Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Interrogations

Bases
#
Profil

Scab

le vendredi 16 août 2019 à 15h53

Bonjour,

Je suis nouveau sur ce forum et j'aimerai faire part de mes interrogations actuelles.
J'ai rencontré une jolie et admirable femme, il y a 4 ans.
Depuis, nous nous voyons régulièrement (une semaine sur deux, nous vivons chez elle et le deuxième semaine, je vis chez moi seul).
Assez rapidement, elle m'a expliqué sa façon d'envisager l'amour. Ne jamais se limiter et être capable d'aimer deux personnes en même temps.
Intellectuellement, j'étais assez d'accord mais dans la pratique, c'est l’interrogation

Depuis peu, elle m'a fait part qu'elle avait rencontré quelqu'un et qu'elle voulait vivre une belle histoire avec lui mais que notre histoire, très belle, continuerait.

Je suis partagé entre l'acceptation par amour pour elle et des interrogations sur le devenir de notre relation,

Je m'en remets à vous pour partager vos expériences et vos commentaires

Merci

#

Gsync (invité)

le vendredi 16 août 2019 à 19h07

Accepter par amour pour l'autre n'est jamais une bonne raison car dans ce cas elle pourrait accepter de ne pas avoir d'autres amours par amour pour toi.

Si tu accepte c'est pour toi avant tout, mais n'est pas poly qui veut et c'est tout aussi bien. Mono ou plu, il n'y a pas de mieux seulement des chemins différents et si chacun qui retrouve alors c'est le principal.

#

(compte clôturé)

le vendredi 16 août 2019 à 20h22

Défini tes attentes afin de voir si celles ci sont compatibles avec les siennes. De quoi as tu envie ? Comment pense t elle s'organiser ?
Une multitude de questions vont surgir.

#
Profil

Scab

le vendredi 16 août 2019 à 21h28

Merci Ours câlin,
Tes conseils me semblent pertinents mais je suis paumé. Je l'aime, ma douce aussi
J'ai envie qu'elle s'éclate

#

(compte clôturé)

le samedi 17 août 2019 à 09h18

Ici, nous n'avons chacun vraiment personne. Un collègue lui plait bien, mais c'est un collègue.... Et elle est vu comme une femme mariée.... De mon côté je discute avec quelqu'un rencontré sur un site. Donc tout est très sage.. Mais nous sommes en grande communication et ça aide beaucoup. Chacun veut le bonheur et la liberté de l'autre, suite à un long chemin on y arrive peu à peu, mais sa première amitié câline ne fut pas facile à vivre, bien qu'il n'y a pas eu adultère au commencement.
Paris ne s'est pas fait en un jour, laisse du temps au temps et commuique

#
Profil

Scab

le samedi 17 août 2019 à 10h29

Gsync,

En fait, elle veut vivre son histoire tout en gardant la notre et cela me perturbe mais je suis prêt à l'accepter par amour pour elle et aussi par curiosité de vivre cette expérience même si ce n'est pas facile !!

#

(compte clôturé)

le samedi 17 août 2019 à 14h20

Chacun le vit à sa manière, est elle prête à ce que tu vives la même chose? C'est plus facile quand il y a un équilibre.

#
Profil

Scab

le samedi 17 août 2019 à 15h05

Oui, on en a beaucoup discuter et elle me dit être prête à ce que je vive la même chose si cela arrivait
En fait, je me sens un peu paumé dans tout ça !!

#

(compte clôturé)

le samedi 17 août 2019 à 15h49

Pense à toi, ainsi tu vas te retrouver, elle te laisse vivre la même chose, c'est très bien. Accorde toi cela et laisse toi porter. C'est nouveau, ça fait peur mais tu verras, tu en tireras du bonheur.

#

(compte clôturé)

le samedi 17 août 2019 à 15h49

Être bien avec les autres, c'est déjà être bien avec soi même.

#
Profil

Scab

le samedi 17 août 2019 à 17h27

Je pense à moi, j'ai besoin de temps.
En réalité, j'ai peur de la perdre

#
Profil

bonheur

le samedi 17 août 2019 à 19h06

Bonjour Scab,

Ici, il y a de nombreux poly… (ahahah quel humour) qui sont tous très différents. C'est là que ça devient moins drôle. Je connais un peu le parcours et la sensibilité de ourscalin et il ne pouvait faire une autre réponse. Je suis différentes, alors je vais aborder tes craintes et questionnements sous un autre angle.

Je rejoins Gsync. Il ne faut pas accepter par amour pour elle. Il faut accepter parce que tu en as envie, toi. Tout ce que l'on s'oblige à faire, à dire, par amour n'en n'est plus, de l'amour, mais du "sacrifice" à plus ou moins grande échelle.

Je rejoins Ourscalin dans sa dernière phrase : "être bien avec les autres, c'est déjà être bien avec soi-même". Sache que le polyamour est souvent un déclencheur de révélateur individuel. Sortir des sentiers tous tracés, c'est faire en quelque sorte du hors piste. On n'a plus de balisages, plus de fléchages. Donc, si tu n'es pas un tout petit peu aventurier, c'est à dire acceptant de sortir de ta zone de confort, tu ne deviendras jamais polyacceptant.

Et c'est là que mon discours va différencier. Devenir polyacceptant n'implique pas à devenir polyamoureux soi. Et je ne conçois pas de déséquilibre dans une relation amoureuse. Je préfère parler d'équité et de bonheur. Par exemple, dans mon couple, mon chéri de vie (je n'intègre plus pour moi la notion de mariage, bien que nous n'ayons jamais divorcés) n'a pas envie d'autres amours. Par contre, il passe beaucoup de son temps libre, en ma compagnie ou non, à des activités importantes pour lui et qu'il aime faire. Bon moi, je suis sur mon temps libre une grande relationnelle, et pas qu'ici.

L'essentiel étant de s'épanouir. Parfois, je l'assiste dans ses activités, parfois il m'aide en me donnant son avis ou autres. Et puis, parfois j'organise à la maison des café poly et il contribue. Ayant, à ses yeux, fait le tour du sujet, il participe en offrant à l'assemblée une collation conviviale. Pendant que nous causons, il s'affaire et c'est génial car la cuisine est ouverte sur l'espace de rassemblement, ainsi il écoute et s'il a au passage à intervenir, il le fait.
A chaque fois on passe ensemble un bon moment. Lui qui aime offrir ses préparations culinaires et moi qui ai apporté au débat.
Ce n'est qu'un exemple pour illustrer mes propos.

Scab
Je pense à moi, j'ai besoin de temps.
En réalité, j'ai peur de la perdre

Heureuse que tu penses à toi. Si ce n'était pas le cas, tu ne serais pas venu confier ton parcours ici.

Tu as besoin de temps et ça je le comprend. Par contre, elle est dans cette enthousiasme amoureux, celui des débuts qui provoque justement l'élan de la découverte de l'autre. Autrement dit, vous devez vous confier l'un à l'autre. Et aussi sur cette peur, bien légitime. Cette peur, puisqu'elle te dit qu'elle ne remet pas en question votre relation, est "irrationnelle" (ce qui ne veut pas dire irréelle).

Mon chéri, bien que la tierce personne qui m'avait fait sortir de ma zone de trop grand confort, m'ai tourné le dos (femme mariée), mon chéri et moi avons énormément discutés. En quelque sorte, on n'est pas retourné dans notre zone de confort qu'est le mariage. On a débroussaillé et on a confectionné un nouveau chemin, armé désormais pour le hors piste. Au début c'est difficile, on est total improvisation, surtout que l'on a connu le terme polyamour uniquement au bout de 4 ans. Lui aussi, pensait que j'allais demandé le divorce, etc... Il s'était fait des films très éloignés de ma façon de concevoir l'amour en dehors de notre couple.

Nos peurs aiment s'alimenter de notre imaginaire et empire notre vision de la situation. C'est une tendance que l'on peut "inverser". Je sais que j'aime imaginer, mais je me met en posture heureuse au-préalable. Un état d'esprit "positif" m'importe pour appréhender l'inconnu. Car c'est parce qu'il y a inconnu que l'on ne peut se positionner positivement.

Dans tous les cas, quelque soit l'avenir, la peur n'évite pas le danger. La peur est une émotion présente pour t'avertir que tu n'auras plus de balisages, pas qu'elle ne t'aime plus. Replace celle-ci là où il faut, afin de pouvoir l'affronter et lui dire que ok, tu as compris. Que tu ne l'as néglige pas, mais que tu dois continuer à vivre, y compris avec elle. Accepte donc tes émotions, tes ressentis. Les éviter, reviendrait à les négliger. Donc écoute les mais ne te laisse pas "dominer" par elles. D'autant qu'une émotion, même si elle peut parfois être invasive, n'est de toute façon que passagère.

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#

P1goo1 (invité)

le mardi 20 août 2019 à 04h53

Scab, quelles sont tes peurs exactement? Tu dis que tu as peur de la perdre. As-tu d’autres craintes?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion