Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

[Livre] La Salope éthique, Guide pratique pour des relations libres et sereines — de Dossie Easton et Janet Hardy, 2013

Culture
#
Profil

artichaut

le mardi 07 mai 2019 à 14h23

La Salope éthique ;
Guide pratique pour des relations libres et sereines .
de Dossie Easton et Janet Hardy.
Fr 2013 Tabou éditions, 250 pages, trad. Céline Robinet et David Le Guillermic.

Adapté de :
"The Ethical Slut: A guide to infinite sexual possibilities", Usa Greenery Press, 288 pages, 1997
réed. augmentée en 2009 "The Ethical Slut: A practical guide to polyamory, open relationships & other adventures", USA, Celestial Arts, 2009 - 288 pages.

La page de présentation sur le site de l'éditeur.

Le 1er chapitre en pdf : La salope éthique, ça existe ?

La Salope éthique en pdf (en français) sur le site de l'éditeur.

The Ethical Slut: A practical guide to polyamory, open relationships & other adventures (en anglais, texte de 2009) sur GoogleBooks.

Une vidéo, en français, sur La Salope Éthique, par le le youtubeur Olivier Roland.

Présentation de l'éditeur
En 1997, un objet littéraire non identifié en provenance des États-Unis nous percutait de plein fouet : The Ethical Slut de Dossie Easton et Janet W. Hardy, autrement dit La Salope thique… Mais quelle était donc cette créature singulière, cette salope autoproclamée et de plus douée d’un sens éthique?

Dans certains cercles avertis l’ouvrage eut un retentissement considérable. Très rapidement il devint la bible de celles et ceux à qui la perspective de la monogamie-jusqu’à-ce-que-la-mort-nous-sépare semblait un tout petit peu terne.

Ainsi La Salope Éthique revendiquait le droit de sortir des sentiers battus. Héritière du libertinage et de l’amour libre, elle faisait l’apologie du «  polyamour»… sans pour autant invalider la monogamie choisie après mûres réflexions.

« Polyamour »? Vous voulez dire « polygamie»? Pas exactement. Pour expliquer le polyamour il suffit de prendre en compte les postulats inébranlables sur lesquels il repose: consentement et consensualité, introspection lucide, limites personnelles claires et précises, respect de ces limites ainsi que de celles d’autrui, communication honnête, désir de garantir le bien-être de l’ensemble des partenaires… et puis fidélité. Eh oui, de même que le concept de «  salope abstinente» n’est, comme vous le découvrirez dans cet ouvrage, pas un oxymore, la fidélité fait bel et bien partie intégrante des relations multiples. Car fidélité signifie avant tout respect des engagements pris !

Déconstruisant allégrement les mythes et les fondements de l’Occident en matière d’amours et de sexualités, Dossie Easton et Janet W. Hardy ont mis, dans cet ouvrage mis à jour et adapté à notre culture, leur expérience à notre service pour nous offrir une magnifique boîte à outils relationnelle. Désapprentissage de la jalousie, disputes équitables, conflits constructifs, ruptures sereines, tout en baignant dans une abondance d’amour et d’amitié… tout cela est devenu de l’ordre du possible pour les salopes éthiques. Une salope éthique donc, mais aussi épanouie, en harmonie avec le monde et débordante d’humanité.

________________
Les autrices ont également publié :
L'Art de Dominer, Tabou 2006
L’Art de se Soumettre, Tabou 2007

________________
Voir aussi : Bibliographie, commentée, sur le polyamour

#
Profil

artichaut

le mardi 07 mai 2019 à 14h23

Je rassemble ici les commentaires glanés sur le forum :
(j'ai mis les liens "#" vers le 1er message de chaque fil cité, les autres messages suivent dans le fil)

_________________________août 2011

Boucledoux #
moi j'ai trouvé the ethical slut remarquable. Le centre du bouquin c'est quand même clairement les relations non monogames même si le propos est élargis en montrant les liens avec les questions genres/sexualités... et j'attends avec impatience la sortie de la version française pour l'offrir au moins plusieurs fois à des francophones... :D

lam
Pareil, je trouve que the Ethical Slut a le mérite d'être exhaustif sur les relations non exclusives. Le point de vue est ouvert sur les multiplicités de formes de relations et de sexualités, j'ai trouvé ça 'rafraichissant' et complet.
Aussi en anglais 'Opening up' (Tristan Taormino) m'a beaucoup plu. Complet, bien écrit et plein d'exemples très divers.

Shamal
Je suis totalement en phase avec Boucledoux et lam : j'ai trouvé dans The Ethical Slut plein d'infos théoriques et pratiques sur les relations polyamoureuses, la sexualité, les relations humaines, etc. Et le chapitre consacré à la jalousie m'a été fort utile à une période où je me posais beaucoup de questions à ce sujet. Définitivement un "must-read" en ce qui me concerne.

_________________________avril 2013

lam #
Sinon je l'ai reçu aujourd'hui. et le 4eme de couverture parle de "polyamour" (n. m.) et de "polyamorie" (n. f.), alors que ce dernier mot est absent de l'intro.

Et sinon je dois dire que je suis vraiment déçue de la conception graphique de l'édition francophone.
- j'aime pas le fait d'utiliser une femme nue en couverture. ça suffit déjà que le terme "salope" soit si genré en français.
- ensuite l'imaginaire raciste véhiculé par cette image: elle est blanche et allongée devant trois corps noirs, qui eux sont debout et sans visage.
- je passe sur l'utilisation des symboles "mâle et femelle" mélangés un peu à l'arrache mais toujours de manière un peu 'complémentaire'
- et vraiment ce que j'aime pas c'est sur chaque encadré d'exercice pratique: la silhouette assise pulpeuse et cambrée, cheveux longs, gros seins, taille de guêpe et talons de 20cm...

Bref je trouve ça moche et naze.
l'imaginaire véhiculé est tout simplement dans une ré-affirmation très normative, sexiste et genrée de ce qu'est une salope dans l'imaginaire collectif.
Je trouve ça complètement inapproprié par rapport à ce que le livre traite comme sujet.

vous avez dit subversif...?

breaking news, les stéréotypes ont la vie dure

wacko
Je suis bien d'accord sur le mauvais goût sexiste et raciste de la couverture avec le détournement du tableau d'Ingres (la grande odalisque), soit dit en passant une vision "idéalisée" par un homme de la nudité féminine peint il y a 200 ans.
J'espère que c'est à prendre au second degré mais ça m'étonnerai très franchement.

J'espère avant tout que l'essentiel du texte est bien traduit car c'est ça le plus important au final.

wacko
Je l'ai reçu ce matin, j'avais déjà lu une autre édition traduite en amateur avec un soin particulier, hormis les coquilles (mais peu importe ça n'altérait pas la compréhension). Donc j'ai un niveau d'attente un minimum élevé pour cette traduction-là.

En ayant feuilleter les premières pages, la traduction me paraît assez pertinente.

Concernant le contenu du bouquin, oui je le recommande 100 fois aux gens qui vivent ou souhaitent vivre des relations polyamoureuses comme aux gens dans d'autres types de fonctionnement.
En effet, ce bouquin n'a pas une démarche prosélyte, au contraire la "monogamie" y est reconnue comme qqch de pertinent tant que c'est un choix réfléchi et volontaire (et non une norme qui va de soi). De plus au delà d'aborder la notion de polyamour, il y a des crochets par les notions de sexualités (hétéronorme, homosexualité, bisexualité pansexualité ...), de genres, de gestion de la jalousie, de "ruptures", du travail de communication, de la précarité sentimentale et sexuelle qui peuvent intéresser tous les gens qui veulent s'y intéresser poly ou non !

ScottBuckley
Bonjour,

Est-ce ici un bon endroit pour parler ensemble de ce livre ?

Un café poly a-t-il déjà été dédié à la seule lecture & échanges autour de ce livre ?

... je l'ai commencé, et le peu que j'en ai lu m'a beaucoup plu, par contre c'est dense ! ça ne se lit pas en un soir, pour sûr....

Voilà un bouquin pour échanger sur le thème : ' l'art de relationner autrement, dans ses relations affectives & se poser plein de questions ! '

>> Y en a-t-il parmi vous qui l'ont lu ?
y a-t-il un passage ou chapitre (ou plusieurs ?) que vous avez particulièrement aimé.s ?

Avez-vous déjà tout lu, et si oui ça vous a pris combien de temps ?

Au plaisir d'échanger avec vous au sujet de cet excellent bouquin, ici ou par message perso (+) !

dominik
@ green pixie => le chapitre qui traite de la jalousie me parait vraiment pertinent .. un des trucs les plus simplement écrits , et donc super accessible , que j'ai pu lire sur ce sujet ..

je n'ai pas encore tout lu ... je me le prends un peu au gré du vent ce bouquin .. mais déjà vraiment beaucoup de très bonnes choses un peu partout ..

la chapitre sur le safe sex ne me semble par contre plus vraiment à jour .. des progrès tant dans la prévention que dans la compréhension de la transmission , et où détection des maladies ont été faits depuis ..
n'oublions pas non plus que les américains on été traumatisés par le sida , notamment dans les débuts de la découverte du virus , période où les hommes politiques et autres grand labos pharmaceutiques où encore chercheurs avides de reconnaissance ont eu des attitudes, discours , etc , vraiment pas clairs ...

attention , ne pas interpréter ce que je dis , faut se protéger et protéger ceux qu'on aime .. un point c'est tout .. je dis simplement que des progrès on été faits depuis la parution de ce livre ..

gcd68
Il ne faut pas oublier que ce livre est écrit par des américaines qui considèrent les relations avant tout sexuelles (enfin c'est mon ressenti, j'ai lu un peu plus de la moitié à ce jour). Ces deux femmes ont d'abord un intérêt sexuel et parle essentiellement de relations sexuelles avant de se porter sur l'affectif (ou alors, je n'en n'ai pas le même ressenti du tout).
Par contre, oui, ce livre est très révélateur de beaucoup de choses et touchera obligatoirement, à un moment où à un autre, notre vécu (ou à défaut, celui d'un intime ou affectif).
Ne pas oublier que cet ouvrage est rédigé par deux américaines dont le quotidien et la perception de l'entourage sera certainement non représentatif de ce que nous pouvons vivre (déjà en France d'une région à l'autre, d'une ville à l'autre, etc...).

bodhicitta
dans ma "collection" sur le sujet, c'est mon préféré pour le lire à 2, oui s'en faire la lécture avec les chéris etc facile, assez rigolo et des "exercices" pas mal...
J'ai m"méme un chéri qui m'a dit merci que depuis moi, plus de soucis avec les capotes...
exemple dans safe sexe il donne un exercice pour que l'homme s'y fasse, se masturber avec 1 fois sur 4 une capote (boite top budget fait l'affaire)
et pendant qu'on se fait la lecture (peu aprés) il y à l'exercice coté fille, on doit s'entrainer à les mettre de façons les plus sensuels possibles, avec bouche mains etc...

JulienPoly
Pour ceux et celles qui trouvent que "La salope Ethique" se focalise sur l'aspect sexuel des relations, mon opinion personnelle (ça n'engage que moi) est que c'est un jugement hâtif.

Certes, le mot sexe est omniprésent dans l'ouvrage mais les auteures prennent bien soin d'expliquer ce qu'elles entendent par sexe et sexualité et on comprend que c'est un sens si large qu'elle donnent à la sexualité qu'il pourrait même englober l'asexualité (ou du moins certains vécus asexuels).

Je n'ai lu que la deuxième édition en anglais, pas la version française. Dans la version que j'ai lu celà se trouve dans cette partie (j'ai mis ma propre traduction entre parenthèses car je ne connais pas la traduction qui a été faite dans la version française).

Partie 1: WELCOME (BIENVENUE)
Chapitre 3: "Our Belief" (Nos croyances)
Section: "Rethinking Sex" (Repenser la sexualité)

Un paragraphe de cette section est assez clair à ce sujet. Désolé pour l'anglais, en plus j'ai la flemme de (mal) traduire maintenant si quelqu'un peut citer le français ce serait super:

"Similarly, we think erotic energy is everywhere—in the deep breath that fills our lungs as we step out into a warm spring morning, in the cold water spilling over the rocks in a brook, in the creativity that drives us to paint pictures and tell stories and make music and write books, in the loving tenderness we feel toward our friends and relatives and children. In our combined half century of work as sex writers and educators, we’ve found that the more we learn about sex, the less we know about how to define it, so now we just say the truth as we know it: sex is part of everything."

"Sex is part of everything". (La sexualité est partie intégrante de tout.)

ScottBuckley
Ce qui m'intéresse, c'est que chaque personne qui a lu ou adoré un passage en particulier en parle ici, et que l'on cite avec fougue (+) des extraits, des pages, des anecdotes, des sexpériences polysensuelles... , et donc idem pour toi : en avoir lu la moitié, c'est déjà bien !

Mon seul souci ici : que l'on reste -autant que possible- dans l'esprit de ce fil de discussion dédié à ce livre spécifiquement : ce que tu y as aimé, les exercices pratiques qui t'ont plu....
et Si possible : du positif & du constructif, pour avancer ensemble vers plus de jeux et de lumières dans nos relations .

.... Et que l'on donne envie à d'autres de le lire !
(ce que ne permettent pas autant les digressions, me semble-t-il, à mon humble avis)

gcd68
Donc, oui, ce livre reprend des fondamentaux sur le thème du polyamour. Il est argumenter par l'expérience et le vécu de ses deux auteures dans un contexte peu similaire à celui que l'on pourrait retrouver en France. En positif, j'ai retenu que la société américaine est encore moins "ouverte" qu'en Europe (France, Suisse, Belgique pour ce que j'en connais). Donc, à découvrir et à apprendre d'autrui. Ce qui implique que je lirai la suite, mais pas pour l'instant.
Le fait que je ne me retrouve pas, à titre personnel, et que les propos ne me correspondent pas directement, ne veulent pas dire que ce livre n'est pas d'intérêt, bien au contraire. Je découvre ainsi d'autres résonnements, d'autres mode de fonctionnement, que le mien. L'intérêt est là également.
Pour être franche, je ne suis pas à fond dedans pour les raisons ci-dessus citées et donc ma lecture se fait naturellement avec une certaine distance. Là encore, cela n'enlève rien à l'ouvrage, c'est MA perception.

En réponse je dirai que oui, il faut le lire, soit pour s'y retrouver et se comprendre, soit pour l'identifier à une personne importante pour soi et la comprendre, soit tout simplement parce qu'il y a dans cet ouvrage beaucoup à apprendre. Aspect pratique : bien écrit, simple, clair, expliqué, avec effectivement des exercices pratiques, aborde de nombreux sujets distincts, des exemples vécus mais pas en surnombre ni rébarbatifs : lecture sympa pour qui s'interroge ou s'intéresse au sujet.

Euh, j'ai l'impression de revenir quelques années en arrière lorsque j'étais bénévole dans un comité de lecture :-D

gcd68
Je rouvre ce fil : ça y est, je suis arrivée au bout de ce livre. Mon vécu personnel est venu parasiter ma lecture mais j'y suis arrivée :-D

Je confirme que je ne me reconnais pas. Les auteures n'envisagent l'amour que sous l'angle de la sexualité (disons à 90 % au minimum). Elles sont à mes yeux autant libertines que polyamoureuses et ne mettent pas de barrière entre les deux. L'aspect sentimental ne ressort que peu. Ce n'est pas une critique, simplement un constat qui explique que je ne me reconnaisse pas.

Par contre, je plussoie un grand nombre de passage, notamment ceux qui indique que l'on doive se défaire de ses préjugés pour enfin vivre en harmonie avec soi-même et donc avec les autres. Je rejoins cette volonté de faire évoluer les modes de relations amoureuses (affectives comme sexuelles) et donc les mentalités.

En ce qui concerne "la corne d'abondance", cette optique de vie ne me conviendrait pas, en tout cas pas dans ma volonté actuelle. Par contre, je comprends mieux les envies exprimées notamment par Le-Prince-Charmant.

En conclusion : ce livre ouvre un regard différend sur ce qu'est le polyamour (et en apprend aussi beaucoup sur le libertinage). Ce livre m'a permis d'analyser autrement, sous un angle qui ne me reflète pas, un mode de vie nouveau à mes yeux. La tolérance, l'acceptation passe par la compréhension sans jugement prédéfinis. J'ai pu ainsi découvrir et comprendre ce qui m'opposait à certains. En même temps, je ne pourrais être ainsi : je ne suis ni Dossie, ni Janet, ni June, ni Lottie, ni aucune des personnes évoquées.

_________________________janv. 2018

Llen #
Hier je me suis enfilé la salope éthique. Très bon livre aussi je dois dire. Ça éclaire pas mal de point même pour les monos.
Et je me trouve chanceux de vivre avec une poly.

bonheur
Personnellement, la salope éthique ne me correspond que peu. Il faut dire que j'avais lu auparavant le livre de Thalmann dans lequel je me suis vraiment reconnu et qui m'a fait un bien fou.

_________________________août 2018

pkd #
Honnêtement, ce qui m'a gêné dans la Salope Éthique (Ethical Slut), c'est le vocabulaire "Slut". Plus que le côté libertin... C'est très lié à la culture d'origine des auteures ...
Certe, elle abordent sans doute plus que d'autres, la sexualité et les relations sexuelles de groupe. Mais il parle fondamentalement de l'éthique du polyamour.
C'est plus trash que du Thalmann... C'est sur.
Ma préférence va à "More than two" de F. veaux et E. Rick

#
Profil

artichaut

le mardi 07 mai 2019 à 14h23

N'hésitez pas à utiliser ce fil pour donner votre avis ou poser des questions sur le livre.
Si possible, évitez de trop digresser sur d'autres sujets.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion