Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Accepter la distance que prend l'autre ?

Engagement
#

Iliaza (invité)

le vendredi 28 février 2014 à 21h21

Salut à tous,

Alors j'essaie de re-contextualiser rapidement ma situation :
J'ai une relation avec D depuis 3 ans qui a été difficile à mettre en place mais qui se passe bien aujourd'hui.
Depuis presque un an je suis avec P, avec qui on a beaucoup de "très haut" et de "très bas", relation un peu passionnel selon une copine.
Nous avons emménagé ensemble (+ deux autres personnes) en colocation, avec chacun sa chambre avec cette idée de ne pas s'enfermer dans notre relation.
L et D sont okay avec le fait que j'ai ces deux relations. C'était comme cela que l'on imaginait les choses dès le départ.

Le problème c'est que depuis quelques temps je m'entends très mal avec un autre de mes colocataires qui se trouve être le frère de P. Situation qui a entrainé pas mal de disputes entre P et moi.
L'autre soir, lors d'une discussion déjà difficile, D (qui était à la maison pour le we) s'est disputé avec le frère de P. Puis tout a très vite dégénéré. P et D se sont disputés aussi. A ce moment j'ai un peu fait une crise de panique de les voir se disputer, je ne savais plus où me mettre.

Depuis le début des débats j'étais plutôt d'accord avec D.

A la suite de ça le frère et P on demandé à D de quitter la maison. J'ai suivit D, ne voulant pas le laisser tout seul.
P a eu l'air de considéré que je me mettais définitivement de son côté.
Bref je vous épargne les heures de disputes qui ont suivi. Au final nous sommes donc partie dans la nuit D et moi. Et maintenant P ne veut plus me parler.
Il voudrait prendre du recul. Faire le point. J'ai beaucoup de mal à gérer cette situation, à ne pas le prendre comme une rupture.
J'accepte l'idée qu'il ait besoin de prendre de la distance mais il refuse complètement de m'expliquer pourquoi, de m'adresser la parole et de me voir. Je n'ai aucune idée de ce qu'il envisage, si même il pense peut être ne plus vouloir me voir du tout.
Je suis dans le noir total et ce n'est vraiment pas agréable.
Je ne peux pas rentrer chez moi. De même pour nos activités et sorties communes il veut bien que je vienne mais je ne dois pas lui parler. Si bien que je ne sors pratiquement plus. Je me sens vraiment isolée. Mes copains sont tous absents et ce n'est pas facile.

Que faire dans cette situation ? Suis-je égoïste parce que je suis en colère contre lui ?
Pour moi me lancer dans ce type de relation où l'on remet en question le couple et donc la rupture du type je t'aime puis je te hais, c'est une forme d'engagement qui suppose beaucoup de bienveillance et d'attention.
Pourquoi est-ce que je n'arrive pas à le vivre autrement que comme une rupture ?
Pourquoi le fait qu'il ne va pas bien maintenant ne me suffit pas pour me dire que je dois le laisser tranquille (ce que je fais au final mais que je vis très mal).

#

Iliaza (invité)

le vendredi 28 février 2014 à 21h24

Pour préciser j'ai dit à P que je ne prenais pas le parti de D, mais qu'à ce moment P n'était pas tout seul (son frère, et deux copines) au contraire de D qui l'était et qui repartait chez lui (loin) le lendemain.

J'ai proposé à D d'en re-parler le lendemain de la dispute et c'est à partir de ce moment qu'il n'a plus voulut me parler.

#
Profil

Green-Man-Outside

le vendredi 28 février 2014 à 22h32


Suis-je égoïste parce que je suis en colère contre lui ?

La colère est une émotion naturelle et légitime. Je ne vois pas le rapport avec l'égoïsme.


De même pour nos activités et sorties communes il veut bien que je vienne mais je ne dois pas lui parler.

N'importe quoi.


Je ne peux pas rentrer chez moi.

Ben voyons. Chez toi c'est plus chez toi ? Tu ne payes plus le loyer ?
(si c'est parce que tu ne veux pas rentrer chez toi, c'est différent)

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 28 février 2014 à 23h58

Bonsoir et bienvenue Iliaza,

Je dirais que si quand je parle de la Sainte Trinité ( :P ) que sont le Temps, la Patience et le Dialogue, je mets le Dialogue en dernier, c'est bien parce qu'il me semble que parfois, ce n'est pas le moment pour dialoguer.

Parfois, il vaut mieux attendre; laisser le Temps faire son oeuvre et s'armer de Patience...avant de pouvoir renouer ce fameux Dialogue.

Il y a des moments propices au dialogue et d'autres qui le sont moins (voire pas du tout).

Visiblement P a besoin de temps, il te l'a dit, il veut prendre du recul et faire le point de son côté. Contrairement à GMO, je ne trouve pas que son choix de ne pas te parler soit "n'importe quoi". Je comprends ce choix. Lorsque tu parles de sorties communes, je crois comprendre que ce sont des sorties de groupe (pas juste P et toi) bien sûr ? Donc je dirais que s'il y a au moins deux autres personnes, ça me semble gérable tout en respectant la volonté de P de ne pas discuter avec toi. Evidemment ça peut te faire bizarre, mais ce qui est sûr c'est que je peux comprendre son ressenti.

Je ne dis pas qu'il a raison ou tort ou bien que tu as raison ou tort, d'autant plus que je ne connais pas le sujet initial de la dispute (et ça ne me concerne pas), mais visiblement il est quelque part "buté" là-dessus (j'utilise cette expression sans jugement) et ce n'est pas en le sollicitant qu'il le sera moins.

Donc je dirais que oui, il faut lui laisser le temps, même si c'est inconfortable pour toi...

Par contre, tout comme GMO, je m'étonne un peu que tu ne puisses pas rentrer chez toi ???
Tu y as bien ta chambre non ?
Alors rien ne t'empêche de rentrer chez toi, que P soit là ou pas. Ca ne vous oblige pas à discuter ensemble s'il ne le souhaite pas...

Quant à D, je n'ai pas compris s'il habitait la colocation ou pas ??

#

Iliaza (invité)

le samedi 01 mars 2014 à 00h18

Non D n'habite pas avec nous, mais dans une autre ville.

Oui je peux rentrer chez moi, personne ne me l'interdit mais je ne m'y sens pas bien, entre P qui ne veut pas me parler, et son frère avec qui il y a toujours des tensions et qui m'a fait comprendre qu'il pensait que je ferais mieux de me mettre en retrait.

De toute façon tout le monde vient de partir en vacances, sauf moi, alors oui je vais pouvoir rentrer chez moi.

J'avoue que je me sens un peu désespérée et que je remet pas mal de choses en questions. J'ai l'impression que je me suis lancée dans des histoires trop compliquées.
Peut être c'était une erreur d'emménager avec P si vite...

Une copine pense que je me complique les choses avec ces "histoires d'amour libre", peut être n'a t-elle pas tord... mais en même temps je ne vois pas comment faire les choses autrement maintenant...

Dans tous les cas, je vais essayer d'être patiente et de lui laisser le temps qu'il lui faut.
Mais j'ai peur de ne plus arriver à lui confiance, même s'il revient vers moi, je me sens vraiment abandonnée.

#
Profil

LuLutine

le samedi 01 mars 2014 à 01h22

Iliaza
Peut être c'était une erreur d'emménager avec P si vite...

Une copine pense que je me complique les choses avec ces "histoires d'amour libre", peut être n'a t-elle pas tord...

Je pense au contraire que ça n'a peut-être rien à voir avec le polyamour.
En revanche ce que tu dis juste au-dessus, le fait que vous ayez emménagé ensemble très vite, ça oui c'était peut-être une erreur...mais si c'est le cas ça l'aurait été tout autant (voire plus !) dans une histoire exclusive !

Je connais deux personnes exclusives ayant un jour décidé de s'installer ensemble...à peine quelques semaines après leur rencontre. Il me semble que le temps d'avoir trouvé un logement, elles étaient déjà presque séparées ! Et elles ont dû se "supporter" quelques mois du coup...

En ce qui te concerne, c'est vrai que cela fait un an si j'ai bien suivi, mais ça reste peut-être un peu court si la relation a des hauts et des bas comme tu le dis.

Cela dit dans ton cas, le fait de vivre en colocation à plusieurs est peut-être un atout, puisque tu ne te retrouves pas en tête-à-tête avec P. Bon, il y a le désaccord aussi avec son frère, ce qui n'arrange pas les choses, mais il reste une dernière personne si j'ai bien suivi ?

Bref, c'est sûr que ce n'est pas simple, mais à part laisser faire le temps....là je ne vois pas trop...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion