Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment aborder le sujet...

Bases
#
Profil

Ma5

le mardi 04 juin 2019 à 10h27

Bonjour à tous,

Je viens vers vous pour trouver des conseils, des témoignages...
Voilà, en vous la faisant courte, mon histoire :

Depuis que j'ai des relations amoureuses, j'ai toujours quitter mon conjoint "régulier" car je tombais amoureuse d'un autre homme. Et j'ai toujours eu du mal à m'imaginer dans une relation exclusive. Avec une seule personne, pour le reste de ma vie... Comme j'étais avide d'expériences, je quittais cependant "l'ancien conjoint" pour le "nouveau"... Et pour autant, j'aimais toujours "l'ancien"...
Puis j'ai rencontré mon conjoint actuel... De 12 ans mon aîné, cet homme s'est révélé être une personne qui m'accompagne très justement sur le chemin de la vie. Il m'apaise, me questionne, me repositionne... Je le considère comme une âme sœur. Quand nous nous sommes mis ensemble, je me suis dit "cette fois, je m'accroche, cette fois, je vais plus loin..."
Alors ensemble, nous sommes allé plus loin. Nous avons deux enfants, merveilleux de complémentarité. Je suis tombée amoureuse d'autres personnes depuis que nous sommes ensemble, mais j'ai renié ces "sentiments" avec force et fracas ( cela m'a quand même pris plus d'une année). Je les ai renié pour aller plus loin avec mon conjoint actuel.
Mais voilà... Je pense que je ne peut plus mentir. J'en souffre, et mon couple aussi... Je suis encore une fois amoureuse d'un autre... Depuis presque un an... L'autre n'en sait rien, mon conjoint non plus...Et moi je me force à me dire "l'adolescence, c'est fini ! maintenant, place à la famille, aux sacrifices..." je me dégoutte presque ( c'est grave...) de ressentir des sentiments pour d'autres...
Et pourtant, j'aime toujours énormément mon conjoint actuel. Différemment d'il y à 11 ans, c'est sûr, mais nous nous aimons, d'un amour fort et sincère... Et justement, cette sincérité me tiens à cœur... La sincérité avec lui, elle est présente... Mais aujourd'hui je souhaite être sincère avec moi, avec mon cœur et mon corps...
J'ai énormément de mal avec le mensonges, la tromperie, je ne supporte pas les gens qui vont voir ailleurs sans en toucher un mot à l'autre... Avec mon conjoint, nous nous étions dis au début de notre relation que "si nous nous sentions attirés par une autre personne, il fallait en parler à l'autre. Nous ne supporterions pas de l'apprendre par un tiers..."Mais voilà, des paroles à l'action, il y a un sacré saut...

Comment ne plus me mentir sans le blesser ? Comment aborder le sujet avec lui ? Comment ça s'est passé pour vous ? Dans les cris et les larmes ? Ou dans la bienveillance et la compréhension ?
Pour rien au monde je ne voudrait briser la relation que nous avons construite avec mon conjoint...

J'ai besoin de vos témoignages. J'ai besoin de vous !

En tout cas, merci d'être là ! Je met des mots, sur ce que je ressent dans mon cœur et mon corps depuis... toujours en fait ! Et ça fait du bien, je me dégoutte moins...

#

Isard (invité)

le mardi 04 juin 2019 à 12h49

Que désires tu suite à cette annonce?
Tu as voulu cacher tes envies qui maintenance te rattrape, tu as créé un non dit difficile à avouer.

Y a-t-il dans ta démarche, une volonté de passer à l'acte? Car ça va faire beaucoup à entendre, beaucoup à accepter, beaucoup à discuter.

Mais je pense que tu dois affectivement en parler.

#
Profil

Ma5

le mardi 04 juin 2019 à 13h32

Isard
Que désires tu suite à cette annonce?
Tu as voulu cacher tes envies qui maintenance te rattrape, tu as créé un non dit difficile à avouer.

Y a-t-il dans ta démarche, une volonté de passer à l'acte? Car ça va faire beaucoup à entendre, beaucoup à accepter, beaucoup à discuter.

Mais je pense que tu dois affectivement en parler.

Ce que j'espère suite à cette annonce ? Je ne sait pas vraiment...
Une volonté de passer à l'acte, je ne sait pas...de faire évoluer notre vie affective, plutôt... J'ai l'impression que je me suis enfermée dans une vie de couple "classique", en voulant rentrer dans des critères qui ne me correspondent pas...
Je crois que j'aimerais juste avoir des retours d'expériences... Me rassurer sur le fait que l'autre peut accepter une relation plus ouverte...
Je ne suis pas sûre du tout d'être polyamoureuse non plus... J'ai juste envie de suivre mon cœur et mes envies, en accord avec l'autre personne... Je ne suis pas sûre de vouloir créer plusieurs relations amoureuses, par contre j'aimerais apporter et recevoir de l'amour sur une courte période, ou une longue, je ne sait pas, sans que mon conjoint ne se sente délaissé ou abandonné... J'aimerais que lui aussi laisse libre court à ses envies, sa sexualité, son affectivité envers d'autres ( s'il le souhaite et en ressent le besoin )...
Moi je sait que depuis toujours l'exclusivité m'est difficile à vivre... J'aime les gens, vraiment ! Je trouve les rencontres, amicales, amoureuse, philosophique , politique, bref, toutes les rencontres merveilleuses !
Je rencontre toujours de nouvelles personnes et je n'en ai pas oubliée beaucoup. Pour moi chaque rencontre est intense, me fait grandir...Et parfois, j'aimerais que cela aille plus loin...Parceque cette rencontre à besoin d'affection, ou parceque je sent qu'avec cette rencontre nous avons beaucoup à nous apprendre..Mais à chaque fois les barrières des stéréotypes du couple et de la famille nucléaires viennent "brider" la rencontre...Et cela crée une frustration chez moi, qui aimerait vivre mes échanges à l'extérieur de mon couple à 100% des possibilités...

Bref, j'aimerais me respecter en respectant l'autre... Et si s'est simple à dire, c'est difficile à mettre en œuvre...
Je crois qu'on est tellement conditionnés ! A voir et vivre le couple, la famille, d'une seule manière ! Je souhaite me libérer de ces schémas, sans blesser mon conjoint, et dans le respects de NOS limites ( et pas des limites sociétales) ...

Dans ma vie, jusqu'ici, j'ai réussi à me libérer de bons nombres de barrières sur la façon de vivre ma vie, la parentalité, ma féminité etc... Mais au niveau du couple, je me trouve sacrément réac... Alors je souhaite évoluer

Oui, sûrement juste je souhaite me rassurer, sur le fait que tout est possible...

Et donc pour tout ça, j'aimerais savoir comment ça c'est passé pour vous ? Comment avez vous aborder les choses avec votre "relation stable", comment avez vous passer le cap ? Et comment votre "moitié" à reçu la nouvelle...Comment concrètement ouvrir la discussion sur ce sujet...

#
Profil

Mark

le mardi 04 juin 2019 à 13h41

@Ma5

Bonjour, et merci pour ton témoignage.

Tu as fait l'effort pour ton couple de renier plusieurs états amoureux. Je trouve dommage que vous n'avez jamais pu en parler jusque là. Tu as souffert de ces déni et tu dis que ton couple en pâtit aussi.

Si vous êtes proches, il serait effectivement temps de mettre tes ressentis à nu et t'en ouvrir à ton partenaire de vie. Tu ne dis pas si tu ressens le besoin d'aller vivre d'autres amours en poursuivant ton chemin de vie ou en parallèle de ta relation?

T'ouvrir à lui et essayer de chercher des solutions ensemble est probablement pour chacun moins compliqué à faire en amont des relations naissantes

Tu sais, tu n'es ni coupable ni responsable de tes sentiments et ressentis. Tes interrogations et recherche de dialogue parlent plutôt pour toi.

Il va falloir du courage, de l’honnêteté, beaucoup d'écoute, de réflexions et de bienveillance pour aborder et traverser cette phase ensemble. C'est un moment pivot dans un couple, ou il faut savoir ne pas se lâcher là main mais au contraire, s'accompagner avec... amour ;-)

edit: désolé, mon post c'est croisé avec ta réponse à isard

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Eendea

le mardi 04 juin 2019 à 17h40

je ne vais pas pouvoir t'aider, mais je peux te dire que je te comprend, je vis exactement la meme chose
nous avons un enfant, mariés depuis 10 ans, il est un mari extraordinaire comme en reveraient toutes les femmes...mais je n'en peux plus! j'ai 40ans, et j'ai limpression que pour mes enfants, pour être comme tout le monde je dois continuer de faire la comédie, alors que tout ce que je veux c'est vibrer, vivre, trembler, baiser...bref.
désolée de ne pas pouvoir t'aider. je suis moi meme sur ce forum pour essayer de trouver une solution.
je ne pense pas quil soit pret au palyamour et je ne suis pas sure dy etre prete non plus (désirer deux hommes en meme temps me parait impossible). aimer oui, mais désirer??..

#
Profil

Minora

le mardi 04 juin 2019 à 18h08

Eendea
(désirer deux hommes en meme temps me parait impossible). aimer oui, mais désirer??..

C'est marrant parce que moi c'est vraiment l'inverse ;)
Pour votre problématique, je ne peux pas vous aider, désolée

#
Profil

cactus

le mardi 04 juin 2019 à 22h45

Bonjour @Ma5

Voici mon expérience personnelle, même je ne suis pas sûre qu'elle t'aidera vraiment.
Je traverse la vie avec mon conjoint depuis plus de vingt ans. Nous nous aimons, nous avons 2 enfants.
Même au début de notre relation, j'ai été attirée par d'autres, mais sans prêter réellement attention à ces attirances.

Il y a 15 ans, j'ai commencé à ressentir des sentiments très forts pour un ami commun, ça m'a beaucoup torturée. Étant incapable de cacher quoique ce soit par nature - je mens mal et je ne sais pas cacher quand ça ne va pas - j'ai fini par lui dire, simplement, ce que je ressentais pour cette personne.
Mon conjoint a accusé le coup, en cherchant à comprendre ce qui m'arrivait. Il a d'abord supposé que je ne l'aimais plus mais je l'ai très vite rassuré sur ce point. Nous en avons parlé plusieurs fois, et il a fini par "intégrer" cet amour que j'éprouvais.
J'ai continué à vivre avec ça, sans faire rien de plus qu'en parler avec lui parfois. Avec les années, j'ai osé de plus en plus lui parler de mes attirances, sur le ton de la plaisanterie, parfois plus sérieusement. Mais cela en restait là.

Il y a 4 ou 5 ans, j'ai de nouveau ressenti une attirance très forte pour quelqu'un, tout en était toujours amoureuse de mon conjoint et de notre ami. Il y a 18 mois, des sentiments forts pour cette 3ème personne se sont en plus développés et ont en quelque sorte "explosé", à tel point que j'étais au bord de la dépression, malgré les discussions avec mon conjoint et son soutien moral.
C'est là que j'ai commencé à lire sur le polyamour. Et à cheminer dans mes réflexions, en réalisant que je n'étais pas anormale d'avoir des sentiments amoureux pour plusieurs (et du désir, mais les 2 ne sont pas forcément liés chez moi).

Le jour où je lui ai finalement parlé de polyamour, il m'a dit que pour lui, c'était évident que je ne lui appartenais pas. Mais cela faisait 15 ans qu'il me savait capable d'avoir des sentiments amoureux pour d'autres que lui.
Je me suis rendue dans des cafés poly. De son côté, l'idée a fait son chemin dans sa tête.
Aujourd'hui, on avance tout doucement sur mon besoin de liberté individuelle de vivre d'autres relations et d'être tout simplement moi. J'essaie d'être attentive à ses besoins aussi.

Ce n'est ni facile ni évident, ça me demande aussi beaucoup de travail, c'est parfois difficile pour lui, et qui sait si nous serons toujours ensemble dans 10 ans, mais je pense que comme @Mark le dit, c'est probablement mieux d'essayer de chercher des solutions ensemble en amont, avant toute concrétisation. Et ça implique d'en discuter avec lui, en étant consciente que nul ne peut prévoir sa réaction.

#
Profil

Ma5

le mercredi 05 juin 2019 à 09h01

Bonjour a tous et un énorme merci pour vos réponses !

@Mark
Oui mark, moi aussi je regrette de ne pas en avoir parlé plus tôt avec lui... certainement parce que pour moi, un couple se doit fidelité et dans la fidelité j'entendais aussi exclusivité...
Du coup, il était inenvisageable je crois que lui ou moi aillions voir ailleurs... j'avais vraiment une vision du couple très classique... en fait pour l'histoire, toute ma famille à eu des histoires d'amour complexes...alors je me suis un peu mis une pression sur la reussite de ma vie sentimentale, je souhaitait casser les schémas qui se reproduisent depuis des générations!

Pffff.... aujourd'hui apres plusieurs années je me rend compte que non, pas du tout ! Fidelité ne veut pas dire exclusivité ! Et evidement qu'il est envisageable (pour moi) qu'il ou que j'aille voir ailleurs, a partir du moment où tout se passe dans le respect et la bienveillance...
Pour ce qui est de vivre en parrallele ou sur mon chemin de vie ces amours. Je ne sait pas du tout ! Pour l'instant j'aimerais juste redevenir fidèle à moi même tout en restant fidèle à mon conjoint... je verrais avec lui ce qu'il en pense, il aura fprcement son mot a dire sur la façon dont les choses pourraient s'organiser...

En effet, je pense que je vais lui parler petit à petit, de ma réalité... nous chercherons ensemble le petit chemin a construire pour faire grandir notre couple ! J'aimerais beaucoup savoir ce qu'il en pense aussi de son côté... Après tout, peut etre que j'ai peur, mais que finalement nous sommes tout a fait sur la même longueur d'ondes ? Que lui aussi est avide d'experiences nouvelles ? Rahhh ça serait tellement chouette ça... Bon, ne rêvons pas non plus...

@Eendea
Mais oui ! Tellement... Moi j'ai 30 ans... tu crois que c'est la crise des dixaines ? B
Je te souhaite un bon cheminement en tout cas... on peut se tenir au courant de nos avancées si tu veut? Vu qu'on.en est au même stade ?

@cactus
Merci de ton témoignage ! Ça fait du bien d'entendre que c'est possible... difficile, long, mais possible...
En effet, je ne me vois pas concretiser quoi que ce soit sans son accord... j'en serait de toute façon incapable je crois, je suis bien trop amoureuse de lui ! Rien que de venir vous parler ici, j'ai déjà l'impression de le tromper... alors imagine une relation extra-conjugale !

Je souhaitait juste en parler ici avec vous pour m'aider a prendre ma décision... savoir si c'est possible, sans blesser l'autre, d'ouvrir son couple... me nourrir un peu de vos expériences... c'est tout frais tout ça pour moi, ça me bouleverse un peu...
J'imagine que quand je serait sûre de mes choix, je quitterais le forum un petit temps pour aller me ressourcer a la mer et me reconnecter avec moi même...pour essayer de trouver les mots justes, les gestes justes, qui me permetterait d'aborder les choses avec lui...

Merci a tous !

#
Profil

bonheur

le mercredi 05 juin 2019 à 09h05

Bonjour Ma5 et les autres :-D ,

Je crois que pour l'instant, faire le point avec toi-même est essentiel. C'est un bon point de départ. Si tu lis et que les livres de développement personnel ne te rebutent pas, je pourrai te conseiller quelques livres qui te permettront de te situer et je pense d'acquérir des certitudes sur toi-même.

Egalement, ces achats, tu pourrais les partager avec ton chéri de vie (je n'utilise pas le mot mari volontairement). Franchir le pas et parler ! C'est une étape délicate. Il ne faut pas penser qu'une discussion suffira. La polyacceptance demande beaucoup d'efforts et de compréhension. Parfois, ça éloigne le couple initial, parfois ça le rapproche et le rend complice. Et puis, il y a cet effet "ping-pong" qui se mêle parfois : j'entends par là les changements d'attitudes. En effet, entre la réflexion intellectuelle de la compréhension et la possibilité de vivre l'acceptation... il y a souvent conflit intérieur. Un peu comme celui que tu vis toi-même depuis tout ce temps.

Sache également que parfois c'est l'aspect sexuel qui est le plus indigeste pour le-a chéri-e, parfois c'est l'aspect affectif. Personnellement, je compartimente beaucoup pour m'y retrouver concrètement.

Ce que tu veux, ce que tu attends... Je trouve qu'il est tôt pour répondre à ces questions. Déjà trouve-toi, et fais le avec ton partenaire de vie, sans renier votre avancée commune et ce que vous vous apportez.

Sache que très souvent, le partenaire de vie subit une "cassure" et celle-ci est liée au fait que, d'une certaine façon, le rêve, l'utopie du "que moi" vole en éclat brutalement. Pour palier et continuer à vivre, une étape similaire à un deuil doit se faire... et ça demande du temps, un soutien en terme de présence. Une déconstruction ne se fait pas en un instant et vous devrez déconstruire tous les deux. Toi pour enfin te sentir toi-même et ton partenaire de vie car il devra concilier son deuil et ta mutation... qui engendrera certainement la sienne.

Avec de la patience et de la communication, c'est réalisable ! La communication doit passer par l'écoute passive, la réflexion commune et surtout la prise en charge de sa responsabilité propre. Tes émotions doivent se partager mais ne pas les faire endosser par l'autre. L'empathie ne consiste pas à devenir l'autre mais à comprendre la façon dont l'autre vit. Egalement, les reproches viendront certainement immiscer dans les propos. Dans notre cas, nous avons mis en place un système d'alerte (humoristique en plus) pour prévenir l'autre façon "attention, ce que je vais dire risque de te blesser, mais je dois le dire". C'est important de préparer l'autre à encaisser. Le "je" est indispensable et surtout ne pas interprété les mots d'autrui. Si on a un doute, une possible confusion, il faut reformuler pour s'assurer que tout le monde est sur la même longueur d'onde.

Tu peux t'appuyer sur ces fils de discussion s'ils te paraissent pertinent :
/discussion/-Rd-/Ode-a-la-JOIE/
/discussion/-Rf-/Amour-et-Responsabilite/
/discussion/-Rh-/Amour-et-Gratitude/
/discussion/-Rg-/Amour-et-Respect/

Utilise le vecteur de communication dans lequel tu es la plus à l'aise et surtout soi toi-même, devient enfin toi-même...

Ce chemin n'est pas aisé, mais nécessaire pour être toi (si tu l'empruntes)

#
Profil

bonheur

le mercredi 05 juin 2019 à 09h09

Ma5
Je souhaitait juste en parler ici avec vous pour m'aider a prendre ma décision... savoir si c'est possible, sans blesser l'autre, d'ouvrir son couple... me nourrir un peu de vos expériences... c'est tout frais tout ça pour moi, ça me bouleverse un peu...

Sans blesser l'autre ? Ca me parait difficile. Déjà toi tu te sens meurtri de te découvrir ainsi, alors imagine ce que ressentira ton chéri... d'autant que toi actuellement tu chemines, mais attention, pas lui !

Après, l'avenir sera et se déroulera peut-être plus aisément mais facilement et sans blessure, j'en doute.

C'est dans les difficultés que l'on grandi, alors grandissez ensemble !

#
Profil

Ma5

le mercredi 05 juin 2019 à 09h34

Merci @bonheur

En effet, je vais essayé de cheminer et de me trouver...

Je veut bien tes conseils de lectures ! Avec grand plaisir :)

#
Profil

bonheur

le mercredi 05 juin 2019 à 09h50

En général, pour une transition mono-mono (normative sans y être) en mono-poly, je conseille de s'acheter en premier la célèbre "rue de la Paix". Une petite phrase que vous pourrez éventuellement utiliser comme précédent à un propos "délicat".
Une idée comme une autre, vous pouvez innovez :-D .

Pour les lectures, déjà trois livres qui je trouve, se complète et sont du même auteur, Yves-Alexandre Thalmann :
- vertus du polyamour, la magie des amours multiples ;
- les 10 plus gros mensonges sur l'amour et la vie de couple ;
- garder intact le plaisir d'être ensemble, prévenir le désamour ;

Le premier titre permet de découvrir et d'acquérir un premier vocabulaire afin de définir globalement le polyamour (aussi de se sentir légitimé)
Le second titre déconstruit, à vous de vous déconstruire ensuite et prolonger l'étape
Le troisième titre permet de découvrir que l'on peut rester ensemble pour d'autres raisons que l'exclusivité et encore une fois, acquérir un vocabulaire intéressant

Je conseille également un quatrième livre plus récent d'Hypatia From Space "compersion, transcender la jalousie dans le polyamour". Je dirai qu'il vient s'ajouter suite aux trois autres.

C'est évidemment que ma vision et ma façon de "procéder" en fonction de ma personnalité et de mes découvertes. Je souhaite qu'elle vous soit profitable également.

Si vous cheminez ensemble sur ce chemin, vous découvrirez que vous devrez vous remettre en question... non plus suivant les dictats, mais suivant votre nature, votre individualité. Autrement dit, tout ce qui concernera le développement personnel, sera bon à prendre (livres, BD, films, documentaires-reportages, témoignages...) et en garder uniquement ce qui convient. Après, cela aide également à percevoir les autres et le monde qui nous entoure. Autrement dit, ce chemin permet de s'ouvrir... (+)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion