Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Dispute grave entre amoureux et métamour

Besoin d'aide
#
Profil

EdK

le jeudi 11 mars 2021 à 21h45

Bonjour,

Je viens ici raconter ma vie parce que je suis dans une situation qui me dépasse et que je ne sais pas comment gérer.

Je suis en relation depuis 5 mois avec A qui est en relation depuis 5 ans avec T.
Pas de problème de jalousie entre T et moi. En revanche A et T sont dans une période de réglage dont les débuts remonte à avant que nous ne sortions ensemble avec A.
Le truc c'est que la de suite c'est hyper dur entre eux, j'ai peur que A ne quitte T, et ça me fait peur.

Ca me fait peur parce que A et T sont mes ami.e.s (A et moi sommes ami.e.s avant d'être amoureux et nous connaissons depuis un bon paquet d'année déjà, de même, je connais T depuis aussi longtemps que je connais A avant qu'iels ne commence leur relation).
Et en fait j'ai envie qu'iels reste ensemble, mais c'est pas moi qui décide (normal c'est leur relation).

Le truc c'est que T et moi avons déjà été métamoureux dans le passé et la fin ne s'était pas super bien passé (notre amoureuse commune de l'époque à décidé de sortir avec un de mes meilleurs amis de l'époque qui lui à imposé une clause d'exclusivité qu'elle à accepté, c'est la version courte). Et du coup je me sens en partie responsable de leur rupture à eux deux à l'époque.

Et là si A et T mettent fin à leur relation je sais que je vais mal le vivre. Je vais culpabiliser alors que je pense sincèrement ne rien avoir à voir avec leur situation mais le fait d’être dans le même polycule que T a ce moment là suffirait à ce que je culpabilise.

Tous ça sachant que je me refuse bien sûr à faire de l'ingérence dans leur relation.

En espérant que vous me partagerez vos avis,
Merci d'avance.

#
Profil

artichaut

le vendredi 12 mars 2021 à 00h10

Situation bien difficile en effet. Et la possible "répétition du même", n'est pas pour rendre la chose +facile.

En as-tu parlé avec T (tel que tu nous en parle là) ? De tes peurs ? De ce qui te ferais culpabiliser ? Ça me semble possible d'en parler sans forcément que ça provoque de l'ingérence.

Aviez-vous déjà reparlé de cette histoire ancienne ?
T est il/elle convaincu·e par ce mode de fonctionnement non-exclusif ? Ou bien c'est toi qui amènes ça a chaque fois dans le couple ?

T'es-tu posé la question de toi-même prendre un peu de distance, vis-à-vis des deux et si oui, comment y as-tu répondu ?

#
Profil

EdK

le vendredi 12 mars 2021 à 12h06

Merci d'avoir répondu,

artichaut
En as-tu parlé avec T (tel que tu nous en parle là) ? De tes peurs ? De ce qui te ferais culpabiliser ? Ça me semble possible d'en parler sans forcément que ça provoque de l'ingérence.

Le connaissant il me dirait simplement que c'est à moi de gérer mes émotions. J'en suis presque certain. Après il m'a aussi dit en rigolant (mais quand même) qu'il n'avait pas de problème avec moi tant que je ne ramenais pas l'ancien ami en question dans sa vie. (Tout en sachant que je n'est plus de contacte avec la personne en question.)

artichaut
Aviez-vous déjà reparlé de cette histoire ancienne ?

Oui, c'est une des première choses que j'ai faite après que ça ai commencé à mal tourné avec notre ex. Il ne m'en veux pas parceque pour lui j'ai agis avec sincérité de bout en bout (en vrai c'est un motif de fièrté chez moi, d'agir de manière sincère en éxprimant ma position et mes intérets aux personnes autour de moi. De manière à ne prendre personne en traitre).

artichaut
T est il/elle convaincu·e par ce mode de fonctionnement non-exclusif ? Ou bien c'est toi qui amènes ça a chaque fois dans le couple ?

A l'époque ou nous sortions tous les deux avec M c'est elle qui a cherché ouvrir leur couple. Aucun de nous trois ne connaissions même le polyamour à l'époque. Nous avons découvert que la notion éxistait après nous y être engagé.
En revanche la relation entre A et T n'a jamais été éxclusive. T comme A ont chacun.e eu et continues d'avoir des relations en dehors de leur couple.

artichaut
T'es-tu posé la question de toi-même prendre un peu de distance, vis-à-vis des deux et si oui, comment y as-tu répondu ?

Je ne comprend pas bien la question, j'ai une relation amicale avec T et une relation amoureuse avec A. Je gère chacune de ces deux relations comme étant des relations à par entière bien différenciés. Même si l'état de la relation entre A et T à un instant donné m'impacte émotionellement.

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#
Profil

artichaut

le vendredi 12 mars 2021 à 12h35

EdK

artichaut
T'es-tu posé la question de toi-même prendre un peu de distance, vis-à-vis des deux et si oui, comment y as-tu répondu ?

Je ne comprend pas bien la question, j'ai une relation amicale avec T et une relation amoureuse avec A. Je gère chacune de ces deux relations comme étant des relations à par entière bien différenciés. Même si l'état de la relation entre A et T à un instant donné m'impacte émotionellement.

Ce que j'entends c'est que tu as peur de faire de l'ingérence et que tu as peur de culpabiliser d'influer sur l'état de leur relation (dispute, séparation potentielle, etc).
Moi il me semble que dans un cas comme ça, je pourrais avoir tendance à m'éloigner de la tempête (soit pour m'en protéger, soit pour les laisser gérer leur histoire).

Mais bon, après y'a aussi que trop souvent on voudrait être "neutre", ne pas influer sur les relations des autres, etc. Alors qu'en réalité —et ce n'est même pas propre aux relations non-exclusives— nous sommes des êtres liés, interdépendants, et qu'on le veuille ou non, nous influons sur les autres, donc aussi sur les relations entre les autres (et censées être indépendantes de nous).

Le motif de fierté dont tu parles (dire et agir avec sincérité) peut en effet être une manière de dealer avec ça.

Peut-être aussi que tu as peur pour toi, car la dernière fois tu t'es fait larguer en même temps que T… ou peur de devoir choisir, si effectivement les 2 se séparent (= ne pas pouvoir continuer à relationner avec chacun·e des deux séparément)

#
Profil

EdK

le vendredi 12 mars 2021 à 16h05

artichaut
Ce que j'entends c'est que tu as peur de faire de l'ingérence et que tu as peur de culpabiliser d'influer sur l'état de leur relation (dispute, séparation potentielle, etc).
Moi il me semble que dans un cas comme ça, je pourrais avoir tendance à m'éloigner de la tempête (soit pour m'en protéger, soit pour les laisser gérer leur histoire).

Mais bon, après y'a aussi que trop souvent on voudrait être "neutre", ne pas influer sur les relations des autres, etc. Alors qu'en réalité —et ce n'est même pas propre aux relations non-exclusives— nous sommes des êtres liés, interdépendants, et qu'on le veuille ou non, nous influons sur les autres, donc aussi sur les relations entre les autres (et censées être indépendantes de nous).

Je suis entièrement d'accord avec ça. Je m'intéresse à la justice réstauratrice qui traite notement de ce type de question.
Un article sur ce sujet : https://zine-le-village.fr/le-mal-est-fait.html

Le truc c'est que pour le moment je suis ne sais pas ou placer la barrière.
Du coup j'ai tendance à beaucoup laissé les autres faire et agir. Trop peu être.

artichaut
Peut-être aussi que tu as peur pour toi, car la dernière fois tu t'es fait larguer en même temps que T… ou peur de devoir choisir, si effectivement les 2 se séparent (= ne pas pouvoir continuer à relationner avec chacun·e des deux séparément)

Pas éxactement en même temp. M n'a pas osé assumer la situation. J'ai appris cette histoire de clause de non éxclusivité un an après les faits. Sur le moemnt j'avais posé un ultimatum à M en lui disant que je voulais qu'elle s'engage auprès de moi dans l'avenir ou si elle ne le souhaitait pas qu'elle me le dise. Bon bah elle m'a quitté. Pour T c'était plus tordu, elle à fait en sorte que lui la quitte en ne le fréquentant presque plus mais sans assumer de rupture nette.

Et pour le coup non je n'ai pas peur pour moi. La situation n'a pas grand chose à voir avec ce qu'elle était l'époque.
Je n'avais pas envisagé cette histoire de devoir choisir ....
Je ne pense pas que la situation se pose mais c'est clair que si c'était le cas je detesterais cela.

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#
Profil

bonheur

le dimanche 14 mars 2021 à 16h44

Bonjour EdK. Désolée que tu reviennes écrire ici dans une situation évidemment difficile. Avec mon soutien.

#
Profil

EdK

le lundi 15 mars 2021 à 10h29

Bonjour Bonheur,

Merci pour le soutien que tu m'as apporté à l'époque.
Pour le coup la situation est quand même beaucoup plus saine qu'elle ne l'était à l'époque. J'ai quand même bon espoir que la situation s'améliore.

#
Profil

bonheur

le lundi 15 mars 2021 à 19h03

Bien que nettement moins "motivée", toujours présente si nécessaire. Je suppose en effet que la clarté est au rendez-vous aujourd'hui et que tu appréhendes différemment :-) .
Beau chemin !

#
Profil

EdK

le vendredi 19 mars 2021 à 12h21

Beau chemin à toi aussi :)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion