Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

« Être féministe et en relation avec un mec cis »

#
Profil

oO0

le lundi 22 avril 2019 à 01h51

HeavenlyCreature
P. S : c'est marrant, j'étais persuadée que acajou et oO0 étaient des femmes, je viens seulement de comprendre le contraire :)

oO0
J'ai bien aimé ton parallèle avec le triangle de Karpman, je crois qu'il y a effectivement qqchose à creuser de ce côté là. Je crois qu'une manière de sortir de ce triangle est de ne pas parler
en terme de "domination" (des hommes sur les femmes donc) mais d'aliénation. J'entends par là que les injonctions qui touchent les femmes touchent aussi les hommes, qui en souffrent (exemple souvent évoqué ici : la sexualité). Si on arrête de chercher des coupables dans l'histoire, mais qu'on considère qu'on a tous à y gagner dans l'histoire, on est plus dans le clivage mais dans l'avancer ensemble.

Clairement, ce qui est aliénant pour les femmes l'est aussi pour les hommes indirectement. Pour faire simple, le rôle de bourreau et de victime, de dominé ou de dominant sont clairement aliénant.

- Vous préférez être bourreau ou victime ?
- ...
- Dominant ou dominé ?
- Il y a vraiment que ça comme choix ?
- Oui !
- C'est possible de ne pas jouer le jeu ?
- Non !
- Ce n'est pas du jeu !
- Oui !

Qui ne se sentirait pas aliéné de se retrouvé enfermer dans un pareil jeu ? S'il faut un sauveur, c'est en se sauvant soi-même : "Courage fuyons !" - ou encore, "Léloge de la fuite" d'Henri LABORIT.

C'est pour ça que j'ai aussi l'impression qu'il y a tout à gagner à avancer ensemble. C'est d'ailleurs le monde que je croyais être en marche, mais ... j'ai l'impression de déchanter ces dernières années.

P.-S.: Mes anciens-colocs se demandaient ce que je foutais dans un corps d'homme.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

AucNohygi (invité)

le mardi 23 avril 2019 à 11h06

T'as été traumatisé par la masculinité. On dirait que tu te reproches absolument tout (et aux autres hommes aussi) ce que les femmes peuvent vivre. Alors je comprends tes combats mais essaye de faire ça de manière fun et joyeuse, au lieu d'être aussi rationnel, car on dirait que ça te déconnecte du contact humain, chépa, j'ai l'impression que t'es plus là..

T'as peur de la sentence du jugement dernier pour patriarquisme ?

Acajou, je n'ai vraiment pas l'impression que de vous deux artichaut soit le plus mal à l'aise avec la «  masculinité » ou même la «  féminité ».

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion