Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

[Ne pas répondre à ce fil] Brouillon / Bac à sable BaS / Mise en forme / Tests en tous genres

Polyamour.info
#
Profil

artichaut

le lundi 19 mars 2018 à 13h28

Il m'arrive de vouloir tester des choses (caractères, mise en forme) et je ne sais où le faire.

Je propose donc ce fil, pour nos tests en tout genres.

Ce qui est sur ce fil n'est pas de la discussion et n'a pas à avoir de suite logique.
Il n'est pas judicieux de répondre sur ce fil, où tout pourra être effacé sans préavis.

Pour éviter de faire remonter sans cesse ce fil, dès que vous y avez posté une fois, il vous suffit de modifier votre message, au lieu d'en créer un nouveau (le fil est modifié, mais ne remonte pas dans la liste des discussions).

#
Profil

artichaut

le lundi 19 mars 2018 à 13h32

☘️
❤️ <3

O
☆ ⋆








gras
italique

test citation "cite" sans "blockquote"

fin du test

autre tests :
test "blockquote" vide :

test "blockquote"+espace :


test "blockquote" sans cite


test citation sans remplir cite


test citation en remplissant cite avec un espace

auteur lien externe
citation lien externe

lien externe

auteur @auteur @artichaut @artichaut. @artichaut)
citation @auteur @artichaut, @artichaut. @artichaut)

@auteur @artichaut @artichaut, @artichaut. @artichaut)

auteur1

auteur2
gras

auteur3

auteur4

auteur5
citation

lien
sans cible : renvoie au fil en cours

espace lien :
espace cible :

sauter des lignes :
liens vide






balise br










point
.
.
.
..

<h3>Titre (Titre2), de Réal, Année</h3>
<ul>
<li>Niveau Poly : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥</li>
<li>Mots clef : </li>
<li>Trigger warning : </li>
<li>La discussion associée (sur Polyamour.info)</li>
</ul>

Description

Citation (@Auteur)

<u>soulignage ?</u>
<span style="text-decoration: underline;">Texte Souligné </span>
<span">Texte Souligné </span>

texte
texte1
texte2
texte3
texte4

<illustration src="531802011-Your_kisses_are_wasted_on_me_(Delgoff)_[CC-by].jpg" />

<html>


</html>

@Cami,

@Ella-Lutine , @Lili-Lutine, @Camicaute et @artichaut

":-)" ":-(" "<3" ":-D" "(+)" ":-/"
":-) ":-( "<3 ":-D "(+) ":-/
:-)" :-(" <3" :-D" (+)" :-/"

<li>Le Site</li>
<li>Les Articles</li>
<li>Les Discussions</li>
<li>Les Événements</li>
<li>Autres</li>

Balise titre h5
<h5 id="Titre"> </h5>

":-)"= :-) ; ":-("= :-( ; "<3"= <3 ; ":-D"= :-D ; "(+)"= (+) ; ":-/"= :-/

<h3 id="smileys">Smileys utilisables dans les discussions</h3>

:-@ :-@

:-$ :-$

:-S :-S

:'-( :'-(

(8E (8E

:-D :-D

^^ ^^

^_^ ^_^

<3 <3

O_O O_O

:-) :-)

:-P :-P

:-/ :-/

:-( :-(

;-) ;-)

(+) (+)

(-) (-)

purgatoirerefusés3♥4♥5♥6♥

#
Profil

Polyamour.info

le lundi 11 mars 2019 à 21h38

@Garcon_poli si tu veux faire des tests, tu peux les faire ici…

#
Profil

Lili-Lutine

le mercredi 03 avril 2019 à 16h09

------

Message modifié par son auteur il y a 8 mois.

#
Profil

artichaut

le mercredi 03 avril 2019 à 16h17

Compte rendu du café Poly-Pop#16.

Nous étions 24 pour ce café poly-pop sur les « schémas monogames dans nos relations poly ».
L'orga était assurée par @Ygrec, Jérôme, et @artichaut.

Nous avons présenté les événements poly-pop et le déroulé de ce café-poly. Nous avons lu deux extraits de textes (voir détail +loin) pour introduire la thématique. Puis nous avons énoncé les règles et la manière dont nous voulions procéder.

Nous avons lu quelques uns des 13 scénarios (voir détail +loin) écrits pour l'occasion. Puis nous nous sommes divisés en 3 groupes de 8, pour 1h d'atelier discussion.
Dans chaque groupe, une personne pioche un scénario, le lit, et on en discute collectivement, jusqu'à épuisement du sujet. Une autre personne lit un autre scénario, et ainsi de suite.

Après une pause, nous avons recommencé en reformant 3 nouveaux groupes. Pour une demi heure seulement cette fois, car l'heure avançait et des personnes devaient partir pas trop tard.

Nous nous sommes enfin retrouvé pour un bilan en grand groupe :
- on a fait un tour de prénom, associé à un animal ou une ville importante pour nous
- on a discuté de ce qui venait de se vivre
- on a évoqué la possibilité de rejoindre l'orga et rappelé la possibilité de nous dire si quelque chose à mis quelqun·e mal à l'aise

Nous avons clôturé le café poly vers 21h30, et proposé de poursuivre en informel. Les derniers sont partis vers 22h30.


Si vous avez des idées, suggestions, retours a posteriori, remarques etc vous pouvez les faire, ici, ou en message privé.

À bientôt !

Ygrec, Jérôme, et artichaut

************************
Autre message
************************

Ce qui a +ou- fonctionné :
- On a oublié de venir avec le doc de présentation des « Soutien poly-pop » (on tâchera d'y penser pour les prochaines fois).
- On a encore du mal à penser/gérer les arrivées : d'habitude il y a beaucoup de retardataires, cette fois-ci tout le monde était à l'heure, voire même en avance (donc on aurait pû commencer à l'heure au lieu d'attendre d'éventuels retardataires).
- On a été un peu trop ambitieux en prévoyant deux fois une heure de discussions. Avec l'accueil, l'introduction, la lecture de textes, la première discussion et la pause, ça nous faisait largement déborder l'horaire annoncé. On a donc réduit la deuxième discussion à 30 minutes au lieu d'une heure, pour avoir quand même le temps de retrouver toutes et tous en grand groupe à la fin.
- Il n'y a pas eu besoin d'autant de scénarios (mais c'est pas très grave non plus d'en écrit trop).
- Des personnes on regretté qu'il n'y ai pas de +petits groupes.
- Peu de personnes sont restées pour la partie informelle post-café (finalement c'est peut-être l'horaire qui joue pas mal sur l'envie ou la possibilité de rester, ou non, +longtemps).

************************
Autre message
************************


Les extraits de textes lu étaient les suivants :


Pensée monogame, terreur polyamoureuse. —extrait—
de Brigitte Vasallo, fév 2017 (traduction : Elisende Coladan)

« Rompre avec la monogamie, n’est pas fait pour les blanches, les minces, les saines d’esprit, les mignonnes et bien foutues mais, justement, pour toutes celles pour qui la monogamie est encore plus un mensonge que pour les autres (…) Rompre avec la monogamie n’est pas pour celles qui s’en vont avec la première personne disponible, ni pour les personnes normales, ni pour les personnes cools des salons, ni pour les cools des afters, ni pour les cools des squats. C’est la rupture des fracassées, des loosers, de celles qui évitent les franges de n’importe quelle frange, pour celles qui ne trouvons jamais de partenaire pour construire un nid douillet parce qu’il n’existe pas un nid où être contenue ni qui puisse nous contenir, c’est pour la gamine abandonnée à trois mois de grossesse, pour les lesbiennes du village, pour celles qui ont dépassé la quarantaine, pour les séropositives, pour la tapette de l’école, pour l’homme trans qui n’aime pas faire le coq ou se faire une mastectomie, pour la barbue sans passing, pour les rejetées par les leurs, par leur clan, pour celles qui ne s’adaptent pas à leur race, ni à leur origine, ni à leur environnement, ni à leur patrie, pour celles qui n’avons pas de foyer où rentrer, ni de mère vers qui retourner, ni une famille avec qui passer les fêtes et ensuite le publier sur les réseaux sociaux, pour toutes celles qui ne savent pas quoi faire de leur corps ni de leurs vies, parce que nous savons ce que cela veut dire être seules et ce que veut vraiment dire avoir été abandonnées, pour les immunes aux capitaux érotiques parce qu’elles n’y ont jamais fait d’investissements. C’est uniquement à partir de là, de la blessure, que nous pouvons construire autre chose (…) nous mettre, une bonne fois pour toutes, à construire autre chose. »

Source : nonmonogamie.com

Ce n’est pas toi, c’est la structure : déconstruction de la polyamorie féministe —extrait—
de Coral Herrera Gómez, sept 2015 (traduction : Elisende Coladan)

« La polyamorie féministe est une nouvelle utopie collective pour celles qui rêvent d’un monde égalitaire, féministe et multiple. Dans ce monde idéal, nous, les femmes, nous ne serions pas divisées en deux groupes : les gentilles (fidèles, soumises sans désir sexuel) et les méchantes (nymphomanes, salopes et libres). Nous aurions toutes le droit d’avoir les relations que nous voudrions vivre sans nous sentir coupables, sans avoir à rendre de comptes à quiconque, sans déclencher un scandale social, sans que l’on nous insulte, nous discrimine ou on nous tue pour cela.
En outre, nous aurions bien plus de temps pour aimer, pour profiter de la vie et de l’affection reçue, pour rechercher et construire des relations diverses, avec ou sans sexe, avec ou sans romantisme. Dans un monde polyamoureux féministe idéal, nous n’aurions pas honte de nos corps : le péché et la culpabilité n’existeraient pas. Nous pourrions vivre notre sexualité et nos orgasmes multiples, sans traumatismes ni complexes.
Nous construirions une espèce d’éthique amoureuse pour éviter les conflits romantiques et les luttes de pouvoir, et nous apprendrions à nous unir et à nous séparer avec tendresse. Avec ce code, l’objectif général serait de prendre soin des autres et de nous-mêmes, d’apprendre à résoudre les conflits sans violence, d’éviter la souffrance inutile et d’apprendre à savourer l’amour et la vie.
Dans le monde de la polyamorie féministe et queer, nous ne serions ni égoïstes, ni jalouses, ni possessives et nous ne souffririons pas si notre partenaire tombait follement amoureux.se d’une autre personne (…) La polyamorie féministe serait queer, inclusive et diverse, avec des pratiques et des façons multiples de la vivre. La monogamie ne serait ni mal vue, ni associée au patriarcat. (…) Mais les émotions ne disparaissent pas de nos corps par magie, car elles se sont construites à grand renfort de mythes.

Chacun.e d’entre nous a intériorisé ces mythes à travers nos contes, c’est pour cette raison que déconstruire le romantisme patriarcal et nous déconstruire nous-mêmes n’est pas facile du tout. Cela peut être même extrêmement douloureux. (…) Et après avoir reçu par intraveineuse autant de théorie patriarcale depuis notre plus tendre enfance et notre adolescence (nous avons appris à aimer de manière monogame et patriarcale), désapprendre tout cela est extrêmement complexe. (…) En ce qui me concerne, je me complique de moins en moins l’existence et je m’adapte à tout ce qui m’arrive. Selon mes envies et selon l’interaction que j’ai avec l’autre personne, je suis parfois hétéro, parfois lesbienne, parfois je suis monogame, parfois pas. En ce moment, par exemple, je suis hétéro et monogame, et dans d’autres phases de ma vie, j’aborde la relation d’une autre façon. (…) Rompre avec la monogamie implique non seulement de nager à contre-courant au niveau politique et social, mais aussi d’aller à contre-courant de toutes les émotions et les sentiments dont nous avons hérités et qui sont en nous, qui vivent en nous, nous influencent, nous limitent, nous conditionnent. (…) Et, parfois, on se demande: « est-ce que cela vaut vraiment la peine de lutter autant? » (…) Le processus de changement doit être individuel, mais également collectif : cela est plus simple lorsqu’on peut échanger avec d’autres personnes tout au long du processus: échanger des outils, des doutes, des problèmes, des théories et des pratiques. Et ce, afin de remettre en question des mythes (monogames ou polyamoureux), les normes, les modes, les interdits et les oppressions qui pèsent sur notre culture amoureuse. (…) il est fondamental de pouvoir élire librement les manières de nous chérir et de nous aimer. »

Source : nonmonogamie.com

************************
Autre message
************************

Les Scénarios, écrit pour l'occasion par les orgas, sont les suivants :
(les numéros n'ont qu'un titre indicatif, pour les différencier, l'ordre n'est pas important et les piles ont été mélangées avant utilisation)


SCÉNARIO 1
Sonia est en couple libre depuis 15 ans avec Axelle. Son couple s’est orienté vers le polyamour depuis 2 ans. Elles ont toutes les deux une relation poly depuis 2 ans mais qu’elles ne voient pas avec la même régularité. Axelle voit sa relation 2 fois par an, Sonia plutôt 8 fois. Elle souhaiterait que cela plutôt tous les mois. Cela ne dérange pas Axelle mais Sonia ne s’en sent pas capable à cause du déséquilibre que cela sous-entend. Elle culpabilise.

SCÉNARIO 2
Aurélia a une relation avec Mika depuis 2 ans et elle a des aventures d’un soir et une relation poly de loin en loin. Ils n’ont pas formulé le fonctionnement de leur relation en tant que « poly ». Mika ne veut entendre parler d’aucune de ces relations. Elle accepte et ne lui confie rien en dehors de leur relation.

SCÉNARIO 3
Margaux est poly avec un monogame. Elle a une relation socle à côté. Il a du mal à gérer ses émotions et la distance car il sont à 2 heures l’un de l’autre et lui signifie par message qu’elle lui manque beaucoup. Margaux se sent obligée de venir le voir plus souvent qu’elle ne le ferait par elle-même. Elle le fait pour qu’il soit pas triste.

SCÉNARIO 4
Thibault est en relation poly depuis quelques années avec Myraim. Ils ont un contrat sur un point précis. Aller au théâtre avec sa relation primaire et faire du théâtre avec elle est très important pour Myriam. Elle ne veut pas que Thibault fasse le même type de sortie ou de loisir avec ses autres relations poly. Thibault rencontre une future relation poly qui aime le théâtre et a du mal à accepter ce que demande Myriam mais respecte ce contrat.

SCÉNARIO 5
Agnès est bisexuelle. Elle rencontre Marc. Il se dit polyamoureux mais lui dit qu’il n’acceptera pas qu’elle tisse des relations poly avec des hommes. Lui de sont côté a des relations avec des femmes. Agnès s’en tient donc au relation poly uniquement avec des femmes.

SCÉNARIO 6
Antoine est en relation socle avec Victor. Victor lui présente Hugo, une de ses relation poly. Antoine tombe amoureux d'Hugo. Ils ont une relation à 3+ 2 (se voit à 3 et à 2 selon les rendez-vous). Mais Hugo revoit une relations ans le dire aux autres ce qui les blesse. Ils finissent par rompre car Hugo se sentant "trompé" . cependant, quelque mois plus tard, Antoine revoit Victor. Cela met mal à l'aise Victor qui lui demande d'arrêter de voir Hugo.

SCÉNARIO 7
Mehdi, Eve et Joshua sont en trouple. Ils habitent ensembles et partagent de la sexualité deux à deux, et même parfois à trois. Ils fonctionnent en poly-exclusivité (ou "poly-fidélité"). C'est à dire qu'ils sont non-exclusifs entre eux, mais exclusifs vis-à-vis de l'extérieur. Mais un jour, Eve se découvre un faible pour une quatrième personne. Quatrième personne qui ne connaît pas grand'chose au polyamour, et ne se sent pas du tout attirée par Mehdi, et Joshua… d'ailleurs même elle est hétéro)

SCÉNARIO 8
Alissa est en couple avec Hector. Ils ont des enfants et sont heureux. Alissa vit une autre histoire amoureuse, belle et intense, et son conjoint est au courant. Mais les emplois du temps font qu'Alissa voit peu cette autre relation. En outre quand elle parle de cette relation autour d'elle, personne ne la prend au sérieux (« c'est juste une histoire de sexe »). Son conjoint préfère ne rien savoir, et n'a pas l'air de prendre ça très au sérieux non plus. Alors Alissa est parfois perplexe, se met à douter, ou se demande comment faire pour construire une "vraie relation de couple" ave cette autre relation.

SCÉNARIO 9
Soma et Yuki sont en couple poly depuis 2 ans. Soma rencontre Takumi et flashe complétement sur lui, et réciproquement. Yuki se sent complétement délaissée.

SCÉNARIO 10
Marcello et Sophia sont en couple poly. Marcello enchaîne les relations, tandis que Sophia n'en a que rarement. Sophia considère que c'est difficile pour elle d'avoir des relations, tandis que c'est facile pour Marcello, qui travaille dans le milieu du spectacle. Surtout Sophia ne trouve pas évident que Marcello ai toujours des relations avec des femmes plus jeunes, et dans les canons standard de beautée.

SCÉNARIO 11
Agatha a une relation avec Bertrand qui lui même est en couple avec Alissa depuis 17 ans. Bertrand explique à Agatha qu'il ne peut avoir avec qu'elle qu'une relation "secondaire" ce qu'Agatha ne vit pas très bien. Pourtant elle tien à cette relation avec Bertrand, alors elle fait avec.

SCÉNARIO 12
Virginia et Samuel sont en union libre. Leur contrat tacite est qu'ils peuvent avoir d'autres relations qu'en présence de l'autre et à la condition de ne jamais dévellopper de sentiments.
Inversement Alba et Frantz sont en couple. Ils sont ok que l'autre ai une relation sentimentale d'amitié forte (même avec de la tendresse, même en dormant ensemble) mais à la condition de ne pas partager de sexe.

SCÉNARIO 13
Vladimir, Cynthia sont mariés. Cynthia à une histoire adultère avec Kim qui est poly. Kim, qui est très éprise de Cynthia, l'incite à parler à son mari, ce qu'elle fait. C'est un coup de massue pour Vladimir, alors Cynthia et Kim cesse leur relation. Mais c'est dur pour Cynthia et Kim, même si Kim est contente que Cynthia ai enfin parler a son mari.
Finalement Cynthia et Kim continue de se voir, partagent beaucoup de tendresse mais ne partage pas de sexe (Cynthia dit qu'elle n'en a pas envie).
Ce que Kim ne sait pas, c'est que Cynthia n'a pas dit à Vladimir qu'ils continuaient à se voir. Et quand Vladimir l'apprend ça reclashe.

#
Profil

polyferme

le jeudi 02 mai 2019 à 11h11

lien 1
lien 2
lien 3
lien 4

lien 5
lien 6
lien 7
lien 8
lien 9
lien 10

Message modifié par son auteur il y a 7 mois.

#
Profil

poly-pop

le vendredi 19 juillet 2019 à 18h25

[Nantes] Après-midi Poly-Pop#17 « Dessinons le polyamour », décembre 2019.

Cette fois-ci la proposition est « Dessinons le polyamour ». En effet, on constate que ce sont un peu toujours les même images qui circulent pour illustrer le polyamour. Or nous/vous savons aussi fabriquer des images. On vous propose donc de nous rejoindre pour un atelier pratique inédit : vous ramenez tout ce que vous voulez (crayon, feutre, papier, carton, ciseau, colle, etc mais pourquoi pas aussi appareil photo, ordinateur, tablette graphique, etc) et ensemble, on fabrique des images (dessin, photo, collage, sculpture, etc) pour évoquer le polyamour.
Ce sera ludique. Que vous sachiez dessiner ou non, que vous soyiez doués en art plastique ou non, en bricolage ou non… vous êtes les bienvenues. Il y aura bien toujours quelque chose à faire. Vous pouvez même venir juste pour poser pour des photos (que vous y soyiez reconnaissable ou non). Bref l'imagination sera au pouvoir.

Et puis, au milieu de tout ça, même si c'est plutôt la main que la tête qui guidera l'atelier, nous trouverons bien moyen d'échanger autour du polyamour.

Les images fabriquées pourront servir à illustrer de prochains événements, textes, etc. Vous pouvez nous les laisser, repartir avec. On peut les partager ou les dupliquer. On décidera tout ça ensemble.

Nous vous donnons rendez-vous au Café Pioche entre 16h et 18h, au 10 Rue de Bel air, 44000 Nantes.
Pour nous trouver vous pouvez demander aux personnes au bar le : « café discussion » ou prendre l’ascenseur, étage -1, puis à gauche en sortant de l’ascenseur.

Nous serons dans la salle à droite en entrant. Un écriteau "Poly" sera posé sur une table.

Vous êtes tous et toutes les bienvenues, dans le respect de vos amours et metamours passés ou présents, quel que soit votre genre ou vos orientations.

Ce café poly-pop #17 sera animé par Nw et artichaut.

— Pour plus d'infos sur le contenu de cet événement poly-pop, et les infos de dernière minute, voir éventuellement en page discussion. —

Il y aura une tirelire prix libre pour si vous voulez nous aider à financer nos événements.
Il y aura aussi une caisse solidaire où l'on peut mettre ou prendre de l'argent (par exemple pour se payer un coup à boire si on est dans la dèche). Donc c'est possible de venir même si vous êtes pauvre, précaire ou sans-argent.


—————————
LA PETITE FAQ
- Et au fait ça veut dire quoi "poly-pop" ?
Poly-pop ça veut dire un événement poly (polyamoureux) animé avec des outils d'éduc pop (éducation populaire).
- Je suis obligé.e de m'inscrire ?
Non pas du tout (vous pouvez donc décider de votre venue à la dernière minute), mais rien ne vous empêche de nous prévenir quand même de votre envie de participer et des sujets que vous souhaiteriez aborder.
- On sera combien ?
Impossible à dire ! Mais jusqu'à présent on a toujours été entre 5 et 25. Le nombre de personnes présentes est généralement supérieur au nombre d'inscrit·e·s.
- Et vous faites quoi, pour que ce soit pas toujours les même grandes-gueules qui parlent ?
On fait des petits groupes, où chacun.e peut s'exprimer et où les discussions nous semblent particulièrement riches et intenses .
- Et si je veux juste écouter ?
Pas de problème, viens.


—————————
Venir à nos événement signifie acceptation de notre charte poly :

CHARTE POLY pour les événements que nous organisons, afin que tout le monde puisse se sentir bien :
(participer a nos événements signifie acceptation de la charte)

0. Préliminaire important : La lecture de cette charte pourrais vous laisser penser que nos événements poly, ou les événements poly en général sont des moments ou des espaces où il y a bien plus de problème ou de danger qu'ailleurs. Il n'en est rien. Au contraire même, la communauté poly nous semble plutôt comporter une grande part de personnes bienveillantes, sensibles aux questions de domination, et qui ont à cœur de faire vivre des relations éthiques et respectueuses. Pour autant le milieu poly n'est pas séparé du reste du monde, et parce que nous sommes poly, nous avons justement envies d'être encore plus vigilantes dans nos milieux et nos événements, pour faire que tout se passe bien, et que tout le monde, en particulier les personnes habituellement minorisées, se sentent à l'aise. Cette charte vise à envisager tant les comportements les plus banaux et quotidiens que les événements heureusement exceptionnels.

1- Nos événements sont des espaces de discussion et de partage d’expériences pour les personnes qui le souhaitent. Toute personne qui vient le fait par adhésion éclairée et volontaire. Les animaux domestiques ne sont pas admis.

2- Ces événements sont destinés en priorité au personnes pratiquant le polyamour ou se reconnaissant dans ses principes d'orientation relationnelle intime, non-exclusive et consensuelle. Cela ne veut pas dire que si vous n'êtes pas "poly" vous ne pouvez pas venir, bien au contraire, mais il est utile d'avoir conscience que vous serez en minorité, que pour une fois nous ne nous sentirons pas tenu de justifier nos choix, que possiblement ça pourra être éprouvant pour vous, et qu'on vous demandera de faire particulièrement attention à ne pas être jugeant sur le sujet.
Il est sans doute utile de signaler que, sauf mention très explicite, nos événements ne sont pas des événements libertin, échangiste, naturiste, bdsm. Nous n'avons rien contre ces pratiques mais ce n'est pas cela que nous souhaitons, pour l'instant, organiser.

3- Le cadre est non-dogmatique. Il existe autant de personnes poly que de manières de vivre les relations éthiques, consensuelles et/ou plurielles. Vous pouvez avoir des opinions différentes de celles d'autres personnes sans pour autant émettre des jugements. Et, il nous semble toujours plus intéressant de prêter attention à l’intentionnalité, à la pensée globale, que de bloquer sur certains mots qui peuvent être employés avec maladresse (personne ne maîtrise de suite le jargon parfois utilisé entre nous).
Pour une communication respectueuse, nous prêtons attention à ce que chacun parle en son nom ("je") et dans le non-jugement (particulièrement par rapport aux genres pluriels, aux sexualités, aux parcours de vie, aux normes de société et à la « normalité »).

4- Vous pouvez vous présenter sous un pseudo et pour protéger votre vie privé et celle de vos proches, on vous conseille d'anonymiser vos témoignages. De même si une fois rentré chez vous, vous racontez des choses qui se sont passés pendant l'événement, il est préférable d'anonymiser vos récits, et ne pas rendre visible contre son gré la présence de telle ou telle personne à l'événement. Nous ferons de même en tant qu'orgas, sauf cas d'agression ou de discrimination (qui pourrait nécessiter de rendre visible dans nos réseaux une personne au comportement inapproprié). Également nous ne communiquerons pas les données récoltées à des tiers et bien sûr nous n'en ferons aucun usage commercial.

5- Ces événements se veulent inclusif, notamment pour les personnes LGBTQIA+, féministes, racisées, prolos, etc. Les propos et comportements de nature oppressive (même sous couvert d'humour) seront très mal accueillis. En clair (et de façon non-exhaustive) : le sexisme, le racisme, l'homophobie, la biphobie, la transphobie, etc. seront autant que possible, rendus visibles et confrontés. Et il est possible de nous questionner ou nous confronter à ce sujet. En cas de problème il est possible qu'on vous demande de modifier votre comportement et en cas de désaccord ou de récidive, vous pouvez être exclu de nos événements.

6- Ces événements ne sont en aucun cas des lieux de drague mais un lieu d'échanges et de discussions bienveillantes, et ceci est important pour nous.
Il n'est peut-être pas inutile de rappeler qu'être poly ne signifie PAS que l'on est en recherche de nouvelles relations, encore moins de relation physique et/ou sexuelle. Les comportements qui visent avec insistance à obtenir les faveurs d'une personne (par ex les commentaires sur son physique, le fait de chercher à obtenir ses coordonnées, ou d'insister pour revoir la personne dans les jours suivants, etc.) et a fortiori les actes non consentis, nous semble ici inadaptés.

7- Il est fréquent que beaucoup de personnes sur place se connaissent déjà et abordent librement entre elles des questions intimes.
Une personne connue depuis cinq minutes ne souhaite pas nécessairement s'étendre sur son intimité ou entendre parler de la vôtre aussi rapidement. N'hésitez pas à demander si vous pouvez aborder un sujet avant de vous y lancer. Quelqu'une qui refuse une discussion est quelqu'une que l'on remercie pour avoir indiqué ses limites (le refus n'est pas lié à votre personne).

8- Si vous souhaitez des précisions sur l'un de nos événements, vous devez contacter les personnes qui l'organise. Vous pouvez bien entendu en discuter avec vos amis mais il serait très malvenu de profiter de ces questions pour prendre contact avec des personnes participantes que vous ne connaissez pas. Si vous ne respectez pas cette règle, votre participation sera refusée.
Pour les personnes qui seraient contactées par des inconnus (pour l'instant, on n'accorde qu'au masculin...) ou importunées durant et après l’un de nos événements, n'hésitez pas à le notifier aux orgas.

9- En cas de problème, quel-qu'il-soit, avant pendant ou après l'événement, vous pouvez à tout moment prendre contact avec nous. Pendant l'événement vous pouvez venir nous trouver, même si nous sommes en pleine discussion.

—————————
Définitions :
- Polyamour : orientation relationnelle intime, non-exclusive et consensuelle.
- Metamour : se dit d'un·e partenaire d'un·e partenaire (par ex : l'amant·e de votre amant·e).
- Oppression : mauvais traitement ou discrimination d'un groupe social sur un autre, avec le soutien implicite des structures d'une société.
- Drague : « racler le fond pour recueillir ou ramasser quelque chose » autrement dit, comportement qui vise à obtenir les faveurs d'une personne (par ex : commentaires sur son physique, chercher à obtenir ses coordonnées, insister pour revoir la personne dans les jours suivants, etc.)

—————————
Une newsletter à été créée. Pour vous inscrire, et recevoir les prochaines infos (de Rennes et Nantes) directement dans votre boîte mail, il suffit d'envoyer un mail à [e-mail, cliquer pour voir l'adresse]
—————————
On organise aussi des Soutien Poly à la demande.
—————————
Pour avoir +d'infos sur nos événements, voir la page Nos événements poly-pop.

**********************

N'hésitez pas à lire d'abord la présentation sur la page de l'événement, et à poser ensuite des questions ici.

Alors, ça vous tente de fabriquer des images avec nous ?


_________
Précédents événements poly-pop : #1, #2 , #3, #4, #5, #6, #7, #8, #9, #10, #11, #12,#13#14#15,#16..
(avec comptes-rendus dans les pages discussions).

Message modifié par son auteur il y a 8 jours.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion