Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Relation-libre imposée = souffrance ?

Besoin d'aide
#

Chachaaa (invité)

le mercredi 14 avril 2021 à 09h29

Bonjour,

J’aime profondément mon amoureux. Si je viens aujourd’hui ici c’est parce que je souffre et que ça fait environ une semaine que je vous lis tous les jours maintenant.

Notre relation : il était en couple mais ça n’allait plus trop beaucoup de mensonges. Il là quitte pour être avec moi. On s’aime et on emménage ensemble.

La fidélité : je n’y crois pas trop je sais que c’est pas forcément dans les couples et lui en tant qu’anarchiste il est familié de la notion de relation-libre (je dis ça parce que c’est aussi politique pour lui).

On en parle une fois au début mais on se met d’accord que passer de la théorie à la pratique c’est compliqué et peut être douloureux.

L’été dernier il doit partir dans le sud. Cette distance lui permet de prendre du recul ou alors de voir qu’il m’aime qu’il veut vraiment être avec moi mais qu’il aimerait qu’en soi en relation libre. Il m’en parle avec peur que je le quitte. Il me dit que ma décision ne changera rien à notre relation. J’y réfléchis longuement j’en parle avec des amies, j’ai peur je me rends compte que ça va être compliqué je n’ai pas envie de creuser plus la question je lui dis donc que je ne préférerai pas.

Malgré tout on continue à en discuter de temps en temps sur des choses qui nous plairait plus ou moins, nos limites dans une relation libre.

Il m’avoue ses sentiments pour quelqu’un de proche de lui. Ça me touche je suis rassurée qui m’en parle et j’ai bien conscience que cette personne est importante pour lui.

En mars de cette année il doit partir à nouveau pour quelques temps. Les choses se répètent il me dit qu’il veut qu’on soit en relation libre mais qu’il veut faire ça avec moi. Il sait que moi je ne me sens pas forcément bien ou à l’aise avec les autres personnes en général alors que ce n’est pas un besoin pour moi. Je le lui répète et lui propose (sans le vouloir) qu’on se sépare pour qu’il vive sa relation libre. Il ne veut pas qu’on se sépare. On rediscute alors encore et encore des limites de chacun. Je finis par accepter en larmes. Je lui en veux de ne pas voir à quel point ça me fait souffrir. J’arrête de lui parler à cause de ça. Puis nous reprenons j’ai conscience que j’ai agis un peu excessivement mais pour moi il aurait du réagir quand j’étais en larmes. Tout ça se passe à distance car il n’est pas encore rentrer. J’ai un sentiment d’abandon qui grandit en moi parce qu’il n’est pas là physiquement et parce qu’il cherche à rencontrer d’autres personnes plutôt qu’à garder le contact avec moi.
Pendant ce temps il s’inscrit sur différentes appli de rencontre et rencontre d’autres personnes. Il me le dit. Je ne comprends pas pour moi on n’a pas encore terminer de discuter de nos limites pour lui on était d’accord parce qu’on en parle depuis longtemps.

Il rentre pour quelques jours on s’explique, je lui exprime mon besoin d’être rassurée et savoir que je compte pour lui. Il me confirme sa volonté d’essayer dans ce sens en étant en relation libre. Le soir d’après alors qu’on doit déménagé il le passe avec ses amis alors qu’il avait dit qu’il rentrerait tôt. Je termine le déménagement seule me sentant plus abandonnée que jamais. Il rentre c’est la crise on se dispute il s’excuse et dit avoir eu besoin de parler avec ses amis. Je suis sidérée je ne comprends pas comment la veille il m’affirme que je suis importante pour lui et que le lendemain alors qu’il a l’occasion de me le montrer par des actes il choisit de rester là bas. Il me demande pourquoi je reste avec lui. J’ai l’impression qu’il cherche à nous pousser à la rupture.

On se rabiboche je lui dis que je lui en veux énormément mais comme il doit repartir le lendemain je ne veux pas qu’on se quitte fâcher. Il m’avoue alors ne pas s’être seulement inscrit sur des applis mais avoir couché avec 5 autres personnes. Et que ça lui permet de savoir qu’il est bi. En discute calmement mais je ne comprends pas pourquoi il ne m’en a pas parlé directement. Il part le lendemain.

Je lui envoie un message pour lui dire que j’ai besoin un peu de temps de mon côté pour re repenser à tout ça et qu’on ne se parle plus pendant un petit moment. 5 jours passent je reviens vers lui avec ce site et plein de méthodes pour faire en sorte que les choses se passent bien. En fait j’ai l’impression qu’il n’a pas écouté mes signaux de détresse qu’il les a ignoré et qu’il n’a pas fait ça dans la bienveillance plutôt que ça s’est un peu imposé à moi et je lui exprime que je suis en colère que ce soit moi qui trouve ces sites alors que ces des choses voulues par lui.

Il ne répond pas. Je finis par l’appeler le soir. Il est en soirée il me dit qu’il me répondra demain. Le lendemain il me dit qu’il n’a pas le temps que sa journée est remplie. J’attends le soir toujours pas de réponse. Je finis par l’appeler il est avec une autre et me dis qu’il n’a pas eu le temps de lire tout ça. Je suis perdue je ne comprend pas pourquoi il n’a pas pris le temps de lire ça pour arranger les choses entre nous et à choisis de passer sa soirée avec quelqu’un d’autre. J’ai l’impression de nous revoir au début de notre relation quand lui il ne répondais pas à son ex et qu’il était avec moi. Je souffre énormément. Je viens ici en dernier recours peut être pour trouver un peu de sagesse.

#
Profil

alinea7

le mercredi 14 avril 2021 à 10h53

Ça fait combien de temps que vous êtes ensemble ? Cette discussion autour de l'ouverture du couple, si je comprends bien c'est depuis le début ?

Chachaaa
La fidélité : je n’y crois pas trop je sais que c’est pas forcément dans les couples

Chachaaa
J’y réfléchis longuement j’en parle avec des amies, j’ai peur je me rends compte que ça va être compliqué je n’ai pas envie de creuser plus la question je lui dis donc que je ne préférerai pas.

Chachaaa
Je le lui répète et lui propose (sans le vouloir) qu’on se sépare pour qu’il vive sa relation libre. Il ne veut pas qu’on se sépare. On rediscute alors encore et encore des limites de chacun. Je finis par accepter en larmes. Je lui en veux de ne pas voir à quel point ça me fait souffrir.

Ce n'est pas très clair pour moi si tu es d'accord avec cette ouverture, conceptuellement comme en pratique, tu dis des choses qui me semblent contradictoires.
J'ai l'impression que pour toi l'ouverture, sur le principe oui ou pour les autres mais en pratique et pour toi non.

Qu'est-ce qui se passe pour toi quand tu acceptes en larmes ? Par quel chemin tu arrives à dire ok ?
Pour le déménagement, tu voulais que vous le fassiez ensemble : pourquoi le fais tu seule ?

Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi, alors qu'il t'a menti, trahie, délaissée de façon assez claire, tu t'accroches ?
Ça ne signifie pas qu'il ne t'aime pas où ne t'a pas aimé, simplement si on a des aspirations aussi incompatibles après s'être mutuellement fait beaucoup souffrir et tant qu'il reste de l'amour, n'est-il pas plus doux de s'éloigner et de se souhaiter d'être heureux ?

Comment verrais tu une évolution positive de la situation, pour toi individuellement et pour votre relation ? Il est très clair sur ce qu'il cherche. Tu es très claire sur ta souffrance. S'il revient pour discuter, que reste-t-il à dire ? Est-ce qu'il y a une forme de mise en pratique concrète qui te conviendrait ? Parce que là, pour moi, il a renoncé à chercher, lui.

Surtout j'ai l'impression que ta réaction va chercher plus loin que cette personne dans l'importance que tu voudrais ressentir que tu as.
Si ça te parle et si tu peux te le permettre financièrement, je propose que tu ailles creuser ceci avec quelqu'un de formé, pour redonner une plus juste place à l'importance que te donne ton/tes partenaire/s amoureux. Et une plus grande place à l'importance que tu te donnes.

#

Chachaaa (invité)

le mercredi 14 avril 2021 à 11h46

Merci pour ton retour.

Ça fait un peu plus de 2 ans que nous sommes ensembles maintenant.

Oui moi je ne ressens pas le besoin s’ouvrir notre relation alors en pratique pour lui oui mais pour moi ce ne serait pas nécessaire.

Au moment où j’accepte j’ai l’impression de ne pas m’écouter que mes sentiments sont rejetés et qu’il ne voit pas ma détresse. Aussi parce qu’à ce moment il est loin alors je ne ressens pas sa présence ou son soutien ou encore sa bienveillance à mon égard. Mais j’accepte parce que je comprend que c’est important pour lui et que je n’ai pas envie de le contrôler dans tous les cas.

Je m’accroche parce que c’est une situation un peu particulière puisqu’on vie ensemble normalement mais là il n’est pas là alors je pense que quand il sera là il y aura peut être une différence. Aussi parce que je crois en l’amour qu’il y a entre nous, je sais qu’il est généralement perdu il a souvent besoin d’aide pour comprendre les sentiments. Alors j’attends qu’il intègre tout ça (mes limites). Ça passe par ça aussi la mise en pratique non? Quelques erreurs, de la souffrance et de l’apprentissage ?

Enfin parce qu’on vient de prendre un tournant assez important aussi. On a déménagé pour se mettre en colocation avec une amie. Et on souhaite commencer un mode de vie en «  communauté ». On n’a pas pu encore commencer comme il est en déplacement encore pour le moment.

Pour moi pour repartir sur de bonnes bases j’ai besoin qu’il me montre qu’il tient à moi qu’il m’aime et que je suis importante pour lui aussi même s’il a d’autres relations (je ne veux pas lui empêcher d’en avoir dans tous les cas). J’ai l’impression qu’il n’a jamais commencé à chercher moi à faire les choses de façon bienveillante alors j’attends qu’il s’en rende compte aussi et je lui ai envoyé plusieurs documents pour qu’il comprenne.

Enfin j’ai conscience de cette place trop importante que je lui donne... c’est un travail que j’essaye de faire de mon côté mais peut être que j’aurais besoin d’aide oui. Mais ce n’est pas que lui j’ai tendance à être beaucoup disponible et m’investir beaucoup pour les autres c’est un de mes traits de caractère ou du moins la façon dont j’ai été socialisé en tant que femme.

#
Profil

artichaut

le mercredi 14 avril 2021 à 12h17

Bienvenue ici Chachaaa

Chachaaa
Il là quitte pour être avec moi.

Ça commence mal…

Chachaaa
Je finis par accepter en larmes.

Ça ne s'appelle pas accepter, mais : céder à une pression, ne pas respecter ses limites, etc.

Je t'invite (si tu veux) à lire ce texte.

La souffrance n'est pas un mode relationnel. Un "oui" en larmes est un non.

Chachaaa
je reviens vers lui avec ce site et plein de méthodes pour faire en sorte que les choses se passent bien. En fait j’ai l’impression qu’il n’a pas écouté mes signaux de détresse qu’il les a ignoré et qu’il n’a pas fait ça dans la bienveillance plutôt que ça s’est un peu imposé à moi et je lui exprime que je suis en colère que ce soit moi qui trouve ces sites alors que ces des choses voulues par lui.

Malheureusement tellement classique. Surtout (c'est mon avis, mon expérience) chez les personnes qui disent pratiquer les relations libres pour des raisons politiques. Comme si le politique excusait tout, ou dédouanait de s'impliquer soi-même dans la charge relationnelle.

Chachaaa
J’ai l’impression de nous revoir au début de notre relation quand lui il ne répondais pas à son ex et qu’il était avec moi.

Ah oui, ce n'est pas étonnant.
Perso, je fais toujours très très attention à comment la personne avec qui j'envisage de (ou commence à) relationner se comporte avec ses ex : car je sais que c'est ce qui m'attends pour +tard.
Si je met ça en parallèle avec le début de ton post, ça pourrais donner : il te quittera pour une autre.

Désolé, c'est un peu cash comme retour, et pas forcément ce que tu viens chercher ici…

#
Profil

artichaut

le mercredi 14 avril 2021 à 12h25

Chachaaa
j’attends qu’il s’en rende compte aussi et je lui ai envoyé plusieurs documents pour qu’il comprenne.

Visiblement il ne veut pas (prendre le temps de) lire les documents que tu lui envoie (cf "il n’a pas eu le temps de lire tout ça").
Lui as-tu dit aussi avec tes mots à toi ?

#
Profil

bonheur

le mercredi 14 avril 2021 à 13h16

Bonjour Chachaaa,

Je pense que ton amoureux devrait être plus clair sur qui il est. Non pas qu'il ne l'exprime pas ou pas assez tôt, mais la fermeté de qui il est manque un peu. Après, il m'est arrivé d'exprimer et que la personne qui reçoit mon message minimise ou comprenne sans comprendre, parce que la nature du message la dérange.

A la question : peut-on aimer une personne avec qui aucune forme relationnelle est impossible ? La réponse est oui !

Il est, de ce que j'en conclus, question ici d'incompatibilités. Il t'envoie des informations que tu passes sous silence et que tu interprètes comme potentiellement gérables alors qu'elles ne le sont pas en l'état de non acceptation possible. Je suppose que les informations qu'il t'adresse ne peuvent être décryptée au travers de ton prisme, de ton champ des possibles.

Après, je ne dis pas qu'il n'a pas sa part de responsabilités. Je constate, en lisant ici, que les polyamoureux se préoccupent beaucoup du relationnel et de la communication. Les personnes en relations libres sont plus dans l'optique de faire à leur guise, sans se cacher, dissimuler, et sans non plus se prendre la tête. Je peux me tromper puisque je n'ai que tes quelques mots pour me faire une opinion (ta vision, version). Lui pense faire des efforts en tentant de continuer alors que vit mal la situation (il endosse tes larmes, etc) et toi tu penses faire un effort en tentant des choses inédites pour toi (chercher des infos).

Il ne bénéficie pas, dans votre relation, de la latitude qui lui est indispensable. D'ailleurs, je crois que vivre seul pourrait parfaitement lui convenir. Il prend le large car il se sent étouffé (?). Une vie commune est contraignant et parfois pesant. Il devrait peut-être s'affranchir de cette volonté qui ne lui correspond pas (actuellement). Toi tu as des attentes très classiques. Tu sais que des alternatives existent, sauf que n'est pas à un stade où tu pourrais les vivre sereinement.

Je suppose que ce serait bien que tu continues à lire, chercher, afin de t'ouvrir l'esprit. Apprendre à connaitre tes limites est bénéfique. Fais le pour toi, et non pour sauver quoi que ce soit.

Sache que lire, n'est pas le mode de communication le plus aisé pour certaines personnes. Mon chéri de vie ne lis pas et à travers mes lectures, nous conversons. Je lui lis un passage qui me touche et que je désire partager et nous en discutons ensemble. Mais de son propre chef, il ne lira pas. Et puis, comme l'indique @artichaut, tes mots valent plus que ceux d'autrui.

Si tu as le désir d'être la seule et l'unique, je crois qu'il faut faire une croix sur votre lien. La vie commune, je l'ai déjà abordée.

Concernant les larmes, je suis quelqu'un qui pleure. C'est mon mode d'évacuation naturel. En revanche, je suis partisane de ne pas faire endosser mes larmes par autrui. L'expression émotionnelle n'a pas cela comme vocation. Que peut-il au fait que tu vives mal la situation ? Que peut-il à ce que tu ressens ? Même s'il pleurait avec toi, la situation serait pérenne et renouvelable. On ne peut pas grand chose face à une incompatibilité aussi flagrante. Au mieux, rester amis, si c'est possible. Ainsi, vous gardez une partie du lien. Lui retrouve sa liberté affective-amoureuse et sexuelle. Toi, tu peux reconstruire de ton côté. Là encore, ce n'est pas aisé de transformer.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

Intermittent

le mercredi 14 avril 2021 à 22h06

Notre relation : il était en couple mais ça n’allait plus trop beaucoup de mensonges. .../... Il ne répond pas. Je finis par l’appeler le soir. Il est en soirée il me dit qu’il me répondra demain. Le lendemain il me dit qu’il n’a pas le temps que sa journée est remplie. J’attends le soir toujours pas de réponse. Je finis par l’appeler il est avec une autre et me dis qu’il n’a pas eu le temps de lire tout ça.

L'histoire se répète ...
Ces passages résument assez bien le personnage ...
Égocentrique et peu fiable.

Il y a peu de chance que sa personnalité change.

Ne pas faire de quelqu'un une priorité dans ta vie, quand tu n'es qu'une option dans la sienne.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion