Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Difficultés pour trouver son équilibre/place

Communauté
#
Profil

Greko

le jeudi 29 janvier 2015 à 16h54

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si j'ai choisi le bon thème, si ce n'est pas le cas d'avance désolé.

Je suis tout nouveau ici, car ma femme vie une relation polyamoureuse depuis peu de temps et cela pour la première fois.

Nous avons d'abords commencé à pimenter notre vie sexuelle dans le libertinage, lors de trios essentiellement, sans le savoir pourquoi, j'ai moi même accepté que ma femme puisse aller essayer ces partenaires de trio en duo.

Ce que j'ai senti arrivé et arrivé, j'ai eu le pressentiment qu'une attache affective pouvait avoir lieu avec l'un de ces hommes. Ma femme fut perdue un moment, c'est moi même qui lui ai parlé de polyamour et je l'ai invité à lire certaines choses sur le sujet. Elle est de nature attentive et affective ce qui lui offre la grande possibilité d'aimer quelque un d'autre.

Elle s'est tout de suite reconnue dans la description de PA, et m'a effectivement avoué qu'elle même pourrai tout à fait vivre cela.

Nous avons donc fait un peu de chemin depuis, et elle vie cette aventure PA à son rythme mais aussi avec l'énergie de la NRE, elle passe beaucoup de temps a discuter avec lui, le vois de plus en plus régulièrement et moi je ne peux pas m'empêcher de l'apprécier lui aussi. Mais des fois j'ai l'impression qu elle ne se rend pas forcément compte du mal que j'ai à accepter cette situation de départ.

Mais c'est très dur certaines fois pour moi d'arriver à lâcher suffisamment prise pour admettre qu'elle puisse réellement aimer 2 hommes. j'ai souvent l'impression que quelque chose m'échappe complètement que plus rien ne pourra être comme avant ensemble, et que forcement notre affection et amour l un pour l'autre est fêlé et que cela risque de s'agrafer au fur et à mesure du temps.

Elle prouve chaque jour son amour pour moi, mais je suis tellement triste à la fois de savoir qu'elle trouve dans cette nouvelle relation un tas de choses que je ne peux pas lui apporter.

Nous sommes tous les 2 dans une phase d'adaptation et cherchons notre place, mais bien évidement elle est consciente que pour moi cette situation et plus compliqué à accepter du fait que je ne trouve pas moi non plus un amoureux. Elle me pousse à faire des rencontres mais ceci n'est pas si évident lol.

Le plus dur pour moi, c'est de savoir qu'un autre homme partage des moments d'intimité mentale et physique intense avec la femme que j'aime depuis 11 ans et la mère de nos 2 enfants, je souffre de cette situation par moment et parfois je suis contenté de cela, (type dépressif me dirai vous lol).

Je sais que c'est une nouvelle relation, mais cependant, il est frustrant de savoir que chaque fois qu'elle va le voir il va y avoir du sexe, mais cela ne fonctionne pas à l'inverse lorsqu'elle est avec moi elle n'est pas non plus ouverte au sexe comme avant, le sentiment de perte de confiance et grandissant et donc ne permets pas non plus d'être le plus séduisant et charmeur pour faire des rencontres.

De plus, lorsque je recherche à faire des rencontres dés que j'explique le mode de vie recherché toute les portes de discussions se ferment.

Voilà, j'ai un peu tout livré en vrac, mais je pense que cela est un premier contact qui me permettra d'avancer et d'apprendre à apprivoiser ce sentiment de perte et de désespoir, alors que le but du PA c'est justement de vivre d'autre situations enrichissantes.

Merci d'avances pour tous vos commentaires à venir et de vos partages d'expériences.

J'ai lu sur le site aujourd'hui une phrase tout à fait représentative "La réduction au service minimum" c'est effectivement ce sentiment que j'éprouve, je suis le gentil mari, le bon père, l'homme de la maison, mais je ne me sens plus comme l'amoureux.

A très vite
Gregg

#

(compte clôturé)

le jeudi 29 janvier 2015 à 20h19

Gregg
Mais des fois j'ai l'impression qu elle ne se rend pas forcément compte du mal que j'ai à accepter cette situation de départ.

Lui as tu exprimé de la souffrance que cela engendre cette acceptation de situation ? Parce que tout le monde ici te dira que la communication joue un rôle primordial dans une relation qu'elle soit à deux ou plus....

Gregg
Elle prouve chaque jour son amour pour moi, mais je suis tellement triste à la fois de savoir qu'elle trouve dans cette nouvelle relation un tas de choses que je ne peux pas lui apporter.

Pourquoi penses tu qu'elle va chercher ailleurs ce que tu ne peux pas lui apporter ? Es-tu sûr que tu ne lui apportes pas ce qu'elle recherche ? Elle fait les choses pour elle, pas contre toi. Et tu te mets une sacrée pression de penser que tu ne lui apportes pas ce qu'elle veux. Et je ne te parle même pas de culpabilité !
Pour parler de ma propre expérience, je ne recherche pas avec mon amoureux ce que je ne vis pas avec mon conjoint. D'ailleurs je n'aurai pas envie de vivre avec mon conjoint ce que je vis avec mon amoureux et inversement. Ce sont deux relations complétement différentes mais qui sont complémentaires. Il ne faut pas te dire qu'il lui manque quelque chose mais que tout simplement, que tu ne peux pas combler 100 % de ces besoins, de ses envies, de ses désirs et qu'en partant de là, si quelqu'un peut t'aider sur ce coup là et bien c'est pour le bonheur de ta compagne et c'est tout ce qui compte.
Maintenant vous découvrez le polyamour et il vous faut digérer ce grand chamboulement dans vos vies. Ce n'est pas simple et cela demande du temps. C'est vrai que très souvent, nous voudrions avancer vite pour dissiper les doutes, les souffrances, les interrogations, pour trouver les solutions et se sentir bien. Soyez patient et surtout parler vous.
Virgile

#

Re (invité)

le vendredi 30 janvier 2015 à 07h44

Bonjour Virgile
Merci pour ces quelques précisions et effectivement de pouvoir des fois pointé du doigt des choses qui paraissent essentielles.

C'était un petit peu le but de mon inscription sur ce site, pouvoir exprimer un sentiment mais à la fois être capable d'obtenir quelques éclaircissements.

Dans mon couple, la communication est très importante j'ai effectivement expliqué mes craintes et mes doutes et nous travaillons ensemble pour arriver à avancer sans se bloquer ni se décevoir.

Après plusieurs lectures de discussion sur ce site j'ai enfin pu comprendre quel était le sentiment qui me blessé. J'ai été entre guillemets soulagée de découvrir que la jalousie est effectivement un frein à la compréhension du polyamour.

En discutant de ce sentiment de jalousie avec ma femme j'ai pu m'apercevoir que beaucoup de travail viendrez de moi, alors que elle-même passe du temps à essayer de m'expliquer que ce sont des rapports tout à fait différent.

Il faut donc que je travaille sur ma jalousie à fin de pouvoir me sentir plus libre mais aussi beaucoup plus confiance en moi-même.

Maintenant, nous avons tous un passé éducatif ou sentimentale différent et il est vrai que pour certains l'acceptation de la jalousie sera plus ou moins facile.
Donc maintenant il faut que je trouve les solutions et les chemins qui me permettront de calmer ce sentiment et de pouvoir vivre une totale harmonie de polyamour et avec la possibilité de moi aussi vivre cette expérience.

A bientot
Gregg

#
Profil

Chupapink

le vendredi 30 janvier 2015 à 11h31

Virgile
Pour parler de ma propre expérience, je ne recherche pas avec mon amoureux ce que je ne vis pas avec mon conjoint. D'ailleurs je n'aurai pas envie de vivre avec mon conjoint ce que je vis avec mon amoureux et inversement. Ce sont deux relations complétement différentes mais qui sont complémentaires. Il ne faut pas te dire qu'il lui manque quelque chose mais que tout simplement, que tu ne peux pas combler 100 % de ces besoins, de ses envies, de ses désirs et qu'en partant de là, si quelqu'un peut t'aider sur ce coup là et bien c'est pour le bonheur de ta compagne et c'est tout ce qui compte.

C'est exactement ce que j'essaie de faire comprendre à mon mari qui est en phase de jalousie depuis j'ai rencontré mon amoureux. Il cherche absolument à se convaincre que si je vis quelque chose avec un autre homme, c'est qu'il ne m'apporte pas tout ce dont j'ai besoin. Mais toutes les personnes sont différentes, hommes ou femmes, et je pense qu'on peut mettre une même personne avec plusieurs différentes, on obtiendra toujours un duo différent. Parce que dans ces cas-là pourquoi vouloir vivre la même vie identique avec 2 hommes différents. Je trouve justement que ce qui est beau dans le polyamour, c'est cette découverte de soi quand on est avec d'autres personnes. Je suis avec mon mari depuis presque 15 ans, entre nous il y a de l'amour mais aussi des habitudes, une routine, une famille (nous avons aussi 2 enfants), une régularité qu'il n'y a pas quand on commence une nouvelle relation. J'ai vraiment découvert cette différence il y a peu de temps. Du coup, mon mari me fait des scènes (petites) parce qu'il a le sentiment de se sentir abandonné. Bon, il y a d'autres circonstances dans notre histoire, mais je ne peux que continuer à lui dire que je l'aime et tenter de lui faire comprendre que je ne chercher pas à remplacer nos moments à nous par les mêmes avec un autre homme. Ce sont des moments différents, c'est tout. Je dirais même, c'est aussi simple que ça !

Re
En discutant de ce sentiment de jalousie avec ma femme j'ai pu m'apercevoir que beaucoup de travail viendrez de moi, alors que elle-même passe du temps à essayer de m'expliquer que ce sont des rapports tout à fait différent.

Il faut donc que je travaille sur ma jalousie à fin de pouvoir me sentir plus libre mais aussi beaucoup plus confiance en moi-même.

Ce que j'ai écrit juste au dessus, tu l'expliques de la même façon mais avec ta vision. Je voudrais que mon mari puisse y voir la même chose que toi. Et ce travail sur soi est effectivement très important pour se sentir serein. Ça ne se fait pas en un jour, il faut du temps pour retrouver cette confiance en soi. Et suivant les personnes, c'est plus ou moins long. Dans mon cas, il semble que ce fut assez rapide (d'après l'avis d'autres internautes sur le forum), mais dans le cas de mon mari, je pressens le temps d'adaptation beaucoup plus long (en espérant que ça aboutisse dans le positif). Je sais qu'on ne peut pas demander à une autre personne de réagir de la même façon que soi, mais l'acceptation et la tolérance du polyamour aide énormément lorsqu'on se rend compte que ce qui est le plus important c'est de voir celui ou celle qu'on aime : heureux !

#
Profil

Nurja

le vendredi 30 janvier 2015 à 11h44


Je trouve justement que ce qui est beau dans le polyamour, c'est cette découverte de soi quand on est avec d'autres personnes.
(...)
je ne chercher pas à remplacer nos moments à nous par les mêmes avec un autre homme. Ce sont des moments différents, c'est tout.

(+) :-)

#

polpolp (invité)

le dimanche 01 février 2015 à 04h06

Jezebel: il faut aussi ce mettre a la place de ton mari car je suppose que avec le nouvel amoureux vous êtes en plein NRE, du coup ces moments que tu estime différents de ceux d avec ton mari ne le sont pas vraiment car dans le passé vous avez forcément été en NRE non ?

Peut être qu il est jaloux de ce genre de moment qu il aimerait retrouvé sauf que toi c est avec un autre que tu les partages, la NRE c est bien beau mais c est cruel pour le conjoint qui lui reste le mari, père de famille mais perd son statut d amant la plupart du temps , et sa explique peut être aussi le manque de confiance en soi de voir ce genre de constat.

Je pense que les poly amoureux en plein NRE devraient faire plus attention a cela et rassurer le conjoint par rapport a ce niveau-là car les je t aime, ce n est pas ce qui aide a prendre confiance en soi.

Enfin ce n est qu une hypothèse...

#
Profil

Greko

le dimanche 01 février 2015 à 12h53

Polpolp
Je pense que les poly amoureux en plein NRE devraient faire plus attention a cela et rassurer le conjoint par rapport a ce niveau-là car les je t aime, ce n est pas ce qui aide a prendre confiance en soi.

Oui je suis plutôt d'accord avec cela, il faut d'avantage de discussions, d'écoutes et surtout d'être capable d'entendre certaines craintes et doutes irrationnels

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 01 février 2015 à 12h54

Polpolp, un petit détail près, le mari de Jezebel avait fait sa propre rencontre extra-conjugale, ses propres égoïsmes, sa propre NRE avant elle.

Alors qu'aurait dû faire Jezebel, attendre à Ithaque qu'Ulysse daigne revenir, le maudire et le jeter de sa vie quand elle l'aime encore, ou ne pouvait-elle pas chercher d'autres possiblités ?

Pourquoi ce serait la raison mono qui primerait "vous auriez pas dû essayer", quand le mono peut bien foirer aussi avec des solutions monos ? Pourquoi ne pas croire qu'on doit tenter ce qui nous fait du bien, et d'affronter plutôt les problèmes qui y sont liés que les problèmes de "commetoulmonde", certes, mais qui ne sont pas ceux qu'on veut ou peut résoudre ?

Et par contre, tu as raison, la chose que peut faire le poly en NRE, c'est consolider ses attentions envers un partenaire historique... Après, selon qu'il soit capable d'entendre ses attentions ou pas, ça change beaucoup la donne.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#

polpop (invité)

le dimanche 01 février 2015 à 16h10

Ci j ai bien dis que ce n est qu une hypothèse c est aussi que je ne connaissais pas en totalité l'histoire de jezebel,

Je vois pas pourquoi tu parles de solution de mono car c est aussi valable pour 2 poly, ce n est vraiment pas là le problème, en faite ton paragraphe sur la solution de mono est parfaitement incompréhensible... On a jamais parlé de commetouslemonde ou autres...

Oui mais elle se resume a quoi ces intentions? Le plus souvent c est de simple je t aime toujours et sa ne t enlève pas d amour, est ce suffisant et assez fort pour que le partenaire historique soit rassuré et aie confiance en soi, alors que l amant a le droit a la passion et aux déclarations enflammé et tout ce qui va avec ?

Pour ma part je ne pense pas que se soit suffisant, ni pour être rassuré ni pour avoir une meilleure confiance en soi...

Ce n est que mon avis encore une fois.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 01 février 2015 à 18h12

polpop

Oui mais elle se resume a quoi ces intentions  ?
.

Ces attentions.
Je ne sais pas si la confusion est réelle ou pas, mais c'est très différent.
Il s'agit, essentiellement, de ne pas céder de terrain sur les gestes d'amours qu'on a envers le partenaire historique, de ne pas annuler ce qu'on projette de faire avec lui, de montrer l'amour qui continue avec quelques gestes romantiques supplémentaires, même si ce n'est pas fait pour être les mêmes feux d'artifice qu'un amour naissant.
Bien sûr, ça ne suffit pas à un partenaire frustré, envieux de la NRE. Mais inversement, sans ça, rien ne peut vraiment marcher. Donc autant en rappeler l'importance.

Pourquoi je te parle de solutions de mono : parce que, la façon dont tu considère comme "fatale", ou systématique, la façon dont le partenaire historique ressent cette époque, ça pousse à se dire "il faut conclure de cette souffrance qu'aimer son partenaire, c'est ne pas l'exposer à ça". Et ça, c'est une façon mono de penser, puisque ça ramène à ne pas tenir compte parellélement des bien-êtres qui pourront faire que çe marche. PAs seulement une façon mono, ceci-dit, tu as raison. Au fond, surtout une façon dépendante.
On doit faire avec une certaine dépendance, dans une relation, on est tous vulnérable à ce qui nous déplaira quand notre dose de l'autre nous paraitra menacée ou moindre.
Mais laisser l'autre nous montrer qu'il nous aime, ça ne suffit pas au début, mais ça sera ça qui fera tenir la relation ensuite, justement quand on aura repris assez d'autonomie pour ne pas voir que ce manque en nous.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#

polpolp (invité)

le dimanche 01 février 2015 à 20h36

non je voulais dire attention.

D'ailleurs les attentions que tu cites sont très bien mais je ne pense pas que quelqu'un en NRE en fasse autant pour le partenaire historique, de plus c'est plutôt l'inverse car pour certain cette NRE inhibe complètement le désir et l'envie pour l'historique.

Et même si dans certain cas cela peut être profitable à la libido, c'est pas vraiment du au faite du partenaire historique mais l'un des effets secondaires de la NRE et je pense pas que ce soit valorisant pour le partenaire historique d'avoir un regain de relation intimes a cause d'une autre relation, non ?

Non sa n'est pas systématique mais majoritaire si, en tout cas dans la majorité des témoignages sur ce site et pour moi ce n'est clairement pas une façon de penser mono, cela pourrait très bien arriver a certain poly de ressentir cela, d'ailleurs c'est ce que ressent le mari de jezebel qui pourtant a été poly avant t'elle non ?

On parle souvent de mono en série mais je me demandais si des poly en série sa existait aussi ? des poly qui multiplieraient les relations en recherche constante de NRE ? car vu l'effet que sa semble faire, sa doit être dur de s'en passer surtout lorsque l'on peut revivre cela à l'infini ?

#
Profil

Chupapink

le lundi 02 février 2015 à 09h53

polpolp
Jezebel  : il faut aussi ce mettre a la place de ton mari car je suppose que avec le nouvel amoureux vous êtes en plein NRE, du coup ces moments que tu estime différents de ceux d avec ton mari ne le sont pas vraiment car dans le passé vous avez forcément été en NRE non ?
Peut être qu il est jaloux de ce genre de moment qu il aimerait retrouvé sauf que toi c est avec un autre que tu les partages, la NRE c est bien beau mais c est cruel pour le conjoint qui lui reste le mari, père de famille mais perd son statut d amant la plupart du temps , et sa explique peut être aussi le manque de confiance en soi de voir ce genre de constat.

Mon histoire a commencé par une tromperie de la part de mon mari qui s'est redu compte par la suite qu'il nous aimait toutes les deux. C'est moi qui ai accepté la présence d'une autre tout en choisissant de vivre séparément par la suite. Me mettre à sa place, je le fais continuellement. Les moments qu'il vit aujourd'hui, je les ai vécu l'année dernière et c'est d'autant plus tolérable pour moi de laisser courir sur sa période de jalousie car j'ai fait la même chose. Pendant un an, je n'ai fait que m'adapter pour ne pas couler de mes sentiments que j'ai pour lui. Maintenant que j'ai trouvé une petite part de bonheur extérieure à lui, il se sent rejeter alors que je suis toujours présente, mais c'est à lui de voir s'il va pouvoir surmonter cette jalousie pour ne pas me perdre ou si il n'y arrivera pas. Je ne peux plus faire plus que lui montrer ma présence et lui dire ces quelques mots si simple mais tellement fort : je t'aime.

Siestacorta
Et par contre, tu as raison, la chose que peut faire le poly en NRE, c'est consolider ses attentions envers un partenaire historique... Après, selon qu'il soit capable d'entendre ses attentions ou pas, ça change beaucoup la donne.

Consolider les attentions n'est pas si simple quand on rencontre un blocage en face de soi. Mais montrer qu'on aime toujours et qu'on est là, c'est important. C'est absence de ces attentions qui font qu'on a l'impression de ne plus exister pour l'autre et du coup, de douter de ce fameux amour soi-disant toujours présent. Mais il faut que en face, comme le dit Siesta, l'écoute soi aussi présente, s'il n'y a pas réception, ça ne capte pas !!!

polpolp
Non sa n'est pas systématique mais majoritaire si, en tout cas dans la majorité des témoignages sur ce site et pour moi ce n'est clairement pas une façon de penser mono, cela pourrait très bien arriver a certain poly de ressentir cela, d'ailleurs c'est ce que ressent le mari de jezebel qui pourtant a été poly avant t'elle non ?

Il faut savoir que mon cher mari ne se considère pas poly ! Oui je sais, c'est assez ironique. Il pense tout tout simplement avoir deux relations monos indépendantes. Difficile de lui faire comprendre que, même s'il n'accepte pas cette nomination sur sa vie, c'est complètement ce qu'il est en train de vivre depuis presque un an. Sauf que dans sa vision de sa double vie, il n'aurait pas fallu que j'y trouve une part de bonheur extérieure à lui. Je déplore ce genre de réaction, mais c'est ainsi, je ne vais pas rester gentiment dans un placard en attendant qu'il daigne se tourner vers moi.

#

polpolp (invité)

le lundi 02 février 2015 à 20h31

je comprends mieux Jezebel et c'est vrai que c'est assez ironique de sa part, aussi je le trouve complètement égoïste. Et effectivement il n'est pas du tout poly, pas plus que mono d'ailleurs, il veut le meilleur des 2 situations mais que pour lui j'ai l'impression.

#
Profil

LuLutine

le mardi 03 février 2015 à 17h17

Jezebel
Consolider les attentions n'est pas si simple quand on rencontre un blocage en face de soi.
[...]il faut que en face, comme le dit Siesta, l'écoute soi aussi présente, s'il n'y a pas réception, ça ne capte pas !! !

Ow tiens, ce chemin-là aussi je connais, suis déjà passée par là....au moins deux fois !

#
Profil

Chupapink

le mercredi 04 février 2015 à 09h48

Et comment avez-vous fait pour que le signal recommence à capter ???

#
Profil

LuLutine

le mercredi 04 février 2015 à 11h47

Jezebel
Et comment avez-vous fait pour que le signal recommence à capter ?? ?

En posant cette question, tu présupposes que ça a fini par marcher. Tu présupposes qu'ils ne m'ont pas quittée. Désolée de te décevoir...

Ils n'avaient pas confiance en moi, et quand quelqu'un ne te fait pas confiance malgré tous tes efforts, malgré le fait que tu restes présente et que tu tiens tes engagements, malheureusement il n'y a rien à faire.

#
Profil

Chupapink

le mercredi 04 février 2015 à 13h55

LuLutine
En posant cette question, tu présupposes que ça a fini par marcher. Tu présupposes qu'ils ne m'ont pas quittée. Désolée de te décevoir...

Ils n'avaient pas confiance en moi, et quand quelqu'un ne te fait pas confiance malgré tous tes efforts, malgré le fait que tu restes présente et que tu tiens tes engagements, malheureusement il n'y a rien à faire.

Excuse moi, en fait j'ai commencé à lire tes posts mais je n'ai pas fini. Je suis désolée d'apprendre qu'au final cette confiance n'a plus été. C'est un peu ce qu'il m'arrive d'ailleurs en ce moment. J'ai vraiment l'impression que la confiance de mon mari envers moi qui suis toujours là, toujours présente, est en train de décroître de semaine en semaine. Et des fois, je me sens douter d'une finalité positive, et du coup j'ai le cafard. Mon amoureux est prêt à faire des concessions sur notre relation pour "prouver" à mon mari qu'il ne veut pas d'un quelconque droit de propriété sur moi. Ça me rend triste de devoir imaginer ça. Je ne veux pas recommencer à mettre ma vie de côté uniquement parce qu'il n'arrive pas à comprendre que je veuille aussi vivre d'autres aventures tout en continuant de l'aimer avec la place qui est la sienne : mon mari.

#
Profil

MagentadeMars

le mercredi 04 février 2015 à 20h19

LuLutine
Ils n'avaient pas confiance en moi, et quand quelqu'un ne te fait pas confiance malgré tous tes efforts, malgré le fait que tu restes présente et que tu tiens tes engagements, malheureusement il n'y a rien à faire.

(+) <3

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 04 février 2015 à 21h05

(je vais double-poster, parce que deux discussions se rejoignent momentanément, je ne le ferai plus, et faites ce que je dis pas ce que je fais, ne me répondre que sur l'un des deux fils)

Je me répète, sur ce sujet, mais ce n'est pas parce que ça marche pas toujours et pas bien qu'on peut faire autrement qu'en passer par là.

Ce n'est pas facile de maintenir ses attentions et projets quand on est en pleine phase passionnelle avec un autre partenaire, tout comme ce n'est pas facile de se satisfaire des efforts d'un partenaire qui est en NRE avec un autre quand on attend en fait justement plus ; mais si on baisse les bras devant ça, si on se met pas à la hauteur de la relation à laquelle on dit tellement tenir, autant rompre plutôt que de ne faire que constater les failles d'une relation qu'on creuse aussi soi-même.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 04 février 2015 à 22h50

Jezebel
Je suis désolée d'apprendre qu'au final cette confiance n'a plus été.

Je ne sais pas si elle a été un jour...
Quand tu te rends compte que pour t'aimer, quelqu'un a besoin de certaines conditions telles que :
- tu ne fais pas d'autres rencontres (alors que tu as dit explicitement qu'il y en aurait très probablement et que ce n'était pas négociable) ;
- ou encore tu restes "sagement" à l'attendre "à la maison" pendant que lui fait...ce qui lui plaît (y compris essayer de "conclure" avec une autre)...

Bref, quand tu te rends compte que ta parole n'est pas prise en compte, autant dans un sens (tu as exprimé tes besoins, les choses sur lesquelles tu ne pouvais pas négocier, et c'est comme si tu n'étais pas réellement entendue) que dans l'autre (tu assures de ta présence et de ton amour, et cela se traduit même factuellement dans ton attitude, tes choix concrets, ton discours face à l'entourage etc.), tu te dis parfois qu'en fait, on ne t'a peut-être jamais vraiment fait confiance...

Les deux avaient besoin d'être rassurés sur leur "valeur", et j'ai l'impression que quand on a ce besoin incessant, c'est difficile de faire confiance...sauf dans un cadre très, très, très restrictif pour la personne en face !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion