Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

J'ai trompé ma copine et je pense que je suis polyamoureux

Poly/Mono
#
Profil

HeyIamLost

le samedi 11 juin 2022 à 19h32

Hier j’ai trompé ma copine. Il y avait cette fille au club avec qui je m’entendais vraiment bien depuis le début de mon erasmus. Ce soir là on avait avec des amis et on avait tous les deux beaucoup bu. Je sentais qu’elle voulait être proche de moi, elle venait tout le temps danser à côté de moi, elle me cherchait du regard, elle posait ses mains autour de moi pour danser, … Bref à un moment j’ai compris, et la vérité était qu’elle m’attirait aussi. Alors on a commencé à danser ensemble, se câliner, se frotter, et j’ai tenté de l’embrasser. Elle m’a repoussé en disant que ce n’était pas bien parce qu’on avait tous les deux quelqu’un et j’étais d’accord même si je ne comprenais pas pourquoi elle avait cette attitude avec moi de base. Au bout d’un moment elle voulait aller autre part, elle m’a alors pris par la main et m’a emmené dehors. J’ai dit que je préférais pas et que je voulais rester avec nos autres amis. Finalement je commençais à rentrer chez moi. Sur le chemin elle m’a rappelé et on s’est donné rendez-vous au club auquel on était. Là on a rendansé 30 secondes, et puis finalement elle est partie à nouveau pour rentrer chez elle. J’allais faire de même et, une nouvelle fois elle m’a rappelé, et on s’est donné rendez-vous. Là on s’est de nouveau câlinés, etc. Et je l’ai embrassée. On s’est embrassés longtemps et on savait qu’on faisait quelque chose de mal. Alors on s’est juste posés et on a discuté. Elle m’a dit qu’elle n’avait jamais ressenti quelque chose pour une autre personne que son copain et qu’elle ne comprenait pas. Elle disait qu’elle était le genre de fille à exécrer la tromperie et à juger ceux qui le faisaient et qu’elle avait honte. Qu’elle ne savait pas si elle saurait se regarder dans le miroir le lendemain. De mon côté, j’étais moins radical. Je savais qu’on trahissait la confiance de nos partenaires et en ça je m’en voulais. Mais je savais aussi qu’on s’attirait, et pas juste physiquement mais aussi parce qu’on avait un attachement envers la personnalité de l’un et l’autre. Je lui disais qu’on faisait que vivre notre aventure parce que ça nous rendait heureux de se câliner et d’être proches et qu’on savait tous les deux que ça changeait rien aux sentiments qu’on portait à nos partenaires. Je lui ai parlé du polyamour et que j’avais l’impression que tout le monde est un peu comme ça. Que d’espérer n’aimer qu’une personne durant sa vie n’était qu’un vœu pieux, mais qu’au fond on est compatible avec pleins de personnes. D’ailleurs, on s’était tous les deux dits que c’était marrant parce que si on avait été célibataires on serait surement sortis ensemble. Je lui disais alors que j’étais triste parce que j’avais envie de continuer à vivre ma vie simple avec ma copine, que j’aime vraiment plus que tout, et que j’avais besoin de cette stabilité de l’exclusivité pour savoir où j’allais dans ma vie. Le problème était que je m’enfermais quelque part dans cette exclusivité et que çe me faisait beaucoup de mal de me dire que je ne pouvais pas vivre quelque chose avec elle alors qu’il y avait clairement du beau entre nous. Finalement je lui ai dit que ce qui se passait là je voulais le vivre un peu comme un rêve et juste qu’on vive notre moment et qu’on fasse de mal à personne parce qu’on était vraiment heureux l’un avec l’autre sur le coup. Alors on a juste passé la soirée ensemble, à s’embrasser, se tenir la main et se câliner jusqu’à l’aube. En étant tout à fait conscients de ce qu’on faisait mais sans penser aux conséquences. Au bout d’un moment on est chacun rentrés chez soi même si on n’avait pas forcément envie de se lâcher.
Le lendemain, elle s’est sentie trop coupable et elle l’a dit à son copain. Du coup, on a décidé que la meilleure solution était de plus jamais se voir même si on s’appréciait beaucoup par respect pour nos partenaires. Et même si évidemment je pense que c’est la seule chose à faire, je me sens triste parce que je l’aimais vraiment bien et que plus jamais je la reverrai. Tout ça parce que j’aime ma copine et que je suis avec elle et que la société a décidé qu’on ne pouvait pas aimer plus d’une personne. Je sais que tout le monde me considérerait comme « le bourreau » dans cette histoire parce que c’est ma responsabilité, et seulement ma responsabilité, si j’ai trahi ma promesse envers ma copine. Mais je me sens aussi « victime » de devoir suivre un modèle qui finalement me blesse tout aussi fort en m’empêchant de vivre l’amour que je peux ressentir pour d’autres.

Maintenant ça fait quelques jours que je me sens perdu. Je ne sais pas si je suis polyamoureux ou non. La seule chose que je sais est que ça me rend triste d'avoir gâché mon amitié avec cette fille et que j'ai pas envie que ça se reproduise quand je rentrerai dans mon pays d'origine par respect pour ma copine et parce que je veux pas vivre dans le mensonge. Je sais que j'ai besoin de stabilité et de savoir où je vais, et l'exclusivité et les projets avec ma copine m'apportent ça. D'un autre côté, je sais que je peux tomber amoureux d'autres filles. Je le sais. Alors je ne sais plus quoi faire.

PS: Ca détruirait ma copine d'apprendre que je puisse être polyamoureux, pour elle il n'y a que moi qui compte et pour toujours.

#
Profil

bonheur

le dimanche 12 juin 2022 à 09h48

Bonjour @HeyIamLost

Que te répondre ? Tu es lucide. Maintenant tu sais, tu connais les constats de la vie, que j'ai fait aussi.

On va éviter de tomber dans les travers du bourreau et de la victime. Devient on bourreau en aimant ? Devient on victime d'être aimé ? Est-ce honteux d'aimer ?

Oui, si vous aviez été célibataires... Tu poses le bon constat. C'est ce que j'appelle l'idée de l'ile déserte. S'il n'y a que toi et cette femme, qu'est-ce qui se passe ?

Bon courage à toi et sache qu'il arrive que des polyamoureux expliquent, expriment et qu'au final ils arrivent à devenir poly. C'est long, c'est difficile, cela demande énormément de communication (juste, sincère, authentique, profonde, vraie) et d'écoute. Cela demande d'accompagner la souffrance de l'autre, des autres... car en polyamour la souffrance du ou de la métamour impacte...

Courage !

#
Profil

artichaut

le dimanche 12 juin 2022 à 17h14

HeyIamLost
J'ai trompé ma copine et je pense que je suis polyamoureux

J'ai passé mon permis de conduire et je pense que je suis champion de formule 1
J'ai lu un manga et je pense que je suis japonais
J'ai volé une rustine et je pense que je suis cycliste

HeyIamLost
PS: Ca détruirait ma copine d'apprendre que je puisse être polyamoureux, pour elle il n'y a que moi qui compte et pour toujours.

Et… ?
Tu a envie de détruire ta copine ?

#
Profil

bonheur

le dimanche 12 juin 2022 à 17h20

Le titre de ce fil de discussion est "violent". Le récit, nettement moins.

@HeyIamLost, on peut échanger en mp si tu veux.

#
Profil

08ynoN

le lundi 13 juin 2022 à 17h15

@HeyIamLost :
Salut, j'ai lu ton récit avec attention.
Je vais être très franc avec toi, en trompant ta copine, tu n'as clairement pas choisit le chemin le plus facile. Malheureusement, on fait tous des erreurs, plus ou moins grosses avec plus ou moins d'impact sur les autres.
De ma vision, le polyamour, c'est avant tout de la bienveillance envers les personnes, que ce soit ta copine ou tes amoureuses. Que ce soit à travers les actes ou la parole mais toujours de la bienveillance.
Là pour le coup, tu n'as pas été bienveillant envers ta copine mais maintenant c'est passé, tu ne peux pas revenir dessus.
A mes yeux, si tu souhaites vraiment vivre le polyamour, il faut être franc avec ta copine et être totalement transparent sur ce qui s'est passé, tout en lui disant les sentiments que tu peux avoir pour elle. C'est la base.
Après, je me questionne et je te questionne :
Est-ce que tu te ressens polyamoureux ? Ou est-ce que c'est la fille avec qui tu as flirté qui t'intéresses au point de te poser des questions ? Est-ce que tu ne te voiles pas la face en te disant, "j'ai fait ça car je suis polyamoureux" ?
Il faut que tu sois sûr de toi, pour toi et pour ta copine.
En attendant, bon courage dans ta réflexion.
08ynoN

#
Profil

08ynoN

le lundi 13 juin 2022 à 17h16

bonheur
Le titre de ce fil de discussion est "violent". Le récit, nettement moins.

@HeyIamLost, on peut échanger en mp si tu veux.

Je suis souvent d'accord avec toi @bonheur mais là le titre correspond bien à la réalité.

#
Profil

bonheur

le lundi 13 juin 2022 à 17h33

La réalité est qu'ils se sont abstenus, justement. De beaucoup certainement. Les tourtereaux ont plus discuté qu'autre chose. Ils ont posé un constat (nous nous aimons) puis ont discuté. Moi, c'est ma perception.

Souvent, trompé, relève de davantage. Après, si l'adultère sans sexualité existe, alors il m'arrive de l'être... ne serait-ce que quelques heures ou quelques jours. Même si en soit, je pose l'équation dans un autre ordre.

Ce jeune homme fait un constat et des questions, il s'en est déjà pas mal posé. Moi, je conçois l'introspection préalable aux actes, voir aux paroles. Toutefois, récemment, j'ai été prise de court. Surprise par la rapidité de mon dernier rapprochement amoureux (affectif). J'ai tout fait dans le désordre, ce qui ne signifie pas que je sois malveillante.

J'ai causé ce we avec une jeune femme, qui connait le mot polyamour. On ne devient pas poly comme ça en un instant. En revanche, on a des prédispositions, éventuellement. Pour moi, ce jeune homme en a. Je ne perçois ni malveillance ni violence dans ce récit. C'est ma perception, qui n'est que mienne, comme toujours.

#
Profil

HeyIamLost

le lundi 13 juin 2022 à 23h16

Hello, merci à ceux qui ont répondu de manière bienveillante.

Je retrouve beaucoup de maturité et d'ouverture d'esprit dans vos réponses et ça fait du bien.

Je pense avoir, comme toi "bonheur", été pris de court. Je n'avais pas l'intention de trahir ma copine, j'ai simplement ressenti cette attirance, plus que physique, d'un court très fortement et j'avais l'impression que renier ce sentiment au fond de moi était me renier moi finalement.

"De ma vision, le polyamour, c'est avant tout de la bienveillance envers les personnes, que ce soit ta copine ou tes amoureuses. Que ce soit à travers les actes ou la parole mais toujours de la bienveillance." Je ne pourrais pas être plus d'accord avec cette vision 08ynon. Et évidemment je ne veux pas détruire ma copine, je veux qu'elle soit heureuse et je ne souhaite surtout pas qu'elle souffre d'une quelconque manière de mes égarements.

"A mes yeux, si tu souhaites vraiment vivre le polyamour, il faut être franc avec ta copine et être totalement transparent sur ce qui s'est passé, tout en lui disant les sentiments que tu peux avoir pour elle. C'est la base."
J'avais très fortement envie de lui dire. Mais j'ai pris la décision, en essayant d'être rationnel, de lui faire le moins de mal possible et de garder ça en moi et de prendre ça comme une leçon pour l'avenir en ne réitérant pas l'expérience du mensonge.

"Est-ce que tu te ressens polyamoureux ? Ou est-ce que c'est la fille avec qui tu as flirté qui t'intéresses au point de te poser des questions ? Est-ce que tu ne te voiles pas la face en te disant, "j'ai fait ça car je suis polyamoureux" ?"

Après avoir cogité ces quelques jours et en avoir parlé avec mes amis les plus proches, je compte amener le sujet petit à petit avec elle (elle est très attachée à l'exclusivité) et j'espère qu'elle comprendra. Je crois qu'au fond je suis polyamoureux, en fait je crois que tout le monde a le potentiel de l'être au fond et que la majorité des gens ne le sont pas pour 2 raisons construites par la société en nous :
1° La jalousie/possessivité : les gens ne supportent pas de partager leur partenaire et de ne plus se sentir unique de cette manière. Finalement ils ont peur de perdre l'autre en ne l'enfermant pas dans l'exclusivité.
2° Le besoin de stabilité : les gens ont besoin de savoir où ils vont dans la vie et de suivre le schéma du couple exclusif car la route semble toute tracée et facile à suivre, donc beaucoup moins insécurisante.

Je crois que je suis principalement victime de la seconde peur et dans une moindre mesure de la première. Mais je crois que je réalise que je ne suis pas fait pour qu'on me mette des limites dans l'amour que je peux porter à telle ou telle personne et la manière dont je veux le vivre. A moi maintenant d'être honnête avec ma partenaire et ça me brisera le coeur si elle ne comprend pas que cela ne change rien à l'amour que je lui porte.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 13 juin 2022 à 23h57

Bonjour,

pas bcp de temps pour développer sur ton parcours, excuse-moi de mon questionnement un peu générique de ta confidence.

Tu te "sens" polyamoureux.

Je cherche pas à refuser ou offrir un label qualité. Mais le sens qui me semble le plus hors-norme du polyamour, et donc ce qui change vraiment par rapport à d'autres non-exclusivités, c'est moins de constater ta capacité à aimer plus d'une personne que celle de ne pas douter de l'amour de quelqu'un qui n'aime pas que nous. Et plus tard, mettre patiemment en pratique ces capacités : c'est pas parce qu'on annonce qu'on décide d'être poly qu'on est pas dans un apprentissage relationnel - comme dans toutes les relations, d'ailleurs, mais avec certains obstacles différents voire supplémentaires.
Être poly, pour moi, c'est quelque chose qui s'affirme différemment quand tu le dis "a priori" que quand t'as les cœurs dans le cambouis. D'où ma réaction à te dire d'y aller prudemment à te dire poly à une partenaire.

(Je te passe les discussions sur le sens d' "aimer", c'est primordial mais pas le sujet de suite).

Autrement dit, si tu veux utiliser le cadre poly, pense bien que tu n'amènes pas seulement ta capacité d'aimer multiple, mais plus globalement une perspective de vie, qui demande à deux personnes de se poser plein de comment on fait souvent exigeants, avec implications a minima bilatérales (elle aura aussi ses demandes, peut-être d"autres amoureux), concernant toujours plus de deux personnes : c'est pas juste "accepte ma libertay d'aimay", mais "nous allons changer de vie amoureuse".

Par ailleurs, il faut noter que les perspectives de "comment vivras-tu nos non-exclusivités" s'ouvriront aussi pour ta nouvelle partenaire.
Aujourd'hui elle doit penser au type avec qui elle est, mais apres un temps, il pourrait y avoir d'autres relations possibles. Et pour son actuel aussi.
Comme l'exclusivité, le polyamour est une situation sentimentalement transmissible...
(Le jeu de mot est assez pourri, mais permet au moins de voir plus loin que ce qu'on va faire soi pour soi).

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

bonheur

le mardi 14 juin 2022 à 10h13

Par expérience, je sais que l'on ne devient pas poly, comme ça, juste en le décidant. La réalité nous ramène vite aux difficultés. Devenir poly, c'est s'interroger, prendre soin des autres, de tous et toutes les autres.

Moi j'aime bien se "sentir" poly. Parce que ça répond à ce que l'on a au fond de soi, donc sans justement les filtres de la réflexion et des convenances.

Je t'invite @HeyIamLorst à lire, si tu lis volontiers. Voici un lien avec de la documentation.
/discussion/-bRf-/-Livre-elaboration-d-une-Bibliog...

Personnellement, je me suis beaucoup retrouvée dans le livre "vertus du polyamour" d'Yves-Alexandre Thalmann. Et comme j'étais déjà en relation amoureuse depuis 20 ans lorsque j'ai enfin ouvert mon coeur et tombé mes oeillères, j'ai également lu, du même auteur "les 10 plus gros mensonges sur l'amour et la vie de couple" et "garder intact le plaisir d'être ensemble"

Le premier livre permet de comprendre le polyamour.
Le second livre déconstruit les idées reçues et les aprioris
Le troisième livre indique l'amour durable et pérenne, pour peu que l'on prenne soin de soi et des personnes aimées.

Autre information, tu distingues volontiers l'affect de la sexualité. Sache que certaines personnes, certes moins nombreuses, sont polyaffectives. Personnellement, je n'ai de sexualité qu'avec mon amoureux historique. Et ça me convient tellement bien :-D .

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion