère, alors ils sont partout! Inexorablement, le destin me rapproche d'une place assise sur le plateau de Delarue près d'une vache blonde mère de 6 enfants dont les 3 derniers ont été conçus avec les 3 premiers sauf qu'on est même pas sûr de qui est le père du coup!!!! Quelle angoisse! Je meurs de vivre dans cette peur perpétuelle...

subimago
sinon pour le reste, tant mieux si c'est maîtrisé.

Ouf, enfin une parole rassurante à quoi me raccrocher, je me sens nettement mieux grâce à toi. :)

subimago
bref...
en ce qui me concerne, si jamais un journaliste se pointe, je pars. c'est aussi simple que ça. je ne viens pas pour être mise sous les projecteurs, si je viens à une rencontre c'est pour bavarder sur un pied d'égalité avec tous.

Je ne suis pas croyant mais je vais quand même déposer un cierge à l'église pour qu'un journaliste se pointe à chaque future rencontre poly...

#

(compte clôturé)

le mercredi 07 juillet 2010 à 21h03

gg0125
J'ai du mal à comprendre ton point de vue. On ne demande à personne de temoigner mais laisser un journaliste ecouter, comprendre ce que nous vivons c'est juste lui donner la possibilité de faire son metier : à savoir informer , ouvrir les uns et autres sur les pratiques differentes et donner une chance à notre societe d'être plus tolerante.

bon, il va falloir se mettre d'accord sur pas mal de choses ici.

on ne demande à personne de témoigner, heureusement encore, et je l'avais bien compris. le problème ne vient absolument pas d'une peur de ma part d'être obligée de témoigner de quoi que ce soit, je te remercie, je sais me défendre, et pas seulement avec mes poings. je saurais aussi défendre mes droits.

je fais référence à un phénomène très connu des observateurs et scientifiques créants des documentaires: la seule présence d'un observateur dans un milieu suffit à modifier ce milieu. il est donc impossible de rapporter une réalité quelle qu'elle soit en imposant la présence d'un observateur, et il est aussi impossible d'être naturel quand on sait qu'on est observé et que nos paroles seront rapportées.

maintenant tu vas m'affirmer que toi tu es parfaitement à l'aise devant un journaliste, que sa présence ne change pas un iota ni à ta façon d'être, ni à ce que tu dirais, ok, pourquoi pas.

ce phénomène étant connu, reconnu, archi étudié depuis des années, je vais te dire un petit truc: je suis d'une banalité affligeante au regard de ce phénomène. met-moi devant un journaliste et je ne suis plus du tout naturelle.

à présent faisons le lien avec une autre information:

si je vais à une rencontre avec des poly (certains d'entre vous que j'aurais eu plaisir à voir en vrai, rassurez-vous la liste est très courte) c'est précisément pour pouvoir parler avec eux de façon plus spontannée et naturelle que sur un forum. pour être spontannée moi-même, et pouvoir interragir de façon spontannée avec d'autres personnes, qui n'auront pour cause de stress (si stress il y a, et il y a parfois pour cause de timidité) que la raison de ma seule présence, et/ou celle des autres poly.

même si personne ne parle à ce putain de journaliste, sa seule présence aura suffit à gâcher ma journée.

si vous êtes au-dessus de ça, je vous salue bien bas.
bravo!

vraiment, vous êtes sans doute les seuls êtres humains à être capables de cet exploit.

lien avec une autre info?
allons-y:

je veux bien informer, pour faire ma mère thérésa, mais quand je veux, où je veux, et si je veux. si je décide de faire connaissance avec tentacara par exemple, je n'ai aucun besoin qu'un journaliste vienne observer ce qu'on a à se dire. ça me regarde moi, ça la regarde elle, et je n'ai pas besoin qu'on vienne me la tenir pour aller pisser. si des journalistes veulent être informés, qu'ils organisent eux-même une rencontre, le forum est ouvert, ils peuvent poster des sujets, et quiconque sera intéressé pour aller se montrer dans un journal sera aussi bien assez débrouillard pour trouver son chemin jusqu'à ce journaliste.

alors, oui, je le réaffirme:
je ne comprends pas, et plus j'y pense, plus j'y réfléchis, moins je comprends pourquoi la présence d'un journaliste ne vous choque pas.

je comprends pas.

(d'ailleurs tentacara puisque tu es dans le métier (ou françoise d'ailleurs), peut-être as-tu le nom de ce phénomène, depuis tout à l'heure je cherche, je ne retrouve pas, ça me grrrr....)

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

bohwaz

le jeudi 08 juillet 2010 à 00h06

Et si on pouvait arrêter là le débat stérile sur les journalistes svp ?

Ce sujet revient régulièrement, on est nombreux à ne pas aimer les médias ok, maintenant on n'as pas à leur interdire l'entrée des bars et autres cafés. Si vous voulez jamais croiser un journaliste, ne sortez plus de chez vous. On a des règles claires pour les journalistes pour qu'ils respectent l'intimité de chacun, aucun n'en a abusé en citant des personnes sans leur autorisation, donc je vois pas où est le souci.

La politique du site étant celle que j'ai édicté plus tôt, si t'es pas d'accord tant pis pour toi.

De toutes façons tu nous fait tout un scandale pour rien, sur tous les journalistes qui nous contactent (il y en a beaucoup qui s'imaginent qu'on a un carnet d'adresse tout prêt de volontaires à leur refiler, quand ils s'aperçoivent qu'ils vont devoir bosser eux-même, beaucoup s'arrêtent là), seulement un sur dix (et encore) donne un résultat dans un média. La plupart du temps ils ne trouvent simplement pas suffisamment de volontaires pour leur parler et ça se termine comme ça. Donc on n'est pas non plus sur-médiatisés...

Au passage, en français on met des majuscules au début des phrases s'il te plaît, merci de faire attention.

#

(compte clôturé)

le jeudi 08 juillet 2010 à 01h33

je comprends pas.
le fil concerne le forum poly et les journalistes, la question est clairement posée dans le message de base,

"- les événements poly sont ils des rencontres publiques / privées / semi-privées ? Les journalistes peuvent-ils donc y venir librement ?"

il est donc naturel qu'on en discute ici. je ne trouve pas le débat stérile puisqu'il permet à chacun d'expliquer pourquoi il a telle ou telle position par rapport à la rencontre avec des journalistes.

si le fil n'a plus de raison d'être, autant le fermer.
y'a pas de hors sujet, de quoi parle-t-on si on n'a pas le droit de parler du sujet même du fil?

Si vous voulez jamais croiser un journaliste, ne sortez plus de chez vous.

je suis désolée, ça fait quelques 20 ans que je vis en région parisienne et je n'ai jamais eu de mal à ne rencontrer aucun journaliste.

La politique du site étant celle que j'ai édicté plus tôt, si t'es pas d'accord tant pis pour toi.

donc je suis obligée de caller ma vie privée en fonction de ce que ce site a décidé?

entre nous soit dit, je connais des bars où je peux interdire l'entrée à qui je veux. il me suffit de dire au patron que j'organise un repas entre amis, que je veux l'étage pour nous seuls, et basta. il n'y a plus de lieu public qui tienne. je suis obligée quand même de laisser entrer les journalistes parce que j'ai lancé l'invitation sur ce forum?

à partir du moment où on demande la privatisation d'une salle (ce qui a été fait lors des deux dernières rencontres parisiennes sauf si j'ai mal compris), le lieu de rencontre n'est plus un lieu public, et partant de là, l'organisateur a parfaitement le droit d'en exclure une personne.

pour les majuscules, j'ai déjà expliqué que ma touche maj est cassée, je dois verrouiller les majuscules pour les avoir, et à chaque début de phrase ça saoule. surtout quand on pond des pavés...

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Boucledoux

le jeudi 08 juillet 2010 à 01h35

subimago
chaque début de phrase ça saoule. surtout quand on pond des pavés...

et ben voilà, très bien : raccourci !

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 08 juillet 2010 à 01h36

Je crois pas que ce débat soit stérile.
Malgré les désaccords, il y a quelque chose qui gratte dans le rapport poly/média.
Ce n'est pas une question concernant "la politique du site", enfin... pas tout à fait.

Subimago disait qu'elle ne comprenait pas que ça ne fasse réagir personne, la présence de journalistes.

Je ne suis pas choqué par les demandes de journalistes parmi nous... pourquoi ? C'est vrai que dans la plupart des circonstances - une fois passée ma minute mégalo (oui, c'est normal, on vient me voir, après tout, je suis the man to know, on s'en aperçoit que maintenant mais...) - ça pourrait être étonnant ou gênant.

Pourquoi ça m'embête pas là ?
Parce qu'en fait, mon rapport à ce site est partiellement un besoin de reconnaissance... Je me sens pas "en mission de représentation", mais une de mes motivations en venant ici est de participer à faire connaître le polyamour, avoir un lieu où en parler... et où ce qui peut en être dit peut être diffusé.
Je ne parle qu'en mon nom, mais il y a quelques parcours militants par ici... Disons, une habitude de mélanger ce qu'on affirme pour soi et ce qu'on affiche publiquement. Tout le monde n'a pas cet état d'esprit-là, mais je pense qu'il influence sur comment vit le site.

Tous les participants des soirées ou du site n'ont pas forcément cette recherche... Mais je crois qu'on ressent tous que si le polyamour était plus connu, en parler autour de nous serait moins piégeux. Donc oui, on a tous plus ou moins envie que l'idée soit reprise et décrite dans la presse. Même si on a pas envie d'être pris comme témoins, on comprend un peu à quoi ça sert.
Pour ma part, je peux pas m'empêcher de rêver que si le PA était plus connu, ça ferait plus de monde ici, et moins de gens pour qui ce serait un repoussoir. Donc... plus de rencontres possibles.

Il faut préciser aussi que les lieux français de discussion poly sont pas légions, c'est un peu logique que les journalistes viennent là où le sujet est abordé.

Voilà pour ce qui est de "pourquoi ça vous parait normal qu'il y ait des journalistes".

Pour ce que tu proposes, les soirées séparées avec journaliste / sans, ça a déjà eu lieu comme ça. Gg0125 a fait ça à Lyon, en proposant que le rv soit entre soi, mais de pouvoir croiser une journaliste qui s'était manifestée à un autre moment de la journée.

En pratique, si dans le fil de discussion concernant un rv, tu as un journaliste qui dit "je voudrais passer" et que tu dis "ben moi je veux passer aussi mais je ne veux pas échanger en présence d'un journaliste", ça fera sans doute pas scandale. Tu dis que tu attendras le départ du journaliste pour passer, que c'est comme ça que tu te sens à l'aise pour parler avec les gens. Si il y a plusieurs personnes pour te suivre sur ce genre de fonctionnement (c'est arrivé précédemment), le journaliste dira plus probablement " j'y serai de telle heure à telle heure" que "chassez cette meuf où je viens pas".
En présentant tout ça de façon cordiale, tout ça n'est pas si problématique.

#

(compte clôturé)

le jeudi 08 juillet 2010 à 01h37

Boucledoux
et ben voilà, très bien : raccourci !

chacun son style. ;)

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 08 juillet 2010 à 01h43

subimago

pour les majuscules, j'ai déjà expliqué que ma touche maj est cassée, je dois verrouiller les majuscules pour les avoir, et à chaque début de phrase ça saoule. surtout quand on pond des pavés...

HS : tu dois aussi faire comme ça pour les parenthèses et les slash ? Ou c'est que les majuscules ? Parce que si ça se trouve, c'est pas ta touche shift le problème.

#

(compte clôturé)

le jeudi 08 juillet 2010 à 01h46

Siestacorta
En présentant tout ça de façon cordiale, tout ça n'est pas si problématique.

moi je n'ai pas du tout la même vision de ma vie polyamoureuse que toi. bien sûr, c'est important d'avoir un endroit où échanger, un endroit où une personne en demande de réponses peut venir poser ses questions, mais ce n'est pas une priorité du tout dans ma vie.

guider une personne en difficulté, je prends ça comme un loisir, qui me prend parfois du temps, parfois moins, et je ne considère pas du tout que je pourrais être un exemple. c'est vrai que j'ai trouvé des solutions à mes problèmes, mais je sais bien que chaque personne puis chaque couple devra trouver les siennes. l'exemple que je pourrais donner n'a pas tellement l'utilité d'une imitation possible.

et je suis pas mégalo pour un sou. pas sur un sujet de reconnaissance sociale. j'aime mon anonymat.

donc non, c'est pas si évident que tous les poly ont envie qu'on parle d'eux. c'est pas évident du tout, du tout.

j'ai oublié la conclusion:
oui bien sûr on peut fractionner dans le temps le moment de la rencontre (entre poly, et puis entre les poly et avec le journaliste).

Siestacorta
HS : tu dois aussi faire comme ça pour les parenthèses et les slash ? Ou c'est que les majuscules ? Parce que si ça se trouve, c'est pas ta touche shift le problème.

ben c'est tous les signes accessibles en appuyant sur la touche maj. sur mon clavier les parenthèses sont "en dessous", donc des minuscules. mais te fatigue pas, mon chéri s'y connait un peu mieux que moi, et il dit que je dois changer de clavier, celui-ci a fait son temps.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

bohwaz

le jeudi 08 juillet 2010 à 02h23

subimago
donc je suis obligée de caller ma vie privée en fonction de ce que ce site a décidé ?
[snip]
pour les majuscules, j'ai déjà expliqué que ma touche maj est cassée, je dois verrouiller les majuscules pour les avoir, et à chaque début de phrase ça saoule. surtout quand on pond des pavés...

caller -> caler.

Les événements publics du site sont ouverts à tout le monde (sauf exception type mec relou). On n'est pas là pour décider si telle profession peut venir ou non. Moi j'ai été journaliste à un moment, je dois aussi rester à la porte ? C'est un non sens. Si vous n'êtes pas d'accord, faites des événements privés...

Maintenant on a très bien compris que t'aime pas les journalistes, pas la peine de t'étendre sur des pages, donc stop.

Sinon : change de clavier, ça commence à faire un moment que je suis tolérant mais là c'est vraiment illisible, donc stop aussi.

#
Profil

kerdekel

le jeudi 08 juillet 2010 à 08h30

En général, il y a deux touches maj, sur un clavier.

#
Profil

tentacara

le jeudi 08 juillet 2010 à 09h22

Il arrive en effet que l'image que les médias donnent du polyamour soit désespérément caricaturale. J'ai publié un article et me suis inscrite ici suite à la diffusion sur Canal d'un reportage présentant le PA comme une survivance de "hippisme échevelé" qui pour le coup m'avait défrisée.
Ils étaient allés chercher une communauté PA aux USA dans laquelle le folklore brouillait le message philosophique.

C'est donc pour avoir un moyen d'éviter ce genre d'amalgame que j'ai rejoint ce site.
Et je m'en félicite encore.

Depuis que certains d'entre nous acceptent de recevoir et de répondre aux journalistes qui en font une demande sérieuse, je trouve dans les médias un traitement du sujet bien plus conforme à ma réalité.
On trouve encore quelques articles et reportages vraiment à côté de la plaque, mais bizarrement, ce sont précisément ceux de "journalistes" qui n'ont jamais pris la peine de venir prendre leurs infos à la source.

TOUS ceux qui ont obtenu des témoignages d'intervenants du forum ont respecté leurs propos, je n'ai jamais observé que quiconque se soit retrouvé cité dans un article contre sa volonté, encore moins filmé ou pris en photo. (Au pire, ils nous ont affublés de pseudos ridicules. :-D )

Lorsque des journalistes se sont présentés aux cafés poly, ils se sont toujours annoncé avant, aucune interview n'a jamais été réalisée sur place. J'ai en revanche trouvé intéressante leur participation aux débats. Ils ont posé des questions pertinentes qui dynamisaient un peu les discussions, non pas pour exploiter les réponses mais pour saisir le contexte. Ils sont en ce sens aussi utiles à nos rencontres que les poly-curieux, avec les mêmes questions et sans doute une plus grande facilité à les exprimer.

Je suis convaincue que c'est au contraire en prétendant vivre cachés que l'on prend le risque d'être espionnés.

Je trouve dommage, Subimagao, que la simple présence d'un journaliste t'empêche de t'exprimer comme tu le voudrais. Rien n'est plus simple lors d'une réunion poly que d'avoir des discussions en aparté avec les gens qui t'intéressent sans que les autres présents, journalistes ou non, entendent ce que tu racontes.
Enfin, si nous nous rencontrions toutes les deux, sois consciente que la journaliste en moi assisterait à la conversation. :-)

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 08 juillet 2010 à 12h10

subimago
ce n'est pas une priorité du tout dans ma vie.


Donc c'est à l'ensemble des membres du forum de se caler sur tes priorités à toi...oui oui on commence à le comprendre. Je suis restée zen jusqu'à maintenant mais attention tu vas finir par énerver la totalité des admins là.

subimago
donc non, c'est pas si évident que tous les poly ont envie qu'on parle d'eux. c'est pas évident du tout, du tout.

Je ne vois pas où quelqu'un a dit ça.
Ceux qui acceptent les journalistes ont expliqué pourquoi eux, ils trouvaient ça bien de leur point de vue. Personne n'a dit que tous les poly pensaient comme cela. Tu déformes un max.

En revanche, tu donnes de plus en plus l'impression comme je le disais plus haut de vouloir imposer ta vision à tous les autres...

Tu as dit une fois que la présence de journalistes t'incommodait, tout le monde a compris que tu ne viendras pas aux rencontres publiques de crainte qu'il n'y ait un journaliste masqué dont le seul but serait de publier ta photo (ou vidéo) et tes propos sans ton accord, tout ça nous l'avons compris.

Il ne sert à rien de le répéter 10 fois, ça ne fera pas interdire la présence de journalistes dans la totalité des rencontres poly. Tout simplement parce que certains veulent parler aux journalistes et qu'il faut respecter aussi leur souhait de pouvoir le faire ! Les poly défendent la diversité (de points de vue, de ressentis, de vécus) en amour, faudrait peut-être voir à accepter aussi cette diversité dans la vie en général. Tu ne penses pas comme tout le monde, et inversement tout le monde ne pense pas comme toi. Pas la peine de partir en croisade parce que ton opinion n'est pas partagée par tous.

Nous avons bien compris que si tu veux faire des soirées, tu créeras des rencontres privées avec les membres du site que tu connais déjà (soit dit en passant, n'importe qui sur le site pourrait être journaliste et te l'avoir caché, et avoir pour seul but de sympathiser avec toi pour s'infiltrer dans ta rencontre privée...tu n'aurais aucun moyen de vérifier les choses).
Ton choix de ne participer qu'aux rencontres privées ne pose absolument aucun problème, donc vas-y, fais-le tout simplement, et tout le monde sera satisfait.

PS : Tu as raison kerdekel, il y a deux touches maj sur mon clavier. :) Et c'est le cas de tous ceux que j'ai vus jusqu'à maintenant, mais sait-on jamais.

#

(compte clôturé)

le jeudi 08 juillet 2010 à 13h29

tentacara
Enfin, si nous nous rencontrions toutes les deux, sois consciente que la journaliste en moi assisterait à la conversation. :-) Message modifié par son auteur il y a 4 heures.

ça ne me causerait aucun problème, puisque c'est toi. ton métier fait partie d'un ensemble, de ta personnalité. rien ne dit que je ne pourrais pas avoir envie de rencontrer un jour un jounaliste pour qu'il fasse un article sur ma façon de vivre, parce que ce journaliste me plait, et que j'ai l'impression qu'il me comprend.

c'est pas du tout la question que j'aime ou non les journalistes. la question est qu'une rencontre entre amis ne peut pas se faire sous l'oeil d'un observateur. l'intimité d'une rencontre c'est important, pour moi.

la question n'est pas non plus que tout le forum devrait faire comme je veux. mais que vous réalisiez que peut-être votre façon de faire ne convient pas à tous, et que certains ne viennent peut-être pas à vos rencontres pour cette unique raison.

ma position est peut-être débile, mais je pense qu'il est plus important de s'inquiéter d'abord du bien être du groupe, que de s'inquiéter de l'image qu'il donne à l'extérieur. l'image n'a plus de raison d'être si le groupe va mal, ou si elle ne le représente pas.

alors, oui, j'ai bien deux touches maj, dont une à gauche, minuscule, qui fonctionne, il est vrai mais que je n'arrive pas à atteindre avec mon auriculaire, parce que je n'ai pas l'habitude, simplement. la touche de verrouillage est plus grande, donc plus accessible, même si pas pratique non plus. mais rassurez-vous, ça ne va pas durer.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 08 juillet 2010 à 13h39

Tu as un métro de retard, subimago.

Dès que le problème a été soulevé, on a tenu compte du fait que la présence de journalistes ne convient pas à tous. Figure-toi qu'il y en a eu d'autres avant toi pour le dire et que certaines rencontres ont été organisées justement de façon à respecter leur souhait.
C'est ce que disent plusieurs messages que tu n'as visiblement pas lus....

Je note aussi que tu ne m'as pas lue non plus, puisque j'ai dit que nous t'avions compris, et tu réponds que nous n'avons pas réalisé que "notre" (pluriel bien vague) façon de faire ne convient pas à tous. Encore faux. Nous accusons réception (et compréhension !) de tes messages, mais tu ne lis pas les notres. Belle preuve de compréhension et de tolérance de ta part...

Une rencontre publique est publique, on ne va pas te le réexpliquer.
Chacun peut organiser une rencontre privée comme il le veut. Jusqu'à maintenant l'autorisation pour les journalistes de venir ou non, pour les rencontres privées, dépendait de l'organisateur de la rencontre. Cela me semble parfaitement normal.

Tu parles de rencontres "entre amis", ce qui n'est pas du tout le principe initial des rencontres publiques polyamour.info, où de parfaits inconnus peuvent venir. (Un peu comme sur le forum où un beau jour, un inconnu débarque, lit le forum et - peut-être - se met à contribuer.)

Alors très bien, organise ta rencontre privée, tous ceux qui comme toi veulent être certains de l'absence de journalistes n'attendent probablement que ça. (Au passage, il y a eu pas mal de rencontres privées, et j'étais à certaines d'entre elles, mais tu ne les vois pas, puisqu'elles n'ont pas été annoncées sur le forum.)

Tu parles du bien-être du "groupe", mais tu réalises qu'en cet instant précis tu es la seule à te plaindre ? Qu'on a fait le maximum pour trouver des solutions qui ont convenu aux autres (et préservé le "bien-être du groupe" qui t'est si cher) par le passé ? Qu'on continue d'essayer de contenter un maximum de monde (et pas seulement ceux qui ont ton point de vue) ?

Fais-moi plaisir, nettoie tes lunettes et récupère le cours de lecture pour débutants que tu as prêté à quelques membres du forum, il devrait t'être beaucoup plus utile qu'à eux...

PS : Si je n'avais qu'une seule touche "maj" en état de marche, je reprendrais à la main toutes les majuscules de mes phrases, même si c'est fastidieux. Mais je le reconnais, je fais partie de ces gens qui aiment galérer et qui font des trucs inutiles comme essayer de se conformer aux règles de politesse, de français, de présentation...etc.

#

(compte clôturé)

le jeudi 08 juillet 2010 à 13h49

j'ai bien lu. ça fait depuis le message de siesta à 1h30 ce matin qu'on est d'accord. et qu'on a compris d'ailleurs pourquoi ce qui semble évident à l'un ne l'est pas pour l'autre et vice versa.

ce dont on parle là, c'est pas "quoi faire?" (ça on sait).
mais "pourquoi subimago pense que, alors que le forum entier non?"

mais bon, je peux comprendre que "pourquoi subimago pense que" ne t'intéresse pas.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 08 juillet 2010 à 14h00

On a compris pourquoi tu penses ça.
Ca ne sert à rien de partir en croisade.

Et encore une fois tu n'as pas lu. Je viens de dire que tu n'es pas la seule et tu prétends que le forum entier est d'avis contraire à toi.
Ca concerne seulement les gens qui t'ont répondu.

Il faut croire (hypothèse ?) que ceux qui sont de ton avis trouvent peut-être qu'à force, tu dessert leur cause. Alors ils n'ont pas envie de répondre...

Ou alors ils n'ont pas encore lu, vu les pavés.

Pour finir, la question du "pourquoi subimago pense que" me semble hors-sujet. Le sujet ici c'est comment gérer les médias, ce sujet est général et non pas centré sur ta personne...
Tu as donné ton avis, c'est très bien. Mais tu n'es pas seule.

Pour revenir au sujet donc, il me semble raisonnable que les rencontres publiques soient publiques, cela dit en cas de salle privatisée même si c'est annoncé publiquement, il est évident que les gens devront s'inscrire et que l'organisateur refusera à l'entrée tout non-inscrit (ou toute personne dont l'inscription aura été refusée, mais ça c'est à gérer par l'organisateur).
Le 2 juillet la salle était pleine pour le spectacle, s'il était venu 10 personnes de plus, elles ne seraient pas rentrées. Par contre elles étaient les bienvenues pour boire un verre et discuter, avant et après le spectacle.
C'étaient les règles que Françoise avait fixées. Règles qui ne dépendaient pas que d'elle bien sûr. Par exemple, il lui fallait aussi un minimum de personnes pour pouvoir réserver la salle en-dehors du spectacle.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion