Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Je ne sais pas quoi faire

Besoin d'aide
#
Profil

Greagle

le dimanche 09 octobre 2022 à 04h33

Bonsoir,
J'écris ceci dans l'espoir d'avoir des retours ou conseils de personnes extérieures et qui , d'après certaines discussions que j'ai lu, peuvent prendre une position objective.
Allez je me lance : ma compagne et moi sommes ensemble depuis presque deux ans, j'ai 27 ans et elle 29. En mai dernier elle m'a fait sa demande en mariage. Nous avons un projet de grossesse et elle tombe enceinte en juin, malheureusement ça ne c'est pas passé comme prévu et la grossesse s'est arrêtée.
Notre couple a connu des hauts et des bas depuis mais nous nous aimons toujours follement.
Et voici le thème central de ma problématique :
Il y a trois jours ma fiancée m'annonce qu'elle ressent une attirance pour un ami à nous, et qu'elle ne sait pas quoi faire car je suis monogame et traumatisé par l'adultère. Or ne pas se lancer vers cette attirance de peur de me perdre la fait souffrir.
Une amie lui aurait suggérée qu'elle est sûrement polyamoureuse. Pourtant, et je vous prie de bien vouloir m'excuser si ma vision de néophyte est archi fausse, le polyamour n'est-il pas la pluralité de l'amour ou la notion personnelle que s'en fait quelqu'un ? Car dans un couple monogame, il est tout à fait possible et humain d'être attirer par quelqu'un d'autre que son ou sa partenaire.
Voulant en savoir plus sur ce qu'elle ressent on discute longuement. Elle n'est qu'attirée par lui mais craint de peut être tomber amoureuse si elle approfondie la relation. ( Je tiens à préciser que cet "ami" lui a aussi fait part d'une attirance, est monogame et en couple, et pour couronner le tout à fait part de son attirance pour d'autres filles en parallèle). Pourtant elle dit m'aimer à en mourir et vouloir construire avec moi...
J'accepte qu'elle se sente ou soit polyamoureuse, je l'aime de tout mon cœur, mais je ne le suis pas et ne peut concevoir de faire partie d'une relation polyamoureuse.
Elle m'aime et ne veut pas me perdre, mais souffre de ne pas répondre à son actuelle ou future attirance et potentiels amours.
Je l'aime et ne veut pas la perdre non plus, mais souffre aussi de la situation et encore plus de la savoir en souffrance.
Voici donc le dilemme auquel nous sommes confrontés: Rester un couple monogame et construire ensemble, mais que ma fiancée souffre et "renie cette part d'elle par amour" pour moi ( ce sont ces mots je tiens à préciser). Ou mettre un terme à notre relation, et que l'on souffre tout deux énormément de cette perte, mais où elle pourra librement suivre son polyamour.

De plus je m'interroge sur le polyamour et si la situation de ma fiancée en est un exemple, dans l'espoir de mieux la comprendre et pouvoir dialoguer plus facilement.

Je vous remercie d'avance pour votre temps et retours.

Et encore désolé si certains mots ou expressions sont maladroits, je ne découvre le polyamour que par cette situation et n'y connaît pas vraiment grand choses.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

bonheur

le dimanche 09 octobre 2022 à 10h53

Bonjour Greagle,

Il y a une option que tu ne sembles pas percevoir. Le couple mono-poly. C'est aussi une possibilité, et pour ce faire, effectivement, il faut que tu t'intéresses au polyamour.

Je crois que dans vos discussions, car l'avancée dans un couple se fait à deux, vous sachiez déjà ce que signifie aimer pour chacun de vous deux. Différencier aussi amour, couple et vie commune. La monogamie résume tout ceci sous la bannière du mariage et fait un mix, plat tout préparer à servir sur un plateau sans se poser de questions.

Le polyamour oblige à avoir un menu à la carte. Monsieur et Madame (hétérosexualité) ne sont pas obligé de faire le même repas et peuvent choisir chacun-e ses plats, ses sauces... J'espère que ma comparaison est appropriée. Le principal étant de manger ensemble, avec la convivialité qui va avec, et savourer idéalement ce que l'on a choisi. Je pousse même jusqu'à indiquer que chaque individu a un palais et déguste à sa façon. Aussi, l'individu évolue dans ses goûts et sa façon de déguster. Après, oui, il est possible de saliver devant la carte et de se soumettre au choix de l'autre, juste pour manger le même menu stéréotypé, le "menu du jour".

En polyamour, le libre-arbitre est important et marquer les différences est essentiel. Il reste la difficulté à trouver un équilibre pour que tout le monde soit heureux, à la fois individuellement, à la fois dans un lien amoureux, à la fois dans un tous ensemble. En plus, le coup de cœur de ton amoureuse n'est pas célibataire et serait un grand amoureux. Donc possiblement, pour ton amoureuse, découvrir un grand nombre de métamours (métamours = les autres amours d'une personne aimée).

C'est bien, vous parlez de cela. Juste ne pas se cantonner à ce qui va survenir de votre couple, mais bien intégrer toutes les personnes présentes. Une relation amoureuse, c'est soi "je", c'est la personne aimée "tu" et c'est le lien "nous". En polyamour, il faut rajouter la dimension du "vous". https://www.bing.com/videos/search?q=le+coeur+trop...

Le polyamour n'est pas une nouveauté. Cette chanson date de 1976 (merci Monsieur Jean-Loup Dabadie pour ces mots si justes).

Si tu lis, /discussion/-bRf-/-Livre-elaboration-d-une-Bibliog...

Courage !

#
Profil

Greagle

le dimanche 09 octobre 2022 à 12h56

Bonjour bonheur,
Merci pour ta réponse.
Hélas malgré la comparaison culinaire simple à comprendre et que j'ai beaucoup apprécié, je n'envisage pas une relation mono-poly.
Je vais pas narrer nos deux années de relation, mais les notions du "je","tu" et "nous" font maintenant partie intégrale de notre couple. C'est le "vous" du polyamour que je ne peux concevoir dedans.
Quand au métamours possible par cet individu je crains que cela n'arrive pas, en effet il passe de relation monogame courte à la suivante de façon presque compulsive ( sa relation actuelle est vieille de deux semaines) et connaissant le personnage depuis plusieurs années, les sentiments sont rarement un facteur qui jouent...
Dans mon message initial je me suis peut-être trop concentré sur le contexte et dilemme de la situation.

Je vais donc essayer d'exprimer mon ressenti.

Je suis actuellement un mélange confus de tristesse, colère, anxiété et culpabilité depuis 4 jours. Je mange et dors à peine.
Je souffre de l'entendre dire quand cas de rupture avec moi elle ne souhaiterais plus vivre, je souffre d'autant plus car c'est réciproque.
Je souffre d'avoir ma confiance et la notion de respect bafouées par quelqu'un que je considérait comme un ami et qui, pardonnez l'expression, ne souhaite que tirer son coup et alimenter son tableau de chasse.
Je souffre de savoir ma fiancée attirée par une telle personne et que c'est douloureux de ne pouvoir simplement que "saliver devant le plat" pour reprendre ta métaphore.
Je souffre de me dire que par amour pour elle je suis prêt à tuer mon cœur et de rompre, afin qu'elle puisse satisfaire ses désirs. Et j'appréhende qu'elle devienne une énième conquête disposable de l'individu mentionné ci-dessus.
Je suis déboussolé que de ressentir les sentiments humains du désir et de l'attirance pour un tierce soit de suite catégorisé comme de l'amour.
Mais je ne peux renier mes valeurs, principes et conception de l'amour, qui sont strictement personnelles et indépendantes d'une quelconque religion ou éducation, car cela reviendrai à renier qui je suis.
Tout ceci je lui en ai fait part, elle m'a exprimée son ressenti, ses craintes et son propre déboussolement.

Nous nous aimons toujours autant, et pensons à voir un thérapeute de couple pour nous aider à faire le point. Et ainsi prendre une décision sur le "nous" qui priorise le "je" et le "tu".

Si des personnes sont passées par une expérience similaire, qu'importe la tournure que cela ait pris, je serai ravi de vous lire.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

bonheur

le dimanche 09 octobre 2022 à 15h54

Je suis navrée @Greagle. J'avais pensé que votre histoire pouvait avoir un aboutissement de polyamour. Ce n'est pas le cas, cette fois-ci, en effet.

J'avais compris attirance comme affective, car j'ai réagi suivant mes valeurs et la lecture est erronée. Je ne me mêle jamais d'affaires de coucheries sauf si je suis directement impliquée. Je ne peux rien pour toi.

#
Profil

Alinea7

le dimanche 09 octobre 2022 à 17h26

Greagle
Je souffre d'avoir ma confiance et la notion de respect bafouées par quelqu'un que je considérait comme un ami et qui, pardonnez l'expression, ne souhaite que tirer son coup et alimenter son tableau de chasse.

Hors contexte poly, j'ai connu ça. Un ami avait été séduit par une fille du même genre que l'ami dont tu parles. Il est tombé amoureux, ils ont eu une relation courte qui lui a brisé le coeur deux semaines. Et aucun regret, pourquoi ?
C'était bien tant que ça a duré. La stabilité de ton couple serait moins assurée s'il cherchait le même type de relation impliquée et profonde que toi.

Moi j'ai été déçue de cet ami, sur le coup... j'ai eu l'impression qu'il suffisait qu'une femme soit mignonne, bien habillée et souriante pour faire tomber n'importe quel type dans son tableau de chasse.
Et bon maintenant je me dis, si chacun y trouve son compte... est-ce que je n'étais pas simplement jalouse que ce soit si facile pour elle ? Est-ce que ça ne traduisait pas plutôt mon incompréhension de ce que ça peut avoir de positif, des relations "pas sérieuses", pas engagées ?

... mais à y réfléchir je ne suis pas sûre que tu ais dit que ce serait différent si c'était quelqu'un d'autre.

#
Profil

Greagle

le dimanche 09 octobre 2022 à 18h51

alinea7
Hors contexte poly, j'ai connu ça. Un ami avait été séduit par une fille du même genre que l'ami dont tu parles. Il est tombé amoureux, ils ont eu une relation courte qui lui a brisé le coeur deux semaines. Et aucun regret, pourquoi ?
C'était bien tant que ça a duré. La stabilité de ton couple serait moins assurée s'il cherchait le même type de relation impliquée et profonde que toi.

Moi j'ai été déçue de cet ami, sur le coup... j'ai eu l'impression qu'il suffisait qu'une femme soit mignonne, bien habillée et souriante pour faire tomber n'importe quel type dans son tableau de chasse.
Et bon maintenant je me dis, si chacun y trouve son compte... est-ce que je n'étais pas simplement jalouse que ce soit si facile pour elle ? Est-ce que ça ne traduisait pas plutôt mon incompréhension de ce que ça peut avoir de positif, des relations "pas sérieuses", pas engagées ?

... mais à y réfléchir je ne suis pas sûre que tu ais dit que ce serait différent si c'était quelqu'un d'autre.

Il est vrai que j'ai oublié de le préciser et je te remercie de l'avoir souligné.
Cela m'a permis de me poser la question et d'être, à tête plus reposé avec quelques heures de sommeil, arrivé à une conclusion : cela m'affecterai moins si un total inconnu avait lui aussi tenter sa chance. J'aime ma fiancée et comprends que l'attraction et désir existe même en situation de monogamie. C'est de savoir qu'un proche se soit permis de faire ça qui m'a fait tomber le ciel sur la tête.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

Greagle

le dimanche 09 octobre 2022 à 19h01

alinea7
La stabilité de ton couple serait moins assurée s'il cherchait le même type de relation impliquée et profonde que toi.

Je te remercie aussi pour cette phrase, qui nous a permis de prendre du recul sur la situation et de relativiser.

#
Profil

Greagle

le dimanche 09 octobre 2022 à 19h20

Notre tempête est passée, à nous de se reconsolider sur des bases définies de façon mutuelle.

Je tiens à vous remercier anonymes d'internet de nous avoir permis de consulter vos divers témoignages sur votre plate-forme.
Et je vous remercie personnellement de m'avoir permis lors d'une nuit de perdition de coucher par écrit mon mal-être et mes questionnements. Même si ce n'était que peu porté sur le polyamour.
Merci à vous pour tout cela et la bienveillance que vous apportez.
En vous souhaitant des vies heureuses et remplies d'amour

P.s. Bonheur je te présente mes excuses pour ma réponse très sur la défensive.

#
Profil

bonheur

le dimanche 09 octobre 2022 à 19h30

@Greagle. Si je me sens parfois agressée sur internet, je peux te rassurer, tu n'as pas du tout été bousculant ou autres. Tu es malheureux et mon incompréhension a fait que je n'ai pas été en mesure de t'apporter ce à quoi tu aspirais. Il faut accepter de tomber à côté de la plaque :-D .

Greagle
En vous souhaitant des vies heureuses et remplies d'amour

Merci infiniment. Prend soin de toi, avant tout. Lorsque l'on va mal, les personnes qui nous aiment vont mal également. Alors prend autant soin de toi que des personnes que tu aimes.

Définir, et redéfinir des bases... La vie est une éternelle évolution et en proie à d'incessants chamboulement. Les petits passent inaperçus et leur cumul demande des remise à jour régulières. Les grands, eux, ben inutiles que je fassent un dessin.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion