Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Insécurité et polyamour

Jalousie
#
Profil

ananta2

le vendredi 27 juillet 2018 à 23h01

Bonjour,

Il y a plus d'un an que je fréquente ce jeune homme que j'aime. Depuis le départ, il a été très honnête en se disant polyamoureux. Au début, je m'en fichais un peu, car je ne voulais pas d'une relation sérieuse, et que j'aimais beaucoup l'idée et la philosophie que cela englobe.

Mais aujourd'hui, je me sens constamment en insécurité : il a beau essayer de me rassurer, me dire qu'il m'aime etc... Je ne supporte pas l'idée qu'il en aime aussi une autre. D'ailleurs, il n'est pas amoureux de moi, n'est jamais tombé amoureux, et ce qui m'inquiète le plus, c'est peut être que ça lui arrive et que notre relation s'arrête à cause de cela. Mais je n'en suis même pas sûre, tellement tout est confus dans ma tête.

Je ne supporte pas l'idée de le partager, je ne supporte pas l'idée de passer pour une cocue, si jamais il rencontre quelqu'un en compagnie de ses amis que je connais aussi, j'ai l'impression que n'importe quelle nana lui conviendrait mieux que moi... Bref, le concernant je me sens en totale insécurité, à tel point que j'ai régulièrement envie de rompre, comme par exemple ce soir.

Je sais que ce sont mes failles, pas les siennes. C'est moi qui ai un problème à régler. Mais sachant cela, je me dis que c'est tout simplement peut être pas le style de relation qui me convient, et que je serais mieux toute seule. Quand j'en arrive a ce stade de ma réflexion, en général je me rappelle à quel point je l'aime, et ça en devient encore plus douloureux !!!

Une bonne âme pourrait elle m'aider à y voir clair ?
Merci !!!

#
Profil

bonheur

le samedi 28 juillet 2018 à 09h10

Bonjour Ananta,

Il te dit qu'il t'aime pour te rassurer puis qu'il n'est pas amoureux de toi, qu'il n'a jamais été amoureux et que le jour où ça lui arrivera, tu auras moins de valeur à son coeur. Voilà ce que j'ai compris.

Aimer quelqu'un qui se contredit, c'est en effet peu sécurisant, pas du tout même !

Personnellement, je ne peux t'aider à y voir clair, car il n'y a rien de clair dans tout ça. Alors oui, c'est insécurisant. Ce n'est pas toi, enfin pas que toi, qui pose des bases instables. Elles se sont posées d'elle-même.

J'ai connu, j'ai aimé, et intérieurement j'aime toujours (lien rompu, pas QUE à cause de cela), une personne qui adopte cette attitude. Il n'y a rien à faire, car dans l'esprit des personnes qui pensent ainsi, il n'y a aucune contradiction. Ces personnes expliquent que c'est pour ne pas souffrir. Intellectuellement, elles refusent l'amour à cause de leurs conséquences. Donc, elles aiment sans aimer. C'est en tout la conclusion que j'en ai tiré. Ai-je tort, ai-je raison ?

Nous ne sommes pas à l'intérieur des autres. Si c'était le cas, on ressentirait, on réfléchirait comme l'autre et on saurait. En cela, résidera toujours une part de doutes et donc un flou incompréhensible.

Donc, non, il n'a pas de failles, sauf à travers des propos paraissant incohérents. Cela pour te faire comprendre qu'un lien est l'affaire de deux personnes.

Tu n'as pas de failles non plus. Je comprend ton embarras et tes certitudes (je l'aime tellement) et tes incertitudes (si un jour il rencontre le "vrai" amour).

Vous vous êtes lancés sur une base de légèreté, qui s'est transformé en quelque chose de sérieux. Il y a donc une transition à faire, et à faire ensemble. Si cette personne est poly, elle me lira peut-être. L'univers poly est encore marginal et petit. J'espère que vous saurez communiquer sainement et sereinement.

Du bonheur ensemble à tous les deux (+) .

#
Profil

Bequelune

le samedi 28 juillet 2018 à 14h34

Bonjour Ananta,

Une vérité simple : le polyamour ne convient pas à tout le monde.

En fonction de son histoire de vie, de ses fragilités, de ses craintes - assumées ou pas -, de ses envies & désirs aussi... ben tout bêtement on n'attend pas les mêmes choses d'une relation, on est plus ou moins compatible avec certaines configurations relationnelles.

En plus, ce qu'on met derrière "polyamour" est très vaste : du couple ouvert jusqu'à l'anarchie relationnelles, l'arc polyamoureux regroupe une multitude de pratiques, parfois contradictoires entre elles.

De ce que tu écris, ton compagnon fréquente une autre personne en plus de votre relation. Est-ce qu'il désigne une de ces relations comme principale ou est-ce qu'il les place à égalité ? Est-ce qu'il voit d'autres personnes en dehors de vous deux ? Est ce que toi tu as envie "d'aller voir ailleurs" comme on dit, et si oui sous quelle forme (juste pour le sexe de temps en temps, ou relation avec engagement…) ?
… Bref, voici quelques questions de base à se poser pour qualifier votre relation ; et à partir de là réfléchir, toi, à ce que tu aurais vraiment envie. Il y a plein de configurations poly possibles et ce n''est pas parce que celle présente avec ton compagnon ne te convient pas, qu'il faut tout jeter à la poubelle. Si vous arrivez à dialoguer, peut-être est-il possible de faire évoluer cette relation vers un modèle qui te convient davantage.

En tout cas je ne suis pas forcément d'accord quand tu écris "C'est moi qui ai un problème à régler". Ce n'est pas parce que cette configuration poly ne te convient pas, que tu as un problème. Encore une fois, selon son histoire de vie, les envies et les besoins qui en découlent, chacun-e de nous est plus ou moins compatible avec telle ou telle forme de relation.

#

ananta (invité)

le dimanche 29 juillet 2018 à 16h06

Bonjour, et merci pour vos réponses à tous les 2.

Pour répondre a Bequelune en premier, je crois que je me suis mal exprimée : je déteste l'idée qu'il ait une relation avec une autre. Mais que l'idée, car il n'y a que moi pour le moment. En fait il a couché avec 2/3 autres filles au cours des 6 premiers mois, comme moi d'ailleurs. Et depuis un an on est exclusifs tout en se laissant mutuellement la liberté d'aller voir ailleurs. Me concernant, si je veux avoir une autre relation forte, ça ne "poserait pas de problème". Le concernant, je lui ai dit que je ne souhaitais pas qu'il voit trop souvent ses amantes s'il en avait. Du style une fois par mois. Je crois que ça me sécuriserait dans un premier temps, quitte à modifier cette "règle" par la suite.

Des envies je n'en ai pas vraiment pour le moment, c'est difficile de me plaire... J'ai 2/3 relations privilégiées avec des hommes, mais plutôt de l'amitié. De son côté, il a aussi ces amies/exs sans que ça ne me gêne. Bref, en théorie les choses sont plutôt claires, mais je reste angoissée qu'il trouve mieux, qu'il aime plus, ou dieu sait quoi...

Là encore, il me rassure en me disant que c'est très peu probable qu'il rencontre quelqu'un qui lui conviendrait mieux, et que je n'ai aucune inquiétude à avoir. Ma psy parle d insécurité irrationnelle...

#

ananta (invité)

le dimanche 29 juillet 2018 à 16h16

Et pour répondre a bonheur, mon insécurité tient sûrement a ce côté "je ne suis pas amoureux". En réalité, il ditqu'il ne sait pas s'il l'est ou pas, car il ne sait pas ce que c'est d'être amoureux...
En attendant, il passe son temps libre avec moi, est très câlin, prévenant... Me dit régulièrement "je t'aime". Il a déménagé pour raison professionnelle il ya quelques mois et des que c'est possible il prend le train pour passer du temps avec moi : 2 semaines/1 mois etc...
Il dit que quand on n'est pas ensemble je lui manque, et qu'il pense quasiment tout le temps à moi.
Ça me laisse perplexe. Pourquoi il n'est pas amoureux, avec tout ça ? Quand je manifeste les mêmes symptômes, je me dis amoureuse. Quelle est la différence ?

#
Profil

bonheur

le dimanche 29 juillet 2018 à 18h03

La différence ? L'acceptation à 100%

Moi je suis capable de tout et d'endurer beaucoup par amour. Parce que je n'ai aucun doute sur la nature de ce que je ressens.

Pour des raisons personnelles, certaines personnes ne veulent pas de cette certitude, parce que derrière il faut assumer... le bon comme le mauvais. Comprendre qu'en amour on vit de magnifiques moments mais également d'autres (le magnifique, s'il dure, n'en n'est plus, il devient du commun), voir des moments désagréables, douloureux.

Du coup, minimiser l'amour permet de tout vivre dans une constante plus "perméable". Ces personnes ressentent autant que les autres, mais intellectuellement, elles minimisent volontairement pour ne pas se placer en mauvaise posture. C'est une "protection" qui peut paraitre enviable, sauf si l'on accepte de tout vivre avec les ascenseurs émotionnels... ce qui demande beaucoup d'énergie et de connaissance de soi ainsi que d'avoir une bonne résilience et un esprit positif (l'impermanence entre autres).

#
Profil

gdf

le lundi 30 juillet 2018 à 07h38

ananta
Ça me laisse perplexe. Pourquoi il n'est pas amoureux, avec tout ça ? Quand je manifeste les mêmes symptômes, je me dis amoureuse. Quelle est la différence ?

La différence, c'est simplement que vous n'utilisez pas le mot amoureux de la même façon !
Ça me fait penser à la chanson de Goldman Sache Que Je, dans laquelle il explique pourquoi il ne dit pas "je t'aime".

Il y a des ombres dans "je t'aime"
Pas que de l'amour pas que ça
des traces de temps qui traînent
Y'a du contrat dans ces mots là
Tu dis l'amour a son langage
Et moi les mots ne servent à rien
S'il te faut des phrases en otage
Comme un sceau sur un parchemin

Alors sache que je
Sache le
Sache que je

Il y a mourir dans "je t'aime"
Il y a je ne vois plus que toi
Mourir au monde, à ses poèmes
Ne plus lire que ses rimes à soi
Un malhonnête stratagème
Ces trois mots là n'affirment pas
Il y a une question dans "je t'aime"
Qui demande "et m'aimes-tu toi?"

#
Profil

bonheur

le lundi 30 juillet 2018 à 15h03

Je pleure à l'idée que l'on comprenne l'amour ainsi.

Moi, je peux demander si l'on m'aime. Et oui, les traces de temps (les souvenirs :-) ). Il y a beaucoup de soleil dans "je t'aime" et si il n'y a que cette foie intérieure. Le contrat ? Ca dépend, qu'entendre par là ? L'amour n'a d'autre langage que celui des émotions, exprimé par le langage, moyen de communication. Des phrases destinées à exprimer, sans chantage, ni otage. Le sceau du parchemin n'a de but que d'identifier et d'assumer son discours comme étant personnel.

L'amour existe au delà de la mort. Au sein de chaque amour, je ne vois que l'être que j'aime, les autres en arrière-plan. Le stratagème est celui que l'on façonne, et c'est lui qui fait mourir. Ces trois mots là affirme pour soi et que pour soi. La demande rassure et ne doit servir qu'à ça.

Comme toujours, c'est ma vision de l'amour, et elle n'est que mienne.

#
Profil

calinou696

le lundi 30 juillet 2018 à 15h28

Quand je lis " j'ai l'impression que n'importe quelle nana lui conviendrait mieux que moi.."
pour moi ce n'est pas un problème de "polyamour", de style de vie ou de couple, mais bien un problème de confiance en toi.

Et l'éternel débat sur "est ce qu'il m'aime, c'est quoi l'amour etc" ne t'apportera rien.
Il aime passer du temps avec toi, c'est tout ce que tu dois retenir. Les fais ont + d'importance que les mots.

my 2 cents.

#
Profil

bonheur

le lundi 30 juillet 2018 à 15h38

Justement, lorsque l'on a déjà un problème de confiance en soi ET que l'on aime une personne qui de son côté n'assume pas aimer et dévalorise l'amour (d'une certaine façon)... ça n'aide pas.

Moi je comprend Ananta, ainsi que son désarroi.

Mais oui, le manque de confiance en soi a un impact, c'est évident. Et puis, laissons ceux qui se posent des questions, s'en poser. Ils ne font rien de mal à s'interroger. Vivre intérieurement, encore un vaste débat !

#
Profil

calinou696

le lundi 30 juillet 2018 à 18h23

bonheur
une personne qui de son côté n'assume pas aimer et dévalorise l'amour (d'une certaine façon)...

Rien que ca ..

#
Profil

bonheur

le lundi 30 juillet 2018 à 20h39

Désolée, mais comment définir autrement ? Aimer mais ne pas reconnaitre l'amour ressenti, j'appelle ça ainsi et oui, c'est une façon de minimiser, donc de dévaloriser. Après, c'est ainsi que je vois les choses, personne n'est obligé de partager mon opinion. Donc, oui, pour moi "rien que ça". Je suis direct, c'est vrai.

#
Profil

bonheur

le lundi 30 juillet 2018 à 20h45

calinou696
Les fais ont + d'importance que les mots.

Là aussi, je pourrai dire "ben voyons, un peu facile".

Les mots n'ont pas d'intérêt pour toi, ce qui ne veut pas dire qu'ils n'en n'ont pas pour d'autres. Et si c'est le cas, je ne vois pas ce qui dérange. Laisser aux autres leurs particularités, leurs compréhensions, leurs façons d'être et de ressentir.

Ananta et son amoureux sont confrontés à une incompatibilité. Deux façons différentes d'aimer. L'une n'est pas plus mauvaise que l'autre. De là à dire que elle doit se désintéresser des mots, sous prétexte que son amour se réalise dans les actes ? Si l'un doit s'adapter, après tout, pourquoi ce serait dans ce sens là ?

#
Profil

bidibidibidi

le mardi 31 juillet 2018 à 10h42

Il n'existe pas de définition précise de l'amour, Bonheur. Il y a tout un corpus de textes philosophiques pour tenter de le définir. Donc ta manière t'aimer t'es purement personnelle. Dire "Je t'aime", n'a, effectivement, une valeur que pour celui qui le dit.

anantaBref, en théorie les choses sont plutôt claires, mais je reste angoissée qu'il trouve mieux, qu'il aime plus, ou dieu sait quoi...

Il est polyamoureux, donc même s'il trouve mieux (ce qui ne veut rien dire), qu'il aime plus, il ne va pas te quitter. Quand tu te fais un nouveau super pote, tu vas pas d'un coup effacer les numéros de tes autres potes de ton téléphone, tu les aimes toujours autant. Et bien, quand on est polyamoureux, un amour n'en chasse pas un autre. Il continuera à t'aimer, toujours autant. Juste il aimera quelqu'un d'autre aussi.
Donc, je rejoins Calinou (et ta psy), sur le papier, il faut travailler sur tes insécurités. Mais il faut reconnaître que c'est plus compliqué que ça, dans notre monde monogame, on a tendance à assimiler son comportement à lui à du désamour. Il faut donc aussi que tu fasses un travail de déconstruction de la norme.

Bonne chance.

#
Profil

bonheur

le mardi 31 juillet 2018 à 12h53

bidibidi
Il n'existe pas de définition précise de l'amour, Bonheur. Il y a tout un corpus de textes philosophiques pour tenter de le définir. Donc ta manière t'aimer t'es purement personnelle. Dire "Je t'aime", n'a, effectivement, une valeur que pour celui qui le dit.

Oui, c'est ce que j'explique plus haut. Nous sommes d'accord !

bonheur
Les mots n'ont pas d'intérêt pour toi, ce qui ne veut pas dire qu'ils n'en n'ont pas pour d'autres. Et si c'est le cas, je ne vois pas ce qui dérange. Laisser aux autres leurs particularités, leurs compréhensions, leurs façons d'être et de ressentir.

Ananta et son amoureux sont confrontés à une incompatibilité. Deux façons différentes d'aimer. L'une n'est pas plus mauvaise que l'autre.

#
Profil

bonheur

le mardi 31 juillet 2018 à 12h59

Considérer que les mots sont nuisibles et n'apportent rien ? Pourquoi ?

Les mots ou les actes doivent s'accorder avec notre amour. Pourquoi penser que les mots sont mauvais, et que les actes sont bons ? D'ailleurs pourquoi penser que l'un et l'autre s'opposent. L'un n'empêche pas l'autre, du moment qu'ils sont en adéquation avec nos émotions et notre ressenti.

Nous vivons dans un monde d'incertitudes, il faut le reconnaitre. Qui connait ce que demain réserve ? Tenir compte de l'impermanence ne permet aucunement de se sécuriser. Après, l'estime de soi, c'est encore autre chose.

Payer un billet de train et faire des kilomètres pour passer un moment de bonheur avec quelqu'un impacte autant que d'envoyer un je t'aime par sms. Ca réjouit. Et puis, l'un et l'autre réjouissent. Ne pas dire ses ressentis, n'est-ce pas une forme de dénie ?

#
Profil

bonheur

le mardi 31 juillet 2018 à 13h06

bidibidi
Mais il faut reconnaître que c'est plus compliqué que ça, dans notre monde monogame, on a tendance à assimiler son comportement à lui à du désamour. Il faut donc aussi que tu fasses un travail de déconstruction de la norme.

Ma réaction serait d'être en accord. Par contre, le désamour, j'emploierai plutôt le manque d'intérêt.

Comprendre que certaines personnes ont besoin qu'on leur porte un minimum d'intérêt. Ananta semble ainsi et moi j'affirme clairement que je fais partie de ces personnes. Je suis ainsi. Ce n'est pas pour se survaloriser, c'est au contraire pour maintenir un équilibre dans le lien... et les mots y contribuent d'une façon essentielle. Je ne suis certainement pas la seule !

Donc, oui, je parle d'incompatibilité avérée et tous les psy n'y changeront rien. Définir une prévisibilité minimum soulage les personnes comme moi. Ca allège. Est-ce compréhensible ? Pour cela, les mots comptent et doivent être en adéquation avec les actes (c'est également à mes yeux importants)

#
Profil

bonheur

le mardi 31 juillet 2018 à 14h19

Une question pour Ananta. Exprimez vous réciproquement de la gratitude pour ce que l'autre vous offre ? (que ce soit en acte ou en mots)

#

meuf (invité)

le mardi 25 septembre 2018 à 11h58

Vous parlez des mots.. mais vous semblez oublier le facteur qu'il le lui dit regulierement, je t'aime. Qu'il pense à elle tout le temps, qu'il ne pense pas qu'il rencontrera quelqu'un qui lui convienne mieux... c'est très rassurant
Ce qui déstabilise c'est d'imaginer que sa façon à lui d'aimer, de ressentir et définir l'amour, est différente de la sienne à elle. Car elle, sait et sent qu elle est "amoureuse", elle l'affirme, elle n'en doute pas. Lui l'aime mais ne se sent pas amoureux.
Peut etre parcequ'il a un imaginaire de l'amour qui ne correspond pas à la réalité, ou à sa réalité. Mais là c'est son "problème" à lui. Tout le monde a une façon d'aimer différente. Tout ce qu'on peut faire c'est en parler, mettre en lumière ce qui nous dérange vraiment, quelle peur se cache vraiment sous ces insécurités... peut être la peur qu'il eprouve un jour, pour une autre personne qu'elle, une sensation qu'il reconnaîtrait comme l'amour qu'il imagine dans "je suis amoureux" et qu'il délaisse alors sa partenaire..?
Mais cela sous entend, qu effectivement, il n'est pas amoureux actuellement. Ce que je pense est peu probable. Parcequ au final, qu est ce qu'il pense que c'est, etre amoureux? Les papillons dans le ventre, le stress constant, la dévotion desequilibree..? On intègre trop qu'être amoureux c'est ça, alors que dans mon experience ces sensations sont juste une phase qui illusionne, éphémère qui finit par disparaître...

#
Profil

HeavenlyCreature

le jeudi 18 octobre 2018 à 23h16

Salut Ananta,
Je viens de lire ton post du mois de juillet et je voulais savoir comment ton histoire avait évolué avec ton copain...

J'ai vécu sensiblement la même chose avec le mien, que j'ai finalement fini quitté pcq j'étais trop insécurisée et que je perdais petit à petit le peu de confiance que j'avais déjà en moi...La conclusion à laquelle je suis arrivée (et les retours des gens ici m'ont vraiment aidée à y voir plus clair) c'est que peu importe que le mec aille voir ailleurs ou pas, qu'il y ait une autre femme ou pas finalement... C'est pas la question du polyamour au fond qui est en jeu, vous seriez mono ça reviendrait strictement au même.. Ça vient juste cristalliser le fait que votre relation est déséquilibrée.

Alors on peut s'interroger sur le fait de rompre, après tout c'est peut-être débile de quitter quelqu'un qu'on aime juste pour des mots auxquels on accorde pas la même valeur .. Sauf qu'en l’occurrence, je pense que ça va bien plus loin que ça : comme disait Bonheur plus tôt, il y a des gens qui s'érigent des barrières intellectuelles pour ne pas souffrir, c'est pas juste une affaire de mot. Ils t'empêchent d'accéder à leur cœur et se privent en retour de belles relations.
Mais toi, tu ne peux que s'épuiser et à essayer de briser vainement sa carapace...! Tu sembles déjà manquer pas mal de confiance en soi, mais là le risques c'est de te détruire tout doucement... Il faut déjà suffisament t'aimer toi-même pour fixer tes limites (pour ça y a pas de normes, y a que toi qui peut le sentir) et t'écouter.

J'aime bien la vidéo de SolangeTeParle sur le fait de dire je t'aime... Bon en l'occurence toi ton copain il te le disait, mais tout en te disant le contraire... Normal que tu sois insécurisée, qui ne le serait pas? " rel="noopener noreferer" target="_blank">https://www.youtube.com/watch?v=pIls4gwSWOY&vl=frv...

Message modifié par son auteur il y a un an.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion