Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour ou la découverte de soi

Témoignage
#
Profil

kurupt

le lundi 01 septembre 2014 à 00h58

Bonsoir à toutes et tous, bonsoir Siestacorta

Premier post sur un forum (excepté ma réponse à Chris pour ceux qui ont suivi), mais il faut bien commencer un jour ! Voici mon histoire (merci d'avance à vous qui la lisez) :
J'ai 34 ans, je suis quelqu'un de très sentimental. Toutes mes liaisons amoureuses ont été sérieuses, jamais en dessous d'un an. Des ruptures aussi bien sûr, dont une qui m'a vraiment blessé, et coïncidant avec un changement de vie assez brutal, je me suis mis à enchaîner les aventures sans lendemain.
Jusqu'à la rencontre qui a tout changé, et merci internet, celle de ma femme, amoureux fou tous les deux, package mariage maison enfant en deux ans, l'idylle totale, qui dure toujours aujourd'hui 4 ans plus tard.
Mais voilà, moi et mon coeur d'artichaut, il suffit d'un regard pour que je tombe amoureux. Monogame traditionnel et marié à l'église, je me faisais donc un devoir de faire fi de ces sentiments interdits, mais une première rencontre me bouleverse, avec une femme en couple présentée par un ami. Rencontre fusionnelle pour tous les deux, vite des projets ensemble, mais à l'insu de nos conjoints, ce que je finirais par percevoir comme une trahison, ne voulant pas faire souffrir ma femme, que j'aime toujours énormément bien sûr, je décide de tout arrêter, dans la douleur. 18 mois plus tard, une copine me présente une amie à elle (mais qu'est-ce qu'ils ont tous à me présenter leurs copines), même histoire, mais cette fois à sens unique (je ne sais pas ce qu'elle ressent, cela remonte à 10 jours), une attirance incroyable (je ne parle pas de sexe), et toujours cet amour pour ma femme, même grandissant ces derniers temps.
Alors j'ai décidé la semaine dernière de faire des recherches sur internet pour savoir si j'étais bien un terrien normal, j'ai découvert alors le terme barbare de polyamour, et ce fut la révélation.

Ma femme m'aime énormément je le sais, mais aujourd'hui impossible de lui révéler quoi que ce soit, cela lui ferait trop de peine. J'ai acheté deux bouquins sur le sujet, que j'espère lui faire lire un jour, et je dois voir mon amie (qui m'a présenté la 2e) dans la semaine afin d'en parler avec elle, nous sommes très proches et je sais qu'elle ne me jugera pas, même si elle est également très proche de ma femme (amie et collègue) et qu'elle ne sais pas de quoi je veux lui parler (...).

Aujourd'hui, je me prend à rêver de liaisons où chacun puisse exprimer son amour sans retenue, j'ai déjà été trompé (et ça a été vraiment horrible), mais ma femme m'a rendu meilleur, faire preuve d'empathie est quelque chose de très important pour moi maintenant, et je pense que je serais capable de savoir ma femme heureuse avec d'autres que moi, si les sentiments sont toujours là, et si l'on est toujours honnêtes et attentifs à l'autre comme c'est le cas aujourd'hui. Bref, si notre relation "rien qu'à nous" ne change pas.

Chaque histoire est personnelle, chacun a son vécu, son ressenti qui lui est propre, et je vous remercie d'avance pour vos avis, qui je le sais déjà compteront beaucoup.

#
Profil

LuLutine

le lundi 01 septembre 2014 à 01h29

kurupt
Alors j'ai décidé la semaine dernière de faire des recherches sur internet pour savoir si j'étais bien un terrien normal, j'ai découvert alors le terme barbare de polyamour, et ce fut la révélation.

Yahouuu ! Bienvenue au club (+)

Oui, tu es un extraterrestre parfaitement normal, je te le confirme ! :D

On est nombreux à arriver ici comme ça...

Je crois que je n'ai pas grand-chose à te dire, si ce n'est que je suis curieuse de savoir ce que donnera "l'entretien" avec ton amie.
Tu nous diras ?

#
Profil

kurupt

le lundi 01 septembre 2014 à 01h38

Hello LuLutine

Oui bien sûr, en plus partager me fais du bien alors pourquoi s'en priver.
Une belle citation tellement de circonstance pour les poly :
"L'amour est la seule chose que le partage grandit.", Massa Diabaté.

#

GRANITA (invité)

le lundi 01 septembre 2014 à 15h55

Je me reconnais tout à fait dans cette découverte de soi pour avoir eu exactement le même sentiment : avoir, depuis mon adolescence, des opinions sur l'Amour, le Couple, la Fidélité, l'Union, le Mariage.... à l'encontre de la dite "normalité", un sentiment d'être différente, hors norme (justement), pouvant s'épanouir dans 2 relations différentes, puis 3....en même temps, tout en étant maman et en couple depuis 14 ans ! S'étonner de ressentir autant d'émotions, de sentiments, en toute bienveillance et respect pour eux et pour moi, en toute simplicité, comme si cela était naturel chez moi....Mais devoir cacher ce que l'on est car cette liberté d'être, de penser et d'aimer, n'est pas entendable, encore moins acceptable....les yeux se froncent, les discussions se durcissent, les mots cinglent, tranchant comme des couperets.
Décider d'assumer intérieurement sa différence, puisqu'elle ne peut être partager dans le couple "initial", tout en l'expliquant et la développant lors de rencontres, eux plus compréhensifs et respectueux de mon (mes) besoins de liberté(s) !
Jusqu'à la lecture d'un article, puis à la découverte de ce site et de MES congénères !!! ENFIN, lire les mêmes opinions, les mêmes désirs, les mêmes philosophies de vie que les miennes ! Quel soulagement, quel apaisement !
Alors, MERCI à vous, blogueurs, merci pour toutes ces pages de vie, ces craquelures, ces "farfouilleries" au plus profond de vos analyses, qui me (nous-vous) font tellement de bien !

#
Profil

kurupt

le lundi 01 septembre 2014 à 18h57

Bonjour Granita
Effectivement, ce ressenti n'est pas nouveau, même si j'en perçoit les contours aujourd'hui, et que je peux y mettre un "nom". En fait cela existe même depuis la nuit des temps, mais je ne suis pas tout à fait d'accord sur un point : celui de devoir "se cacher", ou que nos sentiments vis à vis d'autres ne soient "pas acceptables". Je garde espoir, avec du dialogue, en se rassurant mutuellement et en se parlant de nos sentiments, que cela puisse bien se passer, il faut évidemment un conjoint ouvert à cette idée, et que cela n'entraîne pas une asymétrie au sein du couple - notion que de nombreux post amènent et que je partage absolument. Je n'encouragerai jamais ma femme à aller voir ailleurs si ce n'est pas son désir, et ce n'est pas le mien non plus à la base !
Mon désir c'est de me laisser aller à aimer lorsque ça m'arrive, ni plus ni moins, et peut importe sous quel forme. Si asymétrie dans les relations il y a, alors la part faite au couple doit être plus importante j'imagine, tout comme l'amour que l'on porte à l'autre.
Cela dit en parler c'est très bien, mais cela ne se planifie pas à l'avance, et l'on ne peut pas tout diriger, il faut savoir faire confiance, ne pas donner pour pouvoir recevoir, et mon avis perso, en tout cas dans l'état actuel des choses, c'est que ma famille passera toujours avant si je devais choisir.
J'espère ne pas avoir à choisir, l'avenir nous le dira.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion