Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Jalousie / rivalité / suis-je faite pour le polyamour ?

Jalousie
#

Alisse (invité)

le vendredi 12 août 2022 à 05h51

Bonjour,

Je viens chercher vos avis sur ce que je suis entrain de vivre.
Cela fait 2 ans que je fréquente un homme. Au début, il était en couple exclusif avec une autre femme (donc il l'a trompée avec moi), puis ils ont ouverts leur relation. Depuis plusieurs mois il fréquente également une autre femme.
De mon côté au départ je ne voulais pas d'exclusivité. Cependant je n'ai pas d'autre relation romantique, que des aventures d'ordre sexuel. Ce n'est pas forcément un choix conscient, c'est ce qui s'est présenté à moi.

Pendant longtemps tout allait bien pour moi, mais j'étais dans une forme de déni et je m'occupais un minimum de ses autres relations. Depuis quelques temps les circonstances ont fait que j'ai dû faire face à la réalité de celles-ci et c'est très difficile, cela engendre beaucoup de jalousie et de tristesse chez moi.
Lorsque je lui fais par de ma volonté de passer plus de temps avec lui, voir même de faire évoluer notre relation, il me renvoie dos-à-dos avec ses autres compagnes qui elles aussi expriment apparemment des besoins similaires. J'ai l'impression qu'indirectement cela vient renforcer notre rivalité et cela me met très mal à l'aise. Qu'en pensez-vous ?

Par ailleurs je ne parviens pas vraiment à déterminer si j'ai vraiment envie de relations polyamoureuses puisque je n'ai de mon côté jamais vraiment eu plusieurs relations romantiques en même temps et que ce que je vis avec lui aujourd'hui ne me convient pas pleinement.
J'ai beaucoup de mal à déterminer ce que je souhaite au fond de moi. Avez-vous des conseils à ce sujet ?

#
Profil

Topper

le vendredi 12 août 2022 à 09h01

Bonjour @Alisse,

L'homme que tu fréquentes a ouvert son couple après tromperie. Nous ne savons pas comment s'est initiée cette ouverture, et dans quel contexte dans son couple. Selon ce que tu en dis, il y a une chose dont on peut être sûr, c'est que ce changement de mode relationnel s'est fait après s'être engagé dans d'autres relations. L'ouverture ne s'est pas faite dans un contexte neutre, sans autres relations qui justifient ce changement.

Pour moi, ça a son importance. Lorsque l'ouverture du couple est motivée par le fait qu'il y ait une personne extérieure (tromperie ou pas) et non comme une réflexion autour du couple et du modèle monogame, cela peut faire que beaucoup de spécificités à la vie non-monogame ne sont pas réfléchies. Il y a une urgence et une précipitation en raison du contexte.

Une relation monogame et des relations non-monogames ne se gèrent pas du tout de la même manière. Lorsqu'on s'est construit dans un modèle monogame, la transition n'est pas forcément évidente. Cela demande de déconstruire la monogamie, travailler sur la communication, la possessivité, la jalousie, le partage du temps, la gestion des sensibilités, des insécurités, des demandes d'attention, l'éthique relationnelle, etc.

Tout ça, c'est un processus qui demande un certain temps notamment pour se rendre compte de certaines complexités dont on a pas conscience en tant que monogame. Je pense que dans l'idéal il vaut mieux le faire avant d'impliquer d'autres personnes. Mais bon, la vie est ce qu'elle est et tout ne se passe pas forcément de manière idéale. Il y a de toute manière, un apprentissage qui vient avec l'expérience.

Lorsque tu demandes à passer plus de temps avec ton partenaire et qu'il y répond en parlant du besoin des autres, c'est probablement qu'il y a quelque chose de mal géré. Est-ce qu'il a parlé avec toi du temps qu'il pouvait t'accorder ? Est-ce que le temps passé ensemble s'est restreint ? Si c'est le cas, est-ce qu'il en a parlé avec toi ? Est-ce que tu connais ses attentes concernant votre relation et ses autres relations ? Est-ce qu'il est au courant des tiennes ? Est-ce qu'il a vraiment le temps de gérer les demandes d'attention de trois femmes ? Pourquoi a-t-il débuté une troisième relation avant d'atteindre un équilibre avec les deux précédentes ? Est-ce qu'il te rassure ? Est-ce qu'il tente de mettre des choses en place avec toi concernant tes insécurités ? Est-ce qu'il en parle au moins ? Il y a certainement des choses à questionner avec lui.

Ajouter une relation, cela n'augmente pas proportionnellement la charge mentale et le soin à apporter à celles-ci. C'est plutôt exponentiel selon le degré d'investissement dans ces relations. Dans le monde polyamoureux, des personnes se disent polysaturées lorsqu'elles ne peuvent plus gérer de nouvelles relations. Encore faut-il avoir conscience de ses propres limites, limites qui peuvent impacter les relations et la manière dont on les gère. On parle aussi de burnout relationnel lorsque quelqu'un accumule trop de relations et n'arrive plus à les gérer jusqu'à arriver à un épuisement. Est-ce qu'il a conscience de ça ?

Aujourd'hui, que tu te sentes dans une sorte de rivalité et que tu développes de la jalousie, ce n'est pas bon pour toi. Ce n'est pas bon non plus pour votre relation car dans un tel climat, celle-ci va se forcément se dégrader et toutes les problématiques vont s'amplifier. Tu seras de moins en moins sereine, de plus en plus triste, de plus en plus demandeuse, lui va de moins en moins réussir à gérer les choses. Il faut absolument que vous communiquiez sur vous, sur ce que vous attendez de cette relation et si vos attentes et l'investissement que vous pouvez y mettre sont compatibles.

En ce qui te concerne plus personnellement, tu n'es pas contrainte dans une relation monogame. Tu as donc la possibilité et du temps de disponible pour développer d'autres relations en parallèle. Cela peut être des relations de tout ordre, plus ou moins légères, plus ou moins investies.

Tu es dans une période de ta vie où tu ne sais pas trop ce que tu veux, et tu es libre, alors ça me semble un moment idéal pour explorer des choses. C'est en tâtonnant, en osant, en explorant, parfois en sortant de sa zone de confort, que l'on trouve ce qui nous convient ou pas.

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

bonheur

le vendredi 12 août 2022 à 09h43

Bonjour @Alisse,

Deux ans, c'est très court, d'autant que la relation était cachée à la base. D'ailleurs pourquoi ouvrir son couple avec d'autres relations et ne pas l'avoir fait initialement avec toi ?

Sa compagne historique, de son côté, comment digère-t-elle cela ? De ce que j'ai vécu et de ce que je lis ici, ce n'est pas facile et ça demande beaucoup de temps. Du coup, ton amoureux est certainement en situation "délicate" au sein même de son couple officiel. Le contraire serait surprenant. Si sa compagne de vie est encore dans une phase de résistance et vit mal la situation, il répercute obligatoirement ceci sur ses autres relations.

Après, s'il est en proie à des relations extérieures qui demandent toutes plus qu'il ne peut offrir, la saturation est vite atteinte pour lui. En polyamour, je dirais que les difficultés s'accumulent et oui, la saturation arrive rapidement. Il faut savoir se "démultiplier" et je crains qu'il ne sache le faire. Il fait peser ses contraintes sur ses amoureuses, à minima sur toi.

Quand c'était adultère, finalement, c'était plus clair. Tu n'attendais rien de lui, car il n'y avait rien à attendre d'un adultère, sauf des instants "volés". Avais tu les mêmes souhaits à l'époque ?

Si tu ressens de la jalousie et surtout de la rivalité (sans obligatoirement qu'il te renvoie au niveau des "autres"), alors je crois que le polyamour n'est pas fait pour toi. Mais bon, tirer une conclusion qu'à partir de tes quelques mots, c'est tout de même aléatoire.

#

Alisse (invité)

le vendredi 12 août 2022 à 14h06

Merci beaucoup pour vos deux longues réponses ! Elles sont riches et précieuses, surtout que je n’ai personne dans mon entourage qui vivent une situation similaire.

Je n’avais pas voulu rentrer dans trop de détails pour ne pas faire trop long, mais du coup je vais donner quelques précisions : les premiers temps où on se fréquentait, où je me suis attachée, je ne connaissais pas bien sa situation amoureuse (il m’avait dit les choses à demi-mot, je n’avais pas eu envie de creuser). J’avais l’impression qu’il était avec quelqu’un avec qui ça ne marchait pas. La phase d’adultère a proprement parler à durer très peu longtemps (4 mois max).
Je sais que c’est elle qui lui a proposé d’ouvrir leur couple, mais je ne sais pas si c’était suite à une idée de sa part à lui ou si c’était spontané.

Mais je crois qu’effectivement au début il y a avait pas mal cet aspect instants volés, et c’était beaucoup plus simple pour moi.

Aujourd’hui ils sont encore dans une situation compliquée. Ils habitent ensemble et d’ici quelques mois ils vont décohabiter (c’est lui qui emménage ailleurs).

Pour moi c’est important parce que c’est une relation à distance, et je ne peux jamais aller chez lui.

Comme c’est une relation à distance, on ne se voit pas souvent, tous les mois environ, parfois moins.
Je lui ai exprimé le souhait de le voir parfois un peu plus souvent. Globalement il me dit qu’il en a envie mais dans les faits c’est difficile à mettre en place, son emploi du temps est blindé. Je lui ai dit aussi que je souffrais de la position de relation secondaire que j’occupe. C’est quelque chose dans quoi je ne me suis jamais sentie bien.
J’ai trouvé que dans certaines circonstances, la fréquence des messages qu’on échange a vraiment baissé. La dernière fois qu’on s’est vu, j’ai remarqué que quand on était ensemble, il est plus souvent sur son téléphone, et j’ai vu plusieurs fois qu’il écrivait à ces autres compagnes. C’est quelque chose en particulier qui me fait beaucoup de mal. Mais pour l’instant je n’ai pas osé lui en parler.
De même quand je sais qu’il est avec une de ses partenaires, j’ai maintenant beaucoup de mal à lui envoyer des messages.

Quand à la 3ème personne qu’il voit, justement, je ne comprends vraiment pas pourquoi. Au début je pensais qu’il voulait juste expérimenter parce qu’il n’a pas eu beaucoup de partenaires. J’en sais peu de choses car nous en avons vraiment très peu parlé. Mais j’ai cru comprendre qu’il partait en vacances avec elle, et ça doit faire quasi un an qu’ils sont ensemble. Comme je l’ai dit pour moi ça a été plus facile pendant longtemps de chercher à en savoir le moins possible.
Je crois que c’est encore plus difficile à accepter pour moi qu’avec sa copine originale, dont je sais finalement beaucoup plus de chose.
J’ai essayé de le questionner sur ce que notre relation lui apportait, et comment ça s’inscrivait par rapport à ses autres relations. Il a totalement éludé cette question en me disant que c’était une vision utilitariste des relations.

Ce qui est sûr pour moi c’est qu’il n’a pas le temps, et qu’il constate qu’aucune de ses partenaires n’est épanouie dans la relation. Je ne suis pas sûre mais je crois que je suis finalement celle qui a été le plus épanouie pendant un temps dans ce schéma, puisque pendant presque 1 an je me suis sentie bien (mais toujours en faisant attention de me préoccuper à minima de ses autres relations). Et par contre je n’ai pas du tout écouter les signaux d’alertes quand quelque chose me blessait, j’ai tout refoulé et enterré.

On passe toujours de bons moments ensemble, mais les 3 dernières fois qu’on s’est vu on a dû consacrer énormément de temps à parler de ce qui n’allait pas dans la relation. Et j’ai l’impression de tourner en rond. Je me sens faible qu’il doive me rassurer. J’ai l’impression que ça lui fait peur. J’ai l’impression que lui aimerait mieux que je vois quelqu’un d’autre, que je sois moins en demande. Cependant on continue de beaucoup communiquer, même si j’ai l’impression qu’on s’en sort mieux lorsqu’il s’agit de comprendre nos caractères, nos traits de personnalité, que lorsqu’on traite des problématiques du polyamour

De mon côté je crois que je me suis doucement attaché à lui, et ce n’était pas facile car je me suis séparée il y a 4 ans d’une relation longue et toxique, et je n’étais pas prête à me réinvestir facilement. C’est pour ça qu’au début la distance et le fait qu’il est quelqu’un d’autre m’allait très bien.
Aujourd’hui je développe d’autres envies, et je me sens finalement étriquée dans le schéma actuel, j’ai l’impression qu’elles n’ont pas d’espace pour exister. Ensuite j’en viens à juger ces envies comme de la bête jalousie, à m’en sentir presque coupable, à avoir l’impression que ce que je souhaite va entraver sa liberté, et que je n’ai pas à lui demander de restreindre ses autres relations pour moi.

Au final j’ai effectivement l’impression que si le polyamour m’attirait sur le papier, le vivre est une tout autre chose. J’ai toujours su que ça demandait plus d’investissement qu’une relation classique, mais actuellement je ne m’y sens pas confortable.

Aujourd’hui je n’ai pas envie de m’investir dans une relation supplémentaire, je n’ai pas l’impression d’avoir le temps et l’énergie pour ça, ce qui fait que je ne profite pas trop de la possibilité offerte.

#

Alisse (invité)

le vendredi 12 août 2022 à 14h38

Ah oui une dernière chose : il me dit parfois qu’il a envie de pleins de choses avec moi, mais que juste il ne peut pas. C’est vraiment quelque chose qui me rend confuse.

#
Profil

bonheur

le vendredi 12 août 2022 à 14h40

D'après moi, tu n'as pas à vouloir une autre relation, surtout si tu ne t'en sors déjà pas avec celle-ci. L'amour est compliqué, alors ajouter une complication, n'allègera rien à une première difficulté.

C'est, je crois, illusoire de penser que l'on résous les difficultés d'une situation amoureuse délicate, en aimant "ailleurs". Leur couple allait mal, alors ils ont voulu "l'ouvrir" ? D'après moi, c'est voué à l'échec. Et puis, "ouvrir" ne veut rien dire du tout. C'est un mot passe-partout sans sens réel et surtout sans précision. Le polyamour ne revient pas à de la liberté. Ce peut être le contraire, je trouve. Tenir compte des un-e-s et des autres, est parfois énergivore. Et ce n'est en effet pas toujours confortable.

Pourtant, il arrive que l'amour survient à l'improviste et qu'il apporte une énergie hors du commun. Et ce jour-là, ne te prive pas de cette nouvelle relation qui t'offrira également. Il est courant qu'une relation amoureuse commence merveilleusement et qu'ensuite, elle se débarrasse de tout ce qui a fait "l'excès" pour prendre un rythme plus de croisière. Votre relation en est peut-être à ce stade. C'est dans la logique, je dirais. Et ça n'a rien à voir avec les autres relations.

Vouloir une égalité, ne me parait jamais judicieux. Aucune relation ne peut être égalitaire, ni en temps, ni en occupation (vacances, loisirs, autres). Percevoir plutôt les relations comme équitables. C'est différent.

Un exemple : si je vais en promenade en forêt avec mon chéri de vie, ce sera assez banal. On aura marché et voilà. Ce dernier n'est pas un hyperconnecté à la nature et pour lui une promenade revient à mettre un pas devant l'autre. J'ai un amoureux qui est encore plus que moi hyperconnecté à la nature. En promenade en forêt nous démultiplions nos discussions, notre admiration (arrêt pour admirer un insecte, une fleur, autres) et nous avons ce partage bénéfique, qui n'existe pas avec mon chéri de vie. Cela ne veut pas dire que je n'ai pas des moments de partage merveilleux avec mon compagnon historique, cela veut juste dire que jamais je ne partagerais cela avec lui. Je vis avec chaque amoureux différemment ce qui fait mon bonheur. C'est aussi pour cela que je n'aime pas parler d'égalité de temps passé. La même promenade avec l'un et avec l'autre, ne prendra pas le même temps. etc...

#
Profil

bonheur

le vendredi 12 août 2022 à 14h44

Alisse
il me dit parfois qu’il a envie de pleins de choses avec moi, mais que juste il ne peut pas. C’est vraiment quelque chose qui me rend confuse.

Nous avons tous des rêves, des envies que nous ne pouvons pas réaliser. Il y a le réalisable et le non réalisable. Tu n'as pas à te rendre confuse de ses frustrations. Et puis, s'il ne précise pas, comment savoir si ses envies rejoindraient les tiennes. Moi j'ai un amoureux passionné de motos et moi, la moto :-/ . On ne peut pas tout partager.

#
Profil

Topper

le vendredi 12 août 2022 à 17h35

Alisse
J’ai essayé de le questionner sur ce que notre relation lui apportait, et comment ça s’inscrivait par rapport à ses autres relations. Il a totalement éludé cette question en me disant que c’était une vision utilitariste des relations.

Si la relation qu'il entretient avec toi ne lui apportait rien, il ne serait pas en relation avec toi. On s'apporte toujours mutuellement des choses.

Alisse
Je lui ai exprimé le souhait de le voir parfois un peu plus souvent. Globalement il me dit qu’il en a envie mais dans les faits c’est difficile à mettre en place, son emploi du temps est blindé.

Donc il n'a pas le temps disponible pour toutes ses relations. Il n'a pas assez d'espace à donner à votre relation pour qu'elle évolue, et apparemment tu n'es pas la seule à vouloir demander plus de temps. Si il est déjà saturé dans la situation actuelle, il ne peut pas faire de miracles et il va y avoir des choix à faire. Si tout le monde a des attentes et qu'il ne peux pas y répondre, ça va être très compliqué.

Alisse
Je lui ai dit aussi que je souffrais de la position de relation secondaire que j’occupe. C’est quelque chose dans quoi je ne me suis jamais sentie bien.

C'est peut-être un signe que tu as du mal à vivre des relations non-exclusives. On peut avoir certaines attentes relationnelles, mais il faut être aussi à l'aise avec le fait de ne pas être la partenaire principale.

Alisse
Je me sens faible qu’il doive me rassurer.

Si tu ne te sens pas bien dans la relation, si tu te sens en insécurité, c'est normal d'avoir besoin d'être rassurée d'une façon ou d'une autre. Il y en a qui vont plus avoir besoin d'être rassuré verbalement, d'autres par plus d'attention pendant une certaine période, d'autres par du contact physique, etc. Il peut être nécessaire d'expliciter clairement la manière la plus efficace d'être rassurée car ce n'est pas forcément évident pour l'autre si il ne fonctionne pas de la même manière.

Il y a des personnes qui vivent des relations polyamoureuses suivies depuis longtemps et qui peuvent avoir besoin d'être rassurées, ne serait-ce que pour s'assurer que tout va bien lorsqu'il y a des changements de fréquences ou des prises de distance conjoncturelles.

Ce n'est pas être faible. Cela peut arriver. En particulier dans un contexte de relations multiples. En particulier à distance. En particulier lorsqu'on se voit peu. En particulier lorsqu'il y a des bouleversements par rapport à la situation d'origine. En particulier lorsqu'il y a des complications. En particulier lorsqu'il y a de la jalousie. En particulier lorsque l'autre donne moins d'attention.

C'est quelque chose de naturel et ta situation coche toute les cases. Ne te mets pas la pression là-dessus. Je t'ai demandé si il te rassure, parce que justement c'est une compétence importante lorsqu'on a plusieurs partenaires.

Alisse
Aujourd’hui je n’ai pas envie de m’investir dans une relation supplémentaire, je n’ai pas l’impression d’avoir le temps et l’énergie pour ça, ce qui fait que je ne profite pas trop de la possibilité offerte.

Si tu te tortures l'esprit en permanence sur cette relation, c'est tout à fait normal de ne pas avoir l'impression d’avoir le temps et l’énergie pour ça. La raison est simple, sur ton temps de cerveau disponible, tu peux l'occuper en intégralité à tourner en boucle sur ce qui ne te convient pas dans cette relation. Il n'y a alors pas de place pour autre chose.

Si tu arrives à te prioriser, à accepter la situation et te libérer de la charge mentale pour explorer d'autres choses et d'autres relations, tu seras aussi moins dépendante de cet homme et moins demandeuse. Votre relation pourrait alors être plus légère, vos rencontres seraient moins lourdes en discussions, avec plus de temps de qualité, et tu serais probablement moins en insécurité.

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#

Alisse (invité)

le vendredi 12 août 2022 à 18h56

Merci encore pour tes réponses, ça m'aide à avancer !

Ce que tu dis sur le fait d'avoir une activité qui a du sens avec un partenaire, ça m'aide à voir que j'ai besoin de savoir en quoi exactement notre relation est unique pour lui...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion