Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment accepter le polyamour?

Bases
#
Profil

Rosie

le dimanche 09 juin 2019 à 08h40

Bonjour, je vous écris car je suis très très mal en ce moment. J'ai rencontré un homme depuis peu et ça a été le coup de foudre, je ne savais même pas que cela pouvait exister. J'ai l'impression d'avoir trouvé mon miroir, mon âme-soeur. Je lui ai dit que je l'aimais et il me dit qu'il m'aime aussi. Et je le crois.
Mais voilà... j'apprends qu'il ne veut pas de relation exclusive, qu'il en aime 1 voire 2 autres. Il m'a expliqué qu'il a essayé d'avoir des relations exclusives mais elles se sont toujours mal terminées. Je ne suis pas sûre qu'il ait choisi cette façon de vivre pour les bonnes raisons car il a vécu différents traumatismes dans sa vie qui selon moi pourraient expliquer ce besoin de vivre ainsi. Car je pense qu'on peut vivre le polyamour en étant bien dans ses baskets et pour de bonnes raisons comme on peut le vivre par dépit ou parce qu'on a des choses à régler avec soi-même.
En ce moment il est avec une de ses amies et je souffre comme je n'ai jamais souffert de toute ma vie je pense.
Donc je sais qu'il y a 2 solutions, soit j'arrête tout, soit je comprends le polyamour et je m'y adapte. Mais je ne sais pas comment faire. Quand je vous lis ou que je lis des articles sur le polyamour je vois bien qu'on peut le vivre sainement. Je trouve que les principes d'honnêteté, de transparence sont magnifiques et j'ai même souvent l'impression que vous (les polyamoureux) êtes passés à un cran supérieur dans le domaine de l'amour.
Et pourtant je n'y arrive pas. Je ne veux pas le perdre, mais je n'arrive pas à m'adapter à cette situation. Est-ce que vous auriez des conseils à me donner pour que j'accepte/tente le polyamour? Et dernière question... comment on gère la jalousie...?
Merci d'avance...

#
Profil

Caoline

le dimanche 09 juin 2019 à 09h23

Bonjour,

Je peux imaginer comme ça doit être difficile d'apprendre que l'autre est poly quand on est déjà amoureuse de l'autre. Je n'approuve d'ailleurs pas du tout son manque d'éthique à mes yeux qui fait qu'il ne t'a visiblement apporté cette information qu'une fois tes sentiments forts exprimés.
Mais bon, tu en es là donc je ne peux t'apporter que quelques pistes pour essayer de t'aider.
A te lire, j'ai envie de te suggérer d'essayer de commencer par remettre en question les mythes du grand amour exclusif. De mon point de vue, chaque relation est un miroir de nous même mais j'imagine que tu veux dire une copie conforme puisque tu parles aussi d’âme sœur. Il me semble pourtant que le simple fait qu'il soit poly et toi à priori mono, fait de vous des personnes très différentes. Peut-être aussi questionner le fait que l'âme sœur soit un bon partenaire de vie. J'ai la sensation d'avoir croisé une de mes âmes sœurs (je ne crois pas que nous en ayons une seule vu le nombre d'habitants sur cette planète), eh bien je ne suis pas sûre que nous aurions pu avoir une relation durable et épanouissante pour nous deux.
Pour la jalousie, je peux te suggérer le livre "Compersion" d'Hypatia from space.
Cela dit tout ça c'est de l'intellectualisation dans l'imédiat je pense que tu as surtout besoin d'écouter tes émotions et si possible d'avoir quelqu'un qui puisse t'apporter de l'écoute sans jugement et sans te proposer des solutions en fonction de ses ressentis pour déjà t'apaiser un peu.

Bon courage car ce qui me semble malheureusement probable c’est que ce genre d'évolution ne se fait pas en un jour ni même en quelques uns.

#
Profil

Rosie

le dimanche 09 juin 2019 à 18h04

Merci Caoline pour ton message. ça me touche. Je vais lire ce livre. Et je m'entoure d'amis en ce moment parce que j'ai besoin d'en parler effectivement. Je vais voir comment ça évolue. J'hésite à couper toute relation avec lui ce qui serait terrible pour moi, mais au point où j'en suis je me dis que la douleur ne serait pas tellement plus forte.
J'aimerais quand même être dans vos têtes de polyamoureux et comprendre comment on peut aimer plusieurs personnes en même temps... J'imagine que c'est possible puisque tout cela a l'air sincère, mais je n'ai pas les codes pour vous comprendre. Je vais beaucoup lire et ensuite on verra si ça se débloque chez moi ou pas.
Merci encore....

#
Profil

bonheur

le dimanche 09 juin 2019 à 19h21

Bonjour Rosie,

L'amour tel que tu le vis ne peut s'imaginer. On le vit et se demande ce qui nous arrive. Il n'y a rien à comprendre, on peut juste faire le constat.

Une personne n'est jamais notre miroir, c'est impossible. Cette impression passera lorsque vous observerez vos différences, vos divergences. Je suis tentée de penser que tu commences à en déceler.

Personnellement, j'ai vécu plusieurs coup de foudre dans ma vie (bon ok, j'ai 50 ans) et heureusement que ce ressenti n'est pas exclusivement à une âme soeur. Ou alors, il faudrait que je prenne la carte famille presque nombreuse.

J'ai fait le constat, toutes ces années de réflexions et d'observations (de moi, en particulier), que ma façon d'aimer n'était pas à l'identique chez les personnes que j'aimais. On peut même ne pas être aimé en retour.

Sache Rosie, que ce n'est pas une question de codes, mais de coeur :-) . Certains polyamoureux le sont par "concept", d'autres le sont par "principe" et certains le sont parce qu'ils ne peuvent être heureux autrement.

Personnellement, je considère que l'amour se vit avec l'ouverture indispensable. Si l'on m'enferme dans un schéma d'obligation d'amour unique, je serai une autre personne. J'aurai le devoir de me mettre des oeillères, d'enfouir ma capacité à aimer pour la faire taire, la réduire à néant. J'ai vécu ainsi et un jour un événement m'a sorti de ma torpeur volontaire. Depuis, malgré la non réciprocité de ce nouvel amour, malgré une vie commune jusqu'alors traditionnelle, j'ai révolutionné notre couple pour évoluer sur une vie de polyaffective ouverte et assumée depuis. Mon chéri n'a jamais eu de relations autres que ce soit affective et/ou sexuelle. Un choix volontaire de sa part, ça le regarde.

Ce que je peux indiquer également, c'est que souvent les polyamoureux permettent justement de s'accorder cette opportunité de découvrir que le monde n'est pas que la construction qui nous est faite et dans laquelle on évolue en bon petit descendant sociétal, qui prenons le relais de nos parents, grands-parents...

Dans ma tête ! Wahoo, ce serait prendre des risques :-D . Dans mon coeur, ce serait comme le bouquet final d'un feu d'artifice. Pourquoi une fusée à la fois ?

J'appuie le conseil de Caoline. Le livre d'Hypatia est super. Si tu veux lire sur le coup de foudre, je te conseille (s'il se trouve encore) "aimer : coup de foudre, passion et grand amour) de Susan Baur.

Et puis, pour terminer sur une note de légèreté, si tu aimes le chanteur Julien Clerc, je te recommande trois chansons :
"J'ai le coeur trop grand pour moi" (qui date de 1976, et oui...)
"à nos amours" de l'album du même nom (2018)
"le grand amour" du mm album

#
Profil

Caoline

le dimanche 09 juin 2019 à 19h45

@Rosie tu as visiblement plusieurs amis. Est-ce que tu ne les "aimes" pas toutes et tous, même si c'est de façon différentes ?
Et bien on "aime" plusieurs amoureux ou partenaires intimes, c’est exactement pareil que pour les amis, les enfants, on aime pas moins le premier quand on en a un deuxième, avec l'un on aime mieux faire ceci et l'autre cela ou parfois on fait la même chose mais c’est quand même un peu différent car la personne est différente.
L'exclusivité amoureuse est une construction sociale plus ou moins bien encrée en nous suivant notre personnalité, notre vécu la façon dont elle nous a été transmise comme une norme obligatoire ou non, avec quels arguments de persuasion, quels exemples...

J'ai mis le mot aime entre guillemets car il a plusieurs sens qui en plus ne sont pas toujours le même pour tout le monde même dans le même contexte.

#
Profil

Rosie

le dimanche 09 juin 2019 à 20h55

En tout cas, ce qui me touche dans vos conversations, dans les discussions que j'ai commencées à lire sur ce site (et aussi dans celles de la personne que j'aime) c'est votre sensibilité et l'intelligence qui se dégage de vos propos. On voit que vous avez dû faire un réel travail d'introspection ce qui est loin d'être le cas de tout le monde.
Je suis tout à fait d'accord que l'exclusivité amoureuse est une construction sociale liée entre autre à notre vécu. Ce qui est ironique dans ma situation, c'est qu'il y a 6 mois en arrière je travaillais sur ma dépendance affective... et maintenant j'en suis là... MDR ;0)

@bonheur merci pour la référence et ... Julien Clerc... :-

#
Profil

bonheur

le dimanche 09 juin 2019 à 21h13

Rosie
...(et aussi dans celles de la personne que j'aime)...

(+) Ce seront les plus importantes et bravo à tous les deux :-)

La dépendance ! Un vaste sujet, quelque soit celle-ci et son degré. On a toujours une dépendance et une attente liée à l'amour, et en polyamour, ben tu multiplies.

Pour la communication aussi et c'est parfois pesant. Le polyamour n'a rien d'aisé.

#
Profil

DisKovery

le lundi 10 juin 2019 à 13h17

Bonjour Rosie
J'aime à croire que la succession d'événements qui rythment nos vies ne sont en rien dus au hasard. Peut-être devriez vous considérer ce qui vous arrive (aimer un polyamoureux "assumé") comme la suite non consciente mais inéluctable du travail que vous avez initiée préalablement sur votre dépendance affective.

#
Profil

Rosie

le lundi 10 juin 2019 à 18h05

@DisKovery... mon Dieu vous avez peut-être raison... si je vous dis que j'ai aussi lu récemment un livre sur le lâcher-prise... Je pense comme vous que rien n'arrive par hasard... ça me fait réfléchir...

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

Luluce

le lundi 10 juin 2019 à 18h36

Bonjour Rosie,

Je me permet de vous conseiller un livre...
Il s'agît du livre "La salope éthique, guide pratique pour des relations libres sereines" de Dossie EASTON et Janet W. HARDY. Un livre pleins de conseils, d'explications et relativement complet. Il y a notamment tout un passage sur la gestion de la jalousie ;)

Mon compagnon actuel est poly depuis toujours (ce qui est loin d'être mon cas ....). Lorsqu'il est avec d'autre(s), parfois, j'ai peur. Et je lis ce livre, c'est rassurant.

---

Ensuite, avez-vous parlé de ces peurs et ces angoisses avec votre amant ? L'échange sur nos émotions sont (à mon sens) indispensables pour une relation poly seine et durable.
Bon courage à vous.

#
Profil

Rosie

le lundi 10 juin 2019 à 20h36

Merci Luluce, 2-3 livres à lire... :o) je vais le lire car vous n'êtes pas la première à en parler.
ça ne m'a pas l'air très reposant le polyamour...
On va en parler très prochainement. Mais c'est important que je m'en fasse ma propre idée avant.

#
Profil

DisKovery

le lundi 10 juin 2019 à 22h34

Vivre, et donc aimer (au singulier comme au pluriel) n'est pas de tout repos. Je me convainc que nous aurons tout le temps pour cela lorsque justement nous aurons cessé... De vivre. ;)

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

bonheur

le mardi 11 juin 2019 à 08h50

Je me permets une précaution concernant ce livre. Il est bien à certains égards mais certains passages sont purement libertins (en tenir compte). Ce livre correspond plus à la polyamorie version anglo-saxonne d'une époque un peu éloignée. Rosie, demande à ton amoureux s'il le connait et ce qu'il en pense. Et puis s'il le possède, il pourra te le prêter.

#
Profil

Rosie

le mardi 11 juin 2019 à 13h30

Ok, merci pour l'info... c'est vrai que je n'ai pas besoin de me faire peur, c'est déjà assez flippant pour moi. ;o)

#
Profil

Caoline

le mardi 11 juin 2019 à 15h34

Je précise que l'avis de bonheur sur ce livre est ultra minoritaire. C'est la seule que j'ai lu en dire ça alors que j'ai lu des dizaines d'avis très positifs sur ce livre.

#
Profil

bonheur

le mardi 11 juin 2019 à 15h47

Caoline
Je précise que l'avis de bonheur sur ce livre est ultra minoritaire

Ai-je dis quelque chose de négatif sur ce livre ? Je dis qu'il informé. Ce livre est particulier pour les non-libertins et peut heurter. Le recommandé oui, avec la précaution d'usage, ça me parait plus sage. D'ailleurs mon avis importe peu pour Rosie, c'est le sien qui sera pertinent.

Ce livre offre de bons passages. Comme je ne connais pas la vie de Rosie, ni ses pensées, je préfère indiquer explicitement. D'ailleurs j'ai récemment recommandé un autre livre sur un autre fil de discussion, celui-ci est émotionnellement dur et je l'ai précisé également... ce qui n'enlève rien à la pertinence de ce qu'exprime l'auteur.

C'est comme "attention ces images peuvent heurter la sensibilité". Quand on sait, on appréhende différemment. Et puis, comme j'ai indiqué à Rosie, qu'en pense ton amoureux ?

L'ultra minorité ! J'aime bien :-D

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion