Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin de vos lumières

#
Profil

Mark

le mercredi 23 mars 2016 à 16h12

Bonjour Nature,

J'ai suivi ton fil en silence. Je prends mon clavier pour te souhaiter du courage, car il en faut pour affronter les décisions qui s'imposent petit à petit. Le processus de prise de conscience est une période difficile, la transition tout autant.

Saches qu'au bout de tes démarches, que cela soit la reconstruction de ton couple ou le reprendre ton autonomie, il y aura l'apaisement, et la sérénité de reprendre le contrôle de ta vie.

Entoures toi de personnes bienveillantes, c'est important. Tu en as déjà croisés quelques une ici il me semble ;-)

Bien à toi,
Mark

#
Profil

Juliejonquille

le mercredi 23 mars 2016 à 20h37

Courage, je suis de tout coeur avec toi.
Ce que tu as écrit sur le forum est tellement violent, n'hésite pas à écrire pour garder une trace. Fais bien attention à toi, entoure-toi et protège tes enfants.
Il ne te fera pas de cadeau. Méfie-toi de l'abandon de domicile et de l'éventuelle garde des enfants qu'il pourrait demander rien que pour te faire souffrir.

Prépare ton évasion en mettant toutes les chances de ton côté. Une fois qu'il aura compris qu'il est démasqué, que tu lui échappes, il va entrer en fureur.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

NATURE

le jeudi 24 mars 2016 à 10h46

Merci à tous de vos éclaircissements et vos encouragements

"Il va être en fureur" c'est un terme encore trop, trop gentil...

C'est l'euphorie, vivement la java...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

bonheur

le jeudi 24 mars 2016 à 11h12

Tu es forte ! Courage !

#
Profil

Evavita

le jeudi 24 mars 2016 à 12h00

Nature,

Je ne suis pas sûre de ce que je lis mais au cas où je le rappelle. Un rapport sexuel non consenti ou dont le consentement est obtenu par : la menace de foutre son partenaire dehors par exemple; ou l'insistance; ou la peur est un viol. Le fait que ça soit ton mari ne l'autorise pas à te pousser à un rapport sexuel que tu ne souhaites pas. C'est ce que j'ai cru lire au travers de tes lignes.

Tu es une personnes avec des envies, des besoins et ils ont de la valeur! Jusqu'à là tu avais décidé de rester et c'était ton choix, tu n'as pas à le justifier. Si maintenant tu décides de t'en aller, tu n'as besoin d'aucune raison ou de justification, c'est ton envie et personne n'a le droit de te dire qu'elle n'est pas légitime. Laisses ton mari croire que ses arguments ont eu raison de toi comme ça il cessera les menaces et pendant ce temps là.....

.... Tu peux appeler le 3919 (c'est gratuit et ça n'apparait pas sur les factures de téléphone, faut juste l'enlever de l'historique de l'appareil dont tu appelles ;) ).
Ils s'occupent aussi des violences psychologiques et sauront t'écouter et te diriger vers des associations pour te soutenir dans tes démarches de divorce -voir te fournir un foyer d'accueil pour tes enfants et toi le temps de la procédure-. Ces associations sont justement là pour aider les personnes qui n'ont pas les moyens ou qui ont besoin de soutien parce qu'elles sont isolés. N'hésites pas à prendre toute l'aide que tu peux trouver chez eux, chez les amis (même si ça fait longtemps que tu ne leurs as pas parlé) ou la famille.

Si tu es entourée, tu verras que tout deviendra plus facile.

#
Profil

Mark

le jeudi 24 mars 2016 à 13h12

NATURE
A sa demande, je vais tenter une ultime discussion avec une liste de reproches...

Bonjour Nature,

Je me permets de rebondir sur ta phrase, liste de reproches. Si tu ressens le besoin de te faire assister pour cette discussion, le conseil d'Evavita est très judicieux. Demandes leur comment procéder pour te faire assister par une personne neutre/ avoir cette discussion ailleurs qu'en tête à tête à domicile.

Et surtout, ne mets absolument rien par écrit, ne serait-ce qu'une liste de reproches avant d'avoir consulté ton avocate. Compte tenu du contexte, tout est prétexte..

Si une bonne âme pouvait conserver une copie de la discussion, on ne sait jamais à quoi cela pourrait te servir par la suite.

Désolé pour ces mots un peu intrusifs, mais je ne peux t'écrire en privé. Il s'agit maintenant de te protéger, de te préserver.

Encore une fois, je te souhaite plein de courage. Tiens bon!

Mark

#
Profil

NATURE

le jeudi 24 mars 2016 à 15h01

A tous - privé : activé pour peu de temps.
Au plaisir de vous y retrouver..

#
Profil

Evavita

le jeudi 24 mars 2016 à 15h17

Je suis désolée Nature,

Je n'ai pas compris le dernier message et comme il s'adresse à tous....

Tu peux le préciser ou même par mp si tu préfères?

#
Profil

NATURE

le vendredi 25 mars 2016 à 06h37

Evavita : c'est ce que je voulais dire mais ai je été au bon endroit ? comment procéder ?
Bonne journée

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Evavita

le vendredi 25 mars 2016 à 07h30

Pour envoyer un mp :

Il faut que tu cliques sur le pseudo de la personne que tu veux contacter, puis à droite de la page, tu cliques sur "envoyer un message".

Je t'ai envoyé un mp pour tester. Tu devrais le recevoir dans ta boîte mail (penses à vérifier tes spams).

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Evavita

le vendredi 25 mars 2016 à 10h10

Nature, je suis peut-être trop méfiante mais compte tenu du contexte je préfère l'être trop que pas assez.

J'ai reçu un mp me disant que t'avais oublié le mot de passe de ta boîte mail et me donnant une adresse e-mail de contact. Je pense que le mieux du coups c'est que tu modifies l'adresse e-mail de contact de ton compte polyamour.info afin qu'on puisse communiquer par mp et qu'il reste une trace si jamais c'est quelqu'un d'autre qui utilise ton compte.

#
Profil

NATURE

le vendredi 25 mars 2016 à 10h47

Evavita, merci de ta prévoyance.:-D Il n'y a aucun problème. Les grands esprits se rencontrent (+) .

Tu n'es pas la seule à avoir reçu une invitation, j'espère vous lire bientôt.

Je laisse actif jusque ce soir après, je pars en voyage, et la chasse à l'oeuf, la poule et au lapin prend énormément de temps...:-)

Bonne journée et
Joyeuses Fête de Pâques à tous.
NATURE.

#
Profil

Evavita

le vendredi 25 mars 2016 à 13h21

Quand tu dis que tu laisses actif jusqu'à ce soir, ça veut dire qu'ensuite tu vas supprimer ton compte? ou le fil? Ou tout simplement que tu seras moins dispo et qu'on te verra plus écrire ici pendant quelques temps?

#
Profil

NATURE2

le jeudi 01 septembre 2016 à 22h57

Bonsoir à tous, et à toutes,

Je reviens vers vous pour vous donner quelques nouvelles. J'ai essayé, en début de semaine de publier un fils mais soit je l'ai mal expédié, (j'étais effondrée, il est vrai) soit, il a été censuré. C'est vrai qu'il parlait plus de mes états d'âmes devant mon vécu que de poly ou autres. Je tiens à rassurer les administrateurs, ma situation n'est pas facile, mais, je tiens la route.

A ce jour, je sors du psychiatre. Je ne suis ni folle, ni malade. Est-ce que j'en doutais ? Il y a des jours...c'est bien possible. Je suis seulement une femme qui a eu énormément de patiences et est à saturation. D'où ma colère, ma fureur, mon hystérie, mon amertume, mon manque de confiance. Étant suivi par un psy, il ne voit pas l'utilité de confronter leur 2 profession.
Pour ma psy, je ne suis qu'une boule d'amour qui a été trop éponge...
J'ai besoin d'espoir, de regagner confiance, d'aimer, la vie, d'en profiter, de me reconstruire. J'aimerai que cela soit accompagnée...pour l'instant de mes enfants...mais, d'un véritable amour...l'avenir nous le dira.

J'ai appris à cerner le père de mes enfants aux travers des liens que vous avez laissé. Ca fait mal d'avoir raison et d'avoir osé entreprendre le divorce. La conciliation a eu lieu. Lui, pour éviter tout tracas financier à chercher pour un toit l'amour. Il semblerait qu'il ait trouvé les 2 deux. Comme c'est encore assez récent, on est "colocataire". Je ne vis et ne respire que lors de ses absences. De sa part, j'ai autant d'encouragements, d'attention (refuse de me laisser dans l'embarras financier, veut m'épauler dans tout les domaines, que nous ayons une relation cordiale, gag ! si je ne réponds au téléphone ...il note mon désintérêt pour les enfants) que de discrédits et de restrictions outils de télécommunications, carburant...il ne va pas assurer mes déboires amoureux. (je ne sors que pour m'aérer, et je bloque mes WE que je sois accompagnée ou non, pour l'instant seule, mais qui sait ? 1 ami(e), ou plus si affinité, une présence positive est un plus que j'apprécierai. Vous connaissez les traits d'un tel personnage, j'entends, il me suggère les pires choses que l'on peut lui attribuer et tout ce que l'on peut entreprendre se retourne contre moi, comme consulter un spécialiste.
Voilà, qui est plus positif et mieux formulé...il est vrai que je suis un peu plus positive et pourtant le ciel est encore gris...mais quelques rayons de soleil s'infiltre et cela fait du biens.
Vous pouvez laisser vos commentaires en MP, le tout est sécurisé.
Et sinon, je consulte régulièrement,
Bonne soirée à bientôt

#
Profil

philipK

le jeudi 01 septembre 2016 à 23h11

Pardonnez-moi mes amis… mais comme j'ai l'impression parfois sur ce forum d'être de retour a la maternelle !

Que tout cela est compliqué, tous ces avis, ces conseils, toutes ces psychologies, toutes ces nouvelles règles pour remplacer les anciennes ! Est-ce pour se rassurer, toutes ces catégories, ces définitions, ces règles, ces précautions ? A-t-on vraiment besoin de ça ?

Aimer deux hommes, deux femmes, aimer hommes et femmes, est-ce que ça n'a pas toujours existé ?

Pourquoi a tout prix bâtir de nouvelles chapelles ?

XXX donc, aime un garçon, elle veut vivre avec lui, pourquoi pas? Elle s'aperçoit que ça ne lui suffit pas... Elle prend un amant. C'est une histoire vieille comme le monde, non ?

Dans le monde animal, si une espèce 'choisit' la monogamie ou la polygamie (resp. andrie) c'est tout simplement que ce système de reproduction a prévalu et s'est donc génétiquement imposé.

Dans le cas de l'espèce humaine les modes de reproduction ont varié suivant les environnements, par exemple les femmes polynésiennes accueillaient bien les voyageurs, tout simplement parce que le groupe avait a tout prix besoin de sang nouveau, et un peu la même chose pour les Inuits...

En occident la religion est passée par la, et a imposé des règles strictes, a coup de buchers ! Des regles qui, si elles ne sont pas encore gravés dans nos gènes, sont gravées au fer rouge dans nos corps et dans nos têtes.

Mais ces règles ont toujours eu leurs nombreuses exceptions, et y compris des exceptions officielles et encouragées, comme par exemple les carnavals.

Et puis une autre exception, dans l'ancien régime d'abord, puis dans la bourgeoisie, celle de l'amant ou de la maitresse (pas nécessairement cachés d'ailleurs). Apres tout le divorce était interdit par l'église, et quand ça ne marchait plus… ça ne marchait plus !

On pourrait sans doute très bien continuer comme ça…. Sauf qu'on a envie de s'offrir une nouvelle 'virginité' si je puis dire. On a besoin de vivre nos pulsions comme une croisade. Pourquoi pas? Ainsi va donc le polyamour ! Parce qu'il est plus satisfaisant pour l'ego de ne pas avoir a se cacher ! Parce que l'ego adore se montrer ! De préférence sur un piedestal !

Je sais bien de quoi je parle, car mon amie est très infidèle ! Ou si l'on préfere tres polyamoureuse ! Et pourtant je sais bien que c'est sa manière a elle de m'être fidèle. Ses infidélités, elle me les rapporte, comme un enfant rapporte ses découvertes, avec excitation et fierté.

Personnellement je suis persuadé que le polyamour réciproque et donc qui s'étendrait comme un filet sans fin de relations, n'existe pas. La plupart du temps l'un des deux est infidèle, et cela suffit amplement. Tout le reste est une histoire qu'on se raconte a la veillée!

L'un des deux suffit d'ailleurs, puisque lorsque tu me quittes, tu me perds aussi, pour un moment, une nuit, une semaine. En te laissant partir, je te manque moi aussi, je manque activement. C'est toi qui me quittes, oui, mais pendant le laps de temps qui s'écoule avant ton retour (et donc ma réapparition) tu ne sais pas où je suis. Tu n'as aucun moyen d'en être certaine. Lorsque tu me quittes, ton autonomie menacée se reconstitue, mais aussi la mienne.

Je voudrais conclure en proposant qu'on arrête un peu de donner des conseils. (Si vous voulez ce sera donc le mien ! ;-) Chacun ne devrait-il pas agir en son propre nom par un acte absolument personnel, et absolument responsable ? Il n'existe pas de trucs, pas de méthode, pas de précautions. Il n'existe que ce besoin, ce désir, cette peur, ce courage, cette violence, qui sont au fond de nous. Et ce que nous sommes capables d'en faire, de beau ou de moche, suivant notre force.

Et peut être que le plus beau dans toute aventure humaine c'est ce moment ou l'on engage un nouveau pas, en tremblant de peur et d'excitation, ou l'on prend le risque de la vérité, ou bien du mensonge, pourquoi pas ?

Mon amie adore me raconter ses conquêtes, et si elle ne le faisait pas elle en perdrait tout l'éclat, toute la joie. Mais d'autres suivent un autre chemin, leur propre chemin. Leur chemin de l'ane. Et ce dont nous avons besoin ce n'est pas de fabriquer de nouvelles normes mais d'accepter le poids écrasant de la liberté. Un tout autre défi !

Vous ne croyez pas ?

#
Profil

NATURE2

le vendredi 02 septembre 2016 à 00h41

PhilipK je ne sais si c'est de la maternelle ou non...as-tu lu les précédents fils ? Dans mon cas, mono, à la base, comme toi, j'ai essayé de vivre avec l'idée, la présence, du deuxième amour de mon mari (il n'est pas du tout "cavaleur") qui ne venait pas écraser le notre. Cela n'a pas été simple. Et comme toi, je l'entendais parler, se réjouir, revivre, s'éveiller à la vie grâce à son amoureuse, et aussi, rebooster également notre propre vie, sur le plan intimité mais aussi relationnel...Pour moi, nous qui pen(sait) (sions) que nous étions notre propre source d'énergie, nous étions très bien surtout les plans à 2, que l'on se développe par soi-même, par nous-même,...oui. Par le biais d'une tiers personne, même si elle était plus présente en pensée, en "connaissance de cause", c'est autre chose,...surtout au lit, oui, m'handicapait, du moins au début. Avec le temps, son absence, bien que toujours présente...Seulement, il y a eu des heurtes, des non réactions qui font qu'au fils du temps, notre couple s'est perdu. Comme une maladie génétique...plus tu la soignes moins elle guérit, en maladie tu perds ton argent, en amour, tu te perds, tu perds ton couple. Et au regard de ce que je vis, que l'on soit mono, bigame, poly ou autres, personne ne devrait traverser ces tourments, par, pour et dans l'amour.
J'ai été + ou - libre d'accepter de le suivre ou non dans cette aventure. S'y adapter, du moins essayer, pour, lui, pour elle, pour moi, pour nous tous, pour nous en tant que couple, et individu, nous a surpris sur nos propres personnalités et notre capacité à apprendre, se découvrir dans une situation donnée.
J'aurai aimé que cela fonctionne...tout ces efforts réduits à néant...Seulement, il y a des étapes à franchir, il faut de la patience, de l'écoute, des échanges, rassurer, se rassurer, s'épauler...une fois qu'elle est partie, il est tombé au fond du gouffre, le faire remonter a été difficile...je crois que j'ai essayé de me faire mal, pour le faire réagir, cela n'a pas fonctionné...c'est à lui, à notre couple que j'aurais selon lui, dû toucher, comme ici avec le divorce...seulement, ce n'est pas le seul problème...
Tu parles de différentes civilisations, moeurs, mais comme la monogamie, nous vivons selon ce que nos coutumes, et sainte éducation nous apprend. Retire à ces peuples leur manière de pensées, d'agir que restera-t-il ? Comment s'adapteront-ils ?
Je ne jette la pierre à personne.
Ici, personne n'a joué au critique, ni conseilleur, il n'y a qu'un échange d'informations, de liens qui m'a également éclairé sur ce que je vivais depuis des années. Et suite à ça, ces personnes qui me suivent depuis bientôt 5 ans, ne sont que restées fidèles à elles-mêmes, comme elles l'auraient fait avec n'importe quel autre participant, elles se sont montrées présentes et n'ont été avant tout que soutien.
Je n'ai jamais enfermé mon mari, il avait toute liberté...lui ne me l'aurais pas permise.
A ce jour, je le libère d'autant plus. Si ce n'est que j'ai découvert sa personnalité, et que je crains fort, qu'il ne jette son dévolu sur une autre, sur une "idée de l'amour" plus que par amour, j'en serais plus heureuse et pourrais le vivre plus facilement, avec moins de déchirements, très certainement. Mais, le principal est que lui comme elle (sa nouvelle amie) soient perduadés de leur amour. Mon avis importe peu.
Je me libère, doucement mais surement, je n'ai pas été un mouton ou un âne. J'ai réagi comme peu de personnes l'aurait fait, par, pour, et avec amour. Avec une ouverture d'esprit, qui m'a surprise...guidée par l'amour certainement et ne voyant pas le "mal" de plus, tout a été avoué dès le premier geste intime.
Je n'ai pas fuit dés le moindre petit bobo, comme les couples d'aujourd'hui, on claque la porte et l'on s'en va, agir ainsi n'est pas avoir de l'ouverture d'esprit, c' est qu'il y a 1 problème à la base même du couple. Selon moi.
Donner de la liberté aux autres, c'est être libre soi-même. C'est écrasant, car il faut s'y adapter, partager, se réjouir alors que l'on a mal, de l'absence de l'autre, qui reviendra prêt à partager sa joie de vivre et à nous enrichir, nous remercier de l'avoir laissé vivre, d'être libre. Il faut être réceptif, en accord avec soi-même et l'être aimé et que la réciprocité soit présente, quelque soit le type de rencontre que nous pourrions faire, amitié, + si affinité. C'est en cela que réside la liberté. effectivement 1 autre défi ...que tu as toi-même, peut-être à traverser ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion