Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Modèle de contrat de fidélité ?

#
Profil

bonheur

le jeudi 17 octobre 2019 à 18h59

@Merlyn, chacun a une évolution différente. Tu sais, pour moi aussi, ça se compte en années. Et tu tiens compte d'elle, comme je tiens compte de mon chéri. Le commun est important.

#
Profil

artichaut

le jeudi 17 octobre 2019 à 23h17

Merlyn
que finalement, je suis anarchiste relationnel et que je vis mes relations comme je l'entends :-) .

Pour moi n'est pas ça anarchiste relationnel.
Vivre tes relations comme tu l'entends ce serait de l'égoïsme, ou du "couple libre" (avec plein de guillemets)… ou du polybéralisme

Anarchiste relationnel, de ce que j'en comprends, c'est ne pas hiérarchiser les relations. Mais ça n'empêche nullement d'avoir des règles ou même des contrats.

Mais c'est intéressant que tu dise ça. Si on peut entendre ce terme avec le sens que tu donne là, ça m'éclaire un peu, sur peut-être pourquoi j'ai du mal avec ce terme là (=non pour ce qu'il est —pour les gens qui le pratiquent— mais pour ce qu'il connote).
Bon c'est peut-être le mot anarchie qui me dérange (galvaudé, ultra connoté, utilisé à-tout-va, insuffisamment compris, trop axé sur la seule lutte anticapitaliste, etc).

#

(compte clôturé)

le vendredi 18 octobre 2019 à 00h00

C'est intéressant @artichaut que tu dévellopes car cela montre que je n'avais pas compris finalement ce terme et que je l'utilisais à mauvais escient...

#
Profil

artichaut

le vendredi 18 octobre 2019 à 00h41

Ben tu n'es pas le seul.
Et moi-même je ne suis pas certain d'en comprendre vraiment le sens.

Ma manière de pratiquer le polyamour est très proche de ce que je comprends de l'anarchie relationnelle : pas ou peu de hiérarchisation, y compris entre relations dites d'amitié et d'amour, spécificité particulière de chaque relation, no-script, etc et qui empêche nullement qu'il y ai des règles posées, qu'il y ai de l'engagement, qu'il y ai de l'inter-dépendance, qu'il y ai prise en compte de toutes les personnes concernées, etc.
Pour autant ce terme d'anarchie relationnelle ne me convient pas.

J'aime bien polyaffectivité et j'aime bien polyamour (car j'aime aussi mes ami·e·s).

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion