Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

La place du célibat

Besoin d'aide
#
Profil

hyperpoli

le vendredi 01 avril 2022 à 19h42

Bonjour à tous·tes,
Je m'intéresse depuis quelques jours à l'amour pluriel
Cela fait suite à mes effondrements vécus en couple exclusif (je suis un homme de 34ans). Tellement fidèle que j'en perdais toute ma joie de vivre, créativité, etc. La vie n'avait que peu de sens, en + je suis nul en couple exclusif! J'ai même vécu la dépression clinique. Je retrouve ma voie ici (ou pas très loin en tout cas) et quel soulagement.

Je m'interroge quand même si je peux respecter le polya et je m'interroge sur "le besoin de me sentir célibataire/disponible". C'est à dire que je veux m'autoriser à séduire, plaire, m'ouvrir, m'intéresser, ce qui est un vrai moteur d'énergie pour moi, et c'est comme ça que je m'ouvre à l'autre. Et vous l'aurez compris je m'interdisais cela à 100% par le passé (aye mon être).

La présentation la plus clair pour moi serait par exemple: une relation amoureuse platonique + relation naissante + je me sens célibat.

Aussi étant de nature juste/honnête j'aimerais votre avis sur le "meilleur" moment pour expliquer sa "philosophie de vie amoureuse". Est-ce plutôt lors d'un premier flirt, après quelques rencontres... j'ai peur de faire peur trop rapidement malgré toute ma bonne foi et mon amour véritable. Je sais que ça va être dur mais j'aimerais pas trop me mettre de baton dans les roues + ne pas tromper l'Autre.
Je suis très heureux d'avoir découvert cette communauté, merci!

J'ai besoin de parler, grand merci de m'avoir lu et au plaisir d'échanger <3

#
Profil

cactus

le vendredi 01 avril 2022 à 21h13

Salut @hyperpoli, et welcome

hyperpoli
La présentation la plus clair pour moi serait par exemple: une relation amoureuse platonique + relation naissante + je me sens célibat.

J'ai pas compris cette phrase. Tu peux développer ?

hyperpoli
Aussi étant de nature juste/honnête j'aimerais votre avis sur le "meilleur" moment pour expliquer sa "philosophie de vie amoureuse".

Perso, dès les premiers échanges. Parce que si la personne n'est pas assez curieuse et ouverte d'esprit pour avoir envie de comprendre ce fonctionnement "hors norme" et un peu bizarre qui est le mien, ça veut dire qu'il y a trèèèèèèèès peu de chances pour que ça matche.... c'est peut-être un peu radical mais je crois pas pouvoir faire autrement (mais ça m'est propre hein).

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

hyperpoli

le vendredi 01 avril 2022 à 23h23

Salut Cactus et merci :)
oui, je vais éditer cette phrase. Ma situation fictive donnerait le schéma suivant : une relation amoureuse pour mon exe et mère de ma fille (très peu de rapport à aujourd'hui, mais peu importe) + rencontre x + me sentir encore disponible aux rencontres (ce que j'appelle ma part de célibat). Désolé ça peut vous paraitre bête, mais vraiment, j'en suis à reconstruire cette partie de moi

Quant à la 2ème réponse que tu apportes, j'avoue que ça peut beaucoup me ressembler. Et c'est ce que j'ai eu fais pour d'autres différences qui sont miennes. Merci beaucoup du partage! ça m'aide

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

cactus

le samedi 02 avril 2022 à 10h46

hyperpoli
Ma situation fictive donnerait le schéma suivant : une relation amoureuse pour mon exe et mère de ma fille (très peu de rapport à aujourd'hui, mais peu importe) + rencontre x + me sentir encore disponible aux rencontres (ce que j'appelle ma part de célibat). Désolé ça peut vous paraitre bête, mais vraiment, j'en suis à reconstruire cette partie de moi
Message modifié par son auteur il y a 10 heures.

Ok, je comprends mieux. Non non, c'est pas bête du tout, j'ai aussi échafaudé une sorte de "plan des relations et de ce que j'aimerais" quand j'ai commencé sur cette voie.
Sauf que la vie n'est pas un plan qui se déroule sans accrocs, et que j'ai vite constaté que c'est loin de se passer comme on le prévoit.... tout simplement parce que les relations sont toutes différentes, que c'est difficile de savoir qui on va rencontrer, qu'est-ce qui conviendra à ces personnes avec qui on relationne, sur quoi la relation va se construire, ce qu'on voudra y mettre, comment elle va évoluer.

Donc on apprend surtout à ne pas tirer des plans sur la comète et à sans cesse adapter en fonction de nos besoins - visiblement un des tiens est de te sentir dispo pour de nouvelles rencontres - et de ceux de nos relations. Mais les journées ne font toujours que 24h hein...

Quand à être clair sur nous-mêmes et notre fonctionnement dès le départ, c'est loin d'être toujours suffisant : déjà parce qu'on apprend aussi à se connaître nous - enfin, moi en tout cas - donc c'est difficile d'être complètement exhaustif là-dessus, et d'autre part, c'est pas parce qu'on explique à qq comment on fonctionne qu'elle en comprend tous les tenants et aboutissants immédiatement. Souvent, c'est en nous "pratiquant" qu'elle comprend vraiment ce que ça veut dire. Sans compter les personnes qui disent "oui oui c'est ok pour moi" juste pour relationner....

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion