Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Différence entre amour et sexe ; négligence dans la relation

Engagement
#
Profil

Helene-4

le lundi 01 mars 2021 à 04h46

Bonjour,
J’ai un mari que j’adore et dont je suis profondément amoureuse. Il est monogame et donc je suis polyamoureuse cachée car il est exclu de lui faire mal ou risquer notre famille. De plus ce que je vis est à l’intérieur de moi est complètement séparé de notre relation de couple, en gros ça n’a rien à voir et n’affecte pas mes sentiments et intentions vis-à-vis de lui.
Je me reconnais comme polyamoureuse car je n’ai jamais cessé d’être amoureuse de mon 1er amour sans l’avoir revu et en restant en contact, donc pas totalement une relation, un vrai lien profond qui vit.
J’ai vécu une histoire d’amour ravageuse durant 6 ans qui a pris fin et j’ai repris contact 7 ans après: l’amour est resté et la douleur est partie, on ne se voit pas pour le moment car la logistique est ingérable et on ne va pas se voir juste pour du physique.
Il y a 6 mois, alors que j’ai juré mes grands dieux que «  plus jamais » j’ai eu un coup de foudre - parce que à chaque fois, c’est de cet ordre - pour un collègue de mon nouveau job. Il est polyamoureux et m’a fait découvrir ce «  concept » ou «  philosophie de vie ». Je pense cependant qu’il est juste multipartenaire pour sa sexualité. Les bras ouverts, ce n’est pas le cœur ouvert. Également à mes yeux, dans une relation amoureuse, le pire crime n’est pas d’aller ailleurs mais négliger l’autre et le faire sentir remplaçable. Il a dit vouloir de la légèreté dans notre relation, j’y ressens de la superficialité. Également il m’a répété plusieurs fois être peu amoureux. Faire l’amour ensemble est fabuleux mais en dehors de ces moments, je pense qu’il s’enfuit et refuse de construire une relation. Je ressens qu’il veut mettre mes sentiments dans une petite boîte à sa convenance correspondant à sa zone de confort où je dois me contenter et me satisfaire de ce qu’il aura envie de me donner, s’il en a envie. Il passera du temps plutôt à chercher de nouvelles partenaires qu’entretenir une relation profonde avec moi. Je trouve que c’est un gâchis mais je dois me protéger car je suis trop à l’étroit dans sa minuscule boîte de règles et j’ai l’impression qu’il me donne des miettes.
J’ai une opinion ( = oui je juge) mais je ne condamne pas dans le sens où chacun fonctionne comme il fonctionne et c’est acceptable. Finalement j’ai décidé de laisser s’évaporer la relation puisqu’il cesse d’y apporter des parts de lui mais c’est dommage et c’est triste car on a plein de potentiels.
Merci de m’avoir lue.
Un avis?

#
Profil

bidibidibidi

le lundi 01 mars 2021 à 09h19

Helene-4
Bonjour,
J’ai un mari que j’adore et dont je suis profondément amoureuse. Il est monogame et donc je suis polyamoureuse cachée car il est exclu de lui faire mal ou risquer notre famille. De plus ce que je vis est à l’intérieur de moi est complètement séparé de notre relation de couple, en gros ça n’a rien à voir et n’affecte pas mes sentiments et intentions vis-à-vis de lui.
Je me reconnais comme polyamoureuse car je n’ai jamais cessé d’être amoureuse de mon 1er amour sans l’avoir revu et en restant en contact, donc pas totalement une relation, un vrai lien profond qui vit.
J’ai vécu une histoire d’amour ravageuse durant 6 ans qui a pris fin et j’ai repris contact 7 ans après: l’amour est resté et la douleur est partie, on ne se voit pas pour le moment car la logistique est ingérable et on ne va pas se voir juste pour du physique.
Il y a 6 mois, alors que j’ai juré mes grands dieux que «   plus jamais » j’ai eu un coup de foudre - parce que à chaque fois, c’est de cet ordre - pour un collègue de mon nouveau job. Il est polyamoureux et m’a fait découvrir ce «   concept » ou «   philosophie de vie ». Je pense cependant qu’il est juste multipartenaire pour sa sexualité. Les bras ouverts, ce n’est pas le cœur ouvert. Également à mes yeux, dans une relation amoureuse, le pire crime n’est pas d’aller ailleurs mais négliger l’autre et le faire sentir remplaçable. Il a dit vouloir de la légèreté dans notre relation, j’y ressens de la superficialité. Également il m’a répété plusieurs fois être peu amoureux. Faire l’amour ensemble est fabuleux mais en dehors de ces moments, je pense qu’il s’enfuit et refuse de construire une relation. Je ressens qu’il veut mettre mes sentiments dans une petite boîte à sa convenance correspondant à sa zone de confort où je dois me contenter et me satisfaire de ce qu’il aura envie de me donner, s’il en a envie. Il passera du temps plutôt à chercher de nouvelles partenaires qu’entretenir une relation profonde avec moi. Je trouve que c’est un gâchis mais je dois me protéger car je suis trop à l’étroit dans sa minuscule boîte de règles et j’ai l’impression qu’il me donne des miettes.
J’ai une opinion ( = oui je juge) mais je ne condamne pas dans le sens où chacun fonctionne comme il fonctionne et c’est acceptable. Finalement j’ai décidé de laisser s’évaporer la relation puisqu’il cesse d’y apporter des parts de lui mais c’est dommage et c’est triste car on a plein de potentiels.
Merci de m’avoir lue.
Un avis?

L'honnêteté est un principe fondamental du polyamour. Donc tu n'es pas polyamoureuse cachée, tu es juste infidèle, les deux concepts n'ayant pas grand chose en commun. L'adultère n'est pas polyamour et il serait agréable que tu ne te dises pas polyamoureuse histoire que d'autres personnes ne viennent pas à confondre des concepts sans liens.
Je plains ton mari, personnellement, ce qui nuit gravement à ma capacité à être en empathie par rapport à ta situation et à donc pouvoir apporter une réponse plus fournie.

#
Profil

bonheur

le lundi 01 mars 2021 à 13h59

Bonjour @Helene-4,

Je confirme que polyamour et caché ne sont pas compatibles. Le principe même du polyamour étant un minimum de transparence envers toutes les personnes aimées.

Peut-être commencer par lire la rubrique Poly-quoi ?

Je ne peux pas avoir un avis objectif, l'honnêteté étant ma particularité en amour.

#
Profil

kill-your-idols

le lundi 01 mars 2021 à 17h46

Au départ, nous tous avons été des polyamoureux cachés (y compris ceux qui disent que se cacher est LE MAL ABSOLU).

Après, il faut voir comment c'est cette nouvelle personne. Si c'est une histoire passagère, on la laisse partir et on savoure le moment présent. Si c'est une histoire qui se maintient sur le long terme, on trouvera la manière de l'intégrer à la famille.

#
Profil

Caoline

le lundi 01 mars 2021 à 17h58

kill-your-idols
Au départ, nous tous avons été des polyamoureux cachés (y compris ceux qui disent que se cacher est LE MAL ABSOLU).

Oui environ 5 mn entre le bisou imprévu à un autre et le coup de téléphone à mon amour quand j'avais 15 ans. Après j'ai toujours parlé avant, même quand il ne se passe rien, juste quand je ressens quelque chose.

Non tout le monde ne trompe pas, ne ment pas et jamais je n'accepterai de relationner avec quelqu'un qui le fait. Et je confirme polyamoureux caché n'est pas possible. Polyamoureux ce n'est pas avoir des sentiments ou être attiré par plusieurs personnes, c'est une éthique relationnelle que l'amant de @Helene-4 semble avoir bien plus qu'elle.

Si je comprends bien ce que tu racontes @Helene-4 tu viens te plaindre de l'investissement insuffisant à ton goût de ton amant alors que tu ne peux lui offrir que des choses en cachette de ton compagnon ? Tu voudrais quoi, qu'il soit éperdument amoureux et qu'il souffre en attendant les miettes que tu peux lui offrir ?

#
Profil

kill-your-idols

le lundi 01 mars 2021 à 20h29

Caoline
Oui environ 5 mn entre le bisou imprévu à un autre et le coup de téléphone à mon amour quand j'avais 15 ans. Après j'ai toujours parlé avant, même quand il ne se passe rien, juste quand je ressens quelque chose.

J'ai aussi fait la même chose quand j'avais 20 ans. Puis j'ai compris que c'est mieux d'attendre. Maintenant, avant de parler d'un nouvel amour, je préfère attendre entre 6 et 18 mois.

#
Profil

bonheur

le lundi 01 mars 2021 à 20h53

@Kill. Je crois qu'il y a une nuance entre caché et garder en soi le temps d'y voir clair soi-même (y compris avant le premier bisou ou simplement évoquer l'émotion ressentie) puis exprimer. Exprimer, c'est rare de pouvoir le faire aux personnes concernées simultanément, c'est exact.

Pour ma part, je garde désormais souvent pour moi. J'exprime désormais en premier à mon chéri de vie et seulement ensuite à mon autre amour... il est arrivé l'inverse, car je suis spontanée. En tout cas, la volonté de cacher n'est jamais présente : si j'exprime à l'un, j'exprime à l'autre.

Je comprends en revanche de laisser le temps s'écouler avec un nouvel amour. J'appelle cela l'apprivoisement et au final, ce temps me permet de recueillir les réactions de mon chéri de vie, qui me sont essentielles.

Il n'existe pas de mal absolu. Simplement des mots différents afin de décrire des situations différentes. Lorsque les cachoteries ne dérangent pas et qu'elles arrangent, le mot est adultère (beaucoup plus commun et accepter par la société).

Parfois, des personnes s'en moquent et elles vivent des situations adultères et/ou polyamoureuse. Ca m'est arrivée une fois, l'un de mes amours s'étant mis en ménage puis marié. Le tout étant de bien le vivre et dans mon cas, je l'ai extrêmement mal vécu. Alors oui, aujourd'hui je fuis lorsque la situation n'est pas clarifiée. Il en va de même si je suis confrontée à des métamours qui vivent mal ma présence. Je ne leur en veut pas : parfois on veut accepter et ce n'est pas si aisé. Le temps peut là aussi venir alléger et d'autres fois le temps amplifie les désagréments. C'est ainsi !

#
Profil

Caoline

le lundi 01 mars 2021 à 22h52

kill-your-idols
J'ai aussi fait la même chose quand j'avais 20 ans. Puis j'ai compris que c'est mieux d'attendre. Maintenant, avant de parler d'un nouvel amour, je préfère attendre entre 6 et 18 mois.

Tu veux dire sue ça sert mieux tes intérêts ?
Ce dont tu parles ici de temps en temps semble beaucoup plus proche d'une communauté à but économique que de relations polyamoureuses. Tes propos ci-dessus montrent bien que tu n'as absolument pas l'éthique du polyamour.

#

secret24 (invité)

le lundi 01 mars 2021 à 23h56

Bonsoir,

N'étant pas une grande adepte de la transparence (qui n'est souvent qu'une excuse pour masquer son sadisme, le sadisme consistant à vouloir le bien de l'autre et à le lui imposer....), je ne vais pas me permettre de juger ta situation. Libre à toi de vouloir tromper ton conjoint! Il me semble que personne n'est en droit de juger au nom d'une quelconque idée.
En ce qui concerne cette autre relation, cet homme a l'air particulièrement volage, peu intéressé par l'amour, et te fait sentir que tu n'es qu'une femme parmi tant d'autres. J'admets que, même si sexuellement c'est sans doute palpitant, ce n'est pas très valorisant pour une femme. Mon conseil serait de passer à autre chose. Effectivement les minuscules boites de règles sont incompatibles avec les grandes histoires d'amour. J'ajouterai que, "la légèreté" en amour ne présage rien de bien profond et satisfaisant...

#
Profil

Helene-4

le mardi 02 mars 2021 à 07h05

Merci d’avoir pris le temps d’écrire.

#
Profil

Petitcrapaud

le mardi 02 mars 2021 à 08h01

Je crois comprendre ce que tu tu as voulu nous expliquer.
Tu sembles être perdu.
Entre les sentiments que tu as pour ton amant. Et l'amour que tu as pour ton mari.
Ca t'es certainement arrivé sur le coin du nez sans que tu t'en soit rendu compte.

Il est impossible de contrôler ses sentiments, tu ne peux pas te forcer à ne pas aimer. Parcontre, tu peux (tu dois) contrôler tes actes.

Tu as que 3 options selon moi.

- en parler à ton mari, à cœur ouvert. Tu as fauté. Et tu veux continuer cette relation, en connaissance de cause sur la possibilité que tu ne soit pas satisfaite de ce que te donne ton amant. En toute honnêteté avec ton mari.

- en parler à ton mari, à cœur ouvert. Pour être honnête avec lui. Et tu ne veux pas continuer cette relation car l'amant ne te comble mas.

- rester dans l'adultère, mais effectivement dans ce cas tu n'es pas """poly amoureuse""" malgré le fait que tu aimes 2 personnes.

Et si tu était à la place de ton mari, quelle option préférais tu qu'il choisisse ?

Xoxo

Message modifié par son auteur il y a 7 mois.

#
Profil

kill-your-idols

le mardi 02 mars 2021 à 08h18

il y a aussi une 4ème option. Ne pas en parler ouvertement à ton mari, et ne pas culpabiliser. Mais changer d'attitude, et assumer pleinement le fait que:

1) la monogamie ne fonctionne pas,
2) prouver des sentiments pour plusieurs personnes est la chose la plus normale de ce monde
3) si on est en relation monogame, ouvrir sa relation est un choix obligé.

Une fois prise cette attitude, on peut discuter ouvertement avec son conjoint et ses amours, sans culpabiliser, mais en étant fier de ses choix.

#
Profil

kill-your-idols

le mardi 02 mars 2021 à 08h44

Caoline
Tu veux dire sue ça sert mieux tes intérêts ?
Ce dont tu parles ici de temps en temps semble beaucoup plus proche d'une communauté à but économique que de relations polyamoureuses. Tes propos ci-dessus montrent bien que tu n'as absolument pas l'éthique du polyamour.

ça sert plutôt les intérêts de mes partenaires historiques. Elles savent que je vois du monde, mais n'ont pas besoin de faire un investissement émotionnel pour les autres partenaires, sauf si ces partenaires rentrent de manière stable dans la famille.

Et, bien sûr, je défend l'idée de la famille comme entité économique: nous vivons dans une période difficile, et une famille bien soudée peut faire la différence entre la vie et la mort.

#
Profil

Intermittent

le mardi 02 mars 2021 à 22h20

N'étant pas une grande adepte de la transparence (qui n'est souvent qu'une excuse pour masquer son sadisme, le sadisme consistant à vouloir le bien de l'autre et à le lui imposer....),

La transparence, une forme de sadisme.
Faut oser l'association, quand même ....

On peut faire l'analyse inverse.
Le mensonge par omission n'est qu'une excuse pour préserver son intérêt immédiat à savoir conserver son couple tout en ne donnant pas tous les éléments de choix à son/sa conjoint(e).

L'absence de transparence, une forme de lâcheté ?

#
Profil

Helene-4

le mardi 02 mars 2021 à 22h54

J’ai ouvert le sujet et me suis mise en position d’être jugée. L’adultère n’est pas le polyamour dixit ... Soit. Je pense que les situations sont plus complexes que ça. Toute vérité n’est pas bonne à dire! Et plutôt crever que faire du mal à mon mari et détruire ma famille pour suivre à la lettre un code écrit par d’autres. Je me considère comme polyamoureuse car je sais reconnaître la nature des sentiments qui m’animent. Mentir n’est pas une position confortable et quand je lui dis que je l’aime, je ne mens pas. Quand je le mets au cœur de mes priorités, c’est une réalité. Et je lui ai toujours dit qu’il était libre de vivre autre chose s’il en a le temps et en ressent le besoin mais je ne veux jamais le savoir, pour quoi faire? Oui ce serait cruel. Quant au fait de considérer que la monogamie ne marche pas, dans mon cas, je suis tombée du ciel quand j’ai pu constater qu’il y avait de la place en moi pour un autre amour. Mon tort, et c’en est un, est de préférer vivre les choses plutôt que les tordre en moi au nom de principes que je ne reconnais pas. Si d’aucuns se sentent offensés parce que je m’applique le terme de polyamoureuse en considérant que j’en suis indigne tant pis. Il y a des boîtes et des codes partout et tout le temps. J’avais besoin d’éclairages pour pouvoir regarder sous un nouvel angle. Je vous remercie parce que c’est ce que j’ai pu avoir.

#
Profil

kill-your-idols

le mercredi 03 mars 2021 à 07h57

Helene-4
J’ai ouvert le sujet et me suis mise en position d’être jugée. L’adultère n’est pas le polyamour dixit ... Soit. Je pense que les situations sont plus complexes que ça. Toute vérité n’est pas bonne à dire! Et plutôt crever que faire du mal à mon mari et détruire ma famille pour suivre à la lettre un code écrit par d’autres. Je me considère comme polyamoureuse car je sais reconnaître la nature des sentiments qui m’animent. Mentir n’est pas une position confortable et quand je lui dis que je l’aime, je ne mens pas. Quand je le mets au cœur de mes priorités, c’est une réalité. Et je lui ai toujours dit qu’il était libre de vivre autre chose s’il en a le temps et en ressent le besoin mais je ne veux jamais le savoir, pour quoi faire? Oui ce serait cruel. Quant au fait de considérer que la monogamie ne marche pas, dans mon cas, je suis tombée du ciel quand j’ai pu constater qu’il y avait de la place en moi pour un autre amour. Mon tort, et c’en est un, est de préférer vivre les choses plutôt que les tordre en moi au nom de principes que je ne reconnais pas. Si d’aucuns se sentent offensés parce que je m’applique le terme de polyamoureuse en considérant que j’en suis indigne tant pis. Il y a des boîtes et des codes partout et tout le temps. J’avais besoin d’éclairages pour pouvoir regarder sous un nouvel angle. Je vous remercie parce que c’est ce que j’ai pu avoir.

BRAVO!

#
Profil

bonheur

le mercredi 03 mars 2021 à 10h06

@Helene-4,

Sincèrement, ta barque vogue là où le courant et tes intentions la mène. Le hic, avec ta volonté de travestir la réalité c'est plus à mes yeux une forme de déni conscient. Tu sais qui tu es sauf que quelque soit ta volonté, le sens d'un mot a son intérêt. Bon après, je ne m'inquiète pour la diffusion de ta situation, puisqu'elle est cachée. Toutes les situations sont complexes et toi seule peut juger.

Le sujet de personnes se proclamant poly alors qu'elles sont adultères n'est pas neuf ici. Rien d'exceptionnel à cela. Le mot polyamour ne devrait plus définir qui que ce soit. Les faits et les émotions sont seuls à décrire. Sauf qu'il est humain de nommer précisément afin de ne pas avoir tout un discours laborieux à exprimer. Un mot est réducteur, un mot a un sens précis. Perso, c'est juste une question de vocabulaire.

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 03 mars 2021 à 10h54

Helene-4
Toute vérité n’est pas bonne à dire!

Il est bien connu qu'on manipule les gens pour leur propre bonheur.
A la fin de The Truman Show, Jim Carrey part. Vivre une vie artificielle, même agréable, ça ne plaît à personne.

#
Profil

bonheur

le mercredi 03 mars 2021 à 11h43

Il s'avère que certaines personnes préfèrent fermer les yeux et ne pas savoir. C'est ainsi !

Ce qui implique que lorsque l'on dit, ou que l'on ne dit pas, on impose sa propre vision, son propre rapport au mensonge. C'est mon cas. Ca tombe bien, mon chéri de vie désire savoir, même si sur l'instant ça peut faire mal. Je rejoins @Helene-4 lorsqu'elle indique que c'est complexe.

Je suppose que la vérité est possible, lorsque elle est exprimée et lorsqu'elle est écoutée pour ce qu'elle est, admise pour ce qu'elle est. Ce n'est pas aisé.

#
Profil

Caoline

le mercredi 03 mars 2021 à 16h27

Helene-4
Je me considère comme polyamoureuse car je sais reconnaître la nature des sentiments qui m’animent.

Je pense qu'il y a une incompréhension. personne ne remet en question tes sentiments amoureux pour plusieurs personnes. L'agacement de plusieurs, dont moi, vient du fait qu'être polyamoureuse ce n'est pas être amoureuse de plusieurs personnes mais avoir des relations sentimentales honnêtes, franches et assumées avec plusieurs partenaires simultanément suivant la définition de ce site et les autres que l'on trouve ici ou là sont du même ordre. C'est plus l'éthique que la pluralité qui compte, on peut être polyamoureuse sans avoir de relation du tout.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion