Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Prévention mst/ist

#
Profil

ERIC_48

le jeudi 11 mars 2010 à 20h57

amorgen
...pour ceux qui comme moi ont choisi un mode de suicide lent par la cigarette en toute conscience.

Le Travail tue plus que la cigarette et pourtant nul mention de "Travailler tue" sur nos contrats de travail...

Personnellement, je ne trouve pas cet intermède hors sujet, car il montre clairement que la société demande rarement aux gens de décider pour les autres, même lorsque c'est dangereux. Dans le cas présent, elle ne punit quasiment pas ceux qui distribuent sciemment des substances toxiques, pour ne pas dire fabriquent des substances toxiques en leur ajoutant des composants qui incitent les gens à s'y attacher durablement.

La seule solution que la société a trouvée ici, c'est d'avertir les gens en les laissant décider pour eux-même, alors même qu'elle sait que les composants en question diminuent pour ne pas dire annihilent leur capacité de décision. Et pourtant, il s'agit de vraies vies, que je sache.

Si la société évite à ce point, de nuire à la liberté de décision des gens, c'est que la liberté de décision est jugée plus importante que la mort, du moins dans ce cas là.

A la question "Vaut-il mieux vivre tout de suite en risquant de mourir jeune, ou mourir vieux sans avoir vécu ?", de nombreuses personnes disent préférer mourir plus tard, mais de nombreuses personnes agissent pour vivre tout de suite. Va comprendre.

Ce qui est également intéressant de se poser comme question, c'est de savoir ce qui se passerait si nous étions obligés de marquer sur nos bites "faire l'amour tue" (si ça tiens sur une bite). Y aurait-il quand-même des candidates ?

#

mandarine (invité)

le jeudi 11 mars 2010 à 20h58

je confirme:eric et ma muqueuse c est une grande histoire d amour!
avec preservatif ca deviens de la baise.

#

mandarine (invité)

le jeudi 11 mars 2010 à 21h01

Oui il y aurait des candidates
De celles qui jouent a la roulette russe
Soyons serieux et soyons adultes
L atex ou pas latex c est une question d ados inconscients
Moi je vote pour la vie et pas pour une boite en sapin

#

mandarine (invité)

le jeudi 11 mars 2010 à 21h03

Et comme je ne tiens pas a mourir jeune je vais fumer ma clope

#
Profil

ERIC_48

le jeudi 11 mars 2010 à 21h08

heu, t'es sûr que t'as tout compris ?
Bienvenue à Mandarine !

#

(compte clôturé)

le jeudi 11 mars 2010 à 21h16

ERIC_48
marquer sur nos bites "faire l'amour tue" (si ça tiens sur une bite).

En plus de la taille de la bite, ça dépend de la taille et du type de police utilisée. :)

ERIC_48
A la question "Vaut-il mieux vivre tout de suite en risquant de mourir jeune, ou mourir vieux sans avoir vécu ?", de nombreuses personnes disent préférer mourir plus tard, mais de nombreuses personnes agissent pour vivre tout de suite. Va comprendre.

P't-être qu'ainsi formulé, on n'ira forcément pas bien loin (voir même, on n'ira tout simplement nulle-part) : c'est beaucoup trop binaire.

On dirait encore du Henry David Thoreau très mal digéré, façon « Cercle des poètes disparus ».

Moi je te répondrais que je veux vivre vieux et intensément. Et il y a de fortes chances pour que ce soit ce qu'à peu près tout le monde espère.

Seulement, tout le monde ne placera pas la barre pour « vieux » et pour «  intense » au même niveau.

C'est peut-être bien pour ça que tes deux groupes, « préférer mourir plus tard » et « vivre tout de suite », peuvent en fait se superposer et ne sont en tout cas pas exclusifs l'un de l'autre.

#
Profil

pullmarin

le jeudi 11 mars 2010 à 21h17

ERIC_48
Une réponse simple pullmarin : Pas grand chose à reprocher au préso sur le plan pratique ou mécanique, si ce n'est qu'il introduit justement cette notion de mécanique.

Mais la question me semble mal posée : J'aurais préféré une question du genre :
- qu'est ce qui te plait, Eric, dans le fait de sentir pleinement un vagin ?
- pourquoi le ressenti au niveau de ton pénis est-il si important lors d'une relation sexuelle ?
- qu'est ce qui te fait penser, Eric, qu'une muqueuse sert à quelque chose ?
- pourquoi veut-tu faire l'amour alors qu'il suffit de baiser ?

Mais je suppose que si tu ne l'as pas demandé, c'est que tu le sais déjà !

Ta dernière "reformulation" me plaît moyennement Eric !
Un préso ne m'empêche pas de "faire l'amour", et j'ai déjà baisé sans capote !
Ceci mis à part, je suis d'accord, une capote, ça atténue un peu les sensations, Ok. Mais faut pas déconner, c'est quand même pas du néoprène pour combinaison de plongée. Quand à casser l'ambiance, perso, ça doit me prendre à peu près 10 secondes pour enfiler une capote... A ce train là, vivons à poils, parce que les vêtements nuisent à la spontanéité de l'acte d'amour...
Tu reproches "le côté mécanique" et "le manque de spontanéité". Mais attendre un test avant de pouvoir baiser, c'est spontané ?

Et une autre question m'est venu... Tu aimes une personne, vous avez envie de faire l'amour, vous décidez de faire des tests... Manque de bol, cette personne est infectée. Tu fais quoi ? tu largues cette personne ? tu te contentes d'un amour platonique ?

#
Profil

ERIC_48

le jeudi 11 mars 2010 à 22h06

Ben moi, ton intervention me plait bien Pullmarin, mais j'ai pas trop de réponse, faut que je réfléchisse.

Pareil pour BenjaminL.

Bon, je vois que je m'enfonce.

Je n'ai pas dit mon dernier mot, mais ça devient plus difficile, faut avouer.

Il faut dire que vous êtes nombreux à vouloir me protéger.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 12 mars 2010 à 08h00

.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

mandarine (invité)

le vendredi 12 mars 2010 à 09h09

Je pense qu eric n est ni fou ni suicidaire,il y a aussi une difference entre ce qu on aime et ce qu on fait.
Je m explique:on peut ne pas aimer les preservatifs argumenter dans ce sens mais rester prudents quand meme .
Tout parait si simple a l ecrit ,la pratique est une autre histoire.
Je ne pense pas que dans le feu de l action un preservatif coupe tout ,surtout si la partenaire est "neuve" l excitation prend le dessus des hesitations .

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 12 mars 2010 à 09h44


Il faut dire que vous êtes nombreux à vouloir me protéger.

Pas exactement à te protéger, je crois que pour l'instant on va pas s'appeler pour te suivre, attendre que tu conclues, se jeter sur toi et t'enfiler une capote de force.

Par contre, ici, sur un site qui pose comme acceptable de ne pas rester tout le temps avec le même partenaire, j'apprécie de tenir un discours un peu marqué sur les précautions nécessaires...

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

ERIC_48

le vendredi 12 mars 2010 à 11h49

Siesta : C'est peut-être parce que je sens bien que ce discours est plus dicté par le nécessaire à dire plus que par la sincérité, que j'essaye d'en mettre un peu. Mais c'est difficile de ne pas prendre bêtement le contre pied, difficile de ne pas se retrouver dans le même travers que celui que j'essaye de contrer.

#
Profil

Tchu

le vendredi 12 mars 2010 à 11h51

ERIC_48
Une réponse simple pullmarin : Pas grand chose à reprocher au préso sur le plan pratique ou mécanique, si ce n'est qu'il introduit justement cette notion de mécanique.

Mais la question me semble mal posée : J'aurais préféré une question du genre :
- qu'est ce qui te plait, Eric, dans le fait de sentir pleinement un vagin ?
- pourquoi le ressenti au niveau de ton pénis est-il si important lors d'une relation sexuelle ?
- qu'est ce qui te fait penser, Eric, qu'une muqueuse sert à quelque chose ?
- pourquoi veut-tu faire l'amour alors qu'il suffit de baiser ?

Mais je suppose que si tu ne l'as pas demandé, c'est que tu le sais déjà !

Moi je sais pas, vu que j'ai pas de pénis. Explique.

Sauf pour la dernière question, je sais déjà.

#
Profil

ERIC_48

le vendredi 12 mars 2010 à 12h13

Et toi, tu en rajoute ! Ce coup là, je suis mort.

Je bouge encore, mais yen a plus pour longtemps.

Vous me demandez ça pour que je retourne bosser, on dirait.
Ben puisque c'est ça, j'y vais.
Je vous laisse mariner un peu...
et surtout je gagne du temps.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 12 mars 2010 à 12h17

ERIC_48
Siesta : C'est peut-être parce que je sens bien que ce discours est plus dicté par le nécessaire à dire plus que par la sincérité, que j'essaye d'en mettre un peu.

C'est pas parce que le discours est nécessaire qu'il n'est pas aussi très sincère...
Je dis sincèrement que ne pas mettre le préservatif quand c'est encore nécessaire n'ajoute rien sentimentalement.
Pour les sensations, c'est différent...

#
Profil

lam

le vendredi 12 mars 2010 à 18h16

Boucledoux
j'avais une copine qui dévelopais ça chaque fois qu'elle prenait des antibiotiques par exemple....


Le traitement classique (ovules et crème fongicide) ne concerne en général que les femmes car apparemment le traitement des partenaires a peu d'effet (sauf évidement si il développe lui même une mycose mais c'est rare).

Si si, ça arrive et il y a des pommades très bien à appliquer sur la partie concernée

Yep, ben moi ça m'est aussi arrivé suite à être obligée de suivre un traitement antibio... on n'y pense pas avant mais c'est super logique.

Sur les partenaires: ben bien sur si il développe une mycose il faut se soigner, et c'est plus facile en externe car le champignon se sent toujours moins à la maison que dans un vagin.
Les "pommades très bien" allopathiques classiques dans le cadre vaginal ça n'a pas du tout marché pour moi.
Et tous les toubibs que j'ai vu m'ont dit que à part une bonne hygiène le traitement des partenaires masculins ne changeait rien au smilblik, pas mal de sons de cloche différents apparement.

Enfin, pour l'avoir vécu je garanti que c'est une histoire de déstabilisation d'un équilibre, et non de l'introduction d'un méchant germe. C'est d'ailleurs pour ça que ça peut être long à soigner et je me demande si le traitement des partenaires aurait raccourci le délai.

Clementine
P'tit truc : si les AB fracassent la flore vaginale, se mettre 2 Lactoferment (un truc pour se refaire la flore intestinale en cas de turista-chichi) au fond du tunnel d'amûûûûr tous les soirs jusqu'à la fin du traitement.

Merci Clèm pour le tuyau (+)

#
Profil

lam

le vendredi 12 mars 2010 à 18h17

PS: j'adore ce fil, un peu comme un préservatif goût champi.... :-D

#

(compte clôturé)

le vendredi 12 mars 2010 à 19h01

lam
C'est d'ailleurs pour ça que ça peut être long à soigner et je me demande si le traitement des partenaires aurait raccourci le délai.

Indirectement... en fait, ça évite la recontamination, qui est très souvent source de rallongement du traitement!

Merci Clèm pour le tuyau (+)

A ton service, mon p'tit yaourt :-)

#
Profil

ERIC_48

le vendredi 12 mars 2010 à 19h55

Tchu
Moi je sais pas, vu que j'ai pas de pénis. Explique.

Le vagin est grosso modo, un pénis creux.
Il y a bien assez de muqueuses dedans pour que tu arrive à ressentir les choses. Il suffit d'inverser les questions comme suit :

- qu'est ce qui te plait, Tchu, dans le fait de sentir pleinement un pénis ?
- pourquoi le ressenti au niveau de ton vagin est-il si important lors d'une relation sexuelle ?
- qu'est ce qui te fait penser, Tchu, qu'une muqueuse sert à quelque chose ?

Mais je rappelle, que rien ne prouve que tous les pénis donnent les mêmes sensations, de même que rien ne prouve que tous les vagins procurent les mêmes sensations, c'est pourquoi, je pense que cette question est personnelle, sans compter que les fantasmes, viennent rajouter une touche personnelle aux sensations.

#
Profil

ERIC_48

le vendredi 12 mars 2010 à 20h04

pullmarin
Tu reproches "le côté mécanique" et "le manque de spontanéité". Mais attendre un test avant de pouvoir baiser, c'est spontané ?

Personnellement, je n'ai pas reproché le manque de spontanéité, justement pour la raison que tu indique. C'est Inso qui en a parlé. Par contre, il est évident qu'une fois que les tests sont faits et les décisions prises, la spontanéité peut reprendre le dessus. J'aurais donc pu parler de spontanéité, je suis bien de l'avis de Inso.

Inso pensait surement comme moi, à des relations suivies, car je ne vois pas comment l'amour peut s'installer dans une relation qui est finie avant de commencer. Elle dira peut-être ce qu'elle en pense.

Si on ne parle que de sexe, je n'ai rien contre la capote. Mais c'est rare, que j'aime le sexe sans amour, sauf à être en manque grave.

Ce qui m'excite dans le sexe, c'est l'amour. Par suite, pour moi, pas d'amour équivaut à peu de sexe. Donc, je ne suis pas à quelques semaines près.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion