Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Trio - comment gérer les conflits

Bases
#
Profil

elfi

le vendredi 05 janvier 2018 à 01h22

Bonsoir,
Il y a quelques mois je suis venue sur ce forum pour raconter mes débuts dans le polyamour.
Presque 6mois plus tard je suis toujours avec mes 2 amours, un couple (ensemble depuis 8ans, un ado). Notre relation évolue plutôt bien, même si au fur et a mesure de l'épanouissement de notre relation, on se heurte de plus en plus aux limites de la société profondément monogame ....

Ce soir cependant j'ai une grande interrogation: comment me positionner en cas de conflit entre eux deux?

Par exemple ce soir: nous vivons séparément. notre chérie va se couché, lui reste debout. On parle par messagerie Internet (conversation a 3), il me préviens d'un rendez vous pour boire un verre avec une ancienne amie perdu de vue. Et là notre chérie qui ne dormait pas encore lui fait une crise de jalousie, comme quoi il a dit oui pour le verre sans lui en parler que cest irrespectueux etc....
Je me suis sentie assez mal et je n'ai pas su quoi faire/dire....

De base le conflit me met mal a l'aise mais là .... je pense que pour l'équilibre de notre trio je ne doit pas prendre parti, mais dois je essayer de temporiser? Les pousser au dialogue, à la réconciliation?
Je suis un peu perdue.

Est ce que c'est déjà arrivé à certain(e)?

Merci d'avance!

#

(compte clôturé)

le vendredi 05 janvier 2018 à 01h34

elfi
De base le conflit me met mal a l'aise mais là .... je pense que pour l'équilibre de notre trio je ne doit pas prendre parti, mais dois je essayer de temporiser? Les pousser au dialogue, à la réconciliation?

Bonsoir,

J'imagine bien que la situation est difficile à gérer. Je n'ai jamais vécu de relation à trois, je n'en connais qu'une, et la jalousie était le problème (interne au trio cependant).
De mon point de vue totalement extérieur, et qui n'est que mon point de vue, je te suggère bien de ne pas prendre parti pour l'un ou pour l'autre, et de les amener au dialogue. Peut-être essayer de faire comprendre que la jalousie était peut-être excessive pour la personne qui en a eu (notamment de par le fait que vous vivez dans une relation épanouissante comme tu as pu l'avancer auparavant, où le sentiment de jalousie n'aurait que peu de raison d'être :-) ). Le dialogue est toujours essentiel, quelque soit la relation.
Le fait de temporiser serait donc une bonne chose, à mon humble avis.

En espérant que ces quelques mots pourront un peu t'aider

Message modifié par son auteur il y a 10 mois.

#

(compte clôturé)

le vendredi 05 janvier 2018 à 01h52

Peut-être pour mieux répondre à tes questionnements, d'autres informations pourraient aider également : est-ce que d'autres conflits (de ce genre, ou autres) sont déjà arrivés ? Si oui, comment les as-tu géré à ce moment-là ? Ou alors, est-ce qu'il y a déjà eu un conflit qui te concernait directement toi, et qu'une autre personne de ton trio a géré ?

En réfléchissant à ces questions, tu peux peut-être trouver des éléments de réponses à ton questionnement, ou nous aider à pouvoir te donner des réponses plus précises :-)

#
Profil

elfi

le vendredi 05 janvier 2018 à 02h21

Merci pour tes réponses.

Une seule fois il y a eu un soucis m'impliquant qui a été réglé en moins de 5min... ma chérie avait l'impression qu'on l'a mettait à l'écart et du coup est sorti de la chambre pendant un moment tendre devant un film. C'est notre homme qui a été la voir pour savoir ce qui n'allait pas, et ils sont rapidement revenus.

Il y avait eu d'autre situations de "conflits" entre eux mais qui etaient "basique" a propos de ménage/rangement/vaisselle. Dans ses cas là assez facile de temporiser et d'aider à améliorer la situation :)

ma chérie a une petite tendance à la jalousie par manque de confiance en elle. Cela avait causé quelques tensions entre eux au tout début de notre relation mais tout était tellement nouveau, voir perturbant pour nous 3 qu'avec une bonne discution et un peu de temps tout est rentré dans l'ordre maintenant.
Mais c'est la 1ère fois que je la vois avoir ce genre de réaction....

Monsieur est libertin depuis toujours, elle depuis peu mais a "petite dose" et moi... et bien je ne sais pas.
Ces derniers temps mon chéri aimerai beaucoup trouver une quatrième personne pour "s'amuser" mais aussi discuter sans jugement sur notre trio (il a eu des reaction plutôt bof des 2 amis a qui il a parlé de notre situation) du coup il passe beaucoup de temps sur des réseaux sociaux libertins pour trouver un homme ou un couple pour des rencontres amicale voir plus si affinités....
Peut-être que cette recherche perturbe le sentiment de sécurité de ma chérie :/ je ne sais pas.....

#

(compte clôturé)

le vendredi 05 janvier 2018 à 11h57

elfi
ma chérie a une petite tendance à la jalousie par manque de confiance en elle. Cela avait causé quelques tensions entre eux au tout début de notre relation mais tout était tellement nouveau, voir perturbant pour nous 3 qu'avec une bonne discution et un peu de temps tout est rentré dans l'ordre maintenant.

Mais c'est la 1ère fois que je la vois avoir ce genre de réaction....

Si elle a une petite tendance à la jalousie, c'est déjà un point. La chose aurait une autre problématique si ce n'était pas la première fois qu'elle avait ce genre de réaction.

elfi
Peut-être que cette recherche perturbe le sentiment de sécurité de ma chérie :/ je ne sais pas.....

C'est possible en effet, notamment si la recherche de libertinage était moins importante venant de monsieur auparavant. Il y a plusieurs points à connaître du coup : est-ce que ta chérie a toujours été libertine ? Le libertinage ici peut-être la raison de sa jalousie. Ou cette recherche de quatrième personne par monsieur : comment l'a-t-elle prit en sachant cela ?

Je pense que cela doit tourner autour de cela vu ce que tu en dis, de cette recherche de nouveauté, le sentiment de se sentir (ou de penser plus tard se sentir) délaissé. Le mieux, comme toujours, est la discussion franche et sincère. Se dire, à un moment, qu'il faut dire ce qu'on a sur le coeur. Dans cette situation, tu peux justement temporiser si nécessaire, et rassurer ta chérie (qu'elle n'a surtout pas à s'en faire dans la situation ici, surtout vu la relation que vous menez tout les trois :-) )

#
Profil

elfi

le vendredi 05 janvier 2018 à 12h09

Merci de ton soutien :)

je pense en effet qu'une bonne discussion à propos de tout celà va être nécessaires ce WE quand on se retrouvera.

#

(compte clôturé)

le vendredi 05 janvier 2018 à 14h13

C'est une bonne idée d'en discuter sereinement le week-end, tous les trois :-)
N'hésite pas à faire part d'ailleurs de l'avancée de la situation, comment ça s'est passé. Ton témoignage pourrait aider d'autres personnes qui rencontreraient une situation similaire ;-)

#
Profil

sdvig

le vendredi 23 mars 2018 à 12h25

Les conflits dans les relations à 3 amènent d'autres formes de complexité que dans les relations à 2 (décidément, on en parlait dans un autre fil de discussion :) ).
Quand tu es la ou le troisième d'un couple déjà constitué, tu peux être confronté.e aux aléas des problèmes et tensions dans le couple. C'est la situation que tu vis et perçois. C'est la situation que peux vivre notre amoureuse quand ma compagne et moi sommes en tension pour une raison ou une autre. De mon point de vue et par expérience, il faut communiquer le plus sereinement possible, s'excuser auprès de la troisième personne de cette situation, être prévenant tout simplement. Et surtout ne pas embarquer l'autre dans ces tensions qui peuvent toujours surgir au sein d'un couple. Je ne peux que donner ce point de vue, n'ayant jamais été dans la situation du troisième.
Une autre source de complexité peut apparaître, et c'est le cas que je vis aujourd'hui, quand es vécu un sentiment de perte, ou de dégradation du lien amoureux entre l'amoureuse et le couple, et que l'un des membres du couple, se sentant fragilisé par cette dégradation du lien et la perte de confiance conséquente, veut se préserver et ne plus vivre une situation confuse qui l'affecte. Ces jours-ci, nous parlons de cela avec ma compagne, qui est très affectée par la distance, et surtout le manque de clarté de notre amoureuse à son égard et à notre égard. Je suis moins affecté parce que ma personnalité fait que je me préserve très vite sur ce terrain là : dès que j'ai senti que notre amoureuse ne m'adressait plus de signes clairement amoureux, je me suis préservé en me disant que je n'ai pas à subir ces atermoiements, que l'amour, le sentiment amoureux existe aussi pour quelqu'un parce que ce quelqu'un manifeste, dit, agit en amoureux.se. Comme ce n'est plus le cas, je me préserve, n'attends rien et "ne court pas après". Tristesse, mais tranquillité d'esprit. Par contre, ma compagne vit durement cette situation et me dit ne pas vouloir la voir lors de sa prochaine venue à Paris (notre amoureuse vit à 1000 km), parce qu'elle ne veut plus subir, supporter cette tristesse et ce manque de clarté (notre amoureuse dit, écrit que tout va bien, tandis que la réalité du lien et de son attitude contredisent ce tout va bien). Dès lors je suis solidaire de ma compagne. Je ne la verrai pas non plus. Et on verra, de visu, cet été lorsque nous la retrouverons nécessairement parce que nous participons tous à un même festival, où elle en est, comment cela se passe, etc. Pour le moment, nous nous préservons.
Par ailleurs, cette situation de tension entre ma compagne et notre amoureuse a renforcé un élément de discussion que nous avons depuis un peu plus d'un an, avec ma compagne, qui préfère privilégier les moments en "binômes" plutôt qu'à trois. Pour vivre des moments privilégiés. Je l'ai accepté, parce que, aussi, nous avons tous trois des personnalités différentes, et des façons d'être amoureux.ses, amant.e.s, différentes. Et cela permettait de ne plus vivre des tensions potentielles dans les moments à trois, quand les désirs de l'un.e ou de l'autre prenait le pas sur ceux de l'autre. Depuis un an, ce choix de privilégier les moments en binômes nous avait sembler aller dans le bon sens et aider à ce que chacun.e vive bien et joliment ces moments.
Aujourd'hui, c'est compliqué parce que ces derniers mois notre amoureuse fait souffler le chaud et le froid quand avec l'un, quand avec l'une. Avec des propos contradictoires. Ce qui pourrait relever de la manipulation n'en est pas, au sens où notre amoureuse ne nous manipule pas pour détruire, faire mal. C'est juste de la lâcheté, ne pas oser dire, (se) confronter. C'est un classique, qu'honnêtement nous avons tou.te.s connu, pour nous mêmes et pour les autres : ne pas oser se sonder, prendre position, ou ne pas assumer. C'est triste, c'est dommage, mais on en est là.
Désolé Elfi, je me suis quelque peu éloigné du fil de discussion que tu as lancé à partir de ta propre expérience et de tes questions :) Mais on en revient toujours à la même conclusion : le meilleur est toujours de communiquer le plus clairement et franchement, pour ne pas laisser place à la tristesse, voire au ressentiment. Et puis il me semble qu'il faut aussi être attentif à ne pas s'intégrer dans les crises des deux autres (quelque configuration que ce soit), ne pas prendre parti pour l'un.e ou l'autre, et privilégier quand nécessaire de parler, les hypothèses, les questions ouvertes (et surtout pas les prises de position, les interprétations fermées, voire les accusations).
Bonne route et belles vies amoureuses !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion