Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment parler de son polyamour aux personnes qui nous intéressent ?

Besoin d'aide
#
Profil

Doub

le vendredi 08 octobre 2021 à 11h12

Bonjour à tout le monde ! ^_^

J'ai une question qui me turlupine depuis maintenant un mois.
Pour vous situer le contexte, je suis en relation polyamoureuse depuis 3 ans avec un homme merveilleux <3, qui a ses relations à côté, et quand bien même tout n’est pas toujours tout rose (la compersion m’est encore difficile à ressentir !), eh bien nous continuons gaiement notre bonhomme de chemin ensemble.

De mon côté, je suis également poly. Le problème est le suivant : j’ai rencontré un autre homme sur mon lieu de travail et nous avons sympathisé immédiatement. J’ai même ressenti de mon côté une sorte d’électrochoc en l’apercevant pour la première fois : j’ai senti beaucoup de bonnes choses émaner de lui et je ne cache pas que, depuis, j’ai un fort intérêt envers cette personne. Nous nous voyons une fois par semaine au boulot et, même si l’on se voit très peu, il y a une bonne complicité entre nous. Il sait que j’ai un copain et que je vis avec (il me l’a dit de but en blanc, et comment le sait-il, je n’en sais rien : sûrement un ou deux de nos collègues, qui connaissent mon copain, ont dû le lui dire ? J'avoue que j'aurais préféré pouvoir l'évoquer moi-même...). Il m’a déjà proposé d’aller boire un verre ensemble, j’avais accepté mais ça ne s’est finalement pas fait (nous n’habitons pas la même ville, et chacun a eu beaucoup de boulot de son côté ces derniers temps…).

Tout ça pour dire que je ne sais comment faire pour aborder le sujet du polyamour. Je suis assez franche dans l’expression de ce que je ressens, bien que toujours dans la douceur et la considération de la personne en face. Je lui ai déjà dit que ça me faisait plaisir de le voir (il a rétorqué de même), que je trouvais que c’est une belle personne et que c’était un plaisir de le côtoyer (message qui l’a apparemment, selon ses dires, « beaucoup touché »).

J’aimerais aborder le sujet du polyamour car de 1) je crains beaucoup qu’il s’imagine que je trompe mon copain (ce dernier est d’ailleurs parfaitement au courant de ce que je ressens, et l’accepte totalement), 2) j’ai très peur de brûler les étapes en lui proposant de se voir (et en profiter pour essayer de parler de polyamour), car ça fait comprendre directement mon intérêt, et bien que ça ne me déplairait pas, j’aimerais davantage le connaître avant de clairement le lui faire comprendre (difficile de se connaître davantage quand on ne se voit que 15mn par semaine !). Mais en même temps, comment espérer susciter davantage de situations ensemble (boire un verre, etc.) sans qu’il me voie comme quelqu’un qui agit dans le dos de son partenaire ?

Je suis tiraillée entre la peur de dire que je suis poly (et donc m’exposer au fait qu’il puisse ne rien ressentir), et ne rien dire et potentiellement passer pour une fille aux mœurs bizarres. Je me doute que la première option est sûrement la meilleure… Cette histoire m’impacte beaucoup car je ressens beaucoup de choses pour cette personne, et j’ai à cœur de ne pas le brusquer ou le forcer, ou faire mal les choses.
J'ai aussi beaucoup de mal à parler de mon polyamour à mon entourage car j'ai encore peur d'être rejetée, peur d'être mal considérée alors que tout ce que je ressens c'est beaucoup d'amour.

Avez-vous vécu des expériences similaires ?
Merci d'avance !

#
Profil

Balawane

le vendredi 08 octobre 2021 à 11h47

Bonjour,

je me suis retrouvé dans certaines choses que tu explique. Et à mon, échelle j'essaie d'être le plus transparent possible et surtout d'exprimer les choses en expliquant mes sentiments vis à vis du sujet.

Je trouve que tu exprime bien ton mal-être par écrit le tout c'est de savoir le retranscrire à la personne en question avec des mots, les mots justes. Et puis si c'est la bonne personne (et visiblement il a l'air de l'être) il saura être à l'écoute, poser des questions, ne pas se brusquer et surtout peut-être accepter.

Pour ce qui est du timing, je pense qu'il n'y a pas de recette miracle. Il faut juste se sentir prêt à l'évoquer avec la personne. Personnelement je trouve que ce n'est pas honnete et sincère de l'annoncer APRES la première rencontre. Au moins c'est clair et ça permet à l'autre de savoir dans quoi il met les pieds.
Peut-être peux tu commencer par lui exprimer tes doutes quand à un premier rendez vous. Que tu aimerais mais que tu a peur que ça aille trop vite.

Voilà, je sais pas si j'ai été clair et que je t'ai éclairé ou aidé sur certains points...

#
Profil

Doub

le vendredi 08 octobre 2021 à 12h35

Balawane
Bonjour,

je me suis retrouvé dans certaines choses que tu explique. Et à mon, échelle j'essaie d'être le plus transparent possible et surtout d'exprimer les choses en expliquant mes sentiments vis à vis du sujet.

Je trouve que tu exprime bien ton mal-être par écrit le tout c'est de savoir le retranscrire à la personne en question avec des mots, les mots justes. Et puis si c'est la bonne personne (et visiblement il a l'air de l'être) il saura être à l'écoute, poser des questions, ne pas se brusquer et surtout peut-être accepter.

Pour ce qui est du timing, je pense qu'il n'y a pas de recette miracle. Il faut juste se sentir prêt à l'évoquer avec la personne. Personnelement je trouve que ce n'est pas honnete et sincère de l'annoncer APRES la première rencontre. Au moins c'est clair et ça permet à l'autre de savoir dans quoi il met les pieds.
Peut-être peux tu commencer par lui exprimer tes doutes quand à un premier rendez vous. Que tu aimerais mais que tu a peur que ça aille trop vite.

Voilà, je sais pas si j'ai été clair et que je t'ai éclairé ou aidé sur certains points...

Merci pour ta réponse ! ^_^
Je suis d'accord avec toi sur la question de la transparence. Elle me tient énormément à cœur ! Et c'est pour ça que ça me semble plus juste d'être clair, quitte à brûler des étapes, oui. Je retiens tes conseils, je pense que je vais me lancer et faire part de mes doutes, et de ce que je ressens.

Tu as été parfaitement clair ^_^ Encore merci !

#
Profil

bonheur

le vendredi 08 octobre 2021 à 13h25

@Doub.

Je partage ta joie et ton enthousiasme :-D

Ce n'est pas aisé, je le sais. Laisser venir à soi ou allez vers... Le pas trop vite, ça je le résous en expliquant ma vision de l'apprivoisement. Quelque soit la situation et la relation, d'ailleurs.

Il s'est renseigné sur toi ! Et toi, que sais-tu de lui ?

Annoncer avant la première rencontre... ben se retrouver en dehors du milieu professionnel sert à ça, justement. Annoncer avant est difficile. Et déjà à ce niveau-là, vérifier s'il y a une "résistance" ou non. Si les rdv sont annulés et qu'il y a toujours une bonne raison... c'est qu'il y a résistance. En tenir compte. Et puis, on ne peut pas obliger, sinon ce n'est plus de l'amour.

Boire un verre ensemble implique à la base uniquement parler autour d'un verre. Ca n'engage pas en soi. C'est un moment de convivialité et d'échange. Un bon début où l'on évoque justement ce que l'on ne dit pas au travail. Sortir d'un cadre défini pour s'inventer un cadre plus représentatif de soi. Un commun qui prend son début dans le simple fait d'accepter cette sortie de cadre et cette ouverture. Une volonté commune et pour moi, le lien commencerait là. L'émotion existe déjà de ton côté, elle ne demande qu'à s'extérioriser.

Quand on est à un point d'émergence, il faut parfois laisser la vie nous guider.

#
Profil

Doub

le vendredi 08 octobre 2021 à 13h50

bonheur
@Doub.

Je partage ta joie et ton enthousiasme :-D

Ce n'est pas aisé, je le sais. Laisser venir à soi ou allez vers... Le pas trop vite, ça je le résous en expliquant ma vision de l'apprivoisement. Quelque soit la situation et la relation, d'ailleurs.

Il s'est renseigné sur toi ! Et toi, que sais-tu de lui ?

Annoncer avant la première rencontre... ben se retrouver en dehors du milieu professionnel sert à ça, justement. Annoncer avant est difficile. Et déjà à ce niveau-là, vérifier s'il y a une "résistance" ou non. Si les rdv sont annulés et qu'il y a toujours une bonne raison... c'est qu'il y a résistance. En tenir compte. Et puis, on ne peut pas obliger, sinon ce n'est plus de l'amour.

Boire un verre ensemble implique à la base uniquement parler autour d'un verre. Ca n'engage pas en soi. C'est un moment de convivialité et d'échange. Un bon début où l'on évoque justement ce que l'on ne dit pas au travail. Sortir d'un cadre défini pour s'inventer un cadre plus représentatif de soi. Un commun qui prend son début dans le simple fait d'accepter cette sortie de cadre et cette ouverture. Une volonté commune et pour moi, le lien commencerait là. L'émotion existe déjà de ton côté, elle ne demande qu'à s'extérioriser.

Quand on est à un point d'émergence, il faut parfois laisser la vie nous guider.

Coucou !

Déjà, une chose : tes mots sont très apaisants, merci pour ça.

J'ai beaucoup de mal à lâcher prise et à laisser venir vers moi, ça m'a souvent fait passer à côté de choses et d'opportunités importantes à mes yeux.

Je sais bien peu de choses sur lui malgré les quelques infos qu'on m'a données : il est vrai que je préfère apprendre de la bouche de la personne elle-même ^_^

Il est vrai qu'un rdv annulé peut dissimuler la résistance que tu as évoquée, et je la comprends parfaitement puisqu'à sa place, ça m'aurait fait bizarre d'inviter quelqu'un en couple. Mais bon, j'évite de faire trop de suppositions ! Les gens peuvent parfois vraiment avoir beaucoup de boulot, même si j'ai tendance à penser que si on veut, on s'en donne les moyens, mais c'est juste ma vision des choses et pas forcément celle de la personne en face. C'est dur de projeter sa façon de fonctionner sur l'autre !

Le plus dur est vraiment de passer ce cap d'oser : oser proposer un rdv et déjà faire état d'une envie de sortir du cadre professionnel. J'avoue que ça me tétanise, je n'ai pas du tout l'habitude de ça !
Mais ces émotions me tiennent à cœur et je pense que la meilleure façon de les aborder, c'est autrement que via un message long, même si c'est plus facile : je préfère en face, les émotions un peu mises à nu !

Bref, je vais tenter, peu importe la peur qui me tétanise.

Merci encore pour ton message !

#
Profil

bonheur

le vendredi 08 octobre 2021 à 15h26

Les relations humaines sont complexes. Oser peut (je dis bien peut) permettre un soulagement. Garder en soi, cogiter, créé une tension intérieure vite insupportable.

Si tu as son "06" (ou 07 d'ailleurs), tu peux toujours proposer de faire connaissance aussi avec ton chéri. Ainsi, lui est soulagé du poids de ta situation (en couple) et de ton côté, tu sauras s'ils peuvent finalement s'accorder. De son côté, il constate que vous êtes bien ensemble et que sa présence ne fragilise pas ton couple, surtout si tu es aussi en osmose en présence de ton chéri. Bon, c'est une idée comme une autre. Quand il s'agit de favoriser l'amour, je suis un peu fofolle :-D

#
Profil

Doub

le samedi 09 octobre 2021 à 01h19

bonheur
Les relations humaines sont complexes. Oser peut (je dis bien peut) permettre un soulagement. Garder en soi, cogiter, créé une tension intérieure vite insupportable.

Si tu as son "06" (ou 07 d'ailleurs), tu peux toujours proposer de faire connaissance aussi avec ton chéri. Ainsi, lui est soulagé du poids de ta situation (en couple) et de ton côté, tu sauras s'ils peuvent finalement s'accorder. De son côté, il constate que vous êtes bien ensemble et que sa présence ne fragilise pas ton couple, surtout si tu es aussi en osmose en présence de ton chéri. Bon, c'est une idée comme une autre. Quand il s'agit de favoriser l'amour, je suis un peu fofolle :-D

L'idée n'est pas mauvaise (je suis amie avec la métamour de mon copain et j'en suis heureuse), mais comme je ne sais pas quels sont les sentiments de mon collègue envers moi, ça n'est pas envisageable pour le moment...

Message modifié par son auteur il y a 7 jours.

#
Profil

bonheur

le samedi 09 octobre 2021 à 13h23

Je n'avais pas parlé d'un rdv amoureux, mais d'une prise de contact hors cadre professionnel pour faire connaissance. Percevoir l'harmonie, l'alchimie qui se dégagerait. Ce serait différend, car avec ta métamour justement, tout est clair.

#
Profil

Doub

le samedi 09 octobre 2021 à 14h41

bonheur
Je n'avais pas parlé d'un rdv amoureux, mais d'une prise de contact hors cadre professionnel pour faire connaissance. Percevoir l'harmonie, l'alchimie qui se dégagerait. Ce serait différend, car avec ta métamour justement, tout est clair.

Oui, c'est vrai ! Il faut que j'y réfléchisse, c'est encore tout nouveau pour moi tout ça !

#
Profil

bonheur

le samedi 09 octobre 2021 à 17h05

@Doub, tu as toute la vie :-) !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion