Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Timidité et PA

Témoignage
#
Profil

Dreltak

le mardi 24 mars 2009 à 23h40

Comme vous avez pus me lire ici ou là, ma compagne et moi acceptons assez bien l'idée du polyamour, pour tout dire c'est elle qui as su me convaincre (ou plutôt me détendre) à l'idée du couple libre, bien qu'elle soit encore partiellement "en bouteille" (je reprend ses terme) sur ces questions (sexualité, couple, ect....).

Seulement voilà, nous sommes deux grand timides devant (et derrière aussi mdr) l'éther. C'est notre première véritable expérience de couple ""longue-durée"" pour chacun voir notre première expérience tout court sous certains aspects. Nous avons eu l'un et l'autre quelques expériences par le passé qui ont pour certaines des conséquences sur le présent si vous voyez ce que je veut dire, mais aucune n'a d'égal la stabilité (eh oui, c'est un facteur a prendre en compte) et les portes ouvertes par notre relation.

Comment dépassé cette "timidité" qui revêt des aspect différent pour nous deux? D'où vient ce sentiment bizarre qui fait que mon cœur s'excite quasiment a chaque fois que l'on parle de son expérience ayant un impact sur le présent, et comment le nommé? Mélange d'excitation face a la nouveauté, de fantasme et de peur? Jalousie qui ne dit pas son nom? Sachant que nous comptons nous installer relativement loin de notre lieu de résidence habituel (Région Parisienne), est ce une bonne chose de donner suite a cette expérience? (je pose en dernier une question pour elle, sachant que si cela se trouve elle ne se la pose même pas, mais elle ma traversé l'esprit, donc je me la pose).

NPA: une petite question hors-sujet: j'ai lu plusieurs fois le terme de lutinage sur ce forum, est ce une autre manière de nommer le polyamour? La sonorité me rappel le mot butinage, est ce que je brule? Je ne l'ai pas vu dans le lexique, a moins d'un défaut de vision de ma part.

#

Noemie (invité)

le mercredi 25 mars 2009 à 00h49

pour le mot "lutin(e)", c'est comme ça que Françoise Simpère appelle les polyamoureux. Cf. fsimpere.over-blog.com/article-24997074.html (paragraphe au milieu)

#
Profil

oO0

le mercredi 25 mars 2009 à 02h11

...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Dreltak

le mercredi 25 mars 2009 à 10h53

Sam:
"Note que cette pudeur peut expliquer en partie la timidité et le fait que tu sembles impliciter - je peux me tromper - que ce passé excite une jalousie non-nommée me semble logique."

Bon j'ai pas été assez clair, il y a en fait une de ses (ma compagne) expérience passé qui peut potentiellement avoir un impact physique (sic) sur la manière dont nous vivons le couple libre (bein oui, vu qu'il s'est rien passé de significatif jusqu'à présent). J'accepte tout a fait son passé, pourquoi je ne le ferrais pas? Comme disait l'autre: "le passé, c'est le passé. Il faut le laissé dans les égouts du présent. Le passé, c'est bon pour ceux qu'ont tout l'avenir derrière eux." ^^ Enfin j'me comprend. Le seul petit hic, c'est de definir ce sentiment que j'ai decrit plus haut chaque fois que j'entend parler de cette eventualité (et que j'entendrais parler d'autres vraisemblablement).

"Mélange d'excitation face a la nouveauté, de fantasme et de peur [de l'inconnu]? Jalousie qui ne dit pas son nom ?"

Un peut tout ça a la fois je pense. Si je pouvais mieux le définir, je saurais peut être mieux quoi faire de ce que je ressent.

sam:
"L'histoire personnelle de chacun, chacune dispose quoi qu'il arrive d'une multiplicité personnes étrangère à soi, ce qui peut donner l'impression, alors que vous êtes parfaitement seuls dans l'instant de la présence de personnes étrangères... dans le temps."

La solitude est ce dont je souffre le plus, ce dont j'ai le plus peur en vérité. Certainement lié a ma forme particuliere d'acrophobie (phobie des hauteurs, plus une peur de tombé dans mon cas), j'ai en fait peur du vide, du néant, qui pourtant m'attire comme pas mal de ceux sujet aux phobies. Ça doit être une des raison de mon choix polyamoureux, cette volonté de n'être jamais vraiment seul, toujours accompagné par un amis voir plus si affinité.

C'est bizzare de me dire que je suis timide et que j'en dit autant a mon propos sur un simple forum, visible par des millions de gens. J'vais bientot devoir suivre le gentil M. en blanc pour qu'il me donne ses jolie bonbon roses et bleu j'imagine lol.

Au plaisir de vous lire.

#
Profil

oO0

le jeudi 26 mars 2009 à 03h14

...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 26 mars 2009 à 08h50

Je retiens "peur de l'abandon", d'où j'extrapole, peur de l'échec, et plus loin, àquoibonnisme. Ce qui permet de rester dans un syndrome d'échec par anticipation.

#

Noemie (invité)

le jeudi 26 mars 2009 à 10h00

Dreltak, j'ai bien aimé ce que Eric a dit dans un autre fil:

<"je ne suis pas en "recherche" de quelque chose, je suis juste "ouvert" à ce qui pourrait me tomber dessus demain (et de même pour ma compagne).">

Eric l'a dit dans un tout autre contexte, mais à mon avis c'est une stratégie ou attitude banale mais bonne.

Cet état d'ouverture peut impliquer de juste savourer le court instant d'un échange de sourire avec une inconnue... autrement dit: ne pas forcement voir déjà une potentielle relation derrière chaque rencontre.

Un ami très timide avec les femmes a fait l'exercice suivante pour surmonter un peu sa timidité: au moins une fois par jour, il a parlé avec une inconnue. Pas pour la draguer, non (pas encore), mais pour lui demander l'heure ou le chemin, un petit papotage avec la caissière au supermarché... histoire d'être plus à l'aise à parler avec des inconnues.

(peut-être je suis complètement à coté de la plaque avec mes "conseils", j'avoue que je n'ai pas tout à fait compris tes messages, Deltrak)

#

alygator427 (invité)

le jeudi 26 mars 2009 à 15h05

"" est ce une bonne chose de donner suite a cette expérience ? (je pose en dernier une question pour elle, sachant que si cela se trouve elle ne se la pose même pas, mais elle ma traversé l'esprit, donc je me la pose). ""

Si je me suis déjà posé la question, mais j'évite de trop y réfléchir car j'ai aussi peur de la réponse. parce que en plus d'être timide je suis affreusement peureuse.
et j'en suis arrivé à la conclusion que j'aimerais le revoir une dernière fois, même s'il a du mal a accepté que tu sois au courant. Peut être tout à changé et que ce fantasme de le revoir n'est plus le même et du coup je ne sais même plus s'il vaut la peine de le voir, ou de continuer à communiquer. je pense à lui, mais il n'est pas comme je me le représente.
ok c'est une expérience même si je l'ai très mal vécu et que je considère pas tout à fait comme telle. mais mon passé et fait de message et plus encore de rêve.

J'ai du mal à comprendre touts tes propos Sam, mais je réfléchie encore.

désolé, je ne sais pas bien expliqué et je détaille trop. mais c'est un sujet qui m'enquiquine souvent et j'ai du mal à y mettre les mots.

Post Scritum : j'aime vraiment bien le terme de "lutin/ne"

#
Profil

Eric

le jeudi 26 mars 2009 à 15h25

Donc Alygator427 est la compagne de Dreltak apparemment. J'ai un peu de mal à comprendre toute l'histoire, mais certaines phrases m'interpellent.

Pourquoi le revoir une DERNIERE fois ? Pourquoi est-ce qu'il serait possible que ce soit une mauvaise idée de le revoir ?

Les raisons pour lesquelles tu souhaites le revoir m'échappent, mais il me semble que l'état d'esprit n'est pas propice au polyamour, et du coup pourrait bien avoir un impact négatif sur votre relation de couple. L'état d'esprit dont je parle est celui que je déduis des deux questions que j'ai posé juste au dessus : si tu penses que le revoir pourrait n'être pas une bonne idée, c'est que tu penses que ça pourrait nuire à ta relation actuelle (pourquoi, à partir du moment où tu sais aimer les deux et où les deux l'acceptent ? c'est la peur de devoir faire un choix entre les deux qui te fait dire ça ?), du coup on n'est pas dans le cas d'amours plurielles assumés, de plus si tu penses devoir le revoir une DERNIERE fois cela signifie que tu n'est pas dans l'idée de vivre pleinement tes deux amours en même temps, et dans ce cas le "revoir" ne me semble pas une bonne idée.

Tu penses peut être que le revoir te permettrais de te le sortir de l'esprit ?
Si au contraire tu les aimes tous les deux et que tu envisages de conserver ces deux amours, pourquoi ne pas mettre les choses à plat avec tout le monde, vous trois autour d'une table, pour voir si vous pouvez vivre ça ensemble tous les trois ? Communication, honnêteté et respect sont les mamelles de la résolution des problèmes de couple, après si l'amour peut vivre il vivra, et sinon ce qui doit de toute manière arriver arrivera...

J'ai peut être rien compris à l'histoire, mais vous faîtes quand même pas mal de mystères (ce n'est pas un reproche, mais je vois que si le titre du message commence par "timidité" ça n'est pas pour rien ^^) alors je suis obligé d'y aller de ma petite interprétation.

#
Profil

Dreltak

le vendredi 27 mars 2009 à 02h41

Eric:
"J'ai peut être rien compris à l'histoire, mais vous faîtes quand même pas mal de mystères (ce n'est pas un reproche, mais je vois que si le titre du message commence par "timidité" ça n'est pas pour rien ^^) alors je suis obligé d'y aller de ma petite interprétation."

C'est vrai qu'on est pas franchement clair.... et ce n'est pas en effet pour rien que le mot timide apparait en titre du message................ XD

"Pourquoi le revoir une DERNIERE fois ? Pourquoi est-ce qu'il serait possible que ce soit une mauvaise idée de le revoir ?"

Je pense qu'a partir de cette phrase de l'intervention d'Eric, c'est a alygator427 de dire son ressenti, et même a propos de tout de le sujet.... A moins qu'elle n'en ait pas envie bien sur (palabres en attente de connexion futur).

juste une remarque:
"Si au contraire tu les aimes tous les deux et que tu envisages de conserver ces deux amours, pourquoi ne pas mettre les choses à plat avec tout le monde, vous trois autour d'une table, pour voir si vous pouvez vivre ça ensemble tous les trois ?"

Les auspices n'y sont pas favorables pour des raisons dépendantes indirectement de moi (j'm'y suis pris comme un manche pour faire vite)....

Sam:
"Est-ce que le passé va redevenir le présent futur et le présent actuel devenir le passé ?! ? Là, cette question fonctionne sur la logique du "tiers-exclu" ! "

Moi:
"Mélange d'excitation face a la nouveauté, de fantasme et de peur [de l'inconnu] ? Jalousie qui ne dit pas son nom ?"

J'aurais effectivement du le preciser, mais comme c'est pas tout n'est pas tout a fait clair dans ma tête (vous avez du le remarquer), ça s'en ressent sur mes propos:
C'est pas tellement la peur d'être exclu que la trouille face à l'inconnu. J'ai confiance en elle, je connais ses sentiments pour moi bien que ne les prenants pas bien sur pour acquis (rien ne l'est en ce bas monde).
La peur de l'inconnu peut se retrouver partout, mais l'ignorer est une mauvaise chose d'après moi, qu'y faire et comment l'analyser dans ce cas précis?

Il y a aussi le fait que j'ai la trouille de lui faire du mal a plus d'un point de vue, même que ça m'obsède et l'énerve par moment, et de décevoir ses attentes.... C'est absurde, puisque rien ne vaut une saine et franche discution dans ces cas là... C'est donc pas tellement la peur de pas être la hauteur face a un "concurrent" potentiel, mais de pas être a la hauteur face a moi même et à elle.

Bon a propos du fantasme, ahem, no comment! lol (a moins que ce ne soit une lubie? Private Joke blblblbl)

Pour ma part et en guise de conclusion pour cette fois si, le choix du couple libre reste une bonne chose pour elle comme pour moi. Il nous a apporter un dialogue sur bon nombre de sujet, un désir d'honnêteté, et il serait bête d'abandonner en si bon chemin. Bien sur, comme vous l'avez vu, il y a quelques obstacles sur notre route. Peut être allons nous trop vite ou pas assez ou je ne sais quoi, mais en tout cas, j'ose espérer qu'on est sur la bonne voie.

(j'imagine vos crie de rage face a tant de mystère, mais patiente, nos horaires respectif ne nous permettent pas de nous concerter en direct bien longtemps).

Ça serra tout pour l'instant, mes yeux ensablés de sommeil m'empêches de décrypté le reste,

Au plaisir de vous lire.

#

alygator427 (invité)

le lundi 30 mars 2009 à 12h10

je croyais que le sujet traité de timidité !!

la DERNIERE fois s'explique très simplement, ce sera sans doute la seule occasion techniquement parlant qu'on pourra se voir. ensuite parler est vraiment difficile, voir infaisable, problème liée à la communication et aussi à ordinateur interposé.

après d'accord que ce n'est peut être pas la définition de polyamour soit,
mais j'aime les deux en même temps. même si l'un est "virtuel" et l'autre pas. je considère avoir une relation stable avec Deltrak et non avec l'autre.
mais j'ai aussi peur de parler de lui car il ne le souhaiterais pas, et je ne sais pas si je dois continuer à le faire ainsi.

le second est un secret que j'ai avouer à Deltrak contre son avis, et la discution autour d'une table n'est pas du tout envisageable.

je ne sais pas comment ça va continuer, ni même si cela va continuer, mais j'attends, les doutes sont persistants mais peut être que je dramatise, on verra. mais il n'a rien d'un concurrent, car rien n'est comparable.

ce n'est pas que je ne veux pas vivre d'autre relation en même temps, c'est juste que je ne sais pas comment m'y prendre, et j'ai juste du mal à être dans un groupe et parler, à rencontrer des personnes, enfin être juste sociale.

d'ou pour en revenir au titre, parler de timidité ou comment font les trouillards polyamoureux.
de plus que Deltrak rencontre d'autre personne, qu'il aime d'autre personne, (je ne suis pas du tout jalouse) ne me fait pas rien, mais son sourire de bonheur me suffit. c'est juste que lui aussi il ne sais pas trop s'y prendre pour rencontrer ...

ola, je commence à m'embrouiller, désolé

#
Profil

Eric

le lundi 30 mars 2009 à 12h13

Au lieu de t'embrouiller moi je trouve que tu éclaires certaines choses, pour moi en tout cas (je me rend compte que je n'avais effectivement pas bien cerner la problématique). Je vais y réfléchir et si je me sens en mesure de vous aider à faire évoluer votre réflexion, je reviendrais vous écrire ici ;-)

#
Profil

Dreltak

le mardi 31 mars 2009 à 02h09

"Au lieu de t'embrouiller moi je trouve que tu éclaires certaines choses"
+1
J'ai peur de noyer l'intervention d'alygator427 sous mon flot d'écriture. Timide mais bavard...... ?????? Le militantisme doit donner certaines habitudes [fin du mode HS].

Rhaaa allez juste un commentaire qui me tient a cœur:
L'action génère la conscience alygator427, j'en reste convaincu. On a beau être deux grand trouillards, discuter ici ou lire des livres ne sert a rien si on est pas capable d'en éprouver les idées par les faits (et non l'inverse). [/end praxy]

Au plaisir de vous lire.

#
Profil

oO0

le mardi 31 mars 2009 à 03h50

...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Dreltak

le mercredi 01 avril 2009 à 11h58

Sam:
"j'avais bien compris qu'il ne s'agissait pas de la peur de ne pas être à la hauteur d'un "concurrent", mais pas qu'il ne s'agissait pas de la peur d'être exclu."

Oui forcement, vus que j'ai parlé de jalousie, la peur d'être exclu doit en faire parti. Erreur d'appréciation? Je suis tellement phobique et démultiplié (gollum! gollum!) que j'ai parfois du mal a juger de ce que je ressent. De toute manière, le même raisonnement que tu emplois plus loin s'applique ici je pense: on peut être exclu, couple libre ou pas, et même a plus forte raison quand il n'y a pas couple libre, vu que c'est la qu'on demande de faire des choix.

"Quant à la peur de lui faire mal, comme tu lui fais confiance pour les sentiments qu'elle a pour toi, je pense que tu peux lui faire confiance sur le fait qu'elle sache manifester ce qui peut lui faire ou lui fera mal au moment ou cela lui fera mal."

C'est ce qu'elle arrête pas d'me dire -_-'

"Que vous le vouliez ou non, vous vous ferez mal, couple libre ou non, le simple fait de pouvoir avoir mal suffit à la possibilité de se faire mal. "

Oui, tout à fait d'accord, mais là pour le coup, c'est très loin d'être une erreur d'appréciation: j'en suis même venu une fois, sous l'emprise de substances éthylique, a m'imaginer dur comme fer l'avoir forcé (et badé la dessus) alors que j'étais juste en bonne voie pour passé une excellente fin de soirée ^^ C'est vous dire si cette peur doit être bien enraciné en moi pour qu'elle ressorte sous l'emprise de l'alcool....

"Il n'en faut pas moins des idées à mettre à l'épreuve des faits ;) "

L'un n'empêche pas l'autre ;) J'suis pas un toto moi ^^
____________________________________
Sinon pour répondre un peut plus longuement a alygator427:
"après d'accord que ce n'est peut être pas la définition de polyamour soit, mais j'aime les deux en même temps. même si l'un est "virtuel" et l'autre pas. je considère avoir une relation stable avec Deltrak et non avec l'autre."

C'est exactement la définition du polyamour selon moi, les spécificités de chaque relation (stable ou pas, virtuel ou réel) n'entrant pas en ligne de compte.

"d'ou pour en revenir au titre, parler de timidité ou comment font les trouillards polyamoureux."

La est toute la question en vérité. Personne n'a jamais écrit de manuel pour apprendre les codes de la drague (même si bon, j'vois venir vos commentaires a 30km, et vous aurez bien raison) ni pour apprendre a se lier au gens. J'ai il me semble moins de problèmes relationnel qu'alygator427 (c'est pas une critique, juste un constat d'évidence), mais la question ne s'en pose pas moins: Y a t-il un Hitch dans l'avion?

#

alygator427 (invité)

le vendredi 03 avril 2009 à 13h51

Pas la peine de continuer sur une voix sans issue,
le il à tout résolu et il est donc inutile de poursuivre.

enfin bref,
rien n'empêche cependant de côtoyer d'autres horizons et de rencontrer les étoiles.

#
Profil

oO0

le samedi 04 avril 2009 à 02h02

...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Dreltak

le dimanche 05 avril 2009 à 11h26

Tu me vois désoelé de cet echec alygator427..... J'pense avoir ma part de responsabilité (j'suis un vilain curieux qui se mêle de ce qui le regarde pas). J'voulais faire en sorte que ça se passe bien pour toi, mais j'ai ptete fait preuve d'indélicatesse. Je ne peut rien faire si ce n'est te présenter mes excuses.

Je pense qu'a ce stade, inutile d'essayer de te convaincre de quoi que ce soit* a son endroit (on en a discuter un peut
plus dans les détail qu'ici, bien sur, au croco de dire ce qu'elle veut). Mais que cela nous serve d'expérience pour la
suite.

*Dans un sens comme dans l'autre.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 05 avril 2009 à 20h17

Quand la timidité s'ajoute à la difficulté intrinsèque de gérer les relations PA...y a pas à dire, c'est pas facile ! (même si j'ai pas capté tous les détails de l'histoire)

#
Profil

oO0

le mardi 07 avril 2009 à 22h45

...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion