Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.


Cette page est étiquetée ICRA pour la protection des enfants.

"Bi-poly"

Sexualités
#

(compte clôturé)

le vendredi 01 novembre 2013 à 10h33

Bonjour;-)
Je lance un appel d'air comme une bouteille à la mer...
Je suis née femme physiquement et homme mentalement, mes idées sont "poly"...
Je souhaite communiquer avec des androgynes et parler de relations sexuelles avec des hommes "gay-bi-poly"...dualisme...
Je sais c'est un peu embrouillé, mais le fait d'échanger des idées m'aiderait à y voir plus clair!
Merci de m'avoir lue et j'espère à très bientôt.
Sourire respectueux!

#

(compte clôturé)

le vendredi 01 novembre 2013 à 19h31

Alors je me lance...

Je suis né homme (et je le suis toujours), je suis attiré par les femmes, mais au niveau de l'auto-identification je suis plutôt flou: selon les moments, je passe en mode "homme" ou en mode "femme".

Je tends à considérer les hommes comme "autre chose" et les femmes comme un "chez moi"...

J'ai vu le film "Laurence Anyways" et je m'y suis reconnu pas mal: sauf que pour moi, ce décalage ne s'exprime pas au niveau physique, mais plutôt sur la manière de me positionner... je dirais que j'ai une manière féminine d'être un homme!

#
Profil

Geraldin-e

le vendredi 01 novembre 2013 à 22h35

De mon côté, je suis garçon (au sens de mâle), mais je ne me reconnais pas bien dans les genres (homme ou femme ou autre). Je suis plutôt hétéro, mais en fait tendance pansexuelle (donc aussi des désirs "homos").
Tout ça fait un mélange plutôt "androgyne" dans ma tête.
Queer ? Transgenre ? Les définitions deviennent vite inadéquates, compliquées et réductrices !

Le sujet est vaste... (spécificité d'être bi ou pansexuel dans le poly ?, identité personnelle ?, liberté du genre ou du non-genre ?) Tu souhaiterais un partage d'expériences persos ?
En tout cas, dans les polys, y de tout a priori, même si des situations de relations hétéros H/F sont plus souvent discutées.
N'hésites pas à préciser, questionner.

#

(compte clôturé)

le samedi 02 novembre 2013 à 18h08

:-) merci pour avoir répondu à cette discussion...en fait je crois que je rêve d'être un homme pour pouvoir être gay! Je me sens bien en leur compagnie. Dans ma vie je me sens bien isolée et souffre de cette situation, cela fait de nombreuses années que je ne trouve personne avec qui en parler sauf à mon ...psy.
Cela me ferait plaisir de continuer à m'exprimer ici.
Cordialement

#

(compte clôturé)

le samedi 02 novembre 2013 à 19h22

Bonjour nuerve,
Depuis toute petite garçon manquée, je suis peut être un peu comme toi. J'ai souvent essayé d'imaginer la sexualité masculine (physiquement) mais...
Je me sens souvent mieux avec les hommes qu'avec les femmes (en général) et j'ai un contact physique plus facile avec les hommes. Après, je pense aussi très bien assumée ma féminité et finalement ne regrette pas mon corps, ce qui ne m'empêche pas que j'aimerai tout simplement être "les deux", mais... :-/
Je rejoins Geraldin-e, les définition deviennent vite inadéquates. Je m'aime comme je suis, je plait à mon entourage ainsi <3

#
Profil

pierre

le samedi 02 novembre 2013 à 20h25

bonjour nuereve,
je ne suis pas très androgyne mais je ne me reconnais pas dans la dualité du genre.
je suis donc bi/pan-sexuel globalement.
mais au contraire j'ai l'impression que beaucoup de gays voient ces choses de façon bien plus simple...
j'espère en tout cas que cet espace te fera sentir moins seule.

++

#
Profil

Geraldin-e

le samedi 02 novembre 2013 à 20h48

@Nuereve. Souvent je rêve d'être une fille pour ma part, pour avoir plein d'amants et mettre des jupes en public ! :-) :-D
Mais en fait, je me dis qu'on est bien comme on est, et, si on s'émancipe un peu des genres binaires et des stéréotypes, on peut très bien vivre des relations et des sexualités comme on a envie, pas besoin de devenir transexuel.le ou d'être androgyne physiquement. C'est plutôt dans la tête et les comportements que ça se passe.

Bien sûr, faut rencontrer des personnes ouvertes, qui ont plutôt les mêmes vues là-dessus, ce qui n'est pas forcément évident.
L'ennui c'est que le regard social majoritaire est encore trop souvent stigmatisant, moqueur, voir violent, quand on s'écarte publiquement du chemin habituel...

#
Profil

LuLutine

le dimanche 03 novembre 2013 à 13h37

Geraldin-e
@Nuereve. Souvent je rêve d'être une fille pour ma part, pour avoir plein d'amants et mettre des jupes en public ! :-) :-D

Euuuuh !

Mettre des jupes en public, ok pas de souci c'est en effet facile quand on est une fille.

Mais...."avoir plein d'amants" ???

Les amants, (c'est comme les antibiotiques) c'est pas automatique, juste parce qu'on est une fille !

Tu rigolais j'espère ?

#
Profil

Apsophos

le dimanche 03 novembre 2013 à 15h02

LuLutine
Euuuuh !

Mettre des jupes en public, ok pas de souci c'est en effet facile quand on est une fille.

Mais...."avoir plein d'amants" ?? ?

Les amants, (c'est comme les antibiotiques) c'est pas automatique, juste parce qu'on est une fille !

Tu rigolais j'espère ?

Pourtant, d'après mes observations...

#
Profil

Geraldin-e

le dimanche 03 novembre 2013 à 15h07

Oui c'était de l'humour. Ce qui est vrai, c'est le fantasme/désir d'avoir un corps de fille. Et de faire l'amour avec un-des garçons.
On désire souvent être ce qu'on n'est pas ? L'herbe est plus verte chez les voisines ? Mais je n'en fais pas une obsession pour autant, et on peut vivre les choses autrement comme je disais.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 03 novembre 2013 à 18h44

Geraldin-e
Oui c'était de l'humour.

C'est ce qu'il me semblait, mais j'avais un petit doute quand même ^^

Geraldin-e
On désire souvent être ce qu'on n'est pas ? L'herbe est plus verte chez les voisines ?

Je n'ai jamais souhaité être un homme ou avoir un corps d'homme. J'ai toujours été contente d'être une femme.

Mais, ça dépend des gens.

#

(compte clôturé)

le mardi 05 novembre 2013 à 15h22

Bonjour:-) merci pour tous vos commentaires qui m'aident à y voir plus clair. Il est certain que ce n'est qu'une question d’équilibre à trouver! et je le trouverais.....!Na!
Merci surtout au commentaire de Geraldin-e : " je vais tenter de m'émanciper un peu des genres binaires et des stéréotypes..." et continuer ma thérapie...
Joyeuse journée et bise souriante:-)

#
Profil

Annabelle

le mardi 05 novembre 2013 à 17h40

Même découverte pour moi, la possibilité d'aimer l'un comme l'autre des deux sexes, le sentiment d'avoir une dualité en moi, le refus de plus en plus de me définir bi, homo, hétéro ou quoi que ce soit.
Car tout cela est en mouvement permanent et je veux plus que jamais aujourd'hui respecter cette impermanence, et ne surtout pas chercher à la canaliser dans une norme quelconque.
Tu n'es pas seule Nuereve, à te sentir extraterrestre sur cette planète !
Et pour ma part j'ai trouvé pas mal de réconfort à cotoyer les communautés poly, bi, homos, sans jamais m'identifier pour autant à aucune communauté. Juste pour le plaisir de faire des rencontres ouvertes, et de pouvoir échanger librement avec d'autres sur ce que nous avons de plus précieux et intime.

#

(compte clôturé)

le dimanche 10 novembre 2013 à 22h36

Bonsoir:-)
Merci Marco 1003! J'ai vu le le film "Laurence Anyways" ! Excellent divertissement sensible! tu en as d'autres dans le genre?

#
Profil

Geraldin-e

le dimanche 10 novembre 2013 à 23h06

Oui, j'ai vu aussi Laurence Anyways, bien. Récemment, j'ai revu le film argentin XXY, très bien aussi.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 10 novembre 2013 à 23h40

Je n'ai pas vu ce film :
www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=189924.ht...

Mais il colle au thème de la discussion aussi je trouve.

#

(compte clôturé)

le samedi 16 novembre 2013 à 12h54

pour reprendre la discussion, j'ai trouvé cette définition:
en.wikipedia.org/wiki/Queer_heterosexuality

#
Profil

CharlieBear

le jeudi 23 janvier 2014 à 01h45

Bonjour, je suis ravie de lire tous ces témoignages de fluidité du genre :)

Je suis née fille, mes partenaires sexuels sont le plus souvent des garçons (c'est plus facile à draguer quand on évolue pas dans le milieu LGBT).

A la puberté j'ai eu des grosses questions de genre et d'identité. J'avais la sensation d'etre un garçon enfermé dans un corps de fille, je voulais aimer ma copine en "entier".

Aujourd'hui, j'ai accepté mon corps tel qu'il est, je pense que si j'y suis c'est qu'il a une raison (le karma, tout ça tout ça), mais si on me demande, je suis plutot un garçon travesti dans un corps de fille.

Finalement, un garçon manqué ? une fille réussie ? je ne sais pas trop...

Je suis ce que je suis, j'aime ceux que j'aime. aussi simple que ça.

#
Profil

JulienPoly

le mardi 28 janvier 2014 à 04h27

CharlieBear, as-tu essayé ça?

#
Profil

CharlieBear

le mardi 28 janvier 2014 à 17h22

Non, mais ça a l'air génial.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion