Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

J’ai créé amours.pl: les amours pluriels en 1 page

Bases
#
Profil

Guilain

le vendredi 04 décembre 2009 à 13h49

Quelle URL donner lorsqu’une personne ne connaît pas les amours pluriels (polyamour) et aimerait lire quelques lignes sur la question ?

Les sites existants sont plutôt touffus, et ils ne mettent pas assez l’accent sur certains points qui me tiennent à cœur : les discussions pour réinventer sans cesse les façons d’être et tenir compte de la complexité des situations, la jalousie qui est un vrai problème, etc. De plus, il est plus facile pour moi d’écrire un texte si je peux le publier sans avoir à attendre qu’un groupe ne le valide.

J’ai donc créé le site amours.pl

Après avoir beaucoup utilisé le terme « polyamour », je préfère maintenant « amours pluriels » : contrairement à « poly » ou à « multiple », « pluriels » inclut la notion de singularité. Merci à Samuel de Bruxelles de m’avoir mis sur cette piste. Je vais bientôt écrire avec son aide un article sur le sujet…

Trouvez-vous la page amours.pl utile ? Vos suggestions sont les bienvenues :-)

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 04 décembre 2009 à 14h59

Ben... pourquoi pas ? Le plus d'endroit d'info, le mieux !

Bon, c'est un maronnier ici le sens exacte de polyamour. Mais pour répondre à "pluriels", ben... C'est là ou le mot polyamour est utile. L'honnêteté est d'emblée prise en compte dans la définition...

Dans amours pluriels, je vois à la fois plus de liberté (et je comprend que ce soit ça qui te motive) mais moins le côté un peu revendicatif : en posant le néologisme, on est d'emblée dans un débat à propos de l'amour et de la monogamie.

(c'est quoi, un .pl ??? Ca tombe bien !)

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 04 décembre 2009 à 15h01

Wa... la pologne.

Il aurait été content, tiens, J-P II !

#

(compte clôturé)

le vendredi 04 décembre 2009 à 16h47

Nickel, me réjouis d'aller voir!

(Ma petite contribution perso, d'emmerdeuse patentée ^^ : Amours plurielles ^^ )

#
Profil

kadhaleen

le vendredi 04 décembre 2009 à 16h51

Que la langue française est étrange ... le mot amour est masculin quand il est singulier tandis qu'il est féminin quand il est pluriel ... Ça donne tout de suite le ton :-)

#
Profil

tentacara

le vendredi 04 décembre 2009 à 16h57

Héhé, Guilain.. tu aurais dû savoir pourtant que de partout on te ferait la remarque..
Le débat va être serré..

#

(compte clôturé)

le vendredi 04 décembre 2009 à 16h59

Oui, j'ai pas appuyé mais j'ai rigolé là-dessus (+) in petto...

Avec orgue et délice, on tient là les trois guignols qui se la jouent hermaphrodite. Mmmpppfff...

#
Profil

kadhaleen

le vendredi 04 décembre 2009 à 17h01

Ah il a une raison pour avoir mis amours pluriels ? En même temps je me disais bien qu'on ne pouvait pas orthographier amours pluriels tout en parlant du livre de F. Simpere écrit amours plurielles sans raisons :-)

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

tentacara

le vendredi 04 décembre 2009 à 17h05

Il a une raison, qu'il m'a exposée quand je lui ai fait la remarque et qu'il vous donnera ici sans aucun doute.. à moins qu'entre temps il n'ait changé d'avis :)

#
Profil

kadhaleen

le vendredi 04 décembre 2009 à 17h10

Clementine
Avec orgue et délice, on tient là les trois guignols qui se la jouent hermaphrodite. Mmmpppfff...

Si je ne m'abuse, ce sont les seuls masculin au singulier et féminin au pluriel, mais il y a aussi hymne qui revêt des sens différents selon son genre, pâque a rien que pour lui trois formes distinctes ...
Et enfin le pire de tous, gens qui dénature le genre des mots qui se trouvent autour de lui de manière bien singulière :-D

#

(compte clôturé)

le vendredi 04 décembre 2009 à 17h24

Quelle bande d'indécis... :-D

#
Profil

Guilain

le vendredi 04 décembre 2009 à 17h39

Oui effectivement, j'ai trouvé ça : "Amour, après avoir longtemps hésité entre les deux genres, est considéré par les grammaires classiques comme masculin au singulier et féminin au pluriel. Le genre masculin semble aujourd'hui se généraliser pour les deux nombres." (Littré 1964)

Comme j'ai lu ailleurs que mettre ce féminin pluriel est maintenant assez orienté vers la poésie ou l'emphase, et que je préfère insister sur le caractère concret des "amours pluriels", j'ai pris le parti du masculin pluriel...

Mais j'avoue, la remarque vient de partout, je vais surement céder :-)

#
Profil

kadhaleen

le vendredi 04 décembre 2009 à 17h48

Une bonne référence
Il me semble que

d'après le blog précédemment cité
Le mot amour, généralement masculin, prend quelquefois le genre féminin ; mais cela n’arrive guère en prose, suivant l’Académie, si ce n’est quand le mot est au pluriel ;

#

(compte clôturé)

le vendredi 04 décembre 2009 à 17h57

Le Littré mouture d'il y a 45 ans... oué... je pense que l'Académie française s'est sûrement repenchée sur la question depuis lors, la langue ayant évolué à donf'!

#
Profil

Guilain

le vendredi 04 décembre 2009 à 18h22

Quel magnifique rebondissement :-) Dans le lien donné par kadhaleen, on peut lire :

"c’est une autre condition dont l’Académie ne parle pas, le mot amour, au pluriel, n’est employé comme féminin que quand il est précédé et non pas suivi de son adjectif : de folles amours, et non des amours folles ; comme de sottes gens, et non des gens sottes. L’adjectif étant mis après, amour, quoique au pluriel, resterait masculin : des amours brutaux (Pasc. Volt.) ; froids, honteux, déplacés, odieux, lascifs (Volt.) ; particuliers (Cond.) « Il est des amours emportés aussi bien que des doucereux. » Mol."

Et le débat continue ;-) Merci !

#
Profil

dalloway

le vendredi 04 décembre 2009 à 18h30

Bien Bien Bien.

En fait j'aime mieux 'amours pluriels' (même au masculin - je fais déjà assez la tatillonne sur d'autres sujets genre faire la liaison entre 'Dix' et 'euros' pour donner une quelconque position entre amours plurielles ou pluriels ici...) que 'polyamour'.

Mais je me demandais juste, Guilain, quelle vie va-t-elle avoir cette nouvelle page ?
(je suis allée voir et la synthèse du concept me plait bien)

#

(compte clôturé)

le vendredi 04 décembre 2009 à 18h34

Super!

Alors gambadons: l'Académie n'en parle pas, peut-être, parce que ces usages datent un peu (Voltaire / Pascal / Condé (comme ça? méséqui?) / Molière), encore plus que le Littré de 64, quoi...

Je propose, tant qu'à faire, qu'on dégotte des enregistrements de Ronsard ou Villon, pour écouter comment qu'ils parlent? :-)

#
Profil

Guilain

le vendredi 04 décembre 2009 à 18h39

Quelle vie elle va avoir, cette page ?
- il ne faut pas qu'elle grossisse
- je peux modifier son contenu en fonction des suggestions des gens
- il y a la liste des événements poly francophones
- il y a la liste des "personnes relais" francophones (si vous avez envie d'y apparaître, faites moi signe)
- Je pensais faire une autre page pour "expliquer que partir sur une base d'exclusivité amoureuse est super, qu'on y pense pas souvent, mais que pourtant y'a plein d'avantages et plein de gens qui y arrivent"... Une sorte de clin d'œil humoristique qui retournerait la situation : comme si les amours pluriels étaient la règle et que le principe d'exclusivité était marginal :-)

#

(compte clôturé)

le vendredi 04 décembre 2009 à 18h52

Glups, rien à faire, ça me démange, de le voir écrit comme ça.

#
Profil

dalloway

le vendredi 04 décembre 2009 à 18h59

Guilain
- Je pensais faire une autre page pour "expliquer que partir sur une base d'exclusivité amoureuse est super, qu'on y pense pas souvent, mais que pourtant y'a plein d'avantages et plein de gens qui y arrivent"... Une sorte de clin d'œil humoristique qui retournerait la situation : comme si les amours pluriels étaient la règle et que le principe d'exclusivité était marginal :-)

Oh ça j'aime bien !
Un peu comme le principe de ce film, là... (attention, Reine de la Culture se fait mousser), mais si le film américain dans lequel ils ont interverti les histoires des blacks et des blancs, le blancs sont la minorité persécutée (enfin je crois qu'il existe ce film, mais je l'ai jamais vu)

Tout ça pour dire que j'aime beaucoup ton idée quoi. :-D

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion