Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Compagne d'un polyamoureux et jalousie

#
Profil

Romy

le mardi 13 avril 2010 à 00h17

Sur la Foire aux questions sur le polyamour (Bohwaz):

" Les relations polyamoureuses éthiques impliquent l'honnêteté, le respect et la compassion. (...) être polyamoureux ne vous donne pas la permission de vous comporter comme un lapin en chaleur. "
Lets, est-ce que ton compagnon a de la compassion et du respect pour toi? Ou s'il te dit simplement: je fais comme je veux et si tu n'acceptes pas, dégage... Le polyamour ne signifie pas seulement de dire à notre partenaire qu'on a un autre amoureux. Ça ne s'arrête pas juste à ne pas cacher nos relations extraconjuguales. À la limite, je dirais même qu'une personne qui cache certaines relations extraconjugales mais qui respecte et en aime son partenaire est plus polyamoureuse qu'une personne qui impose une relation extraconjugale à l'autre sans souci de son bien-être.

Le polyamour implique une négociation, une entente, des règles consenties entre les partenaires. Il implique aussi, comme le mot le dit, de l'amour de toutes part. Mais peut-être n'a-t-il jamais entendu parler de polyamour?

#
Profil

ERIC_48

le mardi 13 avril 2010 à 10h48

Ca se pourrait qu'il n'ait pas prévu notre présence.
Ou qu'il nous regarde en rigolant.
Tentacara a enfoncer un clou que j'avais déjà vaguement commencé à planter mais que je n'osais pas enfoncer. Car, je reste persuadé qu'il y a un truc qui nous échappe.

Lets, lui as tu demandé pardon pour le mal que tu lui as (soi-disant) fait dans le passé.
Cet action qui pourrait paraître rabaissante, aurait au contraire le mérite de montrer que tu n'es plus aussi bas, et que tu demande à être remontée.

Pour bien faire, j'aurais ajouté, un petit côté "j'abandonne".

Comme ceci : "je ne te récupèrerai jamais, c'est foutu, ok".
Je voudrais que tu me "pardonne pour tout le mal que je t'ai fait". (en insistant lourdement pour bien montrer que tu ne veux pas qu'il garde un mauvais souvenir de toi)

Laisser mijoter une petite semaine, avant d'en tirer les premières conclusions.
Si ça ne marche pas, condoléances.

Message modifié par son auteur il y a 12 ans.

#
Profil

lets

le mercredi 14 avril 2010 à 23h12

Je jette l'éponge.
Merci pour votre aide.
L

#
Profil

Romy

le mercredi 14 avril 2010 à 23h15

Qu'est-ce que tu veux dire Lets?

#
Profil

lets

le mercredi 14 avril 2010 à 23h20

j'aime profondément mon compagnon ROSALIE mais là je n'y crois plus.
Je ne le sens plus là pour moi. Là il est encore parti pour la nuit (alors qu'à la base il devait partir la journée). Je commence à être mieux quand il n'est pas là que quand il est là.
Je crois que nous arrivons à la fin de notre histoire à tous les deux.
CA me désole vraiment...

#
Profil

Romy

le mercredi 14 avril 2010 à 23h23

Je comprends. Je suis aussi désolée. Mais c'est peut-être pour le mieux. Tu dois te faire confiance. Bonne chance Lets.

Message modifié par son auteur il y a 12 ans.

#
Profil

lets

le mercredi 14 avril 2010 à 23h28

merci ROSALIE, sincèrement.
Je sais que le chemin est encore long pour moi.
J'aurai au moins essayé, maladroitement surement, mais essayé. S'il me ferme la porte au nez, ça le regarde, moi j'aurai essayé.
Là où j'ai mal c'est pour nos enfants.
Et en plus j'ai le sentiment de perdre mon meilleur ami, celui qui me connait le mieux. C'est douloureux.
Mais si sa vie, c'est uniquement l'autre, le mieux à faire est de me retirer.

#
Profil

Romy

le mercredi 14 avril 2010 à 23h33

Tes enfants ont un exemple d'une mère qui agit avec maturité et honnêteté. Je sais que tu as essayé et vraiment, il ne sait pas la chance qu'il a. Tes enfants, il suffit que tu les aimes, que tu essaies de ne pas trop les mêler aux engueulades. S'il doit y avoir séparation, elle peut se faire de façon sereine. Tu dois maintenant penser à toi. Chaque expérience nous enseigne quelque chose, non?

#
Profil

ERIC_48

le jeudi 15 avril 2010 à 01h24

lets
Là où j'ai mal c'est pour nos enfants.

Dans une séparation à l'amiable, les enfants s'en sortent bien.
Sauf si l'un des parents considère que c'est une catastrophe pour eux !
Penser positivement, c'est mieux pour toi, mais aussi pour eux.

#
Profil

Capucin

le jeudi 15 avril 2010 à 08h15

La jalousie est un mot qu'on peut comprendre de différentes façons..
En effet ,ma maitresse croit que je suis jaloux de ses amants alors qu'en fait je ne le suis pas du tout et je ne veux que son bonheur...
Comment le lui faire comprendre avec des mots simples?
Peut être en évitant de lui poser des questions?
J'aimerais tant qu'elle soit heureuse ,mais je lui demande simplement d'avoir une petite place..

#
Profil

Drya

le jeudi 15 avril 2010 à 09h32

@Lets: tu prends une décision difficile - à ta place je prendrais une semaine de réflexion avec cette idée précise en tête, mais tu l'as peut-être déjà prise. Quand on en arrive à prendre une décision aussi grave, même sur un coup de tête, c'est que ça ne peut vraiment plus durer comme ça, et même après réflexion, il ne faut pas l'ignorer.

@Capucin: le meilleur moyen de désamorcer de genre de contradictions, d'après mon expérience, est de discuter sans être sur la défensive, rétablir la confiance en étant franc et clair sur ce qu'on sent, dire que tu l'écoutes, et dire comment tu vois les choses, par exemple les réflexions que tu as quand elle est avec quelqu'un d'autre. Et les confronter à ce qu'elle croit que tu penses. Enfin, y'a pas de recette, mais arriver à une conversation sans que personne soit sur la défensive, c'est le signe que la conversation est constructive :)

#
Profil

Drya

le jeudi 15 avril 2010 à 09h36

Lets (ou les autres), j'ai encore une question: à quel moment sait-on que la décision qu'on prend est la bonne? j'ai l'impression de vouloir prendre le matin une décision, le soir la décision opposée... en gros, je manque de conviction pour l'une et l'autre tant que ça ne dépend que de moi, alors dur de s'y tenir sans regret, sans tenter de revenir en arrière.

#
Profil

Capucin

le jeudi 15 avril 2010 à 09h43

Merci Drya ,je vais suivre tes conseils ...
Mais peut être y a t-il des choses que je fait (inconsciemment) ,qui lui déplaisent aussi...

#
Profil

Drya

le jeudi 15 avril 2010 à 09h57

dans ce cas c'est à elle de te le dire, et pourquoi ça lui déplaît, comment elle l'interprète: aidez-vous l'un l'autre à vous comprendre.

#
Profil

Capucin

le jeudi 15 avril 2010 à 10h44

Comment lui demander de me le dire sans qu'elle ne s'offusque?

#
Profil

ERIC_48

le jeudi 15 avril 2010 à 12h17

Capucin
Comment lui demander de me le dire sans qu'elle ne s'offusque ?

Drya
à quel moment sait-on que la décision qu'on prend est la bonne ?

A l'impossible, nul n'est tenu

#
Profil

mandarine

le jeudi 15 avril 2010 à 12h30

Les decisions qu on prend sont en theorie bonnes pour soi quand a savoir
si elles sont bonnes pour les autres il faudrait etre voyant
ou alors reussir a en parler ensemble encore et encore!
Desolee pour la ponctuation ,trop mal partout!

#
Profil

Capucin

le jeudi 15 avril 2010 à 12h31

Pas grave ,Mandarine ,mais tu as raison.....On ne sait jamais si on fait bien ou mal et on en ressent le mal...

#
Profil

mandarine

le jeudi 15 avril 2010 à 12h35

Je pense que si on prend les bonnes decisions pour soi, qu on se sent bien dans sa vie
on engendre que du positif et a ce moment la c est ressenti par l autre ou les autres!
et la c est la magie du bonheur
Note bien que je suis une grande reveuse qui a tendance a idealiser un peu!
je m aime donc on m aime:ca c est deja un boulot enorme !
Je suis sur ce chemin c est nouveau et c est tres bon!
Il me reste juste a voir si c est ressenti par les autres!

Message modifié par son auteur il y a 12 ans.

#
Profil

Capucin

le jeudi 15 avril 2010 à 12h42

Le jour où je me dirais : je m'aime ,donc on t'aime ,sera un grand jour....

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion