Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'article

La confiance vers l'amour multiple et pluriel

Bases

Comme il y a eu récemment pas mal de questions et de conseils pour encourager certains d'entre nous vers l'amour multiple et pluriel, j'ai essayé de compiler des idées et notes sur la confiance mis à la sauce "amour plurielles"... juste un partage d'idées (avec derrière du vécu et du ressenti of course...)

La confiance fragile et instable ? La confiance...

Pourquoi je pense que la confiance est à la base même de la vie et de l’amour... du bonheur.

De la confiance originaire : moteur de vie et…

» Lire l'article

#

ladymarlène (invité)

le samedi 30 octobre 2010 à 14h01

J'ai survolé ton article non pas parce qu'il n'avait pas d'intérêt, mais juste parce que je suis très enrhumée et ça m'embrouille le cerveau.
En fait, je ne sais pas si je suis partisane du polyamour. Je ne sais pas si j'accepterai que mon amoureux aime une autre femme autant que moi, je ne sais pas si je serais capable de gérer d'avoir deux amoureux....surtout que nous avons deux enfants même si je fais partie des gens incroyablement ringards qui considèrent que leur vie intime ne regarde pas leurs enfants.
Mais je sais une chose : je peux parler de mes "craquages" sur d'autres hommes avec mon homme et franchement, si je ne pouvais pas, j'en serais malade. Je culpabiliserai, je me sentirai mal....il m'aide à relativiser et à en rire;
Donc, la confiance, pour nous c'est primordial. Et dans mon "crush" actuel.....on verra bien où ça nous mène.

#
Profil

LuLutine

le samedi 30 octobre 2010 à 14h04

ladymarlène
même si je fais partie des gens incroyablement ringards qui considèrent que leur vie intime ne regarde pas leurs enfants.

Euh, c'est ringard ?
Je suis ringarde alors.

Notre vie intime ne regarde que....nous-mêmes !

#

ladymarlène (invité)

le samedi 30 octobre 2010 à 14h32

Tu serais étonnée de voir combien de gens déballent tout devant leurs enfants et se croient obligés de leur raconter leur vie. Même les détails qu'il serait préférable de garder pour eux.
Mais je te suis : notre vie intime ne regarde que nous mêmes et la personne avec qui on la partage.

#
Profil

Gin

le samedi 30 octobre 2010 à 15h35

Libérer sa confiance c’est se libérer soi-même

tiens, je crois que c'est ce qui est arrivé à mon amie X aujourd'hui, qui m'a écrit :
"Alors maintenant, voilà, je suis prête. Le futur peut arriver !"

j'ai bien aimé...

#
Profil

titane

le dimanche 31 octobre 2010 à 21h46

Rien de ringard à avoir des enfants en effet... j'en ai trois... et dans mon article je ne parle pas de polyamour labellisé: tout se dit à tout le monde... ton rush est une histoire d'amur que tu le veuille ou pas... si passer à l'acte peut rester un symbole lourd que tu ne veux pas traverser, ne change rien. Aimer c'est aimer, de mille et une façons différentes...

Il te prend la tête, le coeur, le corps (tu maigris!)... que veux-tu de plus !

Tu aimes deux hommes point, ne te voile pas la face !

Quant aux enfant que tu aies passé à l'acte ou pas ne changera rien... c'est du vécu !

#

infernato (invité)

le jeudi 21 juillet 2011 à 22h40

J'ai dévoré cet article avec un bonheur sans nom, comme si il venait me répondre dans cette période de doute. J'aurai vraiment envie de le partager comme éléments de reflexion infinie. Clarté, sérénité un pur délice pour l'esprit.

#

(compte clôturé)

le jeudi 21 juillet 2011 à 23h59

Merci infernato d'avoir remis cet article en haut de la pile des fils de discussion. J'ai pu profiter de cette lecture aussi.

#
Profil

rosiernain

le samedi 20 janvier 2018 à 11h54

Merci beaucoup Titane pour cet article que je trouve magnifique et qui me fait du bien.
j'ai une longue histoire de méfiance ,
avec ses conséquences délétères : isolement , puis relations de codependances, ruptures douloureuses etc...
depuis de longues années je chemine vers la confiance, et vers l'amour avec des "progrès" lents mais réguliers ;
ta façon de parler de la confiance originaire , et de la méfiance comme secondaire , et d'inviter à l'expérimentation douce , à l'évaluation bienveillante,
tout cela m'est très inspirant et soutenant.

Je suis curieux de savoir si tu aurais des choses à ajouter ou à modifier à ton article , 7 ans après ..
avec plaisir de te lire si tu es toujours dans les parages et si tu as un élan pour cela.

#

Lena Harrison (invité)

le mercredi 26 décembre 2018 à 08h24

Bonjour, je ne pense pas qu'un coup de coeur soit une histoire d'amour. C'est si facile de projeter des désirs, des failles, des rêves sur une personne qu'on rencontre. On tombe, on fantasme, on cristallise, on désire, mais au fond on ne connaît pas vraiment l'autre. Il y en a même qui tombent amoureux de poster ! Selon moi, aimer prend du temps et implique une rencontre .

#
Profil

bonheur

le mercredi 26 décembre 2018 à 09h48

Tout à fait. Malgré tout, s'interroger sur le pourquoi cette personne ? Et puis, quand l'impact est récurrent, je crois qu'il faut s'interpeler. Après oui, on apprend à découvrir l'autre et on s'aperçoit sur la durée que c'est niet. Je nomme cela les incompatibilités. Les incompatibilités n'empêchent pas le point de départ, cet élan intérieur (et intense émotionnellement chez moi) qui nous pousse justement à découvrir l'autre. Sans cela, je ne serai jamais devenue qui je suis...

Répondre

Lire l'article

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion