Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment lui suggérer l’ouverture du couple?

Besoin d'aide
#
Profil

newby

le lundi 20 juillet 2020 à 18h47

Bonjour à toutes et tous.

J’ai 26 ans et suis en couple depuis près de 10 ans avec le même homme. Nous avons tous les deux été conditionnés aux relations monogames, même si dans ma famille on a toujours été très ouverts (contrairement à la sienne).
Au début de notre relation, il était impossible pour moi d’envisager un adultère de son côté ou du mien. C’est toujours le cas . Mais au fil des années, je me suis ouverte et ai toujours dit à mon conjoint que je préférais qu’on discute s’il ressentait le besoin ou l’envie de me tromper. On peut toujours trouver une solution. Si je suis au courant et «  consentante » ce n’est pas de l’adultère à mes yeux. Je préfère être au courant plutôt qu’il le fasse dans mon dos.
Au fur et à mesure j’ai ouvert les yeux et me suis dit que c’était triste de limiter l’amour que l’on peut donner et recevoir, à une seule personne. Je me suis toujours sentie différente à ce niveau là, en terme de conception du couple.
Je me suis aussi toujours dit qu’on s’était mis ensemble très jeune et qu’il fallait qu’on découvre quand même ce qui se passe ailleurs, sans forcément impacter notre couple.

Il y a un peu plus d’un an j’ai rencontré un homme, un «  ami » auquel je me suis attachée. Je trouve en lui ce que je ne trouve pas chez mon compagnon actuel, et vice versa. Il y a une vraie attirance entre nous, comme j’en avais jamais ressenti auparavant. J’ai fini par tomber amoureuse.
J’ai d’abord cru, a cause des schemas presents dans la société, que si j’étais tombée amoureuse de cet homme c’est parce que mes sentiments pour mon compagnon avaient diminués
Mais pas du tout, j’aime toujours mon compagnon, même après 10 ans, il y a toujours autant d’amour et de complicité.
Je me suis ensuite dit que ce n’était qu’une amourette et que ça allait passer. La encore je me suis trompée je suis de plus en plus attachée à cet homme. Je ne veux pas passer à côté de cette relation, il m’apporte tellement de choses. Je ne veux pas quitter mon compagnon non plus (même si je l’ai envisager plusieurs fois).
C’est vraiment dur pour moi de gérer mes sentiments parce que mon compagnon n’est pas du tout ouvert à ce genre de chose.

Je lui ai suggéré d’ouvrir notre couple, il m’a répondu qu’il était, à la limite, partant pour un «  échange » avec un autre couple, ou pour des plans à trois avec une autre fille. J’ai bien compris qu’il n’était pas d’accord de me “partager” si lui n’est pas dans les parages.
Mais il ne veut pas comprendre que ce n’est pas qu’une question de sexe, mais de relation avec des sentiments. J’ai peut être été maladroite.
Ca me pèse, j’ai besoin de ces deux hommes et je n’ai pas envie de choisir.
Choisir c’est forcément renoncer.

S’il vous plaît avez vous des conseils pour lui en parler ?
Dois-je lui dire que j’ai des sentiments pour quelqu’un d’autre ?
Comment aborder à nouveau le sujet avec lui?
Vais-je devoir me “sacrifier”?
Je ne veux pas lui faire peur.

Merci d’avance .

#

Polyarthrite (invité)

le lundi 20 juillet 2020 à 22h09

Vous êtes déjà en relation avec cet homme ? Car vous parlez de ne pas passer à côté de cette relation, de besoin qui sont des termes fort et en même temps de vos valeurs d'honnêteté et de fidélité ?

Et oui choisir c'est renoncer, il peut très bien ne pas changer d'avis et ne pas vouloir ouvrir votre couple. Et ce sera peut être lui qui choisira de partir sans poser d ultimatum mais c'est son droit.

Un gros soucis que l'on retrouve dans bcp d'histoire similaire, c'est le fait de tomber amoureuse et de vouloir projeter une relation avant même d'en parler à son compagnon. Cela pourrait vraiment le blesser et il pourrait se sentir piéger. Ce n'est pas super honnête.

#
Profil

alinea7

le lundi 20 juillet 2020 à 22h26

Tu sembles penser à l'ouverture de ton couple au delà de cette personne.

Tout le monde n'a pas la même réponse à la question : à partir de quand c'est tromper ? Certains posent la limite à la relation sexuelle, d'autres sur le fait de simplement y penser. Il serait intéressant de savoir pour ton partenaire ce qu'il met dans la relation qui doit être exclusif.
Mais ce sont des questions délicates à poser lorsqu'on a déjà quelqu'un en tête car sa première question sera : y a-t-il quelqu'un ?

J'avais vu un document qui s'appelait 14 étapes pour ouvrir sa relation (je l'ai retrouvé, il est téléchargeable ici). Il est en anglais, est-ce que tu lis l'anglais ?
Est-ce que quelqu'un sait s'il a été traduit en français ? J'ai cherché rapidement je ne l'ai pas trouvé.

Je crois que @Caoline a pu ouvrir son couple sur le long terme, tu pourrais lire ses posts pour alimenter ta réflexion sur comment procéder.

Est-ce que ton conjoint lit ? Certains livres comme Compersion d'Hypatia ou Aimer plusieurs hommes de Françoise Simpère sont souvent cités.

#

Polyarthrite (invité)

le mardi 21 juillet 2020 à 01h28

J'ai lu ce fameux document des 14 étapes, certaines m'ont fait bondir.
La 8 ème par exemple, qui explique qu un mono qui fait l'effort d ouvrir le couple pour son partenaire donne une immense preuve d'amour envers le poly et que ce dernier aimera encore plus son conjoint.

Alors que si le mono ne fait pas d effort et se met en travers du transitionnement alors c est juste une façon de garder son bonheur propre et ce n'est pas une manière de rendre le couple plus heureux. Le mono empêche le poly de combler son besoin et le frustre.

Donc en gros, ya les gentils poly acceptant et les méchants mono réfractaire ?

Tout n'est pas à jeter dans ce texte mais pas que que le faire lire à son partenaire soit une si bonne idée

#
Profil

newby

le mardi 21 juillet 2020 à 03h40

Polyarthrite
Vous êtes déjà en relation avec cet homme ? Car vous parlez de ne pas passer à côté de cette relation, de besoin qui sont des termes fort et en même temps de vos valeurs d'honnêteté et de fidélité ?


J’entretiens pour l’instant une relation amicale avec cet homme. Mais ce que je ressens pour lui est réciproque. Savoir qu’il y a des sentiments des deux côtés mais ne pas pouvoir les vivre pleinement est assez frustrant.

Polyarthrite
Et oui choisir c'est renoncer, il peut très bien ne pas changer d'avis et ne pas vouloir ouvrir votre couple. Et ce sera peut être lui qui choisira de partir sans poser d ultimatum mais c'est son droit.

J’ai bien peur qu’il ne change pas d’avis en effet.

Polyarthrite
Un gros soucis que l'on retrouve dans bcp d'histoire similaire, c'est le fait de tomber amoureuse et de vouloir projeter une relation avant même d'en parler à son compagnon. Cela pourrait vraiment le blesser et il pourrait se sentir piéger. Ce n'est pas super honnête.

Je n’ai vraiment pas envie de le blesser ou de le faire se sentir pris au piège.
Mais je dois avouer que je me sens de mon côté prise au piège.

Merci de ta réponse.

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

newby

le mardi 21 juillet 2020 à 06h01

alinea7
Tu sembles penser à l'ouverture de ton couple au delà de cette personne.


Effectivement, pour l’instant il n’y a que lui qui m’intéresse. Mais j’ai toujours dit à mon compagnon que s’il avait de l’intérêt pour quelqu’un je préférais qu’il m’en parle plutôt que de faire les choses dans mon dos, je prendrais ça comme une trahison. Ça ne me dérangerais pas qu’il voit d’autres personnes à condition que je sois au courant .
Mais pour l’instant il n’a jamais été intéressé par ma proposition.

alinea7
Tout le monde n'a pas la même réponse à la question : à partir de quand c'est tromper ? Certains posent la limite à la relation sexuelle, d'autres sur le fait de simplement y penser. Il serait intéressant de savoir pour ton partenaire ce qu'il met dans la relation qui doit être exclusif.

Mais ce sont des questions délicates à poser lorsqu'on a déjà quelqu'un en tête car sa première question sera : y a-t-il quelqu'un ?

On en a vaguement parlé il y a quelques temps. Mais à chaque fois que j’essaie d’entamer une discussion sérieuse, (que ce soit à ce propos ou concernant un autre sujet) il reste évasif. Je suis souvent là seule à vouloir aller en profondeur.
Dans tous les cas, il est hors de question pour lui, qu’il y ai un contact physique intime avec un autre homme.
Je ne sais pas quel est le maximum qu’il peut accepter.

alinea7
J'avais vu un document qui s'appelait 14 étapes pour ouvrir sa relation (je l'ai retrouvé, il est téléchargeable ici). Il est en anglais, est-ce que tu lis l'anglais ?

Est-ce que quelqu'un sait s'il a été traduit en français ? J'ai cherché rapidement je ne l'ai pas trouvé.

Je crois que @Caoline a pu ouvrir son couple sur le long terme, tu pourrais lire ses posts pour alimenter ta réflexion sur comment procéder.

Est-ce que ton conjoint lit ? Certains livres comme Compersion d'Hypatia ou Aimer plusieurs hommes de Françoise Simpère sont souvent cités.

Merci d’avoir partager ce document, il me sera certainement utile. J’irai voir aussi les postes de la personne que tu as cité .

Malheureusement mon conjoint n’est pas un grand lecteur...

Merci d’avoir pris le temps de répondre .

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Henriette34

le mardi 21 juillet 2020 à 07h56

Polyarthrite
Alors que si le mono ne fait pas d effort et se met en travers du transitionnement alors c est juste une façon de garder son bonheur propre et ce n'est pas une manière de rendre le couple plus heureux. Le mono empêche le poly de combler son besoin et le frustre.

Donc en gros, ya les gentils poly acceptant et les méchants mono réfractaire ?

La question est quand même de savoir si aimer l'autre c'est l'aimer dans sa singularité ou vouloir lui imposer un schéma, pire lui imposer sa loi, sa vision du monde (c'est moi qui sait)
Quand un couple mono passe par la demande d'un de deux au poly, il est quand même fondamental de penser qu'il y ait un dialogue possible sur ce que chacun veut vivre. Il n'y en pas un qui a raison contre l'autre, il y a juste deux singularités, il s'agit de trouver le chemin qui permettra l'entente, la construction, et clairement si c'est le mono qui l'emporte alors c'est le renoncement, le sacrifice de l'autre, ça ne peut être vu comme une preuve d'amour;
l'inverse me semble très différent,, si le mono s'ouvre au poly, accepte de concevoir, de conceptualiser, de remettre en question des valeurs patriarcales ancestrales c'est qu'il accepte de parler de ses peurs (jalousie, propriété, possessivité) et de revoir ce que peut être un couple sur la durée

@newby
merci de ton témoignage, je pense que c'est le dialogue qui peut vous aider et peut-être aussi un tiers, plus neutre, qui vous aiderait à y voir clair.
Je pense que tu exprimes très bien que ton amour n'a pas changé, c'est très rassurant pour ton compagnon, lui dire et lui redire,
mais quand il y a blocage, c'est compliqué, c'est bien de le savoir. Non, ce n'est pas simple
Bon courage et reste toi-même surtout, tu n'es pas coupable

#
Profil

alinea7

le vendredi 24 juillet 2020 à 18h52

Polyarthrite
J'ai lu ce fameux document des 14 étapes, certaines m'ont fait bondir.
La 8 ème par exemple, qui explique qu un mono qui fait l'effort d ouvrir le couple pour son partenaire donne une immense preuve d'amour envers le poly et que ce dernier aimera encore plus son conjoint.

Alors que si le mono ne fait pas d effort et se met en travers du transitionnement alors c est juste une façon de garder son bonheur propre et ce n'est pas une manière de rendre le couple plus heureux. Le mono empêche le poly de combler son besoin et le frustre.

Donc en gros, ya les gentils poly acceptant et les méchants mono réfractaire ?

Tout n'est pas à jeter dans ce texte mais pas que que le faire lire à son partenaire soit une si bonne idée

Tu as raison. Et je suis aussi d'avis qu'il faut aborder la lecture de ce document avec un esprit critique (est-ce que ce n'est pas toujours le cas ?).
Je ne suis pas non plus d'accord avec le passage que tu cites et c'est vrai que pour quelqu'un qui découvre ce n'est pas adapté. Ces phrases et cette façon de penser je les avais déjà lues ailleurs et donc je ne m'y suis pas arrêtée. Ce que j'ai apprécié (mais j'avoue que je ne l'ai pas relu récemment) c'est qu'il aborde la possibilité de ne pas ouvrir le couple de façon binaire, on casse tout et on recommence autrement et ça passera parce que l'Amoûr pour qui que ce soit doit pouvoir s'exprimer librement et que si ça casse un autre couple au passage c'est que ce couple était condamné à plus long terme de toute façon. Ce avec quoi je ne suis pas d'accord.

Aussi, il met en avant le fait que toutes les relations ont besoin de soin, y compris lorsqu'on souhaite l'ouverture de son couple mais plus généralement tout le long de la relation. Ce qu'on a tendance à oublier quand on a une relation qui dure depuis plusieurs années.

#
Profil

Intermittent

le vendredi 24 juillet 2020 à 20h31

@newby
Juste une question :

Avez-vous des enfants ?

#
Profil

Minora

le samedi 25 juillet 2020 à 00h12

Henriette34
et clairement si c'est le mono qui l'emporte alors c'est le renoncement, le sacrifice de l'autre, ça ne peut être vu comme une preuve d'amour;
l'inverse me semble très différent,, si le mono s'ouvre au poly, accepte de concevoir, de conceptualiser, de remettre en question des valeurs patriarcales ancestrales c'est qu'il accepte de parler de ses peurs (jalousie, propriété, possessivité) et de revoir ce que peut être un couple sur la durée

Tout dépend si le mono accepte parce qu'il est convaincu, qu'il voit l'intérêt y compris pour sa relation à lui et l'intérêt pour lui ou s'il accepte parce qu'il a peur de perdre sa relation. Finalement en revient toujours au même, à l'incertitude que tout ça ne se limite pas à une lutte de pouvoir, être sûr que, quelque soit l'issue, ce ne soit pas juste l'un qui ait imposé son choix à l'autre (quelque soit celui qui "gagne").

#
Profil

newby

le lundi 10 août 2020 à 19h43

Intermittent
@newby

Juste une question :

Avez-vous des enfants ?

Bonjour, et désolée pour cette réponse tardive.
Non, nous n’avons pas d’enfants. Je n’en veux pas pour l’instant. Je doute en vouloir un jour.

Merci à tous pour vos réponses, elles me font beaucoup réfléchir.
Je n’ai en aucun cas envie de lui imposer mon choix, mais je n’ai pas non plus envie qu’il m’impose le sien.
Je me rends compte que je lui impose malgré moi déjà pas mal de choses: Je ne souhaite pas me marier (en tous cas pour l’instant je ne pense pas au mariage) et je ne souhaite pas avoir d’enfants , alors que lui est d’avis différents. Mais il est prêt à renoncer au mariage et aux enfants pour moi (dans l’espoir sans doute qu’un jour je change d’avis)
Et voilà que moi j’amène le sujet du poly amour sur le tapis...

Pour l’instant nous sommes encore dans l’impasse. Nous avons longuement discuté. Sa réaction m’a beaucoup touchée car il pensait qu’il ne me satisfaisait plus, que je me lassais de lui et que je voulais le quitter. Alors que ce n’est pas du tout le cas. J’ai peut être été maladroite en abordant le sujet avec lui.
Je l’ai pourtant rassuré quant à l’amour que j’éprouve pour lui. Je lui ai fait comprendre que mon envie d’ouverture n’avait rien à voir avec mes sentiments envers lui.

Je m’en veux de lui avoir autant fait mal.

Alors j’ai décidé de mettre le sujet de côté pour le moment...

Je suis toujours preneuse de conseils.
Merci à tous

#
Profil

newby

le lundi 10 août 2020 à 19h43

Intermittent
@newby

Juste une question :

Avez-vous des enfants ?

Bonjour, et désolée pour cette réponse tardive.
Non, nous n’avons pas d’enfants. Je n’en veux pas pour l’instant. Je doute en vouloir un jour.

Merci à tous pour vos réponses, elles me font beaucoup réfléchir.
Je n’ai en aucun cas envie de lui imposer mon choix, mais je n’ai pas non plus envie qu’il m’impose le sien.
Je me rends compte que je lui impose malgré moi déjà pas mal de choses: Je ne souhaite pas me marier (en tous cas pour l’instant je ne pense pas au mariage) et je ne souhaite pas avoir d’enfants , alors que lui est d’avis différents. Mais il est prêt à renoncer au mariage et aux enfants pour moi (dans l’espoir sans doute qu’un jour je change d’avis)
Et voilà que moi j’amène le sujet du poly amour sur le tapis...

Pour l’instant nous sommes encore dans l’impasse. Nous avons longuement discuté. Sa réaction m’a beaucoup touchée car il pensait qu’il ne me satisfaisait plus, que je me lassais de lui et que je voulais le quitter. Alors que ce n’est pas du tout le cas. J’ai peut être été maladroite en abordant le sujet avec lui.
Je l’ai pourtant rassuré quant à l’amour que j’éprouve pour lui. Je lui ai fait comprendre que mon envie d’ouverture n’avait rien à voir avec mes sentiments envers lui.

Je m’en veux de lui avoir autant fait mal.

Alors j’ai décidé de mettre le sujet de côté pour le moment...

Je suis toujours preneuse de conseils.
Merci à tous

#
Profil

Intermittent

le mercredi 12 août 2020 à 08h59

Ca fait quand même beaucoup de divergences de fond sur vos conceptions du couple et de la famille.

Il a un vision traditionnelle du couple et toi une vision beaucoup plus libre.

Cela sera-t-il vraiment compatible sur le long terme ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion