Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.


Cette page est étiquetée ICRA pour la protection des enfants.

Onanisme et confidences...

Sexualités
#
Profil

Granita

le mardi 19 juillet 2016 à 17h47

Bonjour à tous et toutes,

Il y a quelques temps j'ai fait la connaissance d'un couple d'amis, présentés par des amis lors d'une soirée d'été il y a 2 ans.
Pour la faire courte, le gars en question cherche à discuter avec moi en message privé sur un réseau social (nous sommes "amis" sur ce site depuis quelques temps) de temps en temps. Ce côté occasionnel s'est transformé en plus régulier depuis qques jours et aujourd'hui, alors qu'il ne semble pas me draguer véritablement, il m'écrit qu'il est fortement adepte de l'onanisme.
Donc il se masturbe quoi !! Il m'a écrit avoir honte qques heures après, mais minimise ses pratiques...
Il n'est pas poly. Il est marié avec enfants.
Même si je ne juge pas ces pratiques sexuelles qui n'appartiennent qu'à lui, je ne peux pas m'empêcher de me poser des questions : pourquoi m'avoir écrit un truc aussi Perso alors qu'on se connaît si peu (question à laqu'elle il n'a pas su me répondre).
A savoir que je lui ai rapidement expliqué ma façon de gérer ma vie sentimentale tout de même, bien avant sa confidence..

Bref : est ce qu'il vous est déjà arrivé que lors d'une rencontre (réelle puis virtuelle), l'Autre en vient, alors qu'il ne vous a vu qu'une fois, à se confier si ouvertement à vous ?

En gros, comme c'est pas la 1ère fois que ca m'arrive, je me demande si c'est mon karma ou bien...

#
Profil

gdf

le mardi 19 juillet 2016 à 20h01

Ca me fait penser à une BD de Jean Claude Tergal, en pleine action dans sa salle de bain. Une nana sonne à sa porte, il ouvre et lui dit "tiens, Brigitte, justement je me branlais en pensant à toi". Elle lui claque la porte au nez.

Bref, rien de mal à pratiquer l'onanisme, mais c'est bizarre d'en parler comme ça. Le mieux à faire est peut être de lui poser la question : pourquoi est-ce qu'il a choisi de t'en parler ? Attend-il une réaction de ta part?

#
Profil

Granita

le mercredi 20 juillet 2016 à 00h28

gdf
Ca me fait penser à une BD de Jean Claude Tergal, en pleine action dans sa salle de bain. Une nana sonne à sa porte, il ouvre et lui dit "tiens, Brigitte, justement je me branlais en pensant à toi". Elle lui claque la porte au nez.

Bref, rien de mal à pratiquer l'onanisme, mais c'est bizarre d'en parler comme ça. Le mieux à faire est peut être de lui poser la question : pourquoi est-ce qu'il a choisi de t'en parler ? Attend-il une réaction de ta part?

Merci pour ta réaction.
Déjà je ne pense pas qu'il pense à moi dans ces moments puisqu'il ne me semble pas qu'il me drague à proprement parler. Je pense plus à un besoin d'échanger avec quelqu'un d'ouvert au dialogue sans tabou.
Je lui ai demandé pourquoi il avait le besoin de raconter un truc aussi intime. Et il m'a simplement écrit qu'il ne sait pas. Sur le coup, comme j'ai laissé un peu du temps après cette confidence, il m'a écrit avoir honte de son aveu. Puis après l'avoir rassuré sur le fait que je ne le jugeait pas, il m'a écrit qu'il sentait qu'il pouvait se confier et qu'il avait confience.
Oui mais bon, je fais quoi avec ça moi ? :)
D'un autre côté, force est de constater que certains ont un besoin pressent de se confier à quiconque aurait une oreille attentive et bien ouverte. Et si en plus elle semble hermétique au jugement, alors là quelle aubaine, dans une société où aujourd'hui le dialogue est entaché par le virtuel, la violence est omniprésente (ce qui rend les contacts aux autres très furtifs de peur de...), dans une société qui se recroqueville....
Mais oui Gdf, ça fait bizarre de recevoir ça, d'autant que comme je l'écris, c'est pas la 1ère fois qu'on me confie des trucs tres, tres, tres...perso ! Pffff ;)

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#
Profil

gdf

le mercredi 20 juillet 2016 à 00h57

Il faut donc voir le côté positif : tu inspires la confiance, on peut te dire des choses qu'on ne dit pas à n'importe qui. Le risque est de se retrouver avec tous les psychopathes des environs qui te racontent leur vie :)

#
Profil

alex666

le mercredi 20 juillet 2016 à 08h32

A mon avis tu peux reduire a 3 possibilités :
- il est ultra a l'aise sur la question (a priori dz ce que tu dis c pas le cas)
- ca l'excite de te le dire
- il estime avoir vraiment un probleme et te sachant poly, il doit voir en toi l'ouvrrture necessaire pour en parler

La branlette en soi, c'est pas la fin du monde, la surbranlette par contre ca amene PLEIN de choses negatives en soi si on est pas a son propre diapason. Mais c'est la partie emergée de l'iceberg vu que c svt accompagné d'une addiction au porno qui peut avoir des effets pzs sympa du tout comle des troubles erectiles induits et meme des changements de mentalité (etre excité par qqch en desaccord avec ses valeurs et ce sans que ce soit juste un fantasme inavoué). Bref s'il est addict et qu'il te pense de confiance c peut etre simplement qu'il a besoin d'en parler.l

#

(compte clôturé)

le mercredi 20 juillet 2016 à 10h05

J'ai reçu un jour au journal où je bossais un mot: "Voilà l'effet que me font vos livres", accompagné d'un kleenex plein de sperme séché!
Je l'ai réexpédié à l'envoyeur avec ce message: "Ces livres vous donnent satisfaction pour un coût modique, mais le résultat vous appartient, je vous le renvoie." Il m'a fichu la paix.
Je pense qu'il voulait juste provoquer, voir comment je réagirais, si j'étais aussi "libérée" que l'expriment mes livres. Jeu de gamin.
En revanche, deux fois, j'ai été harcelée par des hommes qui avaient flashé sur moi, m'ont écrit pour me demander conseil, et comme je leur ai répondu plusieurs fois, ils se sont persuadés qu'il se passait qq chose entre nous. L'un d'eux s'est enhardi et est devenu tellement vulgaire que j'ai dû le menacer d'une plainte avec avocat pour qu'il se calme.
En résumé: accueillir calmement la première confidence, mais ne pas prolonger sinon ils se font des idées. Souvent, pas toujours heureusement.

#
Profil

Granita

le mercredi 20 juillet 2016 à 10h36

alex666
A mon avis tu peux reduire a 3 possibilités :

- il est ultra a l'aise sur la question (a priori dz ce que tu dis c pas le cas)

- ca l'excite de te le dire

- il estime avoir vraiment un probleme et te sachant poly, il doit voir en toi l'ouvrrture necessaire pour en parler

La branlette en soi, c'est pas la fin du monde, la surbranlette par contre ca amene PLEIN de choses negatives en soi si on est pas a son propre diapason. Mais c'est la partie emergée de l'iceberg vu que c svt accompagné d'une addiction au porno qui peut avoir des effets pzs sympa du tout comle des troubles erectiles induits et meme des changements de mentalité (etre excité par qqch en desaccord avec ses valeurs et ce sans que ce soit juste un fantasme inavoué). Bref s'il est addict et qu'il te pense de confiance c peut etre simplement qu'il a besoin d'en parler.l

Oui alex666, suis d'accord avec toi et concernant le pourquoi de la confidence, je reste partagée entre l'excitation et le besoin d'aide (d'autant plus qu'il m'a avoué aussi voir une psy)... Et effectivement, je pense qu'il n'est pas bien avec lui même et dans sa famille....
Là où ça me pose plus question, c'est que j'ai, depuis longtemps, une propension à attirer bons nombres de "cas". Heureusement pour moi Gdf, pas encore de psychopathe ;) mais un pervers narcissique (ça c'est fait !), un borderline (ça c'est fait aussi !!).
Certes, je suis travailleur social (bin oui j'abuse!!!) ce qui fait ressortir chez moi l'empathie et la générosité. De plus mon côté poly entraîne chez moi une ouverture d'esprit certaine et une facilité de dialogue sans tabou (plus chez l'autre que chez moi qui suis assez discrète sur ma vie intime). Mais la résultante en est que je ne peux que constater que le risque est grandissant que je me barricade petit à petit par protection car il y a des jours où etre ce que je suis est fatigant.

Est-ce que certaines (ou certains) ici se reconnaissent en moi et souhaitent partager leur vécu pour faire avancer mon schmilimilik ? ;D
Bonne journée à tous et toutes

#
Profil

Granita

le mercredi 20 juillet 2016 à 10h42

APH
J'ai reçu un jour au journal où je bossais un mot: "Voilà l'effet que me font vos livres", accompagné d'un kleenex plein de sperme séché!

Je l'ai réexpédié à l'envoyeur avec ce message: "Ces livres vous donnent satisfaction pour un coût modique, mais le résultat vous appartient, je vous le renvoie." Il m'a fichu la paix.

Je pense qu'il voulait juste provoquer, voir comment je réagirais, si j'étais aussi "libérée" que l'expriment mes livres. Jeu de gamin.

En revanche, deux fois, j'ai été harcelée par des hommes qui avaient flashé sur moi, m'ont écrit pour me demander conseil, et comme je leur ai répondu plusieurs fois, ils se sont persuadés qu'il se passait qq chose entre nous. L'un d'eux s'est enhardi et est devenu tellement vulgaire que j'ai dû le menacer d'une plainte avec avocat pour qu'il se calme.

En résumé: accueillir calmement la première confidence, mais ne pas prolonger sinon ils se font des idées. Souvent, pas toujours heureusement.

J'ai validé mon message sans voir votre commentaire.
Merci beaucoup pour ce partage et merci pour le conseil :D

#
Profil

alex666

le mercredi 20 juillet 2016 à 15h15

Je pense tout simplement que s'il t'en parle "comme ca", sans dire que c un probleme, "pour le fun", recadre le vite fait, pour pas enliser la chose. Et s'il aborde le cote "probleme", la masturbation c que la fin de la chose, du coup normalement c pas de masturbation que vous allez parler, et si pas a l'aise ou pas envie ya plein de ressources pour l'aider.

Genre yourbrainonporn.com

Le porno peut etre une vraie addiction et suffisamment honteuse pour s'y enliser comme il faut.

Pour faire un lien avec le poly, qd ma femme a voulu voir qqn, j'ai voulu faire entrer ca dans une case a un moment, et ne comprenant pas ses besoins affectifs hors couple, je me suis tourné vers ce que je comprenais : le sexe. Et je me suis retrouvé a regarder des trucs candaulistes ou de cuckolding. Et bien souvent c'est tout sauf glamour et epanouissant pour le "couple" de la video. Et le truc peut s'insinuer en toi et te faire etre excité par des choses qui cadrent pas du tout avec ton envie premiere. C'est pas un bon paradoxe a vivre.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion