Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Des ressentis contradictoires face à ma relation polyamoureuse

Romantisme
#
Profil

helloelo

le mercredi 24 janvier 2018 à 16h18

D'ores-et-déjà, bonjour à tous ! :)

Après la lecture d'un certain nombre de discussions et quelques hésitations, je me lance afin d'essayer de trouver de la clarté face à la relation que je vis actuellement.
Il y a deux ans, j'ai rencontré un homme , à 800 kilomètres de chez moi c'est-à-dire là où une bonne partie de ma famille réside. Le feeling et l'attirance ont été forts dès le début. La distance n'aidant pas, on a entretenu une relation virtuelle alimentant l'espoir de nous revoir. Chose que nous faisons tous les deux mois. La première fois que nous nous sommes revus, il a été d'emblée très clair avec moi en me précisant qu'il avait une femme d'ailleurs au courant de sa conception de l'amour libre. J'ai de suite accepté la situation sans trop me poser de questions ne souhaitant pas moi-même construire une relation dite "traditionnelle." Bien-sûr, de mon côté, libre à moi de rencontrer qui je veux. Cependant, en deux ans de temps, je n'ai pas été capable ni ai éprouvé l'envie de rencontrer d'autres hommes. Il prend énormément de place dans mes pensées malgré la distance et ma vie tourne autours du fait d'échanger par messages lorsque cela s'avère possible et l'espoir de le revoir. Il va s'en dire que j'en souffre même si je l'accepte pleinement tel qu'il est. Je me sens totalement bloquée vis-à-vis des autres hommes et je ne sais plus du tout ce qui serait bon ou pas pour moi à l'avenir. Je ne veux pas passer à côté de belles histoires ni arrêter pour autant cette relation qui je dois l'avouer, n'est pas si épanouissante que cela pour les raisons évoquées avant. Ainsi, j'ai besoin d'avis constructifs pour peut-être m'aider à prendre du recul sur la situation ... Dans tous les cas, je vous en remercie et vous souhaite une belle journée ! :)

#
Profil

bonheur

le mercredi 24 janvier 2018 à 16h23

Hello ! :-D

Il faut te construire suivant ce qui te convient. Inutile de vouloir adopter un mode de vie qui ne te conviendrait pas et encore moins de t'obliger si tu n'en ressens pas l'envie. Tiens compte de tes blocages personnels et accepte toi telle que tu le ressens. Accepte autrui avec sa façon d'être, mais cela, tu y arrives bien je dirais.

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 24 janvier 2018 à 18h05

Si tu es profondément mono, helloelo, il faut pour moi éviter ce genre de situations qui sont dommageables aussi bien pour toi que pour ton homme.

Pour toi car tu as une relation qui n'est pas 'suffisante', vu que tu veux ton homme en entier et tout le temps.
Et pour ton homme parce que le jour où tu vas trouver une autre relation, tu vas le larguer (vu que tu es mono). Pour toi, c'est une relation en attendant mieux, alors que pour lui, c'est une relation sans limite de durée. Je pense qu'il faut vraiment que tu vois ça avec lui, que tu lui en parles. Si le polyamour n'est pas du tout fait pour toi, il vaut mieux que tu évites de vous faire du mal.

#
Profil

artichaut

le mercredi 24 janvier 2018 à 18h51

Bienvenue helloelo.

Le problème de la relation dont tu parles, me semble, au vu de ce que tu nous dit, uniquement être lié à la distance, et n'avoir pas de rapport avec le fait qu'il pratique l'amour libre (mais je peux me tromper bien sûr).

Du coup les questions pour savoir si tu veux ou non poursuivre cette relation, et si tu veux ou non en avoir d'autres, me semble d'abord à envisager séparément.

Répondre séparément à ces deux questions, pourrait te permettre de savoir ce que tu veux vraiment, ce qui est le plus important pour toi.

Et si avoir cette relation te bloque pour en avoir une autre, peut-être as-tu besoin de faire une pause dans cette relation, pour te permettre d'en commencer une autre (quitte à décider ensuite, si tu veux y renoncer ou y revenir en mode poly). Dans tous les cas, même si tu devra décider seule et pour toi-même, n'hésites pas a lui en parler ! …car ça le concerne aussi, et que son avis peut t'éclairer

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le mercredi 24 janvier 2018 à 21h13

mono et poly peuvent s'aimer, à condition de ne pas s'étouffer mutuellement.

Il est vrai que la distance n'aide pas, sauf que la situation a convenu. Pourquoi elle ne convient plus. Et oui, artichaut dit vrai, il faut parfois dissocier pour y voir clair et éviter les effets d'accumulation

Une relation c'est deux personnes distinctes, donc nos décisions personnelles impacteront l'autre (et par ricochet, les métamours), sauf que l'on doit savoir ce qui convient à soi et l'exprimer. La communication permet d'aborder les bien être et les mal être. Tous les états d'âmes sont louables et les clarifier ensemble est bénéfique.

#
Profil

calinou696

le mercredi 24 janvier 2018 à 21h28

bidibidibidi
Si tu es profondément mono,

Rien contre toi, j'ai du mal avec ce genre de considération.
Est ce qu'on nait mono? poly?
Franchement, qui pourrait y répondre.
Ce qui est sûr c'est qu'on est éduqué mono. Et que pour déconstruire ca, c'est très difficile, certain y arrivent, d'autres non.
Question de rencontres, de tempérament, de maturité, d'expériences..
En tout cas, je pense qu'il faut au moins essayer.

#
Profil

bonheur

le mercredi 24 janvier 2018 à 21h40

Je dirais question de particularités individuelles. Qu'est-ce qui fait que certaines personnes, c'est un exemple, désirent vivre en groupe (communauté) et que d'autres désirent vivre seules ? Le pourquoi est moins important que le "ça me convient, je suis heureux ainsi".

C'est justement la construction qui n'est pas bonne, sauf que, enfant, on dépend de celle que les personnes qui s'occupent de nous ont. Par contre, le libre arbitre est à privilégier, une fois adulte.

#
Profil

bidibidibidi

le jeudi 25 janvier 2018 à 15h07

@Calinou : Par profondément mono, j'entends qu'on ne peut pas avoir une nouvelle relation sans avoir mis fin à la précédente. C'est officiellement le mode de fonctionnement que prône la société. Le fait qu'il ne soit pas bon pour tous veut pas dire qu'il pas bon pour certains.

Pour ta question, je n'ai donc pas de réponse. Juste, dans leurs mots (mais je vois pas pourquoi je les mettrai en cause) certaines personnes ne peuvent concevoir aimer 2 personnes.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion