Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment annoncer que je suis polyamoureuse ?

Engagement
#
Profil

Sis

le dimanche 10 février 2019 à 12h29

Bonjour.
Je pense que le titre est assez clair ^^ Comment fait-on pour annoncer à quelqu'un, en l'occurrence son amoureux, que l'on est polyamoureux ?

En fait depuis quelques temps je me rends compte que l'amour tel que la société l'exige - exclusif, éternel, fusionnel - n'est pas pour moi. Bonnn... je n'ai pas eu tant de relations comme cela ; deux stables, et plusieurs amourettes qui n'ont pas duré mais qui se basaient sur le même principe. Eeeet.. bah je n'arrive pas à y être pleinement épanouie. Les premiers temps tout va bien, on est heureux, on a l'impression d'être ensemble plus forts que le monde, etc. Puis après, avec une certaine distance due aux études aussi, ça se calme, se ralentit, s'éteint presque..

C'est ce qui se passe actuellement. J'aime mon copain (l'amour prend tant de formes, allant du familial à l'érotique en passant par le romantique et l'amitié), mais je crois que je ne suis plus amoureuse de lui.. Et en outre, depuis le début de l'année scolaire, je suis attirée par un gars de ma promo. Nous sommes amis depuis la deuxième semaine, intégrés dans un petit groupe toujours ensemble (parfois à l'occasion plus élargi car nous sommes une promo petite et assez soudée). Depuis le début il y a une sorte de connexion entre nous deux. Je ne le trouve pas beau à proprement parler mais il a une attraction inexplicable, il est gentil, artiste... pas vraiment mon idéal de mec (je les préfère un peu out de la société, du genre cheveux longs, ne se conformant pas aux critères de "virilité", etc.) mais bon ^^' Au départ j'essayais sans cesse de m'asseoir à côté de lui, d'être proche, de passer du temps ensemble, jetais parfois un peu jalouse ; mais en même temps j'avais mon copain et je me defendais quand d'autres faisaient des petites allusions. Puis il y a quelques temps nous avons commencé à nous voir dans son studio après les cours pour regarder des films par exemple, ou alors à faire un jogging - car je suis la plus proche géographiquement. Parfois d'autres amies viennent au début puis doivent repartir et nous laissent finir seuls. Et ainsi une relation s'est développée, il est plus.. intime..? lorsque l'on est juste tous les deux. Au fil du temps dans ces moments on est devenus tactiles, du genre chatouilles avec grands fous-rires, câlins etc. Récemment lors d'un de ces immenses câlins, nous nous sommes embrassés, puis sommes allés un peu plus loin, et nous avons recommencé les jours suivants.
Or le problème c'est que bien que la relation que j'ai avec mon copain n'aille pas si bien, nous sommes toujours ensemble. Je suis un peu perdue mais je pense au polyamour.

Cela fait quelque temps que je pense donc qu'un amour traditionnel n'est pas pour moi. On aime plusieurs personnes dans sa vie, pourquoi pas en même temps ? On a plusieurs amis, pourquoi pas plusieurs amoures ? (Sachant d'ailleurs que pour moi la seule difference entre amour et amitié c'est l'attirance physique/sexuelle.)
J'ai déjà songé que l'idéal serait une relation libre, sans exclusivité, une sorte de sexfriend mais un peu plus que ça, où on se retrouverait pas que pour faire l'amour mais pour d'autres choses aussi, une sorte de "dehors amis, entre nous amours". Et pas forcément avec un seul partenaire.
J'y pensais déjà en étant avec mon copain, mais depuis les événements récents j'y songe plus fermement, et je me suis renseignée sur le polyamour, donc me voilà ^-^

Je ne sais trop comment je pourrais dire ça à mon copain. En fait je n'arrive pas à savoir pas si je dois le quitter ou essayer de réparer notre relation mais en devenant polyamoureuse avec le deuxième garçon. Je ne sais pas comment il prendra cette annonce -_-
Concernant le second, il m'a confié qu'il préférerait que nos histoires ne soient pas connues à l'extérieur ou dans notre promo (je ne sais pas vraiment pourquoi), et comme c'est aussi mon cas nous nous y tenons pour l'instant. Ça me donne plus confiance alors pour lui expliquer à lui, puisque déjà notre relation n'est pas traditionnelle. Cependant je ne sais pas vraiment non plus comment venir sur le sujet. Je voudrais le faire rapidement avant que la relation n'aille trop loin et que cela pose le même problème qu'avec mon copain (déjà qu'il m'aime apparemment déjà suffisamment pour accepter chez moi des caractéristiques qu'il disait ne pas aimer voire être dégouté chez les filles en général..)

Et puis d'ailleurs, suis-je vraiment polyamoureuse ou est-ce juste un besoin d'affection dû à ma frustration de ne pas voir mon copain assez souvent ? Une envie de nouveauté ? ... ?

Si cela peut aider, je me définit comme demisexuelle. Et potentiellement pansexuelle, bien que pour l'instant ce n'était que des garçons.

Merci beaucoup de m'aider à y voir un peu clair ♡ ^w^

Message modifié par son auteur il y a 10 mois.

#
Profil

bonheur

le dimanche 10 février 2019 à 16h14

Bonjour Sis,

Le polyamour, si tu t'es renseignée, tu l'as comprise, c'est ne pas cacher. C'est aussi une philosophie de vie qui, à mon sens, va bien au-delà de la succincte définition de base, qui se nourrit de don de soi, d'accueil d'autrui et de transparence.

Tu te poses beaucoup de questions sur toi et je crois que cette tranche de vie peut t'amener à faire un peu de développement personnel. Sur ce point, je t'encourage à faire le chemin de la découverte de soi. Fais le pour toi, en dehors de toute considération d'autrui, d'impact sociétal ou autres. Toi et toi, pour le bonheur de toi.

Le polyamour n'a pas pour résultante de réparer ou de renforcer ton couple initial... sauf si l'effet se produit de lui-même. L'amour appelle parfois l'amour !

Après, comment dire ? Ben il n'y a pas un bon moyen, une méthodologie. Le faire avec tes tripes, avec ton coeur et ton amour initial recevra à sa façon, et là tu vas vers l'inconnu.

Si tu aimes aussi cet autre homme, pour palier à une frustration, réfléchi bien à ce qui t'amène à cela. Pour l'instant, tu es en situation de tromperies et de mensonges (en tout cas de non-dits). En polyamour, je prône de porter le débat avant les actes, afin d'éviter de cumuler justement, ce côté trahison. Déjà, recevoir la nouvelle que la personne aimée soit poly, peut se digérer difficilement. Si en plus on cumule des cachoteries...

Opérer une transition mono-mono en mono-poly est réalisable et comme je le dis souvent, en achetant un bien commun, la rue de la paix, on y arrive. Opérer une transition mono-adultère en mono-poly, me parait plus périlleux.

Un autre point : pourquoi ton second amoureux veut garder secret votre lien ? Ce point ne va pas non plus dans le sens du polyamour. Peut-être est-il aussi adultère de son côté ? Si c'est le cas (et je ne dis pas que ça l'est, juste je m'interroge), tenir compte de ta métamour et de sa réaction.

Ce que la vie m'a appris, ayant été par ricochet complice d'un adultère affectif, c'est que tout se sait un jour ou l'autre. Après, la personne qui découvre avoir été trompée, réagi à sa façon. Par exemple, dans mon cas, la personne trompée a fait la démarche de me contacter directement, plutôt que de communiquer avec son mari sur le sujet. Qu'on le veuille ou non, quand on aime une personne déjà engagée dans la clandestinité, on est co-responsable de l'adultère, même si de son côté on est non-engagé ou en transparence avec notre-nos amour-s.

#
Profil

NftR

le dimanche 10 février 2019 à 19h23

Je pense que c'est le plus dur. Comment engranger la machine. Selon moi il faut être 100% honnête. Rien se cacher. Alors il faudra lui dire ce qu'il s'est passé. Mais pas préparer un discours complet, tout va se passer dans votre discussion. Sois a l'écoute, écoute ce qu'il ressent, écoute ce que tu ressens. Et fais en quelque chose. Ne vous contentez pas de dire vos sentiments, faites en fonction. Si vous vous aimez vous trouverez un moyen de surmonter ça.

Bonne chance

Message modifié par son auteur il y a 10 mois.

#
Profil

fyckie

le lundi 11 février 2019 à 10h52

Bonjour Sis,

c'est vrai que traditionnellement, les transitions qui se passent bien sont plutôt du type "on est ensemble, on a confiance, on s'aime, mais on chemine théoriquement sur des réflexions poly, on en parle ensemble, on va doucement, on s'ouvre, et BOUM, on rencontre d'autres gens". C'est la version idéale. Après, dans les faits, c'est rarement exactement ce schéma-là : ça ne veut pas dire que ça ne va pas marcher, juste que ce sera potentiellement plus fastidieux. Là, en plus d'acceuillir l'écolution de pensée de son amoureuse, ton copain devra aussi acceuillir les actes qui vont avec et qui le toucheront probablement au moins aussi viscéralement. Faites très attention à vous pendant cet échange :)

Après, avoir suivi le chemin que tu as suivi ne fait pas de toi une poly moins légitime ! Ce n'est pas nouveau que certaines réflexions personnelles/vision de la vie soient poussées par des rencontres. Mais effectivement, être poly, ça va dans les deux sens. Tu parlais de jalousie avec ta nouvelle relation : serais-tu à l'aise dans une relation où l'autre est poly également ? Non pas que la jalousie soit rédibitoire : la compersion, ça se travaille ;) mais c'est quand même une chose importante à avoir en tête.
Je ne sais pas si je m'exprime très clairement ces derniers temps, mais pour donner un peu de légitimité à mes propos, sache que je me retrouve un peu dans ton historique : moi aussi j'ai eu des relations mono, longues, depuis mes 16 ans (1 an et demi, 1 an et demi, et actuellement 4 ans), et dans chacune j'ai fini par tromper mes partenaires. En parallèle, j'avais toujours des tas de questionnements sur l'amour, sur le modèle du couple. Je regardais les polyamoureux de loin, comme des marginaux, et je me disais que c'était MOI qui avait des problèmes à régler pour pouvoir être une mono épanouie dans une relation. Il m'a fallut du temps et de l'amour pour accepter ce que je considérais comme "une part d'ombre" et légitimer les besoins qui en découlaient. Mon compagnon de vie actuel m'a beaucoup aidé (4 ans de couple) : alors même que je l'avais trompé, on a pris le temps de se réparer, de s'aimer mieux, puis plus d'un an après, l'envie d'ouverture de couple est arrivée d'elle-même. Ca fait qq mois qu'on a commencé, et ce n'est clairement pas facile tous les jours. Mais au moins on a le sentiment de construire qqch qui ne ressemble qu'à nous, et où les besoins de chacun sont entendus. Et on se rend bien compte que pour la jalousie, les trucs qui nous gênent, etc, il y'a parfois un énorme fossé entre ce qu'on pense que ça nous fera en théorie, et ce que ça nous fait réellement en pratique :P (mais là encore, ça demande surtout du travail, de la sécurité, du temps ... mais il faut bien la pratique pour le réaliser !)

Bref désolée si je ne suis pas super claire, j'espère que tu y trouveras des choses intéressantes pour toi :)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion