Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Début de relation difficile

Jalousie
#
Profil

petitgars

le mercredi 14 septembre 2016 à 23h00

Bonjour,

Voila j'ai commencé une relation (gay) avec un garcon il y a quelques mois, il etait deja en regation avec un autre depuis plusieur année, ca ne m'a pas géné outre mesure, je ne suis pas du genre jaloux, et cela fait deja plusieurs année que je trouve les relation polyamoureuse plus "adapté" a certaines personnes (dont moi).
au debut tout se passait bien, mais tres vite j'ai commencé a me rendre compte que mon copain racontait tout de notre relation a son autre copain, je me suis dit que c'etait une facon qu'il avait de rassuré son copin sur ma personne histoire qu'il ne s'inquiete pas.

le soucis c'est qu'avec le temps il continue encore et toujours a tout lui raconté, j'ai deja essayé de lui faire comprendre que moi, ca me genai un peu a force, mais ca n'a pas changer... pire je me suis rendu compte qu'il demendait meme l'avis de son autre copain des que nous avons une dispute ou une explication quand a notre relation, ou un desaccord... et j'ai souvent l'impression que ma relation avec lui est cosntament sous l'oeil de son autre copain ce qui commence a me rendre fou...

il arrive parfois qu'on parle de qqc, qu'il soit d'accord avec moi, puis quelques jours apres qu'il soit allé voir son autre copain, il a changer d'avis....

je ne sais pas trop quoi faire je ne veux pas etre blessant ni rien, je m'efforce d'essayer de passer outre cela mais c'ets de plus en plus present et de plus en plus d'element me mene encore et toujours a penser que son autre copain le "conseil" sur ce qu'il doit faire dans notre relation...

encore une fois je ne veux pas etre blessant ni rien et j'essaye de prendre sur moi, mais je ne sais pas le probleme vien de moi , de son copain? de lui? ya t il un fautif?

aidez moi a y voir plus claire svp est ce que c'ets moi qui me monte la tete ou est il possible que son copain est un probleme avec moi?

merci d'avance

PS: recement quand j'ai essayer de dire a mon copain que j'aimerai qu'il arrete de totu dire a son auter copain il m'a dit ok, puis quand il ets revenu une semaien plus tard il m'a dit qu'il valai mieu qu'il lui en parle par je fait parti de sa vie, que son autre copain aussi, du coup c'ets normal qu'il soit au courrant... et ne sais pas quoi repondre suis je egoiste si j'insiste? :/

#
Profil

bodhicitta

le jeudi 15 septembre 2016 à 00h22

ton copain était déjà dans une autre relation quand tu es rentré dans sa vie, je comprends qu'il ait en réflexe que "tout" lui dire de se confier à lui. Le coté il fait partie de sa vie.
Il dit que toi aussi t'en fait partie maintenant, p t etre il peut t'y faire une place en tenant compte de toi aussi en trouvant un juste milieu.

ça t'aiderait p t etre si il limite (limite définie à 2) ce qu'il raconte à son 1er copain. ex: ne pas parler des histoire de sexe, parler en générale sans donner d'exemples concrets etc

#
Profil

petitgars

le jeudi 15 septembre 2016 à 01h29

en fait ce qui m'ennui dans le fait qu'il repete tout, c'est que son autre copain est donc au courrant des histoires personelles, ce qui n'est effectivement pas agreable, mais ce qui m'ennui surtout c'est que j'ai constamment le sentiment que son auter copain essaye de prendre le contrôle sur la relation qu'il a avec moi, en lui disant quoi faire, ou comment reagir... (c'est compliqué a expliquer a l'ecris ca ne se fait pas de façon aussi abrupteni meme peut etre de facon conciente)

Il arrive souvent où, d'un coup ,je n'ai plus l'impression d'avoir a faire a mon copain mais a un discour " raporté " ... a force j'ai vraiment l'impression que c'est son autre copain influance ses reactions... et c'est ce qui me rend fou, car celui dont je suis tombé amoureux c'est mon copain, son attitude, ses avis, sa facon de pensé etc.... et pas son copain...

c'est tres difficile a décrire car c'est beaucoup de l'ordre du ressenti et j'ai conscience que cela peu passer pour de la jalousie... mais je sais qu'il y a quelquechose de different parfois quand justement j'ai l'impression que se n'est pas son avis a lui... surtout qu'il ait arrivé plusieurs fois que, suite a une discutions, on se mette d'accord sur quechose, un compromis ou même sur des choses plus simples comme un avis sur un film, dans ce smoment la tout se passe a merveille. Puis, quand je le revois apres qu'il ai passé du temps avec son autre copain... il a changé d'avis, et c'est ces moments la ou il ne tiens plus ces discourt de la meme facon , comme je l'ai dit, presque comme si se n'etait plus son avis...
(attention, il arrive souvent qu' on ai pas le même avis et où je n'ai pas du tout ce sentiment, mais sa facon d'etre est differente dans ces moments la, on sent qu'il explique son avis, avec ses arguments etc, on sent que ca viens du coeur et des tripes, et c'est aussi pour ces moments la qu'il me plait )

Voila pourquoi je ne sais pas comment réagir... a la fois je respecte leur relation a eux et je ne veux pas m' immiscer dans leur façon de fonctionner, je ne veux pas être blessant et je ne veux surtout pas donner l'impression que je veux "prendre la place" de son copain, se n'est absolument pas mon but, j'aimerai juste que notre relation soit "separé" (c'est pas vraiment le bon terme mais je ne sais aps trop comment le dire...) de celle qu'il a deja. qu'ils comprennent que la relation que j'ai avec lui est différente, que je ne veux pas savoir ce qui se sappe avec son autre copain car je ne veux pas risquer de faire des commentaire sur leur relations, et donc que j'aimerai que se soit la même quand a son copain et a notre relation...
Je ne sais pas comment aborder le sujet et lui expliquer sans que se soit mal interprété :/

Ou bien est ce que c'est moi qui ait peut etre une mauvaise perception d'une relation polyamoureuse? je ne sais pas, je me pose de plus en plus de questions :(

ps: mon copain m'a dit ce WE que son auter copain aimerai qu'il passe du temps avec nous pour vérifier que "tout se passe bien", se sais que ca ne part pas d'une mauvaise intention mais ca ne m'aide a m'enlevé de la tete que son autre copain veux avoir une vue sur notre relation... autre exemple, a notre premiere "dispute" le lendemain, son autre copain m'avait envoyé un message pour me dire quoi faire suite a notre dispute... :/

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 15 septembre 2016 à 08h33

Je pense que ce co-amoureux veut se garantir une place sécurisée, et qu'il le fait un coup mal, un coup bien. Toi tu le vois en train de contrôler, lui te voit en train de lui prendre une part de l'espace qu'il occupait - ou, plus bête mais pas moins effrayant, de l'espace qu'il croit devoir occuper. "Les gens que je vois traverser mon terrain vont peut-être me piquer mes pommes, je vais les traiter comme s'ils me les avaient déjà piquées pour ne pas avoir à me poser de questions".

Ton copain est le pivot dans la relation. C'est une place qui peut s'avérer compliquée à tenir, on se retrouve souvent premier décisionnaire (pas le seul, mais le premier dans le temps et celui qui a le plus de clés en main pour appliquer les décisions)... il doit apprendre à affirmer ses propres besoins et envies, pour que selon les décisions et les priorités qu'il donne à une relation ou l'autre, il soit cohérent avec lui-même : pas ménager un coup la chèvre, un coup le chou, mais assumer ce qu'il fait avec l'un et l'autre (bon, après l'image part un peu en vrille, désolé).

De ton côté... (du leur aussi, mais c'est toi qui demande), il faut comprendre que tu n'abordes pas qu'une personne, mais une situation et deux personnes.
Ta présence transforme l'ensemble, donc dans tes actes, si tu aimes la liberté de relation que tu vis, il convient d'offrir aux autres les moyens de définir la leur avec toi dans le paysage. Autrement dit, tu es effectivement en dialogue avec le co-amoureux. Soit vous assumez, vous vous parlez directement, à trois (au moins une première foi.
Soit vous préférez ne pas empiéter ni laisser empiéter, et donc rester dans des constructions de relations compartimentées, mais dans ce cas, ça veut dire que c'est à chacun de prendre sur lui que les limites qu'il veut voir respectées vont avec beaucoup de bienveillance, d'indulgence et de patience pour celles que les autres veulent faire respecter. C'est... beaucoup d'apprentissage, de paramêtrage ultra fin entre le pur lâcher prise, la prise en charge, le respect de ce qui ne pourra peut-être jamais être adapté... et iça peut être très frustrant de dire "c'est moi qui fais toujours des concessions", donc ça demande beaucoup de confiance dans la relation et dans tes propres demandes et motivations pour tenir.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 15 septembre 2016 à 08h43

sinon, je pense que le parti-pris de transparence de ton amoureux peut avoir plusieurs valeurs simultanément, plus ou moins bénéfiques :

- créer les conditions pour que ce qui se passe existe comme situation, pas comme truc invisible. Dans ce cadre, tu n'es pas l'amant caché... c'est le bon côté.
- il se déculpabilise, "si je dis tout et si mon autre amoureux a voix au chapitre, alors je ne fais rien de mal". C'est partiellement vrai, mais si ça part d'une culpabilité plus que de sa propre recherche de mode de vie, il va tout faire pour pas se sentir en faute, donc contenter celui qui le fait se sentir en faute.
- son copain peut effectivement être excessif dans sa demande de transparence, parce que lui-même assume pas la liberté qu'il offre. S'il veut contrôler, c'est qu'il a peur. Il a le droit d'avoir peur, et il faut bien lui donner quel que chose pour le rassurer, tant que ça n'empêche pas votre relation.Lui donner sa place, prendre la tienne.
Après, il a peut-être peur de toi individuellement, mais plus vraisemblablement, sa peur nait de ressorts psychologiques qui lui sont propres (peur d'être abandonné, négligé, déprécié... ya le choix), qui seraient là même si c'était avec d'autres gens. Pour "dégonfler" cette peur, le choix de te voir et te parler en vrai (pas nécessairement pour faire des plans sur votre avenir commun, juste vous connaître et voir que vous êtes des humains et pas des machines à tout casser la vie de chacun) peut relativiser peu à peu ses besoins de se protéger en prenant des décisions à la place de votre amoureux.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

petitgars

le jeudi 15 septembre 2016 à 14h15

merci bcp pour vos reponses, et pas de problemes pour les "images" que tu as données, je fonctionne aussi bcp par exemples et images donc c'est pas un probleme;)

Je comprends tout a fait que dans une relation comme celle ci je n'aborde pas qu'une personne mais deux, et cela ne m'a jamais echapé, et ne m'a jamais géné, c'est pourquoi je m'efforce a ne pas blessé aucun des deux et a ne pas donner l'image que je veux prendre la place d'un autre.

Personellement je prefererai des relation plus "compartimenté" comme tu l'a dit, et la ou je fait mon possible pour etre gentil, patient etc... j'ai l'impression malheureusement que se n'est pas forcement le cas de l'autre coté, au debut je me disai que j'avait peut etre fait qqc qui a été mal interprété par son copain, peut etre que j'avait pris trop de place et que cela lui afait fait peur,et j'ai tjs eu tendance a "reculer" et laisser plus de place pour montrer en quelques sorte ma bonne fois etq ue je ne cherche pas a m'imposer, sauf que ca continue encore et encore et meme de plus en plus fort a tel point que moi je commence a etouffer... et malgré tout ca j'ai encore cette impression que mon copain ne prends en compte mon avis qu'avec le prisme de son auter copain 'volontairement ou non)... ce qui n'aide pas...

quand tu dis:

Siestacorta
" - il se déculpabilise, "si je dis tout et si mon autre amoureux a voix au chapitre, alors je ne fais rien de mal". C'est partiellement vrai, mais si ça part d'une culpabilité plus que de sa propre recherche de mode de vie, il va tout faire pour pas se sentir en faute, donc contenter celui qui le fait se sentir en faute. "

Je pense que c'est tout a fait ca, a la nuance près, que j'ai l'impression que son copain entretient le fait qu'il se sente en faute... :(

Pour ce qui est de son copain, j'avai accepté en debut de relation de le rencontrer juste lui et moi pour qu'il puisse voir qui j'etais et essayer de le rassurer sur le fait que je n'avait pas pour intension de lui "voler" son copain, je me rapelle qu'a ce moment la il avait souvent tendance a dire des phrase avec un sens "gentil" a premiere vue mais qui sont quand meme blaissante malgré tout... je me dit que c'etait surement moi qui interprete mal ce qu'il voulai dire, ou que si il etait blessant c'etait sans le vouloir ou car il a peur de moi de quelques facon que se soit.

L'ennui si je le rencontre a nouveau avec ou sans mon copain, c'est qu'il soit a nouveau comme ça voire pire, je suis habituellement un peu grande gueule a pas me laisser marcher sur les pieds, depuis le début de cette relation je sais que mon coté grande gueule habituelle n'est pas appropié et donc je l'ai laissé de coté et je me suis toujours empêché de "répondre" quand il y avait qqc de blessant, pour eviter d'envenimer les choses, et pourtant je vous jure j'ai souvent des réponses qui me passe par la tete ! lol ^^
Du coup je me dit que re-discuter avec lui n'est peu être pas une bonne chose dans le sens ou vraiment, je ne vois pas trop comment cela pourrai arranger les choses... :/

Je sais aussi, et meme si je ne me serai jamais permis de commenté car se serai deplacé de le faire, que leur relation me parrait deja un peu desequilibré (de mon point de vu biensur et c'est tjs subjectif, mais encore une fois je n'ai jamais rien dit car je me dit que si ca fonctionne pour eux, c'est qu'ils en trouve leur compte) mais mon copain lui, ne sait pas tout des autres relations de son autre copain, son autre copain part souvent a travers la france., alors qu'il a deja dit a mon copain qu'il "devrait" deja s'assurer que sa relation avec moi avant d'en entamer d'autres... plus le temps passe et plus j'ai l'impression qu'il influance trop, sans s'en rendre compte mon copain dans leur relation.... et la ou normalement ca ne me generait pas, car chacun trouve leurs bonheur ou ils veulent, dans ce cas la moi ca me peine car j'ai l'impression que mon copain est "soumis", et que moi, j'ai tendance a pas aimé ca car je voudrai que tout le monde soit sur un point d’égalité, mais aussi pck cette relation semble empiéter sur la notre...

Au debut je pensai vraiment que je me fesai des films et que j'imaginai des choses juste pour me redonner du crédit dans un certain sens, puis je me disai qu'il fallait que j'arrete de penser a ca, que se n' etait surement pas le cas, juste de l'imagination et de l’interprétation... sauf que petit a petit cette version semble etre confirmé par des amis, et ce sans même que j'aborde le sujet... Dont un ami qui les connai allant jusqu'a definir son autre copain comme "une personalité ecrasante"

encore une fois je fait mon possible pour essayer d'etre objectif, de faire la part de choses de ne pas me monter la tete sur des details... quand j'aborde un sujet j'essaye de donner les raisons qui font que je me sente tres mal dans cette situation, je n'essaye pas de "ralier les gens a ma cause", et je m'excuse si c'est l'impression qu je donne, se n'est vraiment pas mon but. j'aimerai juste qu'on m'aide a y voir plus clair... et encore une fois je m'excuse si je passe pour un "connard" dans l'histoire, si vous pensez que le probleme viens de moi je prefererai qu'on me le dise franchement, que je puisse me faire une raison...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 15 septembre 2016 à 15h03

Non, non, t'as pas l'air du tout d'un connard, juste de quelqu'un qui se demande quoi faire.
Je crois que tu stresses et que ça renforce des problèmes qui ne viennent pas de toi, et que le stress peut fausser certaines de tes réactions, mais à part ça, tu sembles agir de façon assez clean, et en parler ici de la manière dont tu le fais est une bonne façon d'alléger un peu ta charge.

C'est des équilibres qui peuvent être difficiles, faut pas se culpabiliser d'avoir des doutes...

Pour ce qui est de la relation entre ton amoureux et ton co-amoureux... tu ne peux pas lui dire quoi faire, ça serait pas ta place et ça se retournerait probablement contre toi. Si l'autre devient abusif et fait mal à ton amoureux, tu peux être un soutien, un écho... mais tu n'es pas juste un ami qui aurait une position neutre pour affirmer "l'autre n'est pas bon pour toi". La relaiton peut bien être abusive, tu peux en parler, avec beaucoup de prudence, mais ton amoureux devra de toute façon prendre en charge ses décisions.

En revanche, tu peux dire "ça, ça me fait du mal à moi, ça abîme la relation, ça crée tel et tel problème et je n'ai pas à être le seul à faire que ça s'arrange, mes limites sont là", ça, ça me parait complètement légitime.

#
Profil

petitgars

le jeudi 15 septembre 2016 à 15h26

Siestacorta
"La relaiton peut bien être abusive, tu peux en parler, avec beaucoup de prudence, mais ton amoureux devra de toute façon prendre en charge ses décisions."

oui, j'aimerai qu'il comprenne cela, je ne sais juste pas trop comment le dire...

Siestacorta
"En revanche, tu peux dire "ça, ça me fait du mal à moi, ça abîme la relation, ça crée tel et tel problème et je n'ai pas à être le seul à faire que ça s'arrange, mes limites sont là", ça, ça me parait complètement légitime."

je suis 100% d'accord avec ca, l'ennui c'ets que j'ai peur de passer pour un égoïste en disant ca, j'ai l'impression que ca fait "moi je".... :/

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 15 septembre 2016 à 15h35

Une part d'égoïsme raisonnable est nécessaire, pour que les relations se passent bien. Si tu ne fais que "accepter" des trucs sans exprimer tes propres besoins, tu participes à ce que ça ne marche pas.
Plus facile à dire pour moi là que toi en situation évidemment ! Mais si tu gardes tes demandes pour toi pour pas être égoïste, tu ne donnes pas de possibilité à ton amoureux (ou à qui que ce soit) d'être bienveillant et aimant envers toi. Après, il a plus ou moins les moyens de te satisfaire, ça dépend de plein de choses. Mais déjà faut qu'il ait l'occasion de te dire qu'il les a ou pas.

Du coup, ça te mènerait à participer à créer des raisons de ressentiment, et au lieu de parler de tes besoins clairement en te sentant toi-même légitime (on a des besoins, c'est humain), tu risques toi aussi de passer en mode colère ou culpabilisation, ce que tu te retenais de faire, mais qu'en ne disant rien, tu te pousserais à faire.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

petitgars

le jeudi 15 septembre 2016 à 16h13

merci beaucoup je pense que tu as raison, j'avai peur de devenir egoiste ou completement fou ^^

je vois mon copain des mercredi prochain, pour discuter de tout ca, je reviendrai par ici quand se sera fait pour dire ce qu'il en est et pour poser des questions, si j'ai de nouveau doutes :)

encore merci :)

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 15 septembre 2016 à 18h34

De rien !
Tu sais c'est des conseils "à la louche", c'est à toi d'adapter avec la situation précise, les personnes.
Pas pour te faire flipper mais pas pragmatisme, je voudrais ajouter que parfois, on a beau bien faire, ça marche pas... mais disons qu'en ayant exprimé les besoins, mis la formes, proposé des solutions possibles, tu pourras te dire que t'as fait ta part, que même si l'issue n'est pas forcément heureuse, tu auras fait ce que tu pouvais pour qu'elle le soit.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 16 septembre 2016 à 01h24

Siestacorta
parfois, on a beau bien faire, ça marche pas...

Ca, c'pas faux....

Parfois t'envoies un message 100% CNV et tu te prends dans la face une fin de non-recevoir.

D'autres fois, t'es là disponible pour la personne, pour savoir ce dont elle a besoin, ce qui pourrait la rassurer.....et elle parle pas !

Bref, faut être deux (ou plus, parfois) pour que ça marche...

#
Profil

petitgars

le mercredi 05 octobre 2016 à 02h10

bonjour, je reviens apres quelques temps... il s'est passé beaucoup de chose... j'ai eu une grande explication et ca a sur le coup debloqué les chose on a passé un moment apres ca vraiment idyllique, quand je lui ai expliqué que j'aimerai que les deux relation soit un peu plus distinctes, il m'a dit qu'il avait compris et qu'il etait d'accord et tant qu'il a été avec moi je me suis rendu compte qu'il etait effectivement d'accors j'ai pas sentir de ressentiment de sa part tout s'ets bien passé.

malheureusement qu'encore une fois.... quand il est reparti puis revenu et apres avoir passé du temps avec son autre copain, il n'etait plus tout a fait d'accord... et ca a commencé a s'envenimer... j'ai pas put m'empecher de penser encore uen fois que son autre copain avait dut lui dire qqc qui avait engeandrer ca... mais j'ai essayé de prendre sur moi....

quand il reviens vers moi il reviens a chaques fois avec lidée en tete que c'est forcement moi le probleme et il reviens persuadé que j'ai un probleme avec l'idée meme du polyamour et a chaques fois on en reparle et je dois avoir une nouvelle explication avec lui... et quand on se voit maintenent a la fois moi j'ai eu tendance a me renfermer sur moi meme car je ne sais plsu quoi faire ni quoi dire et je sent que lui aussi est perdu...

Ce WE je me suis rendu compte qu'il s'ets mis a me mentir et a me cacher des choses qui du coup deviennent horrible a vivre... il etait avec moi ce samedi, il m'a dit qu'il devai partir au matin pour voir son patron, j'ai compris et j'ai dit d'accord, je me suis dit que j'allai etre gentil et sachantq u'il reviendrai vers midi, j'allai allé acheter a manger et preparer un repas pour son retour..; je fesai les courses quand j'ai recu un message disant qu'il mangeait avec des amis... j'ai pris sur moi j'ai reposé les affaire et decidé de me promener un peu en ville et chasser des pokemon en attendant qu'il rentre... et je suis tomber sur lui qui etait avec son autre copain... que j'avoue je n'ai vraiment pas bien pris...
je n'ai rien contre le fait qu'il le voit, mais qu'il le voit deja quand normalement il passe du temps avec moi est deja pas tres agreable mais en plus me rendre compte qu'il le fait en me sortant un mensonge ca ma fait vraiment mal....

quand il ets rentré je lui ai dit, on s'est disputé et il m'a dit qu'il ne me l'a pas dit pour ne pas me faire de peine etc... et je comprend sa demarche on en a parler et je lui ai demendé que si ca se reproduise qu'il me le dise franchement, que je prefere etre au courrant et je ne lui en voudrai jamais si il me dit la verité... mais lundi matin, il est reparti prendre le train pour rentrer chez lui et son copain (ils habite dans une petite ville proche de la mienne) et il m'a proposé de l'accompagner... la facon dont il me l'a dit j'avai l'impression qu'il le disait juste par principe mais qu'il n'avait pas vraiment envie qu eje vienne.... je me suis dit que je devai me faire des idées... que suite a la dispute du samedi je devai s mal interpreté les choses, et je me suis dit que s'il me le proposai c'est qu'il voulai que je l'accompagne, alors au matin je l'ai accompagner a la gare ..; et je suis tombé nez a nez avec son autre copain qui l'attendait a la gare.... et quand je suis tombé sur lui je ne m'y attendait pas, et vu qu'il ne m'avait rien dit je ne m'etait pas preparé et mon sang n'a fait qu'un tour.... et je suis parti des que je l'ai vu...

encore une fois j'ai l'impression qu'il m'a menti et je ne sais pas pourquoi il a fait ca.... ce qui me fait encore plus de peine c'est que les premiers temps c'est deja arrivé que son autre copain l'attende a la gare, mais il m'avait prevenu avant ca, je lui avait dit aurevoir avant qu'il rejoigne son autre copain et ca n'avait jamais posé de problemes....

donc depuis j'avoue qu eje suis perdu...; et j'ai fait une betise.... j'ai regardé les message qu'il envayai a sona utre copain sur son compte facebook qu'il avait laissé ouvert chez moi.... je sais que c'est pas bien, je m'en veux enormement d'avoir fait ca... mais je me rends compte que son autre copain est effectivement celui qui lui dit que j'ai tord il lui dit que mes reactions sont idiote, que c'ets moi qui dit des connerie, que c'est a moi d'accepter et de faire avec etc.... et je ne sais pas quoi faire dans cette situation... car son autre copain, et j'en ai la confirmation est tres véhément a mon sujet, et au vu des message il me semble evidant que mon copain se rejoin toujours a son avis a lui...

et la ou a moi il me dit qu'il nous aime chacun differements car on est deux personne tres differentes, ce que je comprends, je me suis rendu compte qu'a lui il lui dit qu'il l'aime plus que moi, et qu'il est le seul homme de sa vie....

je sais que j'aurai pas du voir ca, mais du coup je me sent plus bas que terre et je ne sais pas quoi faire.... car moi j'ai toujours considéré que les gens avec qui on est en relation polyamoureuse doivent tous etre egal, qu'il n'y a pas une personne principale et des autre moin importantes... je trouve ca aussi horrible que les gens qui ont des enfants et qui en prefere un plutot que les autres.... c'est qqc d'horrible quand se rends compte qu'on est juste "l'autre"... en tt cas se n'est pas ma vision de l'amour... je concois qu'on peut avoir un passé plus important et avoir plus vecu de chose avec qqn, mais a mon sens ca ne change pas le fait qu'on aime plus ou moin qqn...
est ce qu'on aime d'avantage les amis qu'on connai depuis longtemps plutot que les nouveau???

personnellement non j'aime autant mes amis qu'ils soient récent ou enceint, j'aime autant mon copain que j'ai pu aimé mes autres relations ...

#
Profil

chrno

le jeudi 06 octobre 2016 à 13h49

Salut à toi,

Je suis désolé pour toi de lire ce que tu es en train de vivre... Mais cela ne doit pas t'amener a te sentir plus bas que terre comme tu le dis.

C'est très dur de juger réellement de la maniière dont quelqu'un se comporte juste par des écrits mais il ne me semble pas vu ce que tu remontes que tu es mal agi hormis le fait de regarder son facebook (ce qui reste assez stupide et parfait pour se faire du mal, si tu as des doutes, et tu en avais puisque tu l'as fait, tu aurais pu lui demander ou le confronter à son comportement).

En gros pour ce que je comprends et résumé, tu es dans une relation ou tu n'as pas confiance en ton copain et tu ne sais pas sur quel pied dansé a cause de ce que tu considère comme de l'ingérence de la part d'un tiers.

Et manifestement tu es fasses a des personnes qui n'ont pas la même manière de considérer ou vivre les relations en général.

Je pense qu'une relation est quelque chose dans lequel on doit se sentir bien et au mieux s'épanouir donc tu peux commencer à te battre pour la part du bifteck et taper du point sur la table. Et si la situation perdure, il n'y a pas de mal a considérer une rupture comme une option viable, ce n'est pas un échec en soit :-/

#
Profil

FloWolF

le jeudi 06 octobre 2016 à 14h55

petitgars
merci beaucoup je pense que tu as raison, j'avai peur de devenir egoiste ou completement fou ^^

Même si notre héritage culturel Chrétien ne nous pousse pas du tout dans cette direction, il est important de distinguer deux notions :

- penser à soi, c'est se donner les moyens d'être suffisamment bien avec ses besoins pour que les autres autour de soi puissent bénéficier de notre présence en mode "je me sens bien"
Tout le monde tire les bénéfices de cela, et j'aurais tendance à dire que c'est lorsqu'on développe cette équanimité entre ce qu'on donne à soi et aux autres qu'on commence à pouvoir développer des relations sur des bases saines (pour autant qu'en face la personne soit capable de recevoir ça)

- ne penser qu'à soi, c'est être égoïste. Considérer que les autres nous doivent la satisfaction de nos besoins et de notre bien-être alors qu'ils n'ont jamais adhéré à ce contrat qu'on a passé unilatéralement.
Sur du long terme, il y a souffrance, de soi parce qu'on finit seul, des autres parce que soit ils se soumettent, soit ils se révoltent, soit ils se barrent. Les trois peuvent s'enchaîner de façon séquentielle, ça dépend de qui on a en face de soi.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

FloWolF

le jeudi 06 octobre 2016 à 15h22

De ce que tu décris, ton copain est dans une situation d'emprise avec son autre copain.

Manifestement ton copain a une volonté aussi sincère que la tienne que les choses se passent bien entre vous (le fait que vous arriviez à discuter des problèmes et désaccords, et construire des accords en témoigne) tout en continuant à se soumettre aux exigences de l'autre parce que c'est comme ça qu'il fait en sorte que ça se passe bien avec lui. Toute la patience et l'énergie mise à passer ces accords est vaine aussitôt que son autre copain lui dit quoi et comment faire, ce à quoi ton copain se soumet pour des raisons qui lui appartiennent et qui n'ont pas de rapport avec toi et ta relation avec lui.

Il est légitime que ta confiance en ton copain soit abîmée si les accords passés ne sont pas respectés, et si tu l'as pris en flagrant délit de mensonge.
Je vais sans doute ne pas être d'accord avec tout le monde là dessus, mais quand on a des éléments tangibles indiquant que notre confiance est abusée, vérifier si c'est le cas je ne trouve pas ça si moche que ça, c'est juste de l'hygiène personnelle histoire de pas se faire prendre pour un con jusqu'au bout, le respect et l'honnêteté, ça marche uniquement quand c'est réciproque.

Basé uniquement sur ce que tu dis, ton attitude est bien plus éthique que celle de son copain (et d'une certaine façon du tien...). C'est bien beau de sa part de prôner la transparence absolue pour au final mettre ton copain en situation de devoir te mentir pour se soumettre à ses exigences de contrôle. De mon point de vue en lisant ton récit, je vois un désir sincère de pratique du polyamour de ton coté, confronté à quelqu'un se pensant en position de donner des leçons de vertus qu'il n'applique pas du coté du copain de ton copain, et une personne qui se retrouve au milieu à vouloir satisfaire tout le monde, sans même se poser la question de ce qu'il veut lui, une relation éthique ou une relation dans le mensonge ?

Chacun a ses raisons, je ne juge pas les siennes, mais il faut savoir regarder une situation en terme de ce que ça apporte et ce que ça enlève en terme de conséquences positives. Ton attitude apporte du positif, celle des autres enlève et brise tout ça.

Je ne suis pas dans ta situation, mais si tu étais un bon ami venant me raconter ça, je te dirais de te préserver plutôt que de t'épuiser à changer quelque chose sur lequel tu n'as aucun levier, s'il n'y a pas d'espoir que ton copain tape du poing sur la table question se faire respecter avec son autre copain.

As-tu parlé à ton copain des problèmes que te posent le fait qu'il brise invariablement tous vos accords après avoir parlé à son autre copain ?
Quelles réponses à cela ?

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

FloWolF

le jeudi 06 octobre 2016 à 15h30

Ah oui, et dernière chose à ajouter, laisser une messagerie ouverte chez quelqu'un (volontairement ou non) quand on sait pertinemment que l'autre va trouver dessus des choses sur lesquelles on lui ment, c'est pas anodin, ça ne relève pas du simple oubli, surtout quand on sait très bien qu'on tient 2 discours différents à cette personne. On peut appeler ça un acte manqué, ou un canal de communication indirecte de quelque chose trop lourd à porter mais trop lourd à aborder de façon frontale.

J'ai pu observer (dans mes relations et celles d'amis) qu'il était fréquent que certaines personnes ne voulant pas être "le méchant" (comprendre celui qui rompt) met en place des mécanismes pour "forcer" l'autre à le faire.
Je dis ceci sans juger cela, de ce que j'ai observé, c'est jamais intentionnel. Par contre c'est putain de toxique.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Minora

le jeudi 06 octobre 2016 à 16h46

FloWolF

Il est légitime que ta confiance en ton copain soit abîmée si les accords passés ne sont pas respectés, et si tu l'as pris en flagrant délit de mensonge.
Je vais sans doute ne pas être d'accord avec tout le monde là dessus, mais quand on a des éléments tangibles indiquant que notre confiance est abusée, vérifier si c'est le cas je ne trouve pas ça si moche que ça, c'est juste de l'hygiène personnelle histoire de pas se faire prendre pour un con jusqu'au bout, le respect et l'honnêteté, ça marche uniquement quand c'est réciproque.

Basé uniquement sur ce que tu dis, ton attitude est bien plus éthique que celle de son copain (et d'une certaine façon du tien...). C'est bien beau de sa part de prôner la transparence absolue pour au final mettre ton copain en situation de devoir te mentir pour se soumettre à ses exigences de contrôle. De mon point de vue en lisant ton récit, je vois un désir sincère de pratique du polyamour de ton coté, confronté à quelqu'un se pensant en position de donner des leçons de vertus qu'il n'applique pas du coté du copain de ton copain, et une personne qui se retrouve au milieu à vouloir satisfaire tout le monde, sans même se poser la question de ce qu'il veut lui, une relation éthique ou une relation dans le mensonge ?

Chacun a ses raisons, je ne juge pas les siennes, mais il faut savoir regarder une situation en terme de ce que ça apporte et ce que ça enlève en terme de conséquences positives. Ton attitude apporte du positif, celle des autres enlève et brise tout ça.

Je ne suis pas dans ta situation, mais si tu étais un bon ami venant me raconter ça, je te dirais de te préserver plutôt que de t'épuiser à changer quelque chose sur lequel tu n'as aucun levier, s'il n'y a pas d'espoir que ton copain tape du poing sur la table question se faire respecter avec son autre copain.

Message modifié par son auteur il y a une heure.

Entièrement d'accord avec ça!

#
Profil

Minora

le jeudi 06 octobre 2016 à 16h46

FloWolF
Ah oui, et dernière chose à ajouter, laisser une messagerie ouverte chez quelqu'un (volontairement ou non) quand on sait pertinemment que l'autre va trouver dessus des choses sur lesquelles on lui ment, c'est pas anodin, ça ne relève pas du simple oubli, surtout quand on sait très bien qu'on tient 2 discours différents à cette personne. On peut appeler ça un acte manqué, ou un canal de communication indirecte de quelque chose trop lourd à porter mais trop lourd à aborder de façon frontale.

J'ai pu observer (dans mes relations et celles d'amis) qu'il était fréquent que certaines personnes ne voulant pas être "le méchant" (comprendre celui qui rompt) met en place des mécanismes pour "forcer" l'autre à le faire.
Je dis ceci sans juger cela, de ce que j'ai observé, c'est jamais intentionnel. Par contre c'est putain de toxique.


Message modifié par son auteur il y a une heure.

Et avec ça aussi. Je l'ai observer à plusieurs reprises moi aussi.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 07 octobre 2016 à 11h56

FloWolF
Ah oui, et dernière chose à ajouter, laisser une messagerie ouverte chez quelqu'un (volontairement ou non) quand on sait pertinemment que l'autre va trouver dessus des choses sur lesquelles on lui ment, c'est pas anodin, ça ne relève pas du simple oubli, surtout quand on sait très bien qu'on tient 2 discours différents à cette personne. On peut appeler ça un acte manqué, ou un canal de communication indirecte de quelque chose trop lourd à porter mais trop lourd à aborder de façon frontale.

Je doute pas que ça arrive parfois, mais en partie parce, comme tu le remarques ensuite, c'est souvent toxique, la seule façon que je connaisse de pas se faire piéger par cette logique-là (en plus d'avoir à gérer la difficulté de relation déjà présente), c'est d'être irréprochable, de fermer de moi-même les messageries de l'autre sans regarder autre chose que le bouton de log out, de pas toucher le journal d'appels d'un téléphone qui se promène tout seul...
C'est cette abstention de déconner avec ça qui me permet d'être de bonne foi dans la confiance que je propose et d'être "juste" si je l'espère de l'autre.

Après on est des humains, on peut pas être irréprochable en permanence. Mais dans une cas de ce genre, c'est pas seulement une question d'éthique et de "sur le moment", ça a des conséquences pratiques qu'on veut généralement éviter.

D'accord, de la part de l'autre, c'est pas anodin de laisser une messagerie ouverte. Soit qu'il estime que lui-même pourrait fouiller si le cas inverse se présentait, soit qu'il cherche à communiquer sans assumer ce qu'il a à exprimer, soit qu'il pense même pas à l'importance de cette intimité là (et pas questionner ce quotidien numérique qui a pris quand même pas mal de place dans notre vie sociale, c'est possible que ça signifie ne pas avoir vu que les intimités étaient perméables dans la relation... en poly c'est pourtant un truc qu'on peut pas zapper facilement).
Mais idéalement, je fais mon inspecteur des travaux finis désolé, la réaction que je crois la plus saine c'est : "j'ai vu que tu avais laissé la messagerie ouverte, je l'ai fermée sans regarder son contenu. C'est facile parce que je pense qu'on a rien à se cacher / c'est difficile parce qu'on a chacun des questions et que ça serait bien pratique de pouvoir trouver la réponse vite et s'épargner des doutes et des discussions exigeantes, mais s'abstenir de toucher aux MP d'un autre, c'est se donner l'occasion de construire la confiance".
Ca met un peu la pression moralisatrice... mais les enjeux interpersonnels sont réels, autant en tenir compte.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion