Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Répartition du temps

Besoin d'aide
#
Profil

Simon31

le vendredi 25 juin 2021 à 15h24

Salut à tous,
Je suis Simon marié 2 enfants...
nouveau dans ce monde des polyamoureux plein de bienveillance et d'accompagnement.

Après un gros travail sur moi-même et de désassemblage du couple monogame dans mon esprit, je me suis lancé dans l'aventure plusieurs mois après mon épouse...

Se pose à moi une difficulté concernant un certain équilibre dans le temps passer pour soi, pour nous, nos enfants, la maison...
Actuellement je travail toujours proche de chez nous et mon épouse souvent en déplacement je garde donc nos enfants et la maison.
Pour exemple cette semaine elle est partie 5 jours pour le travail mais souhaite ne rentrer que le samedi...
Je lui ai déjà fait part de mon manque de temps pour moi ainsi que la possibilité te rencontrer du monde tout en gardant un équilibre familial.
Y a t il des couples poly, dans une situation similaire ? Arrivée vous à trouver un certain équilibre.?
Une belle journée à vous
Simon

#
Profil

petitefeelutine

le vendredi 25 juin 2021 à 21h02

Bonsoir Simon !

Je suis également toute nouvelle dans le monde polyamoureux et je dois bien que les débuts sont un peu compliqués. J'aurais également bien besoin de soutien moral et m'entourer de personnes dans la même démarche même si je n'ai pas la problématique des enfants, par contre les rencontres pour moi sont difficiles car j'ai un travail pour l'instant avec des horaires un peu décalés, très tôt le matin. Et je suis fatiguée pour le reste de la journée. Mon conjoint a trouvé quelqu'un, que je connais et avec qui je m'entend bien ce qui rend la chose plus facile.

Belle journée (enfin soirée pour moi !) de même

#
Profil

Simon31

le vendredi 25 juin 2021 à 22h44

Merci pour tes mots oui c'est compliqué d'avancer au même rythme il faut je pense arriver à faire comprendre à l'autre nos difficultés pour relationner. J'ai lu récemment un poste d'une poly acceptante qui était fatiguée par le fait de ne pas rencontrer quelqu'un qui lui corresponde, au dernière nouvelle elle souhaitait le quitter tous cela par manque de communication.
Il faut persévérer un peu si les bases de la relation primaire est solide ,ils sont là aussi pour nous aider nous rassurer dans cet aventure.
Par la même occasion ce genre de site de discussion pourra peut être nous aider à rencontrer du monde 😉 Simon 41 ans en Haute Garonne .

#

Dubitatif (invité)

le vendredi 25 juin 2021 à 23h41

Citation :
Pour exemple cette semaine elle est partie 5 jours pour le travail mais souhaite ne rentrer que le samedi...
Je lui ai déjà fait part de mon manque de temps pour moi ainsi que la possibilité te rencontrer du monde tout en gardant un équilibre familial.

Tu ne te sentirais pas un peu comme le dindon de la farce dans cette histoire ?

Parce que si ta femme s'absente 6 jour sur 7, que te reste-il comme disponibilité pour trouver une relation de ton côté ... qui accepterait de surcroit de rester la numéro 2 de façon permanente.

Et surtout quel temps vous reste-il pour nourrir la relation de couple ?

Qu'y-a-t-il de polyamoureux dans cette démarche ?

#
Profil

FraisDoux

le samedi 26 juin 2021 à 11h41

Bonjour Simon31. J'ai demandé à ma compagne de lever le pied sur le boulot car comme toi le boulot+son amant ne nous laissait pas beaucoup de temps. Ca a été long à mettre en place mais elle a fait des efforts. Les enfants grandissent et prennent aussi moins de présence à plein temps. Fred, 47, région parisienne ;-)

#
Profil

bonheur

le samedi 26 juin 2021 à 11h56

L'amour demande temps et énergie. Il faut s'en préoccuper, s'y consacrer. C'est d'ailleurs ce qu'explique Yves-Alexandre Thalmann dans son ouvrage "Garder intact le plaisir d'être ensemble - prévenir le désamour". Il compare la relation amoureuse à un jardin : on l'entretien ou non.

Le polyamour nécessite temps et énergie, de façon multipliée. C'est ce que je retiens de mon expérience. Et puis, il s'avère que souvent, en polyamour, on désire entretenir d'une belle façon, écologique et saine. Le désherbage manuel, ou même avec des astuces, nécessite plus que le produit chimique, voir payer un jardinier.

Autrement, l'équité me semble judicieuse en polyamour. Offrir aux autres ce que l'on s'offre à soi-même : de la disponibilité. Je ne parle pas ici d'égalité (si tu sors deux soirs par semaine, je veux faire pareil) qui relève plus de la jalousie. Mais l'équité afin que chacun-e puisse vivre en harmonie avec la spontanéité de l'instant. Deux personnes n'auront pas à l'identique. Privé autrui juste pour vouloir disposer de la même chose, me semble non judicieux. Laisser vivre et vivre à son tour le jour où c'est opportun, c'est wahoo !

Après, quand la relation extérieure n'offre plus d'opportunité à la relation initiale. Que l'entretien d'un jardin se fait au détriment de l'entretien d'un autre jardin, il faut s'interroger. C'est différent du "je veux que tu sois à la maison pour ne pas m'y sentir seul" ou "je veux que tu sois à la maison parce que c'est ta place d'y être (norme)". Et puis, c'est bien de dire "j'aimerais... parce que..." en indiquant ce qu'émotionnellement l'absence engendre.

#
Profil

petitefeelutine

le samedi 26 juin 2021 à 12h11

Je plussoie complètement bonheur ! C'est hyper important, encore plus dans ce genre de relation, de trouver un équilibre, d'être présent.e, à l'écoute, et de ne pas se focaliser sur l'entretien d'un second jardin au détriment du premier. Ce qui peut être tentant lors de la phase "passion-découverte" extrêmement prenant chez certaines personnes, d'autant que dans le modèle traditionnel d'exclusivité, on trouve normal de passer tout son temps avec la nouvelle relation en "abandonnant" ses proches, du moins au début. Si on pouvait éviter de reproduire ce schéma dans le paysage de la polyamorie, c'est mieux ! Sinon bonjour les dégâts émotionnels, et la charge mentale.

#
Profil

bonheur

le samedi 26 juin 2021 à 14h02

Oui. Ce n'est pas aisé, car la flamme nouvelle brille tellement... En avoir conscience est important, d'où mon intervention. Le polyamour complexifie l'existence. L'amour est compliqué d'après moi. Il demande beaucoup, à de nombreux niveaux. Alors inclure un nouvel amour dans son univers, et par ricochet dans celui des amours (ou de l'amour) existant, nécessite énormément.

Je sais que personnellement, j'avais allégé volontaire (par la force des choses, manque d'énergie, au début). Ce n'est que récemment, au bout de 12 ans de polyaffectivité, que j'ai entrepris une nouvelle vie professionnelle plus prenante. J'en suis à un tournant, puisque je suis en recherche d'emploi :-D

#
Profil

Simon31

le samedi 26 juin 2021 à 14h28

Merci à vous ,
Bonheur je rejoint totalement ce que tu évoque sur la place du couple primaire et le soin qu'il faut lui apporter ... Merci pour le livre de thalmann je vais regarder...

#
Profil

bonheur

le samedi 26 juin 2021 à 16h00

Je suis très portée "bouquins". Pour ma part, trois livres de Thalmann m'ont apporté au début. Déjà "les 10 plus gros mensonges sur l'amour et la vie de couple". Cet ouvrage n'est pas destiné aux polyamoureux, mais offre un regard réaliste. Ensuite celui que j'ai cité plus haut, qui donne des clés et perspectives relationnelles amoureuses. Le dernier est directement lié au polyamour "vertus du polyamour - la magie des amours multiples". Je trouve que les trois se complètent et offrent des atouts pour s'offrir une transition. Certes ce n'est pas suffisant, il faut aussi la volonté et la réciprocité. La communication... C'est un tout.
Je suis toujours en admiration lorsque les acceptants (par la force des choses) viennent s'interroger. Sauf que ce n'est pas à eux, mais aux deux, à s'interroger.

#
Profil

Lamina_Sorgin

le samedi 26 juin 2021 à 19h53

Binjour, pour moi 1 à 2 fois par semaine maxi quelques heures pas plus pour nouvelle relation. C prendre le temps de se connaître en restant soi-même. En gardant du temps pour amis, famille et w (le w c sur celui que je rognerai en priorité).
Quant on connait pas encore bien une personne, c pas logique de passer tout son temps avec. C une sorte de fusion qui laisse penser qu'on connait tout de la personne et on brûle les étapes de la découverte (comment un inconnu peut devenir une priorité dans notre vie ? C pas logique). Déjà que quand on connait pas bien, on imagine et que l'on est jamais déçu par son imagination. C un peu entretenir les fausses idées sans chercher à vraiment connaitre la personne pour ce qu'elle est réellement...
C valable pour tous les couples poly ou non je crois. Faut prendre son temps. En plus l'attente c aussi un plaisir, le plaisir de se retrouver...

#
Profil

Scarpatus

le lundi 05 juillet 2021 à 20h42

J'ai l'impression que bien qu'étant une communauté un peu plus encline au développement personnel et à l'empathie, il y a toujours ce phénomène de "passion dévorante" qui est un peu la carte blanche pour s'affranchir des engagements et équilibres : On parle encore de cette flamme qui brille plus fort, alors qu'on sait pertinemment que c'est surtout nos belles lunettes-ENR à paillettes qui font que cette flamme paraît plus fort. Un phénomène de FOMO, la peur de rater ce wagon de bonheur si on ne le happe pas le plus vite possible ?

Pour être un peu plus dans le sujet initial, que l'équilibre des temps ait dérivé avec progressivité ou abruptement est-ce qu'il n'est pas temps de renégocier lorsqu'on se rend compte que la situation ne nous convient pas ? Je doute qu'il y ait une solution générale pour la gestion du temps, mais ça va forcément passer par une discussion et l'expression de besoins. Après je partage complètement l'idée de bonheur sur le fait que équilibre ne veut pas forcément dire "tout à 50/50 maintenant et pour toujours".

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion