Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

De monogame à polyamoureux

Besoin d'aide
#
Profil

Nilsymer

le samedi 20 août 2022 à 17h17

Bonjour.

Nouveau sur le forum, je cherche des solutions à ma situation :

J'ai vécu une relation amoureuse exclusive avec la même femme pendant 12 ans, nous avons eu un enfant et nous nous sommes mariés.
Deux ans après notre mariage, elle m'a annoncé qu'elle s'était découverte polyamoureuse.
Au début cela m'a fait un choc et ça a conduit à notre divorce en juillet 2021.
Cependant notre histoire n'était pas terminée (et ne l'est toujours pas d'ailleurs). Sans entrer dans les détails de notre intimité nous avons dû continuer à vivre ensembles le temps que je trouve un logement (vive la région parisienne). Durant cette période elle a entamé une nouvelle relation amoureuse et nous continuions à avoir des rapports mais sans savoir vraiment où nous allions elle et moi. De mari j'étais devenu amant et c'était dur à vivre.
Jusqu'au jour où elle a pleinement accepté sa nature polyamoureuse et l'a annoncé à son autre amoureux.
Depuis elle vit donc ces deux relations.
Par amour pour elle j'accepte de vivre cette relation, chacun chez soi, nous vivons tout deux en célibataires (donc pas de couple socle).
Mais la jalousie et la peur sont bien là.

La solution serait que moi-même je parvienne à avoir d'autres relations je pense...

Mais polyamour ou relation libre ?
Je voudrais que notre relation continue mais comment peut-on casser les codes de l'amour exclusif ?
D'autres ont-ils vécu cette situation et ont-ils pu "apprendre à devenir polyamoureux" ?

Je ne sais pas si ce que j'ai écrit est clair.

Merci pour vos réponses et bonne journée.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

bonheur

le samedi 20 août 2022 à 17h42

Bonjour,

C'est vous qui êtes acteur-s/trice de votre situation et personne ne peut vous qualifier, à par vous. Casser le codes de l'amour exclusif, c'est plus une question de casser les idées préconçues, les idéaux et se réinventer. Parfois, cette évolution est possible, d'autres fois non.

Je crois qu'avant de vouloir devenir polyamoureux, il faut déjà devenir polyacceptant. Si tu lis volontiers, il existe des livres sur le polyamour. Sans doute en existe-t-il aussi sur d'autres formes de relations amoureuses. Est-il possible "d'apprendre" à devenir poly ???

Après, il est possible de "changer de vie" complètement. C'est à dire quitter Paris qui te contraint dans ta quête de logement à toi. Avoir une certaine indépendance et une autonomie. Quitter en restant, c'est pas simple à mon avis.

Si tu avais ton logement, que se passerait-il ? (point de départ possible de ta réflexion).

#
Profil

Nilsymer

le samedi 20 août 2022 à 17h47

Bonjour et merci pour la réponse.

J'ai obtenu un logement récemment, nous ne vivons plus sous le même toit depuis un mois

Concernant l'acceptation, je pense avoir accepté qu'elle soit polyamoureuse, mon souci vient surtout de la jalousie et de la peur de la perdre.

Selon elle, si j'arrivais à en faire autant je le vivrais mieux.

C'est pour cette raison que je cherche à m'informer en suivant des comptes sur le sujet via Facebook ou Instagram et en effet je pense aussi lire sur le sujet.

Ma démarche a pour but de maintenir notre relation sans souffrir.

#
Profil

Topper

le samedi 20 août 2022 à 19h18

Bonjour @Nilsymer,

Le contexte dans lequel tu te trouves n'est pas simple. Tu n'abordes pas le polyamour dans un contexte neutre. Il s'agit d'une ex-femme avec qui tu as eu une relation monogame pendant plus d'une décennie. Ce n'est pas rien à accepter surtout en gardant un lien alors que vous n'êtes plus en couple. Je ne pense pas que ce soit impossible, mais c'est certainement pas la situation la plus favorable pour débuter sereinement dans le polyamour.

Nilsymer
Mais polyamour ou relation libre ?

Ceci n'a pas vraiment d'importance. Relation libre est un terme assez vague qui peut englober un tas de modes de vie non-monogames. Il y a les plans-cul, sex-friends, le libertinage, le polyamour. Dans ces catégories, il y a de multiples façons de vivre les choses. Ce qui importe est de trouver l'équilibre qui vous convient. Les étiquettes sont surtout utiles pour se définir auprès des autres.

Nilsymer
Je voudrais que notre relation continue mais comment peut-on casser les codes de l'amour exclusif ?

Il faut que tu déconstruises la monogamie. C'est à dire que tu t'es construit dans un modèle monogame. Ce modèle régit ta façon de vivre les relations. On ne s'en rend pas compte car c'est le modèle dominant de notre société. C'est donc un tas de règles implicites qui semblent naturelles. Dans cette construction, il y a l'exclusivité sexuelle, l'exclusivité sentimentale, la jalousie, la possessivité, la vie commune et bien d'autres choses qu'il serait impossible à lister ici. En clair, tu dois changer complètement ta façon de penser et ce n'est pas une mince affaire.

Selon les personnes, ça peut être plus ou moins long, et certaines n'y arrivent pas. On peut adhérer en théorie aux relations polyamoureuses, en pratique cela peut s'avérer beaucoup plus compliqué que ça car nous avons développé des mécanismes qui sont profondément ancrés.

Comme le propose @bonheur, il y a de nombreux livres sur le sujet. Tu peux aussi trouver des podcasts et des vidéos.

Généralement, pour expliquer ce qu'est le polyamour, on dit qu'il s'agit d'aimer plusieurs personnes en même temps. Pourtant, c'est une approche très réductrice et qui brouille la réalité. Je rejoins @bonheur sur le fait que être polyamoureux, tient surtout dans le fait d'accepter que notre partenaire puisse être libre de vivre plusieurs relations amoureuses. Aimer plusieurs personnes, c'est à la portée d'à peu près tout le monde. Accepter que ses partenaires fassent pareil, c'est déjà plus compliqué.

Devenir polyamoureux, c'est autant un apprentissage qu'un désapprentissage. Consomme des contenus sur le polyamour, ainsi que des témoignages. Laisse-toi également des périodes en mettant ça de côté pour digérer ce que tu as pu lire ou écouter.

En parallèle, analyse tes propres ressentis. Quand quelque chose te pique, essaie de déterminer ce qui se joue en toi et pourquoi. Tu pourras alors faire des recherches sur ces sujets spécifiques ou poser des questions sur un forum tel que celui-ci.

Nilsymer
La solution serait que moi-même je parvienne à avoir d'autres relations je pense...

C'est une solution qui est souvent proposée. J'ai moi-même tendance à le proposer dans un contexte polyamoureux installé. Cela aide à relativiser pas mal de choses par rapport à certaines angoisses et réduit la dépendance affective.

Dans ton cas, cela est peut-être prématuré. Selon tes propos, cela me parait pas être un mode de vie que tu connais très bien et tu ne sembles pas convaincu sur le fait que ça puisse te convenir. Tu as l'air de vouloir accepter ça faute de mieux pour conserver ta relation avec ton ex-femme. Si tu développes d'autres relations amoureuses, elles risquent de pâtir d'une situation instable, et ce n'est pas dit que tu acceptes mieux la non-exclusivité avec ces autres partenaires.

#
Profil

bonheur

le samedi 20 août 2022 à 19h20

Ah géniale pour le logement (+)

Voici un lien intéressant, concernant des lectures :
/discussion/-bRf-/-Livre-elaboration-d-une-Bibliog...

J'ai compris de ma vie amoureuse, qu'il relève beaucoup de l'individualité. En effet, il est souvent admis que quand on aime, l'autre nous aime à l'identique. Je me demande d'où ça nous vient, car d'après moi ça n'a pas de sens. Je n'aime pas mes amoureux, comme eux m'aiment. Pas du tout, parfois. L'homme avec lequel je vis depuis 1987 (3 enfants aujourd'hui majeurs), est très sensible à la sexualité alors que moi je suis extrêmement sensible à l'affect. Il est rationnel et moi une bisounours en amour universel (presque). Notre seul point commun, serait je dirais le fait que nous nous complétions énormément. Et notre amour.

Aimer, c'est avant tout, d'après moi "je". Et puis, il peut y avoir "tu" (donc un autre "je"). Et la relation est cette essence dans un "nous". Toutefois, ce "nous" n'est pas le même suivant chaque "je". Personnellement, en polyamour je conçois un "vous" peu commun. C'est la conjugaison de ces "nous", avec un équilibre que "je" maintiens en exprimant tous les "nous" à tous les "je".

Au regard de cela, cet homme avec lequel je vis, a trouvé l'amour compliqué et au final, il demeure mono vivant en transparence avec une polyaffective. Il a souffert, beaucoup, le temps de la déconstruction. J'ai souffert, beaucoup, le temps de ma déconstruction, le temps de l'adaptation où le polyamour nous était inconnu. Souffrir permet à minima de traverser suivant les cas (orage, tempête, tsunami, catastrophe...) et de prendre conscience des difficultés.

Je dirais, suivant mes réflexions et mon vécu, que tu dois trouver, avec elle, cette force de comprendre que l'amour n'est pas simple. En cela, quand ce n'est pas facile, et je crois que tu en es là, il faut trouver les outils pour consolider. L'amour est le point de départ, qui soude. Insuffisant.

A toi de trouver les ressources pour faire le point, en particulier sur ton "je". Et d'ailleurs, ce "je" n'est pas figé, il est évolutif. Ce "je", impacte ta vision du monde et ta mentalité en général peut évoluer également. Cette évolution en concertation, pour que l'autre (ou les autres) "je" puisse s'adapter. Bon du coup, le "nous" et par ricochet impacte aussi ce "vous" que ta compagne doit vivre.

Il faut percevoir, je crois, la souffrance comme un gage du vivant. Le meilleur des système d'alertes. Après, nous avons tous un intellect qui permet de savoir où situer l'impact de la souffrance et le pourquoi du comment... Autrement dit, avant la lumière, il faut accepter le flou, l'incompréhension, avant qu'un beau matin, le soleil éclaire. Ne pas trouver une réponse n'est pas malsain. Et la réponse ne viendra pas obligatoirement du fait que si autrui trouve son bonheur dans une forme d'amour, l'on trouvera ce même bonheur.

Je ne conçois pas l'égalité comme bénéfique même si parfois, ça arrive. Je conçois l'équité. Si l'on prend l'exemple du commerce équitable, l'objectif n'est pas que chaque acteur de la filière est le même bénéfice en terme d'argent, mais plutôt en terme de bien vivre. 1 euro dans certains pays, c'est un bénéfice honorable, chez nous c'est la misère (malgré la pub).

Mes propos entrent en contradiction avec ceux de ton amoureuse, j'en suis désolée. Pour ne plus souffrir, aime la telle qu'elle est, avec cette facette d'elle-même. Aime son bonheur, sa joie, son rayonnement, son vivant, car elle a trouvé son bonheur.

Comme je ne détiens aucune vérité, j'espère que tu auras d'autres réponses.

#
Profil

bonheur

le samedi 20 août 2022 à 19h46

Topper
On ne s'en rend pas compte car c'est le modèle dominant de notre société. C'est donc un tas de règles implicites qui semblent naturelles

Le texte de cette chanson que j'adore (le groupe aussi :-D (+) ) dit "Ces projets d'harmonies qu'on doit signer les yeux crevés"

https://www.youtube.com/watch?v=6bKd3b91izs

#
Profil

alinea7

le samedi 20 août 2022 à 23h22

Bonsoir @Nilsymer.

Nilsymer
Je voudrais que notre relation continue mais comment peut-on casser les codes de l'amour exclusif ?
D'autres ont-ils vécu cette situation et ont-ils pu "apprendre à devenir polyamoureux" ?

Je ne suis pas sûre de comprendre.
A te lire j'hésite entre deux compréhensions : soit que tu sois prêt à rencontrer quelqu'un d'autre mais que tu aies peur de mettre ton histoire avec ta femme encore plus en danger, soit que tu n'aies pas vraiment envie d'un autre partenaire mais que tu aimerais arriver à mieux vivre le polyamour de ta femme ? Les deux ? Autre ?

Vous ne vivez séparément que depuis un mois, investir tes moments seul serait déjà un pas vers du mieux être. Comment imagines tu une vie célibataire ? C'est une grande chance aussi d'être libre de ton emploi du temps... dépendamment comment vous avez réparti la garde de votre enfant.

Lis tu l'anglais ?
J'ai lu justement aujourd'hui un article qui liste 13 erreurs de personnes qui essaient le polyamour (au cas où le traducteur de ton explorateur internet suffise : ici).
Un des points que l'auteur soulève est de se poser la question : pourquoi moi, personnellement et indépendamment de toute relation ou partenaire existant, pour qu'elle(s) raison(s) j'ai envie d'essayer le polyamour.
Toujours d'après l'auteur, avoir des réponses à cette question peut être d'un grand secours pour traverser les remous qui vont se présenter.

#
Profil

Nilsymer

le mardi 23 août 2022 à 17h46

Bonjour.

Vous m'avez donné beaucoup de matière à réflexion et je vous en remercie.

J'ai accepté sa nature polyamoureuse, je ne lui demande pas de renoncer à son autre amoureux et nous ne nous définissons plus comme un couple mais comme deux célibataires ayant ensembles une histoire d'amour (et c'est également comme cela qu'elle se définit avec son autre amoureux).
Mais je l'aime profondément et, sans entrer dans les détails, je crois que ma jalousie et ma peur de la perdre vienne du fait que je connais bien l'autre amoureux (qui pour le peu que j'en sais se trouve dans la même situation que moi).

Je ne pense pas avoir envie de revivre une vie de couple, je trouve aussi certaines satisfaction à la vie de célibataire.
Je me pose la question de savoir par contre si je suis capable d'avoir des liaisons romantiques mais sans vrai engagement, par contre je tiens à la transparence, hors de question pour moi de jouer avec quelqu'un.
Pour deux raisons : En ai-je vraiment envie (j'ai une certaine curiosité je dois bien l'avouer) ? En suis-je capable (la confiance en moi c'est pas top) ?

#
Profil

Nilsymer

le mardi 23 août 2022 à 17h51

alinea7
Bonsoir @Nilsymer.

Je ne suis pas sûre de comprendre.
A te lire j'hésite entre deux compréhensions : soit que tu sois prêt à rencontrer quelqu'un d'autre mais que tu aies peur de mettre ton histoire avec ta femme encore plus en danger, soit que tu n'aies pas vraiment envie d'un autre partenaire mais que tu aimerais arriver à mieux vivre le polyamour de ta femme ? Les deux ? Autre ?

Vous ne vivez séparément que depuis un mois, investir tes moments seul serait déjà un pas vers du mieux être. Comment imagines tu une vie célibataire ? C'est une grande chance aussi d'être libre de ton emploi du temps... dépendamment comment vous avez réparti la garde de votre enfant.

Lis tu l'anglais ?
J'ai lu justement aujourd'hui un article qui liste 13 erreurs de personnes qui essaient le polyamour (au cas où le traducteur de ton explorateur internet suffise : ici).
Un des points que l'auteur soulève est de se poser la question : pourquoi moi, personnellement et indépendamment de toute relation ou partenaire existant, pour qu'elle(s) raison(s) j'ai envie d'essayer le polyamour.
Toujours d'après l'auteur, avoir des réponses à cette question peut être d'un grand secours pour traverser les remous qui vont se présenter.

Oh non, elle m'encourage à ça, ça ne mettrait pas en danger notre histoire je pense.
Je ne sais pas si j'en ai envie, je suis partagé entre la curiosité et la crainte.
Oui je veux mieux vivre son polyamour.

Oui je vois bien que ma nouvelle vie a des avantages, notre enfant sera en garde alternée une semaine sur deux (hormis bien sur les jours ou nous nous verrons chaque semaine).

Merci pour le lien, je vais essayer de le lire avec le traducteur (hélas mon niveau d'anglais est pas terrible)

#
Profil

alinea7

le mardi 23 août 2022 à 19h03

Nilsymer
Oh non, elle m'encourage à ça, ça ne mettrait pas en danger notre histoire je pense.

Je ne parle pas de ta compagne. Elle a choisi de prendre le risque de te perdre si le polyamour ne marche pas pour toi donc elle est préparée au pire je suppose. Même si ça n'est pas forcément son souhait non plus.

Je parle de toi, c'est toi qui viens ici, qui envisages le polyamour pour la suivre, qui envisages sur son conseil de t'ouvrir à d'autres partenaires.
Mon questionnement sur ta motivation intrinsèque à aller vers une relation polyamoureuse, c'est plus : qu'est-ce qui se passe quand tu tombes amoureux et réciproquement de quelqu'un ? Si tu fais tout ça pour vivre le polyamour de ta femme et non pas le tien, qu'est-ce qui va te retenir de revenir à l'exclusivité dès que tu auras formé un autre couple qui correspond davantage à ce que tu recherches abstraction faite de ce que ta femme recherche, elle ?

Après, je pose la question uniquement parce que tu mentionnes qu'elle te conseille de trouver quelqu'un d'autre.
Ce que je crois c'est que c'est à toi de définir ce que tu veux pour toi. Si ta nouvelle vie a effectivement des avantages que tu es capable d'apprécier, c'est super et c'est un bon début.
Quels éléments pourraient être améliorés ? Qu'est-ce qui te fait dire que tu n'as pas les codes ? A te lire (mais tu es peut-être pudique) tu as l'air de gérer tes émotions, et pourtant tu es ici. Qu'est-ce qui ne roule pas pour toi ?

Nilsymer
Merci pour le lien, je vais essayer de le lire avec le traducteur (hélas mon niveau d'anglais est pas terrible)

Le traducteur anglais français est en général excellent mais il y a beaucoup d'autres ressources, je mentionnais cet article parce que je venais de le lire.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion