Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Changement de paradigme relationnel : très très perdue

Jalousie
#
Profil

myna

le mardi 02 février 2021 à 16h40

Bonjour à tous,

Ca fait quelques mois que je vous lis en sous marin, parce que j'avais besoin de trouver des échos dans vos récits, et je crois que j'ai atteint le stade où partager le mien s'impose peut être.
Avec l'amoureux, ça fait pas loin de trois ans qu'on se connait. C'était une relation très indéfinie pendant un peu plus d'un an, on se voyait régulièrement, on savait plus ou moins que l'autre voyait d'autres personnes à côté, on en parlait de temps à autre juste pour s'assurer que l'autre était toujours ok avec ce mode de fonctionnement, sans trop rentrer dans les détails.
Et puis on a fini par admettre qu'on était peut être un poil amoureux, peu de temps avant qu'il ne parte plusieurs mois en voyage. Je crois que c'est ce qui nous a permis de nous rendre compte qu'on allait beaucoup se manquer. On a convenu de rester libres pendant tous ces mois, on verrait bien où le vent nous mènerait. Et chacun a eu des petites histoires sans grande importance pendant ce laps de temps.
On s'est vraiment beaucoup manqué. Beaucoup écrit, durant ces 9 mois, à maintenir sans forcer le lien entre nous.
Depuis son retour il y a quelques mois, les choses ont un peu changé. Déjà de façon pragmatique : il vit chez moi depuis. Là où nous pouvions superbement ignorer jusque là si l'un de nous voyait quelqu'un d'autre, ça n'est plus possible (ca n'est d'ailleurs pas arrivé de mon côté depuis, et il ne me semble pas que ça soit arrivé du sien, ou alors de façon particulièrement discrète).
Et puis, la relation n'est plus tout à fait la même. On est ancré dans un quotidien maintenant, avec de potentiels projets ensemble.

Depuis son retour, la question de la relation poly est une énorme source d'anxiété pour moi, et je ne sais plus lui en parler. Déjà assez insécure de base, ces questions se sont particulièrement exacerbées ces derniers mois, pour tout un tas de raison. Je me trouve très interchangeable, j'ai un long passif relationnel dans lequel on m'a fait ressentir ça très fort et j'ai très peur qu'à aller voir ailleurs, il finisse par trouver que l'herbe y est plus verte, puisque je suis tout à fait remplaçable. Ca n'est pas quelqu'un qui communique beaucoup. Il est assez volontaire, si j'en ai besoin, il fait l'effort de parler, mais ça me donne l'impression d'être constamment celle qui est en demande, ce qui ne vient pas améliorer mon estime de moi dans cette relation.

Même si la partie très rationnelle de mes pensées sait qu'il fait ce qu'il peut avec ce qu'il est et qu'il fait de vrais efforts parce qu'il m'aime, eh bien la partie très émotionnelle de mes pensées est roulée en boule sur elle même depuis des mois à attendre la prochaine soirée d'angoisse où il ira retrouver une autre, puis la suivante, puis la suivante, jusqu'à ce qu'il ne revienne plus. Parce que pour moi, il ne peut pas en être autrement.

De mon côté, je n'ai plus très envie d'aller voir ailleurs. Je n'en ressens pas l'envie, ni le besoin, et je ne me sens pas assez solide pour gérer plusieurs relations à la fois en ce moment.

Y a eu quelques ratés dans la relation de confiance, à force de ne pas trop se dire les gens qu'on voyait, tout a fini par me tomber dessus dans un court laps de temps (à apprendre par d'autres que les filles qu'il m'avait présentées dans des soirées, voir même un peu forcé un "vous seriez tellement amies" étaient des amantes ou ancienne amantes. Avec, outre le sentiment de trahison de l'apprendre plus tard, par d'autres, le sentiment d'être le dindon de la farce, puisque ces filles par contre savaient très bien qui j'étais (avec des réactions très variable, de filles qui ont été très chouettes avec moi, et d'autres qui ont été carrément moins chouettes).

Tout ça me rend très jalouse, là où je ne l'avais jamais été dans mes précédentes relations. Je me méfie de tout, je surinterprète, je spécule, et tout ça ne me mène qu'à un sale bourbier d'angoisses qui s'autoalimentent et se structurent de telles façons que je ne sais plus en sortir.

Je ne sais pas trop ce que je viens chercher en venant écrire tout ça ici, alors je prendrai ce que vous donnerez, qu'il s'agisse juste d'une oreille, de conseils, de pistes de réflexion, .... et je vous en remercie très fort d'avance.

#
Profil

oceangris

le lundi 08 février 2021 à 16h04

Bonjour,
Le début de votre histoire et ton témoignage semblent prouver que tu es quelqu'un de très ouvert, et prête à vivre des choses différentes de la "norme". Là où le bât blesse c'est quand les sentiments s'en mêlent semble t'il.
Cependant ce qui me vient quand je te lis, c'est qu'il faudrait vraiment que tu dialogues avec ton compagnon, que tu lui exprimes tes sentiments et tes peurs. Il ne vas pas deviner tout ce que tu ressens si tu ne l'aides pas avec tes mots. On a souvent tendance à penser que les gens dans une situation donnée réagiront comme nous, mais ce n'est pas forcément le cas car on est tous différents. Du coup il pourrait agir de manière à te blesser sans même en avoir conscience. S'il connait tes fragilités, tes doutes, il aura la possibilité d'en tenir compte. Et toi en fonction de ses réponses tu sauras mieux suite à une discussion quelle est la part de réalité dans tes angoisses.
Son comportement avec ses autres relations et toi dans vos débuts, ne te conviendrait pas dans votre relation actuelle : Tu as appris après coup et cela t'angoisse. Mais à l'époque il n'y avait pas de vie commune, un accord commun pour aller voir ailleurs et ne pas trop en parler. Donc a priori pas de rupture dans la confiance que vous pouviez avoir l'un envers l'autre. Aujourd'hui tu sais que cela ne t'irait plus comme situation. Alors le mieux c'est d'en discuter. Réflechir à deux à ce qui est possible et ce qui ne l'est pas. Désamorcer les peurs, affronter au fur et à mesure les situations quand elles se présenteront au lieu d'angoisser sur des potentialités, et peut-être te rendre compte que ce n'est pas si compliqué...
Cela te semble difficile de lui parler ? Mais pourquoi? Tu as peur de sa réaction? S'il t'aime, je ne vois pas pourquoi il ne t'écouterait pas. Vous êtes deux dans cette histoire, et c'est toujours positif de dialoguer. Si c'est trop dur, tu peux lui écrire. Ton post est un bon résumé de ce que tu pourrais lui dire/écrire...
Je te souhaite plein de courage et une belle histoire avec ton amoureux

#
Profil

myna

le jeudi 11 février 2021 à 16h22

Merci beaucoup de ta réponse.
J'ai effectivement des difficultés à lui en parler. Je l'ai déjà fait, plusieurs fois.
Ca n'est pas quelqu'un de très communiquant. Il écoute, sans difficultés, et reçoit toujours avec beaucoup de respect et de bienveillance ce que j'ai à dire. Mais ça ne pas va vraiment au delà. Il s'exprime peu et encore moins quand ça touche à l'émotionnel. Son discours global, c'est que tout va bien, et que de son côté il n'a pas d'insécurité particulière (bon, l'expérience aura montré que c'est moins le cas qu'il le pensait, il a déjà eu un coup de colère suite à une relation un peu suivie que j'avais à un moment, même s'il refuse de l'admettre aujourd'hui).
Du coup, ça me place dans la situation - sans doute réelle, mais pas agréable ni reluisante - de la fille fragile, pas indépendante, infiniment moins cool que ce qu'il croyait, et je crois que ça m'use un peu d'être constamment dans la demande et celle qui pointe du doigt ce qui ne fonctionne pas.
Mais il va sans doute falloir rassembler mon courage et en repasser par là encore une fois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion