Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Nouvelle, poly ou paumée et comment s'y prendre?

#
Profil

aviatha

le mardi 29 octobre 2013 à 13h35

Sur la situation d'essai je mets un gros panneau attention danger.
C'est plus ou moins ce que nous avons tenté avec mon conjoint, inutile de préciser que, en l'état actuel des choses, c'est un désastre complet. Il pensait pouvoir maîtriser la situation, elle lui a complètement échappé, et quelque soit la façon dont nous allons en sortir, tout le monde va y laisser des plumes...
Encore une fois, ce n'est pas une question d'ouverture d'esprit. Je suis quelqu'un de très ouvert, je comprends parfaitement ce qu'il ressent et que ça ne me retire pas son amour et tout ce qu'on veut et "mon cœur de cela ne peut s’accommoder". Il y a des gens pour qui, malgré toute la tendresse et la bonne volonté du monde, une telle situation restera source de violence psychologique et émotionnelle quoi qu'on y fasse, et cela n'a rien à voir avec leur degré d'ouverture d'esprit.

#
Profil

LuLutine

le mardi 29 octobre 2013 à 13h42

arlina1302
je crois dur comme faire que l'amour peut être donné à plusieurs personnes et ce, sur une même période.

Itou (+) Sauf que j'aurais écrit "fer" et pas "faire" :P

arlina1302
est-ce que je m'exprime correctement là ou c'est du petit chinois tout ça.

Moi je l'avais compris, que ton souhait d'évoluer vers des relations plurielles pour toi était postérieur à "l'autorisation" que tu as donnée à ton compagnon.

Dans la mesure où tu n'as pas démarré d'histoire avec l'autre, je ne vois pas en quoi c'est un mensonge de ne pas encore avoir parlé de tes sentiments à ton copain.
Un amoureux n'a pas de droit de regard absolu sur nos pensées et sentiments, sinon ça se saurait.

Tu n'as pas à lui faire part de tous tes sentiments au jour le jour, ce serait intenable. Pour moi si tu lui en parles sans qu'aucune histoire n'ait démarré entre l'autre et toi, il n'y a pas de souci.

Et puis :

arlina1302
Je lui ai demandé plusieurs fois si cette relation "proche" le dérangait et il me réponds a chaque fois "tu fais rien de mal, tu est juste en contact avec quelqu'un que tu apprécie".

Je ne suis pas persuadée que ton copain soit totalement stupide et qu'il n'imagine pas une seule seconde que tu puisses potentiellement éprouver ou développer d'autres sentiments pour cet autre homme.
S'il répond comme ça, pour moi c'est qu'il imagine que "rien" ne s'est passé entre vous, pas que vous n'éprouvez forcément rien ! (Même s'il ne peut pas en être sûr.)

arlina1302
avoir un simple rapport physique avec une personne pour qui on ne ressens rien aura moins d'impacte que d'entretenir une relation sentimentale avec plusieurs personnes a la fois.

Oui, il pense sans doute ça, mais alors, lui il n'envisage pas de voir deux fois la même personne, dis-moi ?
Il serait donc plutôt sur une vision libertine ?

Un certain nombre de libertins (j'invente rien, je l'ai entendu ou lu dans des témoignages de libertins, je précise, mais je n'ai pas dit "tous") n'ont de rapports physiques qu'avec des inconnus, et font leur possible pour ne pas les revoir ensuite. Parce qu'ils ne veulent pas s'attacher.

Là où ma propre expérience rejoint leur analyse, c'est que lorsqu'on éprouve un désir pour quelqu'un, les rapports physiques peuvent très bien conduire à un attachement (même si ce ne sera peut-être pas systématiquement l'Amour-passion avec un grand A), j'ai même des doutes quant au fait qu'on puisse jamais empêcher tout attachement. Et on peut tomber amoureux !

(Pour ma part je ne fuis pas les sentiments, donc c'est pas un souci.)

Donc si ton copain envisage des histoires qui ne soient pas des histoires d'une nuit, c'est peut-être un argument à lui donner : lui aussi peut s'attacher...!

D'ailleurs tu le dis très bien toi-même :

arlina1302
rien n'exclu néanmoins que les deux situations se rejoignent un jour. Vous entretener un rapport purement physique avec quelqu'un et un jour vous vous rendez compte que vous avez des sentiments naissant pour cette personne.

Ce "un jour" peut arriver très vite parfois, crois-moi !

Du coup, aviatha, j'aimerais bien que tu m'expliques comment tu "décides" de tes sentiments...

aviatha
Personnellement, quand je décide qu'une relation sera purement sexuelle, elle ne peut tout simplement pas devenir amoureuse ou affective

Et savoir combien de fois tu as effectivement expérimenté ça (entretenir une relation "purement sexuelle", sur la durée et qu'il n'y ait aucun sentiment d'affection). Enfin si c'est pas indiscret hein...c'est juste que pour l'instant ça va à l'encontre de tous les témoignages que j'ai pu lire ou entendre. (Bien sûr l'affection ne naît pas toujours, mais jusqu'à maintenant personne n'était venu me dire à moi qu'il pouvait avoir le contrôle là-dessus.)

arlina1302
J'avais peur de me sentir jugée ou mal comprise

Pas de ça ici, du moins on fait notre possible pour éviter (on n'est pas parfaits non plus...) ! :)

Oui, il y a d'autres gens de Suisse, ou proches, regarde l'annuaire des membres tout en bas, tu as une carte, tu peux cliquer dessus pour zoomer.

aviatha
il ignore "juste" (ou ignorait en début de post, j'ai peut-être pas tout suivi) que tu en étais amoureuse.

Ce n'est pas ce qu'elle a dit. Son compagnon sait qu'elle a été amoureuse de l'autre et qu'aujourd'hui ils entretiennent une relation amicale, mais elle ne lui a pas dit qu'il y avait toujours des sentiments aujourd'hui.
Je ne te rejoins pas sur le fait que ça soit le plus important, car pour moi un(e) compagnon(compagne) de vie n'est pas quelqu'un qui a un droit de regard absolu sur nos pensées et sentiments.
Je suis d'accord que l'annonce de ces sentiments peut être plus ou moins bien vécue, mais arlina n'est pas responsable de la façon dont son copain le vivra, surtout si elle y met les formes et qu'elle prend ses précautions, et c'est justement ce qu'elle est en train de faire. A ce sujet, je rejoins les conseils de Siesta. C'est hyper important qu'elle n'ait pas démarré d'histoire cachée avec l'autre bien qu'elle ait envie d'une relation, ça montre tout l'amour et le respect qu'elle a pour son copain : elle souhaite lui en parler d'abord.

Non, un amoureux n'a pas de droit de regard absolu sur nos pensées et sentiments. Je me sentirais un peu dépossédée de moi-même, pour le coup !
J'ai vécu une dizaine d'années avec quelqu'un qui me faisait part de ses sentiments pour d'autres, rarement au moment où ces sentiments naissaient, et souvent après avoir tenté une "première approche" avec la personne, pour voir s'il y avait réciprocité (mais juste pour savoir ça, il n'aurait pas entamé de relation sans m'en parler).
Ca ne m'a jamais gênée, même à l'époque de nos débuts, où nous fonctionnions en couple exclusif...!

arlina1302
Après tout, je suis largement ouverte d'esprit lorsque cela le concerne. Pourquoi n'arriverait il pas a se montrer ouvert d'esprit a mon égard (après discussion bien entendu).

C'est ce que je me disais concernant quelqu'un, à une époque, mais ça n'a pas été aussi simple.
D'ailleurs aujourd'hui il m'a quittée et il fait semblant d'être exclusif avec "sa" nouvelle copine...bref.
Beaucoup de gens ont du mal avec la notion de réciprocité dans ce domaine.
Mais j'espère que ça se passera mieux pour toi.

En ce qui concerne la période d'essai, j'ai beau être poly à 400% et aviatha mono à 400%, je la rejoins dans une certaine mesure.

Tu ne peux pas savoir ce qui va se passer. Si à l'issue de la "période d'essai", ton copain se sent plus mal que jamais, te demande d'arrêter tout net, de ne même plus revoir l'autre homme, mais que l'autre homme et toi êtes plus amoureux que jamais, ça va être difficile.
Avec en plus dans ton cas, le fait probable de ressentir une injustice, car toi tu as accepté toutes les demandes de ton copain, tu ne serais pas gênée non plus qu'il ait une histoire sentimentale, et lui après cette expérience, si elle est mauvaise, risque de vouloir "t'interdire" même ce qu'il s'autorise à lui...! (C'est du déjà vu, cent fois même par ici, je n'invente rien.)
Bref pas cool.

#
Profil

aviatha

le mardi 29 octobre 2013 à 14h03

Comment je décide... très honnêtement, je sais pas trop comment je fonctionne là-dessus. Il m'est arrivé/arrive, de rencontrer des gens avec qui le courant passe bien, on est pas amoureux, plus des potes en devenir presque, mais il y a du désir de part et d'autre. Et je me demande "est-ce que là maintenant tout de suite j'en suis amoureuse ? - Non, du tout, je fais bien la différence entre aimer quelqu'un et avoir envie de lui sauter dessus. - Est-ce que c'est quelqu'un avec qui je me verrai en relation suivie - Hum... non, il y a ça, et ça et ça, c'est bien comme pote, c'est cool comme plan cul mais j'en voudrais pas comme compagnon. - Bon ben problème réglé." Et une fois que j'ai fait ça, je ne ressens jamais le besoin de changer d'avis ou de revenir en arrière sur mes décisions. Je sais pas trop comment ça fonctionne en fait ^^
Pour le nombre et la durée... il y en a assez pour faire un échantillonnage représentatif, on va pudiquement dire ça comme ça. Il y a en a eu qui n'ont été là que pour une nuit, mais avec qui on s'est revu et on devenu potes sans que ça revienne jamais sur le tapis, pas même en pensée, en tout cas ce qui me concerne, il y en a eu plus ou moins épisodiquement mais étalés sur plusieurs années, il y en a super concentré pendant quelques semaines, et des régulièrement pendant des mois... un peu de tout en fait.

#
Profil

LuLutine

le mardi 29 octobre 2013 à 14h10

aviatha
Il y a en a eu qui n'ont été là que pour une nuit, mais avec qui on s'est revu et on devenu potes sans que ça revienne jamais sur le tapis, pas même en pensée, en tout cas ce qui me concerne, il y en a eu plus ou moins épisodiquement mais étalés sur plusieurs années, il y en a super concentré pendant quelques semaines, et des régulièrement pendant des mois... un peu de tout en fait.

Donc dans le cas "régulièrement", tu parles bien du fait que vous avez eu des rapports physiques réguliers ? C'est juste pour vérifier qu'on parle de la même chose.

Mais finalement, tu t'attaches quand même, puisqu'ils deviennent des "potes" ? Qu'est-ce qui te permet d'affirmer que jamais au grand jamais ça n'aurait pu se muer en amour un jour ?

Moi j'ai bien parlé d'attachement au sens large...et je pense que les barrières sont vaines : "entre l'amour et l'amitié"...etc.

PS : pour une "mono", il semble à te lire que tu aies connu bien plus (largement plus !) de partenaires que moi. C'est pas un jugement hein, juste que je n'imaginais pas ce vécu chez toi, mais c'est vrai qu'on ne se connaît pas.

#
Profil

arlina1302

le mardi 29 octobre 2013 à 14h37

Sur la situation d'essai je mets un gros panneau attention danger. C'est plus ou moins ce que nous avons tenté avec mon conjoint, inutile de préciser que, en l'état actuel des choses, c'est un désastre complet. Il pensait pouvoir maîtriser la situation, elle lui a complètement échappé, et quelque soit la façon dont nous allons en sortir, tout le monde va y laisser des plumes... Alors si je comprends bien au final, une fois que je lui en aurait parlé sérieusement, de sa part je dois espérer un oui ou un non définitif et a ce moment, me reviendra le choix d'accepter ou non le sien de choix c'est ça? Oui je comprends, c'est vrai, si je souhaite être sincère envers lui, je dois lui donner toutes les cartes et qu'il réfléchisse et ensuite qu'il fasse son choix.
Moi je l'avais compris, que ton souhait d'évoluer vers des relations plurielles pour toi était postérieur à "l'autorisation" que tu as donnée à ton compagnon. sans vouloir m'y laancer en effet, j'y pensais beaucoup. Mais pour moi il n'était pas question de pouvoir vivre plusieures relations en même temps, tout en ayant des sentiments amoureux. Je devais automatiquement faire un choix ou me cacher. Raison pour laquelle je ne m'y suis jamais lancé, pensant au passage, que les personnes ayant plusieurs compagnons étaient des personnes libertines (je comprends maintenant que c'est faux. Mais je pense que comme dans bcp de situation, il faut parfois les vivre avant de pouvoir les comprendre. D'ou le fait que cela ne sert a rien de juger les gens autour de nous. Ils sont comme ils sont, nous ne vivons pas à l'intérieur d'eux, on ne peut pas faire de commentaire.)
Dans la mesure où tu n'as pas démarré d'histoire avec l'autre, je ne vois pas en quoi c'est un mensonge de ne pas encore avoir parlé de tes sentiments à ton copain. Un amoureux n'a pas de droit de regard absolu sur nos pensées et sentiments, sinon ça se saurait. Tu explique mieux que moi ;0), mais oui, c'est bien en effet, ce que je ressens. Je n'ai pas l'impression de lui cacher quch en ne partageant pas mes sentiments pour l'autre. Mais c'est bien parce que j'aimerais aussi pouvoir partager au grand jour mes sentiments a l'égard de l'autre homme, que je souhaite en parler avec mon conjoint avant de commencer une éventuelle relation pralèle. J'aime mon conjoint tellement fort que je ne souhaite vraiment pas lui cacher cette situation.
Je ne suis pas persuadée que ton copain soit totalement stupide et qu'il n'imagine pas une seule seconde que tu puisses potentiellement éprouver ou développer d'autres sentiments pour cet autre homme J'imagine aussi qu'il doit se douter qu'il y a une relation "spéciale" entre l'autre homme et moi, sinon je ne souhaiterais pas rester en contact avec lui.
Oui, il pense sans doute ça, mais alors, lui il n'envisage pas de voir deux fois la même personne, dis-moi ? Il serait donc plutôt sur une vision libertine ? oui, je pense, vu qu'il m'a bien expliqué que si lui avait une relation extra conjugale, ça ne serait que sexuel, juste pour "essayer des choses que je ne veux pas faire" (il ne veut m'obliger a rien. on essaie des choses, mais il y en a d'autre qui ne m'intéressent pas et de ce fait, je ne peux pas le blamer pour ça. Je ne veux pas qu'il se sente frustre car je ne veux pas faire telle ou telle chose, mais je souhaite qu'il ne fasse pas dans mon dos).
Oui, il y a d'autres gens de Suisse, ou proches, regarde l'annuaire des membres tout en bas, tu as une carte, tu peux cliquer dessus pour zoomer vais aller voir alors ;0), merci
Ce n'est pas ce qu'elle a dit. Son compagnon sait qu'elle a été amoureuse de l'autre et qu'aujourd'hui ils entretiennent une relation amicale, mais elle ne lui a pas dit qu'il y avait toujours des sentiments aujourd'hui en effet, je ne lui ai jamais caché mes sentiments pour l'autre homme, avant d'entamer une relation avec mon conjoint. En effet, il ne sait pas que ces sentiments ont perdurés.

#
Profil

aviatha

le mardi 29 octobre 2013 à 17h56

Oui régulièrement c'est rapports physiques réguliers ^^
Parfois, mais c'est plus une question de circonstances, on peut devenir potes, mas c'est plus parce que les circonstances (genre, on connait les mêmes gens...) font qu'on se revoit et qu'on s'entend bien, les rapports physiques non seulement n'ont rien à voir là-dedans, mais en plus c'est presque comme s'ils n'avaient jamais existés (on peut se retrouver seuls à deux un soir et ne même pas y faire une allusion etc...). Mais parfois seulement, parfois pas.
Et je fais une énoooorme distinction amour amitié donc pour moi il y a différents types d'attachements et de sentiments, et là je parle bien d'amoureux (mais si je décide qu'on se reverra jamais, ça marche aussi, c'est juste que du coup c'est une démarche moins fréquente chez moi).

Ce que tu dis me fais sourire, je sais pas trop pourquoi :-) Peut-être que parce que quand je te lis, j'ai l'impression que tu m'imaginais comme quelqu'un de bridé et pas très affectivement/sensuellement/sexuellement téméraire (biffer les mentions inutiles), alors que ça fait bien des années que personne ne me considère plus comme ça ^^

#
Profil

LuLutine

le mardi 29 octobre 2013 à 18h18

C'est pas tellement ça, c'est que je t'imaginais avoir à peu près mon âge et avoir été en relation très longtemps avec ton compagnon (genre 10 ans), mais j'ai peut-être confondu avec quelqu'un d'autre ou me suis fait de fausses idées. Je ne me souviens pas toujours de l'histoire exacte de chacun sur le forum.

Et comme tu es exclusive, nécessairement toutes ces rencontres dont tu parles ont eu lieu avant votre histoire, donc ça ferait beaucoup pour quelqu'un de très jeune, voilà.

Oui je passe un peu trop de temps à faire des calculs et des stats... ^^
J'ai une vision calculatoire du monde, peut-être (des fois, pas tout le temps heureusement !).

Quoiqu'il en soit, tu es un ovni pour moi : la première personne que je rencontre qui peut éprouver très régulièrement du désir et zéro sentiment à côté (ni affection ni amitié rien...), malgré une "relation" suivie. Tels que je les vis tous ces sentiments sont beaucoup plus imbriqués. L'amour peut mener au désir et inversement, l'amitié peut mener à l'amour etc.

Du coup, en moyenne j'ai quand même observé une majorité de cas contraires autour de moi : un désir partagé régulièrement, ça rapproche.

#
Profil

aviatha

le mardi 29 octobre 2013 à 18h39

Alors, je sais pas trop quel âge tu as en fait donc si ça se trouve tu as bon ^^ J'ai 22 ans, nous sommes ensemble depuis six ans, c'était avant lui (et un peu maintenant, pour raisons pathologiques sur lesquelles je ne m'étalerais pas, c'est pas le sujet), et, oui, ça fait beaucoup pour quelqu'un de jeune, je le sais bien, je ne sais pas vraiment si c'est une mauvaise chose ou pas en fait mais bon c'est comme ça.
Et, euh, je suppose que puisque tu le dis je dois être un ovni ^^

#
Profil

Clown_Triste

le mardi 29 octobre 2013 à 19h01

aviatha
Et, euh, je suppose que puisque tu le dis je dois être un ovni ^^

Note que LuLutine a bien dit que tu étais un ovni pour elle. Ceci dit (si on veut bien me pardonner une généralisation forcément abusive) je pense que les usages sexuels/relationnels des gens de 22 ans aujourd'hui, surtout en milieu urbain, peuvent sans doute paraître "extra-terrestres" aux trentenaires et plus.
(Evidemment, il y a des exceptions des deux côtés).

Et, pour préciser, quand tu es "pote" avec quelqu'un, on ne peut pas parler de "zéro sentiment", si ? Tu dois avoir une certaine estime, un certain goût pour la compagnie de ces personnes ?

C.T.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

aviatha

le mardi 29 octobre 2013 à 19h17

J'adore mes amis, y a pas de soucis, c'est juste que ce n'est pas pertinent (à mon sens) par rapport à la question de LuLutine et le sujet en général : il n'y a que sur les sentiments amoureux que je tiens à prendre une décision dès le début, les sentiments d'amitié je ne cherche pas à les influencer, donc comme elle me demande comment je fais, vu que sur ce point-là je "fais" pas, je me disais juste que c'était pas intéressant ^^
Et pour les usages relationnels, je te rassure, je passe pour un gros extra-terrestre même pour les gens de mon âge, mais ils m'aiment bien, alors au bout d'un moment ils s'étonnent plus trop :-)
Du coup, je sais pas si ça aide beaucoup arlina ce que je dis, mais peut-être qu'effectivement son conjoint maintient aussi cette distinction entre physique et sentimental (pour faire gros), mais de façon plus restrictive encore (lui pour pas s'attacher amoureusement il ne doit presque jamais revoir ces "autres", moi je dois juste me dire que j'en ai pas envie), donc je pense que sa demande à elle n'est à ses yeux aps du tout sur le même plan que ses demandes à lui, et ce n'est pas à mon sens une question d'ouverture d'esprit de trouver l'une acceptable et pas l'autre, elles ne font pas appel du tout à mon sens au même ressenti.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 30 octobre 2013 à 03h19

aviatha
moi je dois juste me dire que j'en ai pas envie

Hmmm. Alors en effet quand j'avais 22 ans, si je me disais que j'avais pas envie, c'est vrai que ça marchait très bien.

Une dizaine d'années plus tard....je me rends compte que sur la durée, ça ne tient pas (enfin, pas toujours).

Mais je peux dire la même chose que toi : c'est peut-être "juste moi" qui suis comme ça. :)
Peut-être que dans 10 ans, ça fonctionnera toujours pareil pour toi.

Pour ma part c'est vrai que je peux faire la liste du nombre de trucs vécus que j'aurais même pas imaginés vivre lorsque j'avais 22 ans et...ah non en fait je peux pas faire la liste, y en a trop ^^ !

Je dirais que dans la vie on n'est jamais sûr de rien. Peut-être que le copain d'arlina est persuadé que lui, il ne s'attachera jamais (au sens amoureux), mais au fond, rien ne lui permet de l'affirmer...(Et d'ailleurs est-ce qu'il l'a affirmé ? Je ne suis plus très sûre que ça ait été dit...)

Et oui, j'ai bien dit que tu étais un ovni pour moi, je ne parlais pas dans l'absolu ! ;)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion