Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Vos astuces pour être bien quand votre amoureux.se est avec un.e autre ?

Besoin d'aide
#
Profil

Chamallow

le mercredi 13 juillet 2022 à 09h41

Bonjour tout le monde :)
C'est mon premier post sur le site hihi. Je suis un bébé polya de 5 mois, date à laquelle mon amoureuse et moi même avons ouvert notre couple mono au polyA (son initiative à la base). Je suis encore à me poser bcp de questions et j'avance bien pour le moment. 80% du temps, tout se passe à merveille et c'est des 20% restants dont je voudrais discuter avec vous ;)
Il arrive par moment qu'une info, une discussion, une pensée me mette dans une situation que j'appelle "vague à l'âme" durant laquelle je deviens triste ou indigné en ressassant dans ma tête des images pas cools, imaginant mon amoureuse avec lui, heureux de bientôt pouvoir aller plus loin dans leur relation, etc. Ca me pèse et parfois m'empêche de profiter de mes propres moments à moi. Dans ces moments, le rationnel n'arrive plus à rassurer grand chose mais forte heureusement cela finit par partir après une bonne nuit de sommeil et du temps/discussion avec celle que j'aime.
Ma question pour vous est la suivante : dans ces moments là, que faites vous pour aller mieux, vous sortir ces images et vraiment profiter de l'instant présent (que ce soit devant votre série à la maison ou en soirée avec des copaings) ?
Merci pour vos reponses <3

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#

(compte clôturé)

le mercredi 13 juillet 2022 à 10h35

Salut.
Te trouver une nana (ou un mec, suis pas sectaire).

Je laisse les autres répondre mais à priori, (on va pas se répéter, cette question est récurrente depuis des années),t y'a pas grand chose qui marche. Il y a généralement un déséquilibre émotionnel entre poly et mono (je dis mono car je suppose que de ton côté tu n'as pas de relation ?).
Donc tu prends sur toi. Et surtout, tu lui dis.

Oui je sais mes réponses sont lapidaires on m'a fait la remarque en MP.

#
Profil

bonheur

le mercredi 13 juillet 2022 à 10h55

Bonjour bébé @Chamallow :-D

Si tu veux gagner en maturité :-D , tu peux découvrir des livres adaptés
/discussion/-bRf-/-Livre-elaboration-d-une-Bibliog...

Les propos de @Donald sont rudes, mais pas inintéressants. Sache que tu peux laisser ta femme s'ouvrir à des amours plurielles, sans faire la même démarche. C'est pas en rendant la pareille que l'on arrive à mieux vivre ce qui rend notre partenaire de vie heureux-se. Le temps fera son office, avec un travail en profondeur sur toi-même et sur votre relation (donc aussi travail à deux). Le communication est importante et l'attention essentielle.

#

(compte clôturé)

le mercredi 13 juillet 2022 à 11h25

Nan mais le mp m'a mis de mauvais poil... Et pis je sais pas, mais je commence à échanger par mail avec une nana et bien je vais bien mieux. Elle est un peu loin mais on devrait se voir en septembre. Le problème c'est qu'elle a 20 ans de moins que moi.
Donc je me dis que ça peut marcher.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

Hawkeye

le mercredi 13 juillet 2022 à 11h41

J'ai 2 ans de plus que toi enfin d'ouverture de couple, juste 1 et demi d'assumé par ma femme qu'en plus du physique il y a des sentiments. Pas forcément une grande sagesse à te partager pour autant mais oui ces moments étaient difficiles au début. Trouver de quoi s'occuper, faire quelque chose pour toi ou à minima quelque chose d'obligé mais de constructif qui t'occupe l'esprit est forcément positif . Essaie de faire quelque chose que tu ne ferais pas avec elle. Voir du monde est forcément une bonne option mais les copains ne sont pas forcément dispo donc savoir faire seul est important je pense.

Pour en revenir au message de Donald, je confirme que si tu as la chance de prendre ce temps pour de ton côté faire des rencontres, échanger avec des personnes dans une situation similaire ce sera surement bénéfique sur le long terme pour votre couple en amenant un certain équilibre. Mais encore faut-il que tu en aies envie et que tu aies la chance de rencontrer des personnes intéressantes. Tout cela pour dire que de vivre toi aussi ce genre de moment, passer de l'autre côté de la barrière, en étant acteur et pas juste attendre gentiment à la maison son retour m'a aider à comprendre ce qu'elle vivait et à bien accueillir les moments où elle part le retrouver.

Après chacun est différent et en fonction du contexte (habiter ensemble, enfants à charge) et de la fréquence et durée des rencontres avec d'autres ce qui a fonctionné pour moi ne marchera peut-être pas pour toi mais bon si tu en es déjà à 80% de "ça va" et que ce n'est pas que quand elle est avec toi et les 20% restant quand elle n'est pas là, tu devrais y arriver.

#
Profil

artichaut

le mercredi 13 juillet 2022 à 14h11

Chamallow
Ma question pour vous est la suivante : dans ces moments là, que faites vous pour aller mieux, vous sortir ces images et vraiment profiter de l'instant présent

Prendre conscience de la chance incroyable que ça créé de travailler sur soi (je ne dis pas que c'est facile). Et accueillir les questions qui viennent.

Par exemple :
- Pourquoi vais-je mal dans ma vie ?
- Pourquoi ai-je besoin de tel·le autre pour aller bien ???
- Qu'est-ce que je m'empêche de vivre pendant ce temps ?!
- Quels sont mes besoins réels ?
- Comment moi-même, prendre soin de moi-même ?
- Pourquoi ai-je tendance à oublier toutes les autres belles personnes sur cette terre avec qui je pourrais créer du lien ? (je n'ai pas écrit "forcer à répondre à mes besoins", mais bien "créer du lien")
- Comment aller vers les autres en prenant soin de mes besoins et sans créer d'injonction ou de pression sur les autres ?
- Pourquoi attache-je tant d'importance au sexe ??
- Pourquoi suis-je si peu créateur/créatrice de ma propre vie ?
- Suis-je déja mort·e ?
- Ne suis-je pas capable d'inventer la vie que je veux vraiment vivre ?
- Par quoi je commence ?
etc.

Bref, au lieu de se fermer à "comment faire pour aller mieux" (ou supporter le moment présent, comment faire pour ne pas voir que je vais mal)… plutôt s'ouvrir à : que puis-je mettre vraiment en oeuvre pour aller bien.

#
Profil

Chamallow

le mercredi 13 juillet 2022 à 15h51

Merci à tous pour vos réponses <3 même les plus lapidaires ;)

@Donald: Oui je lui en parle beaucoup et ça me fait du bien. Après il n'y a pas grand chose de plus qu'elle puisse faire à part m'écouter et être présente (et c'est déjà génial) pour ces images / vague à l'âme. C'est un travail sur moi même que je fais depuis quelques temps maintenant. Je me fais aider d'un thérapeute notamment qui me donne plein de bons conseils.
NB : mon amoureuse et son nouvel amant ont 25 ans de différence alors tu peux y aller ;)

@bonheur : tu as raison et je suis déjà persuadé que mon équilibre / bonheur ne passera pas par la rencontre de quelqu'un, je n'en ressens pas le besoin. Aujourd'hui je m'autorise simplement à ouvrir mon coeur et voir si d'aventure une relation se crée avec quelqu'un mais je ne suis, en aucun cas, à la recherche de ce quelqu'un. Je n'ai jamais autant appris sur moi même depuis ces 5 derniers mois (théorie de l'attachement, mes insécurités, mes envies, etc.).

@PolyPasLeChoix (j'adore le pseudo et je le comprends aussi, on peut en parler ;)) : le temps fera son effet, oui, et j'essaye de m'occuper, mais parfois, même mon occupation n'arrive pas à me sortir de cet état. Un jour, on est chacun parti faire un weekend : elle avec lui et moi avec mes très bons amis à faire du surf. Eh bien malgré les nombreuses et chouettes activités réalisées en bonne compagnie de mes amis, je n'étais pas là, pas avec eux. J'étais dans mes pensées et triste. Bon c'était au début et de l'eau a coulé sous les ponts, mais c'est pour dire qu'il est parfois tenace ce sentiment.
Oui je ne suis pas dans un cas critique, il y a juste ces coups de mou pendant lesquels on se demande parfois si ça en vaut la peine (et la réponse est oui globalement). A côté de ça, on ne s'est jamais autant aimé qu'aujourd'hui donc y'a du bon aussi :) Le but de mon message c'est de prendre des idées sur ce qui peut aider à faire du bien pour soi. C'est sans doute très personnel mais peut être que je verrai dans vos réponses de l'inspiration haha.

@artichaut : je suis 100% d'accord avec toi. Je me dis souvent que, quelque soit l'issue, ce sera une expérience riche. Et comme toute transformation, il faut sortir de sa zone de confort. La question est donc de savoir si on évolue pour mieux se recentrer sur soi ou si on est en train de s'oublier et se faire du mal. Dans ma vie les choses vont bien, je vais bien, je l'aime très fort, plus que jamais et c'est donc plus facile d'encaisser / de sortir de cette zone. Mais quid du jour où ce sera compliqué ? Comment on est sur de ne pas se cramer ? Est ce que ces moments de "vague à l'âme" font partie de l'évolution ou sont-ils des signes que je suis fragilisé et qu'un mauvais coup peut me mettre KO ?

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#

(compte clôturé)

le mercredi 13 juillet 2022 à 16h20

Non mais j'ai mentis. C'est pas 20 mais Trente. J'ai un peu honte. Après, c'est que de l'affection hein... Je verrais ce soir, j'attends un message.

Putain, ma vie depuis 6 mois !!! Effrayant.

#
Profil

bonheur

le mercredi 13 juillet 2022 à 16h38

L'âge ? L'un de mes amoureux a 26 ans de moins que moi et l'autre 18 (en moins également). Je pourrai être leur mère à tous les deux. D'ailleurs, j'ai un "enfant" qui a 32 maintenant...
Et pourtant, je m'en fous, mais alors vous n'imaginez pas à quel point. Ils m'aiment... n'essayez même pas d'imaginer.
Bon, on va dire que je suis une "jeune vieille" :-D et comme ça, à chacun-e sa jeunesse (+)
NB : pour ceux-celles qui me connaissent personnellement, j'ai fait un sympa jeu de mots.

#
Profil

Topper

le mercredi 13 juillet 2022 à 17h04

Bonjour @Chamallow, c'est normal d'avoir des pensées intrusives si il y a des évènements qui te perturbent. Nous ne nous construisons pas en tant que non-monogame pour la grande majorité des gens. Changer de mode relationnel peut créer beaucoup d'incertitudes et insécurités.

Il y a des personnes qui entrent dans le grand bain, qui ne se posent pas de questions et pour qui tout va bien. Il y en a d'autres pour qui c'est un processus qui peut être long et compliqué. Nous sommes nombreux à être passés par là alors pas de panique.

Tu auras peut-être des questions sur comment gérer ou raisonner au mieux certaines choses, mais pour ce qui est de ta question, voici comment j'ai procédé et ce qui a fonctionné pour moi...

Lorsque j'ai une émotion négative, je la mets de côté. Cette émotion négative me rend vulnérable, alors ce n'est pas la peine de ressasser et en rajouter une couche. Pour moi, ce n'est pas un moment favorable pour que le rationnel contrebalance l'émotionnel. Cette émotion, comme elle me perturbe, aucun risque que je l'oublie. Je peux donc la mettre de côté et en différer l'analyse.

Je suis ainsi plus dans le présent. Je cherche éventuellement à me rassurer, si c'est nécessaire, soit en montrant de l'affection à l'autre, en faisant des choses pour l'autre, en recevant de l'affection, en partageant des bons moments, etc. Cela apaise l'aspect émotionnel.

Lorsque le moment est plus favorable émotionnellement, je me laisse aller à me replonger dans le ressenti que j'ai eu. Cela peut être plusieurs jours plus tard, quand je suis seul et que j'ai du temps pour réfléchir tranquillement. Bien souvent, je m'aperçois que ce ressenti s'est dissipé et que c'est passé tout seul. Dans le cas contraire, j'essaie de l'analyser et de déterminer ce qui s'est joué en moi.

Si je n'arrive pas à m'apaiser seul, je peux aussi poser des questions si j'en ai ou partager mon ressenti et en discuter avec la personne concernée. Je fais ça en dernier recours pour éviter de faire reposer mes insécurités sur l'autre. Ensuite, si c'est pas possible, c'est pas possible. Voilà ce qui fonctionne pour moi.

Une dernière chose que je souhaite dire sur ce sujet, si tu te sens perturbé suite à un évènement, une parole, tu peux t'isoler, tu peux être plus renfermé, ou triste. Tu as le droit d'être pas bien, et c'est ok. Informe juste l'autre de ce par quoi tu passes et tes besoins sur le moment.

#

(compte clôturé)

le mercredi 13 juillet 2022 à 17h45

@bonheur, ouais mais bon, suis moche pas grand, elle m'a envoyé une photo (à poil mais j'avais rien demandé), bon, bin c'est pas le même calibre. Là elle m'a juste envoyé un mail me disant qu'elle me répond longuement ce soir. Suspense...

Sinon, ils sont où les mecs poly? Parce-que là, on n'a que des mecs monos et des nanas poly depuis quelques semaines

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion