Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Peur de partager, non ! Mais peur d'être plusieurs... c'est possible

Bases
#
Profil

Luluce

le jeudi 13 juin 2019 à 22h55

Bonsoir,

Jusqu'à il y a environs 6 mois, les relations amoureuses que j'ai eu ont toujours été monogame. Il m'est arrivé, plus d'une fois, d'être intéressée par une autre personne alors que j'étais déjà engagée dans une autre relation. Cependant, il ne m'était jamais venu à l'esprit qu'il était possible d'avoir des relations ouvertes tout en étant éthiques (j'ai tristement été formatée à la culture sud ouest un peu machiste..).

Et puis, j'ai croisé le chemin d'un homme. Le courant se passe bien, nous avons fait le choix de faire un bout de chemin ensemble. C'est lui qui m'a parlé d'amour libre et de poly-amour (polyamour étant, à mon sens, une branche de l'amour libre). J'ai très vite été séduite par cette idée, et ai accepté de m'engager dans cette relation d'un nouveau genre pour moi.

Aujourd'hui, je me pose des questions, m'interroge, apprends à me connaître. Je suis, sans doutes aucun, pour une liberté dans le couple. Mais je me défini comme libertine (au sens véritable du terme, pas uniquement au sens échangiste comme beaucoup l'entendent). Ainsi, avoir des aventures, ou même des amants, tant que c'est uniquement à but sexuel ne me dérange pas. En revanche, avoir deux (ou plus !) relations amoureuses... Je ne pense pas en être capable.
Lui est déjà tombé amoureux de plusieurs personnes. Et, l'idée qu'un jour, il veuille "plus" avec quelqu'un d'autre me fait très peur. Peur, car j'ai peur que cela change notre relation actuelle.

Alors, je me dis que si un jour ça arrive, je serai au courant. Que si ça arrive, je ne serai pas une femme trompée. Que quand ce genre de situation arrive dans une relation monogame traditionnelle, c'est le meilleur moyen de se retrouver "jeter comme une chaussette usée", et que le polyamour peut éviter ça.

Mais j'ai peur de ne pas gérer psychologiquement et sereinement le partage amoureux.

Merci de m'avoir lu,
Bonne soirée !

#
Profil

bonheur

le vendredi 14 juin 2019 à 09h25

Bonjour Luluce,

Bravo de t'interroger en prévision. C'est sage également de ne pas te mettre d'oeilllères et savoir que ça impactera ta vie.

Le polyamour n'est pas à mes yeux une branche du couple libre. J'y vois une différence notoire et surtout rien de comparable. En polyamour, la liberté serait plutôt une transparence... ce qui est différent. Dire "vendredi soir je sors" ou dire "vendredi soir Pierre (exemple) et moi irons au restaurant, y vois-tu un inconvénient" sera identique dans le sens où j'irai mangé au restaurant avec Pierre vendredi soir mais pas dans la communication et dans la résultante humaine.

S'il tombe amoureux d'une seconde personne, il ne voudra pas à mes yeux "plus". Je trouve le mot mal choisi. Il voudra aussi, parce qu'il est amoureux.

Qu'est-ce qui donne une légitimité à un amour ? Ton questionnement peut éventuellement débuter ainsi. A part, il m'a rencontré avant... je ne vois pas trop d'autre réponse.

Egalement, j'ai déjà entendu le fait que si on aime en dehors de son couple officiel, on n'est pas "entier". Ah ? Quand je demande pourquoi, personne ne sait vraiment me répondre.

Percevoir notre capacité à aimer comme un gâteau dont on doit couper des parts pas toujours identiques me parait improbable. Percevoir un amour "ajouter" comme une cerise sur le gâteau... je dirais dans ce cas, pour moi, ce serait ajouter des cerises sur le gâteau mutilé.

Une capacité à aimer est à mes yeux comme un ballon d'anniversaire, que l'on gonfle. L'espace d'avant n'est pas mutilé, le nouvel espace est ajouté, suivant l'expansion qu'on lui offre. Et rien n'empêche d'y intégrer des cerises :-D . Tu vas me dire, les deux espaces ne forment qu'un. Ben oui, c'est à mes yeux le reflet du polyamour. Ma vie est un tout, que je compartimente ou non. Certes, les personnes que j'aime sont différentes et m'amène à concilier mes intégrations relationnelles. Ca c'est pour l'émotionnel, le ressenti.

Egalement, ma façon d'amener une nouvelle personne dans mon univers, et de m'acclimater (ainsi que les anciennes personnes) dans son univers. Ca c'est pour le concret.

Tu vas me dire, un ballon gonflable, au bout d'un moment, il éclate. Oui, on peut vivre une forme de burn out si l'on ne sait pas prendre soin de soi. C'est vrai. Il y a également les peines qui se multiplient. Je te renvoie à ce fil qui en dit long :

/discussion/-bYL-/Quand-multiplier-les-amours-mult...

Tu y découvriras en particulier l'intervention de oO0.

Je peux te conseiller de lire le livre d'Hypatia From Space "compersion, transcender la jalousie dans le polyamour". Il ne parle pas que de jalousie, mais tellement de situations polyamoureuses.

Je te souhaite d'y voir plus clair et que votre histoire se poursuive allégrement, dans le polyamour ou non. L'important est l'amour pas la forme (je dois cette phrase à Yves-Alexandre Thalmann auteur du livre "vertus du polyamour")

J'ajouterai, je viens de lire ton profil, un polyamoureux peut être amoureuse d'une personne non poly... qui deviendra polyacceptante. Le choix est individuel.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion