Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin de vos conseils? Dois-je avouer que j'aime aussi une autre femme?

Témoignage
#
Profil

Jolebigorno

le samedi 07 novembre 2009 à 09h02

Bonjour,
Je vis depuis quelques mois une histoire qui s'est intensifiée et qui m'a fait me poser pas mal de questions et découvrir le polyamour. Pour avoir un avis de non pratiquant du polyamour, j'ai posté mon histoire ici : forum.doctissimo.fr/psychologie/amour/polyamoureux...
Le sujet a fait débat, je m'en suis pris plein la tête.
Votre avis sur ce lynchage m'intéresse, il est peut être justifié mais j'ai du mal à y croire, j'ai peut être fait des erreurs mais c'est du passé.
Merci.

#

(compte clôturé)

le samedi 07 novembre 2009 à 09h23

Bonjour,
Suite à la lecture de ton histoire et pour répondre à ta question, j'ai envie de te dire que le seul qui sait si ton épouse peut entendre ce que tu as envie de lui dire, c'est toi. Toi, parce que tu la connais depuis des années, et même si on peut toujours être surpris par les gens (et il faut se laisser cette possibilité d'être surpris aussi, et ne pas penser à leur place), tu es le plus à même de savoir ce qu'elle peut entendre.
Tu parles d'amies et de confidentes en citant tes "maitresses" précédentes, j'ai l'impression que ces relations t'ont appris ou encourager à parler, t'exprimer, évoquer tes doutes, tes émotions et tes envies et je trouve que tu parles de tout ça avec beaucoup d'honnêteté, de sincerité et de douceur. Tes mots choisis et le calme (en surface) avec lequel tu évoques ce qui t'arrive, tout ça t'aidera à te préparer a parler à ta femme. Je crois que tout est dans la façon dont tu vas lui amener les choses. Si tu commences par lui dire que tu trouves que vous vous eloignez et que ca te peine, ca n'aura pas du tout le meme impact que si tu commences par lui dire "j'ai une maitresse". En lui donnant un rôle à jouer, un rôle d'acteur, dans ce que tu vas lui dire, tu la mets en position de réagir positivement, de faire son chemin. Elle va entendre que tu ne veux pas vivre ça tout seul, et que tu tiens à ton couple, avec elle. Voilà..c'est la premiere chose qui me vient à l'esprit. Comme tu as pu le lire ici peut-être aussi, beaucoup sont passés par la proposition de lectures à leur partenaire, en leur offrant "aimer plusieurs hommes" de F.Simpère ou d'autres lectures. J'ai surtout le sentiment que tu as besoin de renouer la communication avec ton épouse, ce ne sera qu'un sujet parmis d'autres au fond, non?...
Rappelle toi cependant que le polyamour n'est pas une solution de "facilité", qu'il ne règle pas toutes les questions, et ne mets à l'abris de rien. Cependant.. si ce chemin te convient et bien j'espère que ton épouse aura envie de l'emprunter aussi avec toi.
Courage.. le monde ne va pas s'arrêter de tourner, tout va bien.. :°)
Amicalement,
Isa.

#

(compte clôturé)

le samedi 07 novembre 2009 à 09h30

Salut!

Je n'ai pas lu toutes les réponses... car ta situation est classique pour ce que j'ai vu des posts des forumeurs qui sont venus s'exprimer ici.

Ecoute, sans commencer à te donner des conseils - je trouve que c'est une erreur, et que les gens doivent accoucher de leur propre solution...- je te suggère de prendre du temps pour lire ce qui figure ici. Je sais, c'est long, il y a beaucoup de fils... mais le cornet-surprise avec solution, ça n'existe pas.

Juste deux remarques: ta femme est distante depuis qu'elle est mère... sa vie a-t-elle plus changé que la tienne depuis que vous êtes parents? Et comment?

Et puis, tu poses le problème de ta recherche d'autre chose, juste en termes de désintérêt sexuel et manque d'image sexy de sa part; quelle est ta part de responsabilité dans la situation?

Nouer une deuxième relation demande de rester extrêmement attentif aux soins à prendre de la première; et je crois que les forumeurs en couple et parents à qui c'est arrivé te le diront aussi.

Bonne lecture, j'espère.

#
Profil

Junon

le samedi 07 novembre 2009 à 15h10

Voilà qui achève de me convaincre sur le tas de niais qui hante cette cour des miracles du Net!

#
Profil

polyrateau

le samedi 07 novembre 2009 à 16h06

..

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 07 novembre 2009 à 17h38

Pourquoi ne pas convier les hyperréactifs à venir se faire leur propre idée sur le polyamour - j'ai peut-être raté que ça s'est déjà fait, mais je n'ai pas envie de lire certaines considérations déjà X fois rencontrées, ni envie de m'inscrire rien que pour pouvoir poser l'invitation...

#
Profil

Siestacorta

le samedi 07 novembre 2009 à 23h55

Tiens, j'irai voir quand j'aurai une minute, suis d'humeur paul et mickey, et puis les préjugés sont toujours vivifiants pour moi...

#

(compte clôturé)

le dimanche 08 novembre 2009 à 16h31

Wouff, tiens-moi au courant, là ça pourrait devenir intéressant d'aller jeter un oeil :P

#
Profil

Jolebigorno

le dimanche 08 novembre 2009 à 19h40

Merci aux jolis fruits de ce forum (Mirablle, Clémentine...), et les autres,
Cela me rassure un peu d'être compris par d'autres personnes et je vous remercie pour ce soutien. J'arrive à prendre du recul et je suis conscient que tout révéler brutalement à ma femme serait dévastateur. J'attendrai le temps qu'il faut et surtout les circonstances qui feront que le message aura des chances d'être compris et partagé. En attendant, il est un peu frustrant de vivre comme cela alors qu'une "solution" existe. Mais je suis aussi conscient que ce n'est pas tout rose, et mon expérience avec cette fille que j'aime me l'a rappelé!...
En tout cas j'ai obtenu une réponse assez touchante de la part de ma femme il y a quelques jours. Irrité de la voir endormie à 21h30 tous les soirs (je comprends, son boulot la fatigue), je lui ai fait part de mon mécontentement de me coucher "seul", ce qui bien sûr ne peut qu'être néfaste au dialogue, aux câlins et bien sûr à une vie sexuelle épanouie. Elle a bien compris mon malaise dans mon message et m'a confié que si elle s'endormait aussi bien, c'est parce qu'elle se sentait bien avec moi, protégée et donc sereine... Même si cela m'a touché, cela me refroidit un peu quant au partage des valeurs du polyamour... Ou alors, est-ce une façon de me dire qu'elle a beaucoup d'affection pour moi, qu'il ne s'agit plus du même amour, qu'un autre amour plus intense comme celui du début lui rendrait goût à redevenir plus une femme qu'une mère... Pfffff! compliqué!:-/

A suivre!

#

(compte clôturé)

le lundi 09 novembre 2009 à 09h56

Ouais, c'est vrai que si tu es loin d'elle la journée, c'est difficile de trouver un autre créneau que le soir pour câliner...

Devenir des parents sans oublier qu'on est un couple, ça c'est du boulot.

Par ailleurs, dans "se sentir bien, protégée et donc sereine", il n'y a pas de mention d'exclusivité...

J'avais beaucoup aimé l'idée de certains ici de laisser traîner un livre, de l'offrir, bref, que le sujet arrive sur la table l'air de rien, même au prix d'un petit mensonge? (Genre, on me l'a offert, je suis tombé dessus par hasard, etc).

Ben oui sinon... patience et patience, et juste venir ici échanger, pour prendre un peu de l'énergie de ceux pour qui ça se passe assez bien?

Forza, Gigi!

#
Profil

Siestacorta

le mardi 10 novembre 2009 à 16h00

polyrateau


Par contre dans un premier temps, à mon avis évite d'être trop direct sur tes expériences passées, ça pourrait quand même vous conduire au divorce, le polyamour est une idée qui demande du temps pour être apprivoisé.

je plussoie...
LE risque est gros, dans la situation de changement de configuration du couple, que l'autre confonde ton "besoin de plusieurs" et la proposition poly... Fais ça délicatement, quitte à mentir encore.
Pas sur le présent, mais... sur la teneur du passé. C'est son passé que ta femme va regarder d'un coup, sa vision de votre vie. Elle va devoir se souvenir de choses, et tu vas lui demander de projeter à partir de passé qu'elle doit remettre en cause. Même si on ne souhaite que ce soit que partiellement.
Donc... mollo sur la lourdeur du passé.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 10 novembre 2009 à 16h17

Sinon, je suis allé papoter là bas. Sais pas si ça donnera grand chose, menfin, c'est fait.
Pour l'instant, j'ai évité le rentrage dans le lard que certains intervenants pratiquent, mais je me réserve ce plaisir pour la suite.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 11 novembre 2009 à 17h22

Ah ben moi j'ai pas eu envoie de m'inscrire sur doctissimo pour leur répondre...

Je pense qu'en fait il y a une distinction qu'on ne fait pas assez, parce qu'on considère que le polyamour est une question de choix de vie, qui suppose un certain comportement. Et donc, que quelqu'un qui ne le pratique pas (encore) ne peut pas être polyamoureux.

On a donc un petit souci de définition : le polyamoureux n'est pas celui qui a des dispositions polyamoureuses (ce qui semble être le cas de Jo), c'est celui qui le pratique, ce qui suppose entre autres l'honnêteté envers ses différents partenaires. Choses que certaines personnes (enfin au moins une) sur doctissimo ont bien compris, et qui fait qu'elles ont été assez sèches voire agressives envers Jo : il n'est pas polyamoureux, puisqu'il cache sa seconde relation à sa femme.

Ce que je comprends c'est que la formulation de Jo ("Je suis polyamoureux") est maladroite. Je pense qu'il l'a utilisée comme on dirait "Je suis homosexuel", même en étant marié depuis 15 ans et en ayant 3 enfants...et là, personne ne trouverait rien à redire, puisqu'on considère que l'homosexualité ne relève pas d'un choix. Il faut avouer que Jo n'a pas choisi de tomber amoureux de ces femmes ; le sens de sa phrase était très clair pour lui je pense, mais pas pour les lecteurs.

Il me semble évident que ce que souhaite Jo, c'est tenter d'évoluer si possible vers le polyamour et donc vers l'honnêteté, ce à quoi je ne peux que l'encourager s'il sent que ça lui convient.
Je trouve que sa démarche est beaucoup plus admirable que celle des monogames qui trompent leur partenaire, se disent "c'était pas bien, je ne le referai plus"....et recommencent quelques mois ou années plus tard, en continuant à vivre dans le mensonge !
Ou alors, rompent avec l'une ou l'autre personne en se persuadant qu'ils "n'aiment pas" la seconde...

Tellement peu de gens se donnent la peine de mener une vraie réflexion, que je ne trouve pas justifié qu'on jette la pierre à celui qui reconnait ses torts (à aucun moment je ne vois Jo prétendre que ses actes de tromperie aient été justifiés) et émet le souhait de progresser.

Pour en revenir à la distinction dont je parlais, je crois qu'il faudrait un autre terme. Polyamoureux, on considère que c'est celui qui pratique le polyamour. Alors quid des gens qui le "ressentent" sans le pratiquer (soit qu'il y ait mensonge, soit qu'ils n'agissent qu'en monogames, soit...) ?

#

(compte clôturé)

le mercredi 11 novembre 2009 à 17h42

Bon, mais après il faudrait une définition pour qui a été pratiquant, mais se retrouve mono ou pas amoureux... bref, faudrait réexpliquer ce que c'est et... et... et est-ce vraiment nécessaire? En causer, expliquer, ça suffit pas?

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 11 novembre 2009 à 18h36

Oui... choisir ses mots, pas la peine d'en créer.

Effectivement, être polyamoureux ne s'avoue pas. On demande, on propose le polyamour. On peut être amoureux de plusieurs personne, mais on ne dit pas "je suis polyamoureux mais mon partenaire primaire ne le sait pas". Faut admettre que ça passe mal.

J'aurai peut-être dû le dire en préambule, dans mes posts là-bas... Bah, ça répond pas alors...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 11 novembre 2009 à 19h22

Gas-ton

y'a un p'tit poly-sson

et y a ja-mais per-son

qui y répond :-/

#
Profil

LuLutine

le mercredi 11 novembre 2009 à 21h31

Moi quand je dis "Je suis polyamoureuse", même si à présent j'ai fait ce choix de vie et que je l'applique (ce qui ne veut pas dire non plus se balader avec un autocollant polyamour.info sur le front), dans ma tête ça inclut le fait qu'au fond, ça correspond à ce que j'ai toujours ressenti.

J'ai trompé quelqu'un il y a des années parce que je ne connaissais pas cette possibilité. Mais déjà à l'époque, j'ai bien senti que ce n'était pas parce que je ne l'aimais plus ou que je l'aimais moins. J'ai bien perçu à l'époque, sans pour autant savoir mettre des mots dessus, cette notion de vivre deux histoires totalement différentes et complémentaires.

Alors oui pour moi, dire "Je suis polyamoureuse" ce n'est pas seulement révéler un choix de vie, ça correspond à ce que j'ai toujours été "intrinsèquement". Même si j'ai trompé quelqu'un (pendant une durée très courte certes, mais trompé quand même).

Me concernant, l'adjectif "polyamoureuse" fait donc tout autant référence à un état "non contrôlé" que celui d'"homosexuel" (par exemple).

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 11 novembre 2009 à 23h05

Bon, on a eu plus de temps que Joli Bigorneau pour mettre de l'ordre dans la tête et les tripes, nous. On en est à peu près à ranger l'aspi et le plumeau après avoir fait le ménage (et on sait où les retrouver à la prochaine crise, car savoir nommer n'est pas maîtriser).

Et lui, il vient juste de voir la poussière... Où t'en es, fruit de mer? Ca fait trois jours qu'on ne te lit plus.

#
Profil

Anarchamory

le mercredi 11 novembre 2009 à 23h23

Bonsoir,

Moi il y a quand même un truc qui m'enquiquine dans ton histoire (et qu'un intervenant sur Doctissimo avait relevé je crois) : c'est vrai qu'on a l'impression que tu es polyamoureux parce que avec ta femme c'est plus ça qu'est ça au niveau passion et sexe. Normalement, l'idée c'est d'être amoureux (avec la passion et le sexe) de plusieurs personnes en même temps.

Cordialement.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 12 novembre 2009 à 07h53

Bon, faudrait que le Jo vienne répondre lui-même.

Mais bon, pour l'instant, je peux laisser le bénéfice du doute, et comprendre ça dans un parcours poly ; de la solitude révèle dle ces besoins, agir révèle amour ce qu'on veut vraiment.
DIsons que si la démarche c'est : je tente le poly, ou j'arrête tout avec ma femme, ça me gêne pas tant que ça. SI le polyamour est quelque chose de "normal", il peut s'inscrire à n'importe quel moment d'un parcours amoureux, sans qu'il y ait jugement sur le pourquoi. Tant que c'est une recherche sincère de bien être pour tous.
C'est effectivement si c'est juste une façon de dire "bon, vous êtes deux, toi t'es à la cuisine et l'autre c'est ma récré" que ça préoccupe, mais c'est qu'en fait, les deux partenaires ne seraient pas aimées, ou considérées dans leurs sentiments....

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion