Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Être en couple(s), ça peut être chouette

Romantisme
#
Profil

Caoline

le mercredi 25 décembre 2019 à 18h39

Ça fait plusieurs fois que j'ai envie d'intervenir dans les deux sujets récents sur le couple.
En les lisant, j'ai l'impression qu'on ne met pas forcément la même chose derrière ce mot.

Je me considère en couple avec une personne à partir du moment où on partage beaucoup de choses, des sentiments et où on a des projets ensembles. Ça signifie qu'il y a un lien fort entre nous, qu'on y tient, qu'on a envie d'en prendre soin pour le développer et le faire durer car avoir ce lien nous épanouit.

Couple n'est vraiment pas forcément pour moi synonyme d'exclusivité, de fermeture aux autres donc d'exclusion, d'enfermement, de contrôle ou les autres choses que plusieurs ici semblent y voir.

Donc je suis en couple, deux fois même, un depuis presque 29 ans, l'autre depuis quelques semaines et ça ne m'empêche pas d'être libre, ouverte aux autres, la seule chose qui pourrait éventuellement me manquer c'est du temps mais en fait mes 2 hommes sont des hommes très occupés et autonomes donc j'ai encore largement suffisamment de temps pour moi à partager avec d'autres.

Cela dit, il y a des couples exclusifs et si c'est ce qu'ils souhaitent, je ne voudrais absolument pas perturber leurs équilibres et leurs engagements. Ça me semble totalement irrespectueux de vouloir dévoyer quelqu'un de ses engagements.

#
Profil

Diomedea

le mercredi 25 décembre 2019 à 20h31

Bien d'accord avec ton témoignage. :)

Message modifié par son auteur il y a 9 mois.

#
Profil

artichaut

le jeudi 26 décembre 2019 à 02h25

Perso je vois pas tellement en quoi ce que tu dis est contradictoire avec ce qui se dit ici ou .

"Le couple c'est chiant", "le couple c'est chouette". Oui les deux sont vrais.

Mais ça n'empêche pas de se poser des questions sur ce que —chiant ou chouette— le dispositif-couple fabrique, d'où ça émane, ce que ça véhicule, etc…

Caoline
Couple n'est vraiment pas forcément pour moi synonyme d'exclusivité, de fermeture aux autres donc d'exclusion, d'enfermement, de contrôle ou les autres choses que plusieurs ici semblent y voir.

Ben oui, pour toi, forcément ça n'est pas excluant, puisque tu es dedans.
C'est pour celles&ceux qui sont à l'extérieur que c'est excluant.

Quand tu es dans une sphère tu n'es pas exclue de cette sphère. Quand tu es hors de la même sphère tu es exclue de cette sphère.

C'est une pure question de géométrie.

#
Profil

Caoline

le jeudi 26 décembre 2019 à 08h54

artichaut
Perso je vois pas tellement en quoi ce que tu dis est contradictoire avec ce qui se dit ici ou là.

"Le couple c'est chiant", "le couple c'est chouette". Oui les deux sont vrais.

Mais ça n'empêche pas de se poser des questions sur ce que —chiant ou chouette— le dispositif-couple fabrique, d'où ça émane, ce que ça véhicule, etc…

Pour moi ça montre que ça ne dépend pas du mot mais de ce que chacun met derrière, de la manière de vivre le couple.

artichaut
Ben oui, pour toi, forcément ça n'est pas excluant, puisque tu es dedans.
C'est pour celles&ceux qui sont à l'extérieur que c'est excluant.

Quand tu es dans une sphère tu n'es pas exclue de cette sphère. Quand tu es hors de la même sphère tu es exclue de cette sphère.

C'est une pure question de géométrie.

Ce n'est pas du tout ce que je voulais dire.
Je pense sincèrement que suivant comment on le vit le couple peut ne pas être excluant, en tout cas pas plus que n'importe quel autre type de relation. On ne peut pas être en couple avec tout le monde, comme on est pas être amis avec tout le monde mais être en couple avec quelqu'un n'empêche pas de vivre ce qu'on a envie avec quelqu'un d'autre. La seule limite c’est le temps.
Le couple est par définition une relation dual donc on y intègre pas une autre personne mais un ou les 2 membres du couple peuvent former un autre couple avec une autre personne ou il peut se former un trouple ou plus avec une autre ou d'autres personnes.
Avec mes 2 amoureux, il y a un couple entre moi et chacun d'eux et il y a une relation eux deux, pas amoureuse mais pas amicale au sens classique non plus et entre nous 3 aussi il y a une relation spéciale, je ne dirais pas un trouple quoi que...
Donc pour moi le couple n'exclue pas tant qu'il n'efface pas, ne muselle pas les individus qui le compose.

#
Profil

Aoi

le jeudi 26 décembre 2019 à 14h40

Je suis plutôt d'accord avec toi, le couple ça peut être top si c'est ce qu'on souhaite, et si on réfléchit à ce que ça veut dire et pourquoi et comment est-ce que l'on fait couple.
L'embêtant c'est qu'à priori rien dans nos sociétés ne nous pousse à être critiques envers le couple. Et tout tend à une vision du monde où le couple hétérosexuel représente l'unité sociale par excellence sans, comme le dit artichaut,

artichaut
se poser des questions sur ce que —chiant ou chouette— le dispositif-couple fabrique, d'où ça émane, ce que ça véhicule, etc…

Et c'est là que réside le problème pour moi. En effet le couple peut être chiant ou chouette. Mais étant donné qu'il est prôné comme LA relation à construire, dans un système où le contrôle social intériorisé, lui même normé entre autres par le patriarcat, la religion judeo-chretienne et depuis moins longtemps le capitalisme...
Difficile dans ces conditions de créer des couples qui

Caoline n'efface pas, ne muselle pas les individus qui le compose.

puisque c'est précisément ce que ces trois "normes" font chacune à leur manière, à titre d'exemple : opprimer les femmes, diaboliser la sexualité au delà de la procréation, inciter/faire se transformer les individus de l'intérieur pour répondre aux objectifs du marché.

Alors là oui, le couple c'est "chiant". Ou plutôt c'est dévoyé par des choses qui ne nous appartiennent pas, mais on s'en rend pas compte et on trouve ça normal, ce qui est encore plus "chiant"...

Par contre, un couple qui a creusé des questions (contrôle de l’autre, peurs, jalousies, autonomie, consentement, réels désirs personnels, oppressions diverses des hommes sur les femmes…), alors là oui, le couple peut être "chouette".

Du coup, je trouve ça super intéressant de pouvoir critiquer le couple, tant que c'est une critique éclairée. Dans le sens d'éclairé par une prise de distance avec ce qui nous est habituellement conté, que ce soit en bien ou en mal.

Message modifié par son auteur il y a 9 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion