Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Vivre avec une polyamoureuse en étant monogame

Poly/Mono
#
Profil

Brigflo

le mardi 14 décembre 2021 à 17h35

Bonjour à toutes et tous,

En février dernier j'avais commencer une discussion sur le sujet, ma femme est-elle une polyamoureuse? /discussion/-csq-/Ma-femme-est-elle-ce-qu-on-appel...

Depuis beaucoup d'eau a coulé sous le pont, ma femme a tout d'abord nié complétement cette notion de polyamoureuse, cela a été compliqué entre nous deux, mais je l'aime tellement que j'ai continué à lui montrer mais elle l'aime lui aussi et elle a continuer à le voir, certes peu souvent par rapport à tous les moments que nous passons avec notre famille tous les 4, mais assez souvent pour moi et ma jalousie pour rendre la vie insupportable pour elle comme pour moi, j'en été oppressant, je l'ai traqué pour savoir ou elle était, je l'ai harcelé par téléphone ou message bref j'ai été invivable et je l'ai poussé de plus en plus dans ses bras.

Mais malgré tout elle est restée avec moi, car elle m'aime aussi, sans doute différemment maintenant plus avec la passion que nous avions avant, mais elle est toujours là et en aout après une grosse disputes nous avons discuté encore et encore et elle m'a enfin avoué qu'elle se sentait polyamoureuse (plutôt bi-amoureuse) et que lui et moi nous étions son équilibre et qu'elle aimerait pouvoir rester avec moi et nos enfants tout en pouvant le voir lui aussi quand elle en avait besoin et envie (tout en étant compatible bien sûr avec notre vie de famille).

J'ai d'abord refusé cela complétement et lui ai demandé encore une fois de choisir... Depuis fin aout nous n'avons plus de rapport sexuel, elle me dit avoir eu une cassure suite à tous ces événements (car je ne raconte pas tout cela serait trop long) et avoir besoin de temps et surtout de calme et de sérénité avec moi (que je ne lui mette pas la pression, ce que j'admet faire malheureusement un peu trop).

Fin octobre j'ai accepté d'entrer dans un mode trio et j'ai provoqué une rencontre tous les trois pour en discuter (je dit trois car lui est entrain de se séparer de sa femme et aimerait avoir ma femme rien que pour lui). Nous avons beaucoup discuter et avons convenu d'essayer de vivre sereinement un mode de vie que nous avons appelé "le trio" dans lequel, nous pourrions tous nous épanouir. mais ni lui ni moi n'avions vraiment envie de cela. Résultat a peine au bout de 3 semaines j'ai craqué et j'ai rejeté cela, je sais pourtant que c'est une vie possible mais je la rejette et je viens de dire à ma femme que je préfère me séparer que de vivre comme cela, alors qu'en fait je veux rester avec elle, bref je suis complétement perdu et je ne sais plus quoi faire.

Je la pousse presque à me détester pour qu'elle me quitte, alors qu'elle m'aime aussi et que je l'aime aussi, nous avons encore eu une discussion très sincère hier soir. Lui qui était un ami commun pour ceux qui n'ont pas lu mon premier poste de février, pousse ma femme à venir le rejoindre et nous risquons en fait l'un et l'autre de la perdre et surtout personne n'est heureux dans cette situation.
Moi la savoir prendre du plaisir avec lui alors qu'elle refuse que je lui en donnes me rend fou, lui me savoir rendre la vie de ma femme et de son amoureuse compliquée avec mes états d'âmes, mes questions mes pressions le rend fou et elle au milieu de cette guerre de coq devient folle car elle a besoin de son équilibre avec lui et moi et elle aimerait que cela soit simple.

Je suis désolé pour ce long monologue mais j'ai besoin d'exprimer cela en dehors de mes quelques amis ( et ceux de ma femme) qui sont au courant mais qui évidement ne voient qu'une seule issue la séparation. Je suis persuadé et elle l'est encore plus que moi qu'il est possible de vivre autrement mais nous ne savons pas comment faire, comment nous y prendre, comment concilié tout cela, nous avons besoin de conseil de personnes ayant vécu cela de témoignages de rencontres peut être, moi, elle et lui aussi. J'aimerai une rencontre à trois avec d'autres personnes ayant vécu cela pour avoir une autre vision de la vie.

Au plaisir de vous lire et peut être de vous rencontrer pour certain.

Pour info j'entame cette démarche seul mais je compte bien en parler à ma femme et son amoureux si je vois que vous pouvez nous aider.
Un grand merci par avance.

#
Profil

zoraP

le mardi 14 décembre 2021 à 22h31

Bonjour<3 brigflo

Brigflo
Résultat a peine au bout de 3 semaines j'ai craqué et j'ai rejeté cela, je sais pourtant que c'est une vie possible mais je la rejette et je viens de dire à ma femme que je préfère me séparer que de vivre comme cela, alors qu'en fait je veux rester avec elle, bref je suis complétement perdu et je ne sais plus quoi faire.

je ne vais pas t'être d'une grande aide car je suis aussi perdue que toi. J'oscille aussi entre l'envie que ça marche car je ne veux pas quitter mon compagnon et l'envie de fuir, de baisser les bras. Je dirai juste que tu as toute mon empathie.

Je pense comprendre ton besoin de déposer cette peine quelque part, et c'est ce que j'ai fait aussi il y a quelques jours ici. car pareil, mon entourage ne peut pas trop comprendre ce que je vis et me donne le même genre de conseils.

Ce que je crois avoir compris de ce que j'ai lu sur le sujet, c'est que chaque histoire est différente et que c'est à nous de construire la relation que l'on veut. Seulement sans réel modèle et quand on part de rien, c'est dur.

Je vais lire avec attention les réponses que tu auras. Je te souhaite beaucoup de courage dans ta démarche.

#
Profil

Cmoi31

le mardi 14 décembre 2021 à 23h33

Bonsoir @Brigflo

Je risque de ne pas être non plus d'une très grande aide car je me retrouve un peu dans ta situation.

De mon côté je t'avoue que j'ai eu besoin de consulter afin de trouver une aide extérieure car je n'étais pas capable de gérer seul la situation et je ne me sentais pas en capacité à l'exprimer à ma famille sachant qu'ils ne comprendraient pas.

Au final le plus dur et je suis en plein dedans c'est l'étape du deuil. Il est nécessaire de mentalement tuer cette relation qui existait entre vous. Aujourd'hui elle n'existe plus, c'est du passé avec son lot de souvenirs.... C'est tellement dur de se le dire, encore plus de l'admettre mais si on veut sauver les meubles on se doit d'y passer.

Après c'est aussi une autre chance de faire les choses différemment, une autre relation avec les mêmes personnages principaux à la différence qu'une ou plusieurs autres personnes entre en jeu. Il faudra redistribuer les rôles, trouver sa place, créer de nouvelles interactions ... Ça ne sera pas facile mais si le deuil est fait ce sera réalisable.

De mon côté, je suis passé par tant d'états en si peu de temps que je ne sais même plus qui je suis ou ce que je veux par moment ...

Et puis il y aura l'etape de l'équilibre ou chacun aura un rôle défini ou tu apprendras a faire des choses pour toi quand elle n'est pas à tes côtés ...

Après si tu l'aimes et que tu en as la force, tu l'accompagneras et tu la retrouveras encore plus amoureuse quand elle te reviendra.

Voilà c'est cette petite idée qui m'aide moi a survivre, me dire que ce sera encore mieux, et que même si on a moins de temps ensemble on l'appréciera encore plus et qu'il sera éternellement comme une première rencontre.

Je te souhaite énormément de courage car il en faut pour se reprogrammer et accepter une situation qui est particulière à chacun.

Bonne soirée

#
Profil

Clades

le mercredi 15 décembre 2021 à 00h21

@Brigflo

Merci de partager ton histoire, que je découvre tout juste. Elle me semble bien compliquée et torturée et je suis désolée de constater que vous ne parvenez pas à trouver d'équilibre après 10 mois de tentative.

Permets-moi de t'apporter un regard extérieur, très modeste, car tout ceci est nouveau pour moi aussi (mais tout se passe très bien dans mon cas pour le moment).

Pour commencer, je trouve cela étrange que ta femme ait rejeté ce terme de polyamour sous prétexte qu'elle ne veuille pas entrer dans une case. Pourtant, le polyamour est un mode relationnel très libre qui justement rejette cette notion de case ou d'étiquette. Chaque personne construit ses propres valeurs et il y a autant de "modèles" qu'il y a de relations.

L'avantage d'avoir un terme qui nous définisse, c'est qu'il sert un peu de phare. On a le droit de prendre le chemin que l'on veut mais quand on se sent perdu, rien ne nous empêche de nous fier à la direction indiquée par le phare pour éviter de trop s'égarer.
Autrement dit, autour du polyamour, il y a une multitude de références, de livres, de podcasts, de ressources numériques, de témoignages... qui sont bien utiles, si ce n'est nécessaires, quand on veut redéfinir nos valeurs d'amour. Quand on est hors des sentiers battus, il me semble important de s'intéresser à ceux qui ont tenté avant nous et à ce qu'ils ont appris. Histoire de ne pas répéter les mêmes erreurs. Je comprends que tu as lu un peu de ton côté. En ce qui concerne ta femme ? Et son amoureux ?
Quand on doit tout déconstruire et repartir sur de nouvelles bases, il est important que tout le monde soit impliqué dans une mesure égale. Puis discuter ensemble de vos lectures, partager vos avis, débattre, définir vos propres valeurs et désirs...

Autre chose que je semble percevoir dans ton témoignage, ce sont tes très nombreuses contradictions. Tu veux la laisser libre et la contrôler à la fois. Tu veux qu'elle t'aime mais qu'elle te déteste aussi. Tu souhaites vivre cette relation et envisage la séparation également.
Et pour cause ! Il semblerait qu'au fond de toi, tu opposes encore ses intérêts aux tiens. Accepter le polyamour est toujours pour toi une concession, pas réellement une conviction. Mais toi, que veux-tu vraiment ? Où se trouve ton propre intérêt ? Tant que tu penseras au fond de toi que répondre positivement au désir de polyamour de ta femme rentre en contradiction avec ce que toi tu veux, ça va être compliqué de te débarrasser de ce tiraillement. Et oui, dans ce cas là, la séparation est peut-être l'option la plus viable sur du long terme.

En vérité, la raison pour laquelle j'ai vécu les choses assez facilement, c'est tout simplement parce que j'ai vite compris en quoi ce mode relationnel m'était profitable, autant faut-il ne pas assombrir le tableau à coup de vieux et néfastes schémas de pensée.

Si tu as besoin que je partage avec toi la liste des choses que je me suis notée et qui constituent pour moi toutes les raisons qui font que j'ai tout intérêt, égoïstement parlant, à accepter et accueillir le polyamour, ce serait avec grand plaisir. Mais pour le moment, je n'ose pas trop allonger davantage cette réponse.

#
Profil

lau93

le mercredi 15 décembre 2021 à 00h56

Bonsoir @Brigflo
Vous tentez tous les 3 une aventure sans vraie boussole mais avec des concepts qui se construisent autour des amours plurielles et que vous pouvez partager en lisant ensemble les livres qui en parlent par exemple.
Lorsqu'on décide de sortir du modèle monogame exclusif il n'y a pas je pense une bonne manière. Mais j'aime bien la notion défendue par les auteurs "More than 2"qui résume que l'importance c'est d'arriver a être convaincu que cette éthique relationnelle nous convient (comme le fait @Clades avec sa liste?) et ensuite d'avancer sur cet axe dans la direction qu'on se donne. Et il y aura c'est sûr des reculs et des embardées et des larmes mais l'idée c'est qu'une fois la crise passée on se remette dans l'axe et qu'on avance de nouveau. Comme dit BOris Vian " on a toute la vie pour réussir".
C'est plus simple de conceptualiser dans les moments ou il y a plus de sérénité que d'anxiété: il faut s'appuyer sur ces moments doux pour consolider le désir de faire autrement.
Tu nous dis que tu l'aime follement , qu'il l'aime follement qu'elle vous aime follement: comment tout cet amour pourrait il être négatif?
Je vous souhaite plein de courage pour vous accorder
Bonne nuit
Lau

#

Polyarthrite (invité)

le mercredi 15 décembre 2021 à 02h19

Hum, je ne suis vraiment pas convaincu qu'elle l'aime vraiment, comme amis et père de famille certainement, mais peut être pas comme amoureux et encore moins comme amant.

Ça doit être très dur de supporté l'absence de sexualité alors qu'avec son amant tout va bien de ce côté là.

Si on revient au 1er post tout commence avec une tromperie et ton envie de transformer cela en polyamour alors que cela te fait souffrir au fond.

J'ai bcp de mal a croire que ta femme a besoin de vous deux alors que pendant 25 ans, elle n'en a jamais eu besoin, c'est un peu facile comme prétexte.
Tout comme le prétexte de cassure avec toi pour justifier l'absence de sexualité alors qu'avec lui tout va bien.

Peut être approfondir le question de son amour pour toi et de quelle nature il est vraiment ?

#
Profil

Brigflo

le mercredi 15 décembre 2021 à 09h33

Bonjour,

Je suis vraiment heureux de voir toutes ces réponses et l'intérêt que vous montrez à ma situation et je vais essayer de répondre à chacun d'entre vous et d'alimenter le débat, pour vous comme pour moi.

@zoraP si nous pouvons nous aider mutuellement dans nos situations respectives c'est déjà énorme, l'échange et le dialogue sont très important pour tous. Oui nous devons tous nous construire notre propre histoire mais si on peut avoir de l'aide quand on est un peu perdu c'est appréciable. Pour ma part je suis persuadé que le mode Trio avec ma femme et son amoureux peut être bénéfique pour tout le monde mais je suis pour l'instant devant x chemins a emprunter et je ne sais pas lequel prendre, le premier n'a pas été le bon paracerque je ne me suis pas remis vraiment dans l'idée que ma femme avait besoin de cela, je me suis plus mis dnas un mode j'y vais pour avoir rapidement quelque chose en retour.

@Cmoi31 oui je pense qu'il faut que j'arrive à faire le deuil de notre couple d'avant pour envisager un nouveau mode de fonctionnement, mais je vais reprendre ta phrase tel quel : "De mon côté, je suis passé par tant d'états en si peu de temps que je ne sais même plus qui je suis ou ce que je veux par moment ...". C'est exactement pareil pour moi, et ces éternels changements rendent fou l'amoureux de ma femme et font qu'elle a du mal a vouloir se projeter avec moi et s'investir dans quelques choses avec moi car je passe du blanc au noir en très peu de temps. C'est pour cela que j'ai besoin d'aide pour y voir plus clair.

@Clades ta réponse est à la fois remplie de bon sens, d'encouragements et en même temps me mets face à mes contradictions, car oui j'en suis rempli, oui je ne sais pas si je veux aller dans l'acceptation de l'amoureux de ma femme pour elle ou uniquement pour moi. Sans doute un peu des deux, mais très certainement beaucoup pour moi. Je t'avouerai que le manque de sexe depuis bientôt 4 mois et très très pesant pour moi et comme beaucoup de femme le pense et ont raison, nous les hommes nous raisonnons trop avec ce deuxième faux cerveau.
J'aimerai beaucoup effectivement que tu me partages ta liste et tes notes et je t'en remercie par avance. Je suis d'accord avec toi aussi sur le fait que si on conçoit un engagement dans ce mode trio il faut en discuter tous les trois et je pense donc montrer ce blog à ma femme puis à son amoureux si elle est d'accord.

@lau93 oui il n'y a pas de raison pour qu'il y ai du négatif avec tout cet amour mais c'est pourtant ce qui arrive, ma femme je pense se projette parfaitement dans une relation à trois libre, sereine et apaisé, mais son amoureux et moi nous sommes toujours dans un mode de fonctionnement exclusif et qui met une pression folle à la femme que l'on aime tous les deux et qui risque si nous restons tous les deux dans cette position de faire comme je l'ai déjà dit qu'elle nous quitte tous les deux....

@Polyarthrite c'est forcement les questions que mon ego me pose, que mon état d'esprit négatif se pose, mais je vais tout de suite casser tes arguments, oui elle m'aime mais plus comme avant je le sais pas la peine de lui demander, et vouloir comparer son amour de moins de 2 ans avec lui avec un amour de 25 ans avec moi cela ne sert à rien je suis perdant d'office. Comme je le disais plus haut le plus pesant est le manque de rapport sexuel, il y a toujours de la tendresse, de l'écoute, de l'attention du dialogue beaucoup de dialogue et c'est ce qui me fait dire que je n'ai pas le droit de lâcher aussi vite, qu'il faut que nous fassions une reprogrammation de notre façon de vivre (tous les trois évidement pas juste moi) sans cela il ne pourra plus avoir de suite. Alors pas besoin de lui poser la question, je l'a connais, oui son amour pour moi pour l'instant est plus comme amis et père de famille, et j'en suis en grand partie responsable car tous mes revirements de position et mes pressions depuis 1 an font que nous en sommes là je ne suis pas con non plus, dans un cas comme le notre ce n'est pas que ma femme qui est responsable sinon le dés serait déjà jetés... Et quand au fait que pendant 25 ans elle ai été mono et que maintenant elle ai envie d'être bi-amoureuse est juste une évolution de la personnalité, c'est juste la vie et son évolution, sinon nous serions encore des singe entrain de chercher notre nourriture et je n'écrirai pas sur ce clavier...

Encore merci à tous pour vos réponses et des futures à venir...

Flo

Message modifié par son auteur il y a 10 mois.

#
Profil

Clades

le mercredi 29 décembre 2021 à 09h06

@Brigflo
Je pense qu'il n'y a qu'un pas pour toi pour accepter enfin cette situation. Tu es déjà très volontaire et tu as un vrai désir de trouver un équilibre. Tiens-nous au courant de l'évolution de ton parcours, quelqu'en soit l'issue. Et n'hésite pas à demander de l'aide ou des avis extérieurs si cela peut t'aider. :-)

Brigflo

J'aimerai beaucoup effectivement que tu me partages ta liste et tes notes et je t'en remercie par avance.

Je ferai un sujet sur la question d'ici peu afin de partager mes notes, mes observations et mes réflexions. Et que les autres rajoutent les leurs aussi. Donc reste alerte !

#
Profil

cactus

le mercredi 29 décembre 2021 à 13h14

Brigflo
Je t'avouerai que le manque de sexe depuis bientôt 4 mois et très très pesant pour moi et comme beaucoup de femme le pense et ont raison, nous les hommes nous raisonnons trop avec ce deuxième faux cerveau.

ça, ça m'interpelle... juste 2 remarques :

1) la fausse idée que "les hommes ne pensent qu'au sexe et les femmes non" est essentiellement issu d'une construction sociétale genrée. Notamment parce que les hommes sont censés "performer" par le sexe : un homme qui n'est pas intéressé par le sexe n'en est pas un, alors qu'une femme qui l'est est une salope. Je caricature à peine.

2) est-ce que tu considères que, parce que vous êtes un couple, ta compagne est censée pourvoir à ton bien-être sexuel même si elle n'en a pas envie ?
Si par exemple, elle te disait qu'elle s'est découverte asexuelle, que le sexe c'est finalement pas son truc et qu'elle n'a définitivement plus envie d'en faire, quelle serait ta réaction ?

#
Profil

Brigflo

le mercredi 29 décembre 2021 à 23h31

@cactus bien sûr que tu ne caricatures a peine en écrivant cela, c’est dans la culture dans laquelle nous avons été élevé mais pour ma part je ne peux pas considérer le sexe sans amour, l’acte sexuel est un vrai plaisir pour moi mais avec la personne que j’aime pas avec une inconnu ou une relation d’un soir je ne peux pas l’envisager.
Je n’ai cependant jamais considéré que ma femme ou epouse doive être là pour répondre à mes envies quand j’en ai le consentement est primordial et c’est pour cela que je suis dans la situation dans laquelle je suis . Je n’imposes pas sinon cela devient du viol…
Après si elle me dit être asexuée je ne sais pas comment je ferai honnêtement je ne me suis jamais posé cette question ayant découvert cette notion qu’il y a peu de temps en meme temps que le polyamour…

Pour revenir a mon cas personnel apres de nombreuses discussions avec ma femme et aussi avec son amoureux et aussi tous les trois, il s’avère que a l’heure actuelle ma femme ne soit plus vraiment amoureuse de moi plus dans le sens amour a »aimant » je ne sais comment le dire en fait, elle m’aime par rapport a nos bientôt 26 ans ensemble a la famille que nous avons construit par rapport à notre histoire mais elle ne m’aime plus comme je suis avec mes doutes mes colères mes peurs mes reproches mes pressions mes harcèlements par moment tout ce qui fait que je la repousse de plus en plus car malgré mon ouverture vers ce mode trio auquel je crois et dans lequel j’essaie de faire en sortes qu’elle s’épanouisse je reste quelqu’un de très exigeant et de très ambigus. En fait plus j’avance et plus je me dit que ma femme n’est pas poly amoureuse elle m’a clairement dit ce matin qu’elle acceptait d’essayer de faire fonctionner ce mode trio par respect pour moi et pour tout ce que je fais mais dans sa tête elle n’y crois pas vraiment et lui non plus. Il attend qu’elle le rejoigne mais elle ne le fera pas non plus elle ne le veut pas elle veut je pense retrouver une indépendance mais en même temps ne veut pas detruire notre famille, cruel dilemme….

#
Profil

bonheur

le jeudi 30 décembre 2021 à 10h25

En polyamour, il est vite fait de vouloir opposer et comparer. Je trouve que c'est un tort. L'essentiel est la façon dont on vit, ce que l'on ressent intérieurement.

Comme toujours, c'est mon opinion. Sortir de ce schéma me parait indispensable. Pourquoi vouloir se poser en "rival" ou en "concurrence" et ne serait-ce même qu'en "comparaison" ?

#
Profil

cactus

le jeudi 30 décembre 2021 à 10h38

Je vais être cash : tu parles de consentement, et en même temps, tu évoques à plusieurs reprises dans ce post et le précédent ce type de comportement :

"ne plus être attentionné avec elle, ne plus croire en elle en ses projets, ne plus la voir comme mon amante mais comme ma femme et la mère de nos 2 enfants, la dénigrer, la rejeter parfois et surtout lui répondre de manière agressive trop souvent."

" J'ai pété un câble j'ai été exécrable les deux jours qui ont suivi"

"mais assez souvent pour moi et ma jalousie pour rendre la vie insupportable pour elle comme pour moi, j'en été oppressant, je l'ai traqué pour savoir ou elle était, je l'ai harcelé par téléphone ou message bref j'ai été invivable"

" elle ne m’aime plus comme je suis avec mes doutes mes colères mes peurs mes reproches mes pressions mes harcèlements par moment"

"je reste quelqu’un de très exigeant et de très ambigus"

Donc tu en as conscience, c'est bien, mais permets moi de douter que ta compagne aie été systématiquement dans le consentement enthousiaste. Je pense que tu imagines mal à quel point, quand on subit une pression continuelle de qq nature que ce soit, on est prêt à sacrifier son intégrité physique pour avoir un peu la paix psychologiquement.

Si la vision que tu transmets de ton comportement est juste, franchement, qui voudrait vivre dans cette ambiance ? Qui n'aurait pas du désamour ? Qui aurait encore du désir dans ces conditions ? Qui ne chercherait pas à s'échapper pour une vie plus paisible et sereine ? Et comment vos enfants vivent-ils ça ?

Sauf qu'évidemment, c'est ta compagne qui va endosser la responsabilité de la séparation, et la culpabilité qui va avec, pas toi.

Elle est indépendante financièrement ?

A toi de voir si elle ne tient pas à rester pour les mauvaises raisons...

Message modifié par son auteur il y a 9 mois.

#
Profil

Hawkeye

le jeudi 30 décembre 2021 à 10h51

Bonjour @Brigflo,

J'ai l'impression que tu es bien seul dans cette histoire à essayer de faire marcher une forme de relation multiple. Une ouverture du couple ça se fait à 2 en écoutant les besoins de chacun, en s'informant, en dialoguant.
Je vais être un peu cash mais c'est comme ça que je comprends ta situation.
Tu sembles vouloir accepter de partager ta femme avec cet homme mais tu voudrais que ta relation avec elle redevienne ce qu'elle était, au moins quand elle est avec toi. Je lis dans tes propos que ce n'est pas la volonté de ta femme. Elle conserve de l'affection pour toi par rapport à votre passé commun, vos enfants, votre famille mais elle n'a plus d'amour pour toi, n'accepte pas tes doutes qui se traduisent par tes changements d'humeur, colères. Elle n'a plus de désir pour toi. Elle a rencontré quelqu'un d'autre qui s'est libéré pour elle et l'attend et voudrait l'avoir pour lui seul. Elle se retrouve donc partagée entre vous 2, vos envies et par respect pour toi et votre famille n'arrive pas à se décider, pas par amour pour toi ou en tout cas pas de l'amour que tu attends d'elle.
Peut-etre qu'une séparation temporaire vous ferait du bien sans qu'elle aille s'installer chez lui. Qu'elle prenne le temps de réfléchir à ce qu'elle veut et si à la fin elle veut vraiment les 2 vous pourrez définir de quelle manière c'est possible.
Bon courage à toi en tout cas. Tu as fait preuve de beaucoup de ténacité pour trouver dans le polyamour un compromis à proposer à la situation que tu vis mais je crains qu'au final la personne que tu as oubliée ce ne soit toi.

Message modifié par son auteur il y a 9 mois.

#
Profil

Brigflo

le jeudi 30 décembre 2021 à 13h58

@cactus tu tapes dans le mille et tu as parfaitement compris et résumé la situation, oui elle a du désamour pour moi a cause de tout ce que je lui ai fait subir, oui je me demande pourquoi elle a toujours envie de me donner une chance, sans doute parceque je ne suis plus la personne qu'elle a aimé et peut être parceque je ne l'aime peut être pas non plus alors que je lui demande de m'aimer. Tout ce que tu as ecrit elle me la dit, plusieurs fois mais c'est seulement maintenant que je suis au pied du mur que je l'entend vraiment.... j'ai un gros gros travail à faire sur moi pour y voir plus clair dans ma tête. J'ai vu dans le polyamour une solution mais ce n'est pas la solution, j'ai plein de chose à apprendre avec vous mais je me rend compte que ma femme n'est pas une polyamoureuse, c'est moi qui ai voulu la cataloguer la dedans...
@PolyPasLeChoix, non je ne suis pas seul nous venons de passer 2 soirées avec ma femme et notre ami (son amoureux) a tout posé sur la table et ce que j'écoute vraiment ce que je n'entend pas depuis des années, ils sont d'accord pour que nous continuons dans ce mode trio mais je dois absolument arrivé à y voir plus clair et ne pas sans arrêt demander à ma femme ce qu'elle n'est plus capable de me donner je me dois par respect par amour par retour de voir la vie différemment ils essayent de m'aider je ne peux pas ne pas saisir la main tendu même si à la fin nous nous séparons avec ma femme elle m'aura aider à vivre une vie heureuse sans être dans l'attente que quelqu'un me donne du bonhuer, je dois savoir être heureux naturelement et profiter de la vie sans être dans le détail, la virgule pret, le tout prévu à l'avance.
Ma femme et lui m'aide (il pourrait me casser du sucre sur le dos et me laisser dnas ma merde)je ne suis pas seul mais je dois trouvé une personne extérieur pour me sortir de mon attitude, je suis autant ouvert que je peux être persécutant et oppressant....
Merci à ce Forum qui fait et fera parti de mon aide extérieure.

Message modifié par son auteur il y a 9 mois.

#

Polyglobulie (invité)

le jeudi 30 décembre 2021 à 15h23

C'est quoi "voir la vie différemment" par rapport à ce que ta femme ne peut plus te donner ?
Une vue sans aucune once d'intimité avec ta femme en mode colocation ? Car c'est la où vous vous dirigez, non ?

Pour son amoureux qui pourrait te casser du sucre sur le dos, ce n'est sûrement pas dans ton intérêt qu'il fait cela mais dans le sien. Car te dénigrer devant ta femme c'est prendre le risque qu'elle le prenne mal, alors qu'en discutant avec toi et en te faisant comprendre qu'au niveau intimité cela leur est réservé à eux deux, il t'évince doucement et gentiment tout en gardant une bonne image

#
Profil

Brigflo

le jeudi 30 décembre 2021 à 16h59

@polyglobulie tu ne sais pas tout ce que nous nous racontons, ce n'est pas en quelques lignes qu'il est possible de résumé des heures de discussions, mais oui pour les semaines voir mois à venir avec ma femme nous allons vivre sans sexe, elle n'est pas capable de pouvoir faire l'amour avec moi pour l'instant et peut être plus jamais, mais cela ne veut pas dire qu'il n'y aura plus de tendresse et d'intimité, nous continuons a dormir ensemble à nous retrouver nu l'un devant l'autre, le manque de rapport avec elle va clairement être le plus compliqué a gérer pour moi mais je ne suis pas capable non plus de faire du sexe pour du sexe et je me rend compte au fil du temps qui passe que ce besoin sexuel est bien souvent une pulsion et qu'il ne conduit pas ma vie au quotidien, c'est pour moi et cela reste un acte de plaisir délicieux mais une grosse partie des cartes sont entre mes mains, c'est à moi de montrer à ma femme qu'elle est importante à mes yeux et que continuer de vivre de nouvelles choses avec elle reste ce qui me motive le plus je dois la reséduire et peut être que cela ne marchera pas mais au moins je n'aurai pas de regrets

#
Profil

Mark

le jeudi 30 décembre 2021 à 22h17

@Brigflo

Un des pièges potentiels des relations très longues est de laisser des habitudes et schémas s'installer de manière inconsciente, ou parfois un rappel à l'ordre ne suffit pas.

Tu es en train de prendre conscience des comportements qui ont menés a cette situation, et je trouve ça extrêmement positif, même si potentiellement trop tard pour sauver les meubles.

Le triple travail de faire le deuil du passé, se libérer du présent et se reconstruire dans un futur différent est souvent compliqué à faire en même temps. Il faut aussi ajouter que la prise de conscience est une étape qui précède celle de l'acceptation.

J'ai envie de te souhaiter du courage d'avancer, dans la sérénité de ne pas pouvoir changer le passé mais de vouloir travailler sur un renouveau différent.

Je ne dirais pas reséduire, parce que à mes yeux l'amour ne s'achète pas, pas plus que le désamour se rachète, mais réinventer un nouveau relationnel avec une personne que tu connais depuis si longtemps reste peut être possible. Ce relationnel n'est pas forcément fait de continuité du couple, mais d'une autre forme. C'est avant tout, toi-même que tu as besoin de retrouver. ;-)

Je te souhaite une nouvelle année plus consciente, plus apaisée, et tournée vers ton futur.

Message modifié par son auteur il y a 9 mois.

#
Profil

Brigflo

le vendredi 31 décembre 2021 à 10h30

@Mark, tes mots sont très fort à mes yeux et toi aussi tu mets le doigt là où il faut. Oui je doit faire le deuil du couple qu'on étais et que l'on ne sera plus, oui je dois (on doit) réinventer notre relation, oui cela va être très compliqué et énergivore mais il faut le faire. Mon énergie je lui puise beaucoup dans la tendresse, les attentions et l'écoute que je peux recevoir, il faut donc aussi que j'arrive à aller chercher mon energie ailleurs que je ne soit plus dans l'attente de recevoir de la part de ma femme des choses qu'elle ne peut plus me donner, que j'ai cassé en elle. J'aimerai telement que je puisse redevenir un de ses amants, un de ses confidents, un de ses soutiens mais je dois avant tout me retrouver moi car je me rend bien compte et tout le monde me le dit que je me suis perdu en chemin.

J'ai des doutes sur tout, est-ce que je l'aime vraiment, est-ce que notre vie de famille me rend heureux, est-ce que je ne suis pas fait pour une vie en solitaire, est-ce que je dois accepter ce poste que l'on ma propose à l'autre bout de la france? Si vous avez des conseils pour savoir par quel bout je dois attaquer ma reconstruction je suis preneur, je lis beaucoup et j'ai pas mal de livre sur le lacher prise, l'ego, l'instant présent, j'aimerai lire des chose sur la CNV et tout autre lecture que vous pourriez me conseiller.

Merci et à l'année prochaine.

Flo

#

Polyglobulie (invité)

le vendredi 31 décembre 2021 à 15h08

Et je suppose que pendant ce temps ta femme et son amant vont continuer a avoir une sexualité épanouie ?

C'est quoi la prochaine étape ? Cage de chasteté ? Lit conjugal occupé par l'amant ?

Très franchement c'est pas avec ce genre d'attitude résigné et défaitiste que son désir pour toi va revenir.

Et comment veux tu qu'elle soit sensible à ta séduction si l'enfant ce temps son amant lui apporte ce qu'il faut dans ce domaine ?

Pourquoi ne pas demandé une pause entre eux pour que vous puissiez vous retrouver ?

A t'entendre tu es convaincu d'être le seul fautif de la situation, rajoutons a cela là culpabilisation de ta femme qui te dit que si elle n'a plus de désir c'est entièrement ta faute.

Relis toi, depuis ses fameuses discussions, tu ne fais que de te dévaloriser et d'être persuader que les efforts doivent être que de ta part.

Ils ont réussi à te convaincre que tout est de ta faute, que tu dois accepter une relation de collocation avec ta femme alors que son amant et elle ont une relation d'amour totale.

J'imagine la tête de l'amant mort de rire, en repensant aux discussions, qui est arrivé à se faire passer en bon samaritain tout en convainquant le mari qu'il n'aura plus de sexualité avec sa femme et que lui s'en occupera

#

Nena (invité)

le vendredi 31 décembre 2021 à 17h05

@Brigflo

Quelle tristesse de te lire. Avoir des périodes de doutes, de manque de désirs, c'est normal.
Pourquoi remettre en question qui tu es de la sorte ? Ne crois-tu pas que ta conjointe a également largement sa responsabilité ? Je suis complètement d'accord avec Polyglobulie.

Pourquoi accepterais-tu une vie de colocation avec ta conjointe alors que cela ne te conviens pas ? Tu es un être humain et tu as le droit à du respect et de la considération.

J'ajouterais que c'est bien pratique pour ta (ex?) conjointe de conserver l'appartement avec toi : elle paye ainsi moins de loyer.

Dans ta situation, je lui demanderai de quitter les lieux si tu souhaites conserver votre logement ou bien de rendre l'appartement tous les deux. Tu pourras alors reconstruire ton nid à toi, réfléchir à tout ce qui te traverse plus calmement, débarrassé de la situation actuellement toxique que tu traverses. Une fois réellement seul, tu pourras découvrir ce que TOI sur souhaites vraiment.

Je réfléchirais aussi où je pose mes limites de respect et ce que je trouve acceptable ou inacceptable dans une relation si j'étais à ta place.

Bon courage à toi. Une mauvaise année se termine. J'espère qu'une plus belle s'ouvrira pour toi.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion