Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Envie d'ailleurs

#
Profil

bonheur

le samedi 20 avril 2019 à 19h22

Mais non. Tu as été marqué et donc oui, tu attires des personnes ainsi car vous comprenez la détresse de l'autre. C'est ce qui vous rapproche, je suppose. Mais en effet, ça ne facilite pas une cohésion, à part l'acceptation de l'entraide et de l'assistance. Je pense que tu désires tout le contraire.

Il n'est pas remis de sa précédente relation. Et toi ? (c'est une question, pas un constat)

#
Profil

HeavenlyCreature

le samedi 20 avril 2019 à 19h23

T'as raison bonheur , je cherche des raisons là où il ne sait pas lui même ; une logique là où la logique n'existe pas. Mais bon, je suis comme ça j'ai besoin de rationaliser les choses, pcq je supporte pas l'incertitude, et comme souvent je brode avec pas grand chose parce qu'il n'a pas bcp d'explications à me donner.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

HeavenlyCreature

le samedi 20 avril 2019 à 19h30

bonheur
Mais non. Tu as été marqué et donc oui, tu attires des personnes ainsi car vous comprenez la détresse de l'autre. C'est ce qui vous rapproche, je suppose. Mais en effet, ça ne facilite pas une cohésion, à part l'acceptation de l'entraide et de l'assistance. Je pense que tu désires tout le contraire.

Il n'est pas remis de sa précédente relation. Et toi ? (c'est une question, pas un constat)

Je suis triste que ça n'ait pas marché entre nous car j'en ai été très amoureuse (au delà de toute logique pour le coup) et il me manque tjs bcp. Par contre, je crois que je n'ai plus de colère, j'ai accepté que ça ne marchait pas, qu'il y avait un trop grand décalage entre nous, toute la bonne volonté du monde y aurait rien changé. J'ai renoncé en somme. Par contre, ça a fait du dégât dans ma manière de relationner (pour ça que j'étais distante au début avec C) et dans ma sexualité : je me sens comme sale, pas digne d'être touchée. Alors le fait que C. soit pas l'aise avec moi, ça me conforte dans l'idée que je suis pas désirable. Si on prend en compte tout ça, je dirais que non, j'en suis pas vraiment remise.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le samedi 20 avril 2019 à 20h02

Tous les constats de notre vie ne sont pas agréables, mais ils sont nécessaires, indispensables :-( .

Ne fait pas d'amalgame par contre. Tout le monde est "désirable". Pas plus tard qu'hier un homme m'a dit qu'il ne savait pas comment faire pour que je comprenne que j'étais spécial (à quel niveau, je l'ignore). Quand je lui ai dit qu'il allait être déçu alors car j'avais entamé des démarches pour changer de métier, il a fait des yeux exorbités. Je ne veux pas faire d'interprétation de cette réaction et du coup il a ajouté : "il va falloir que je vous donne mon téléphone", comme si d'un coup, il y avait une urgence. Ben tu vois, je ne sais pas quoi en penser. Sauf que je pense qu'il sait de moi alors que non, on ne sait rien l'un de l'autre. Juste cette simple phrase a créé un "manque" pour lui et ça me navre. Je suppose que je vais devoir décevoir, donner des explications et surtout, ce que ces dernières années m'ont appris, c'est ne pas laisser illusionner et ne pas m'illusionner moi-même. Pourtant, je n'ai rien de spécial du tout. J'en suis loin.

Je crois que tu toi tu ne t'illusionnes pas, mais les autres le font te concernant. Le besoin de clarté, c'est essentiel pour certaines personnes, sinon ça prend trop de place dans le système cognitif, les suppositions. Ca ne tourne pas en boucle, mais ça revient tant que ça n'a pas la certitude obligée. Enfin, moi je suis ainsi désormais.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

HeavenlyCreature

le samedi 20 avril 2019 à 20h16

C'est mignon, ça fait plaisir :) tu nous raconteras !
Je n'ai pas d'inquiétude sur ma capacité à plaire, mais sur celle à vivre des relations épanouissantes.

bonheur

Je crois que tu toi tu ne t'illusionnes pas, mais les autres le font te concernant.

Tu pourrais préciser stp ?

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le samedi 20 avril 2019 à 20h45

Je vais essayer. Tu as découvert de ton côté qu'il ne fallait pas penser pour les autres, en particulier en matière de nos illusions. Par contre, je pense qu'il est commun que les autres pensent à notre place et nous projette à notre insu. C'est très destructeur.

Du coup, oui, c'est mignon et ça fait plaisir, mais j'ai peur que cet homme me voit tel que je ne suis pas. Après j'admire son aplomb d'avoir dit cela tout haut, tout fort, d'une façon assumée. Il a dit qu'il ne savait comment dire pour que je comprenne... ben tout dépend ce qu'il y a à comprendre. C'est quelqu'un de vivant (il rayonne pas mal, semble heureux) mais je ne ressens pas de pouf. Au mieux j'avoue que j'aime bien sa façon de me regarder. Sauf que je prend du recul d'entrée de jeu. Je n'ai pas envie qu'il pense à ma place. Je n'ai pas envie qu'il croit que je ressens comme lui, car je pense que je suis dans un ressenti différent. Et puis, ça fait un baille qu'il vient faire ses courses et il ne franchi un cap uniquement parce que j'indique mon souhait de changer de vie pro. D'un côté, c'est bien que juste me voir l'espace d'un instant le satisfasse, d'un autre côté, je ne veux mettre personne en panique, surtout qu'il n'y a pas matière. Du coup, j'avoue avoir des difficultés. Après, je lui ai dit de le faire, me donner son numéro, et qu'il verra ensuite.

Je crains qu'il est des attentes, pire des désirs me concernant. Je n'aime pas dire non et je n'aime pas que l'on m'interprète. Pour l'instant il est seulement dans son ressenti et je n'ai pas hâte qu'il soit dans le mien (tellement particulier et tellement peu compréhensible pour un esprit construit). Je redoute ce "décalage" et j'appréhende d'une façon anticipée.

#
Profil

bonheur

le samedi 20 avril 2019 à 20h46

Quant à vivre des relations épanouissantes, ben soit celle que tu es, en toutes circonstances et n'oublie pas que la vie est mouvance. Tu sais déjà tout, je crois !

#
Profil

HeavenlyCreature

le samedi 20 avril 2019 à 20h58

Ah ben s'il te plaît pas... C'est embêtant oui !

#
Profil

bonheur

le samedi 20 avril 2019 à 22h50

Ben, disons que je ne suis pas amoureuse. Et puis, on ne se connait pas du tout. Il a flashé alors que moi je suis seulement dans une optique qu'il est à première vue sympa, gentil... Je crois que l'on n'est pas sur la même longueur d'ondes.

Je n'exclus pas, mais pas une relation amoureuse. De mon côté en tout cas. Tu comprends, je ne veux pas qu'il me comprenne mal et aussi, sait-il ma vie ?

#
Profil

artichaut

le dimanche 21 avril 2019 à 00h16

HeavenlyCreature
Bref, je comprends pas bien sa logique...

La peur ?

- la communication n'a pas l'air d'être son fort...
- pas remis de sa/ses précédente(s) ruptures
- pas prêt du tout à se remettre en couple
- pourquoi il voyait plus l'autre fille, il m'a dit : "pcq je pensais pas que ça allait devenir sérieux entre-nous".
- il me désire pas et je l'étouffe...


communiquer ça fait peur (ça veut dire travailler sur soi, se mettre en jeu), ne pas être en couple ça fait peur (je suis un râté), être en couple ça fait peur (on peut me quitter), la non exclusivité ça fait peur, la sexualité ça fait peur, les émotions ça fait peur, etc
alors il navigue tant bien que mal, sans jamais se mettre en jeu et en prenant le moins de risques (émotionnels) possible

mais je doute qu'il accepte de reconnaître que c'est de la peur
sa construction sociale lui interdit de penser ça

(si je dis tout ça, c'est pas pour me poser en sachant de la psychologie humaine, c'est juste que je suis passé par là, et que je trouve que ça y ressemble beaucoup / mais je peux me tromper bien sûr)

#
Profil

HeavenlyCreature

le dimanche 21 avril 2019 à 10h02

Alors, que préconises tu artichaut pour l'aider à ne plus avoir peur ? Je veux dire, si tu étais lui, qu'attendrais tu de moi ?

#
Profil

bonheur

le dimanche 21 avril 2019 à 11h39

Je me permets. La peur n'est pas négative et est naturelle. J'aurai même tendance à dire que c'est sain d'avoir des peurs, des craintes, des appréhensions. C'est ce que l'on fait de la peur (ou dérivés) qui est important. Si on l'occulte, elle restera éternellement en nous. Si on est dans le dénie, on ne l'affrontera jamais.

Etre présente, l'accompagner dans sa démarche de prendre conscience de cela. Exprimer (donc avoir quelqu'un qui est à l'écoute sans jugement), comprendre (avec ou sans aide), etc...

On ne peut devenir poly (affectif, amoureux, acceptant) sans avoir fait un travail sur soi et affronter ses peurs fait partie de ce travail. Après, on ne peut obliger quelqu'un à le faire. En premier lieu la volonté et percevoir l'intérêt, l'importance de la démarche. Si le déclic ne vient pas de la personne elle-même, si celle-ci veut juste faire plaisir, c'est inefficace. Il faut faire pour soi.

Tu insistais plus haut sur le fait qu'un couple ancien a des bases solides et que c'est différent. Je crois que non. Ce qui diffère, c'est accepter cette démarche d'expression de soi et de recherches allant dans le sens du bien de soi, et donc de notre entourage.

#
Profil

artichaut

le dimanche 21 avril 2019 à 12h39

HeavenlyCreature
Alors, que préconises tu artichaut pour l'aider à ne plus avoir peur ? Je veux dire, si tu étais lui, qu'attendrais tu de moi ?

Ce sont deux choses différentes il me semble.

HeavenlyCreature
Je veux dire, si tu étais lui, qu'attendrais tu de moi ?

A l'époque, ce que j'attendais, était justement ce qui m'évitais de me confronter à mes peurs : une relation basée sur l'informel, où l'on pose des trucs ("on est ensemble") et on ne les remet plus en question, où l'on ne discute pas (ou pas longtemps) de ce qui ne va pas. Bref de la rassurance à sens unique.
Aujourd'hui ça me semble bancal, et une manière de toujours fuir les vrais problématiques et ne jamais se remettre en question.

HeavenlyCreature
Alors, que préconises tu artichaut pour l'aider à ne plus avoir peur ?

Je ne sais pas.
Lui apporter la rassurance dont, sans doute, il a besoin (Mais s'il ne sait pas lui même exprimer de quoi il a besoin, et/ou s'il se ment à lui-même sur ce dont il a besoin, ben ça facilite pas les choses) mais pas forcément de la manière dont il la réclame.
Donc peut-être faut tester des choses.
Et parallèlement, le bousculer un peu, ou mettre en oeuvre ce dont toi tu as besoin.
Idéalement, lui montrer de manière positive les bienfaits d'aller vers ce qui lui fait peur (et ce qu'il a à y gagner).
Dis comme ça c'est vague. Mais c'est parce qu'il faut trouver justement. Et qu'on a pas trop de bile en la matière.

Comme dit @bonheur, affronter ses peurs doit être une démarche personnelle, donc il faut qu'il voit des raisons (positives) de le faire.

#
Profil

HeavenlyCreature

le dimanche 21 avril 2019 à 12h59

Ce que j'ai tendance à oublier aussi, c'est qu'il est très jeune (25ans) et que forcément, il n'en est pas au même stade que moi en terme de déconstruction. J'ai vécu une série de trucs un peu durs ces dernières années (sur le plan pro, familial et amoureux) et forcément, j'ai appris à tirer profit de ces situations de crise. J'ai grandi et j'ai appris à analyser mes peurs et à mieux les apprivoiser, sans les étouffer. Je déconstruits en permanence et c'est quelque chose qui m'est souvent reproché : "tu te prends trop la tête". Sauf que si tout roulait, je me prendrais pas la tête, c'est face à un blocage ou une insatisfaction (que je ressens car je suis hypersensible) que j'ai ce besoin de comprendre. Malheureusement je n'ai pas souvent l'écoute ni l'échange que j'attends en face. C'est souvent perçu comme une volonté de chercher la petite bête. C'est dommage,mais je ne peux pas faire le job à la place des autres. Je crois qu'il faut que j'apprenne à renoncer parfois.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le lundi 22 avril 2019 à 10h46

HeavenlyCreature
Je déconstruits en permanence et c'est quelque chose qui m'est souvent reproché : "tu te prends trop la tête". Sauf que si tout roulait, je me prendrais pas la tête, c'est face à un blocage ou une insatisfaction (que je ressens car je suis hypersensible) que j'ai ce besoin de comprendre. Malheureusement je n'ai pas souvent l'écoute ni l'échange que j'attends en face. C'est souvent perçu comme une volonté de chercher la petite bête. C'est dommage,mais je ne peux pas faire le job à la place des autres. Je crois qu'il faut que j'apprenne à renoncer parfois.

Je me reconnais aussi dans ce discours :-D

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion